Archive pour le Tag 'rire'

Peut-on rire de tout ?

J’entendais ce matin à la radio, en me réveillant, une dame déclarer qu’on pouvait rire de tout sauf de choses qui peuvent blesser certaines personnes. Sur le coup, dans mon demi-sommeil, j’étais d’accord. Mais un peu plus tard, sous la douche, j’ai réfléchi à la question…
Il faut donc éviter les blagues sur les juifs et les musulmans, les catholiques, les bouddhistes et toutes les religions en général, éviter celles sur les Belges, les Suisses, les Arméniens et tous les peuples en général, éviter celles sur les noirs et toutes les races en général, sur les blondes, les gros, les maigres, les chauves et toutes les particularités physiques en général, éviter celles sur les cocus, les cougars, les pédophiles, les zoophiles et les homosexuels bien évidemment, éviter celles sur les flics, les profs, les fonctionnaires et toutes les professions en général, éviter celles bien sûr sur les handicapés de toutes sortes, celles aussi sur la politique, l’art, le sport… Mais… que reste-t-il comme sujets de blagues ?

Rire !

Gloria 003 (1)

Les bienfaits de la gélothérapie

ER156

Le rire du Cyclope

Le rire du Cyclope dans Livres lus RireCyclope_168-150x150 Roman de Bernard WERBER

Darius Woszniak est un comique très célèbre, élu Français le plus aimé des Français. Alors qu’il vient de terminer son one-man-show, il rejoint sa loge et s’enferme, à l’abri de ses nombreux fans qui l’attendent.
Soudain, de la pièce où l’artiste s’est enfermé provient un énorme éclat de rire puis un grand fracas. On frappe, on s’inquiète, rien, silence de mort. Les gardes du corps défoncent la porte et découvrent le cadavre du comique. A ses côtés git un coffret de la taille d’une boîte de cigares avec une inscription : BQT.

Lucrèce Nemrod, journaliste scientifique, veut résoudre cette énigme. L’enjeu est de taille : si elle réussit, elle est titularisée, mais si elle échoue, elle est virée. Christiane Thénardier, chef de rédaction, rêve de se débarrasser de cette jeune femme belle, intelligente et douée pour le journalisme, tout ce qu’elle n’est pas.

Pour réussir, Lucrèce propose à Isidore Katzenberg de s’associer à elle. Journaliste indépendant, il a travaillé naguère dans le même journal que Lucrèce et voue le même dédain à la Thénardier. Mais il se laisse prier car il
a déjà eu une histoire d’amour avec la jeune journaliste au terme d’une précédente enquête. Amoureux de la jeune femme, orpheline, à fleur de peau, impulsive, violente, mais aussi courageuse et pugnace, il recule l’instant de retomber sous son charme indéniable de petit animal blessé.

Alors qu’il a été conclu à une mort naturelle par crise cardiaque, les deux enquêteurs vont tenter de prouver que le célèbre comique est mort des effets de la BQT, la blague qui tue !

On retrouve avec plaisir les deux enquêteurs atypiques : Isidore l’homme d’âge mûr, obèse, flegmatique, philosophe, pacifique, et Lucrèce, jeune femme frêle, à la sensibilité à fleur de peau, un tantinet agressive, rebelle et impulsive. Le tandem fonctionne mais l’histoire est longue, trop longue. Cela dure et cela
finit par un flof, comme une fusée de feu d’artifice qui aurait pris l’humidité.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_