Archive pour le Tag 'Saddam'

Il y a 9 ans…

Ali_Hassan_al-MajidLe 24 juin 2007, Ali « le chimique » est condamné à mort par pendaison.

Deux autres anciens responsables du régime irakien partagent la sentence prononcée contre le cousin de Saddam Hussein pour leur rôle dans les atrocités commises contre les Kurdes irakiens lors d’une opération militaire dans les années 80 ayant fait 180000 morts.

Il y a 79 ans…

saddam_hussein12529Le 28 avril 1937 naît Saddam Hussein, président de l’Irak de 1979 à 2003.
En 1959, il participe à une embuscade contre le dirigeant du pays, le général Abdulkarim Kassem. Blessé, il s’enfuit en Egypte et ne reviendra dans son pays qu’après un coup d’Etat en 1963 auquel le Baas, parti socialiste et laïque, participe.
En 1968, les Baassistes et l’armée renversent le régime.
En juillet 1979, Saddam Hussein prend le pouvoir à son cousin, Ahmed Bachar al-Bakr, et déclenche une vaste purge au sein du parti Baas.
En septembre 1980, il envoie l’armée en Iran et déclenche ainsi une guerre qui durera huit ans.
En mars 1988, il emploie des armes chimiques contre une ville kurde ; le bilan est de 5000 morts.
En août 1990, l’Irak envahit le Koweit qui sera libéré par les Etats-Unis en janvier 1991. C’est le début de la guerre du Golfe.
En mars 1991, il écrase les révoltes chiites au sud et kurdes au nord.
En février 1996, il fait assassiner deux de ses gendres revenus à Bagdad après avoir quitté le pays en 1995 pour la Jordanie.
En novembre 2002, Bagdad subit les menaces du Conseil de sécurité des Nations Unies ; en décembre, Saddam Hussein transmet à l’ONU une déclaration dans laquelle il dit ne pas posséder d’armes de destruction massive, déclaration jugée incomplète et rejetée par les Etats-Unis.
En mars 2003, le président américain George W. Bush donne 48 heures à Saddam Hussein pour quitter son pays.
Cet ultimatum rejeté dès le lendemain, les forces américaines déclenchent les hostilités et attaquent des bâtiments dans lesquels Saddam Hussein et ses fils se trouveraient ; le dirigeant irakien apparaît à la télévision.
En avril 2003, la population irakienne accueille les forces américaines avec enthousiasme et une statue gigantesque (12 m de haut) du président est renversée.
En juillet 2003, les deux fils de Saddam Hussein sont tués dans des affrontements avec l’armée américaine qui mène ensuite un raid à Mossoul, dans le nord du pays, ratant le fugitif de quelques heures, lequel se réfugie, avec deux de ses filles, en Jordanie.
En décembre 2003, l’ancien dictateur est capturé dans un village au sud de Takrit où il se cachait dans la cave d’une ferme, dans un trou dissimulé par des briques et de la terre.
En janvier 2004, les Etats-Unis déclarent l’ancien président irakien prisonnier de guerre.
Son procès s’ouvre à Bagdad début juillet 2004 et le 5 novembre, Saddam Hussein est condamné à mort par pendaison pour crime contre l’humanité ; le procès en appel dure trente jours et en décembre, la cour d’appel irakienne confirme le verdict : la mort par pendaison dans les 30 jours.
Livré par les Américains aux autorités irakiennes, Saddam Hussein, très calme, est mené au gibet mains et pieds entravés le 30 décembre 2006.
La scène de son exécution a été filmée et diffusée illégalement sur Internet.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_