Archive pour le Tag 'Prix'

Bob Dylan Prix Nobel de littérature 2016

Dylan
Le prix Nobel de littérature 2016 est décerné au chanteur américain Bob Dylan, 75 ans, « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », a annoncé la secrétaire générale de l’Académie suédoise, Sara Danius.
L’attribution de cette haute distinction à Bob Dylan vous semble-t-elle justifiée ou au contraire vous choque-t-elle ?
Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre.

Il y a 112 ans…

PulitzerLe 17 août 1904 est créé le prix Pulitzer, le plus prestigieux en journalisme.
Joseph Pulitzer, éditeur du journal américain World, crée ce prix qui ne sera toutefois vraiment mis en place qu’en 1917.
Attribué à ses débuts à une douzaine de catégories du journalisme et des arts, il est aujourd’hui décerné dans 21 rubriques dont plusieurs types de reportages, l’éditorial, la caricature, la photographie, le roman, la biographie, le théâtre, la poésie, l’Histoire et la musique.
Une enveloppe de 5 000 dollars accompagne le prix, remis chaque année en avril.

Prix couilles-au-cul

ER 002 petit

Il y a 111 ans…

FeminaLe 29 janvier 1905, le prix Femina est créé.
Initié par 22 collaboratrices du magazine « La Vie heureuse », ce prix littéraire est attribué chaque année par un jury exclusivement féminin.
La première édition est présidée par la comtesse Anna de Noailles.
Le premier prix est attribué à Myriam Harry pour « La Conquête de Jérusalem » et le prix 2015 à Christophe Boltanski pour « La Cache ».

Prix Renaudot pour De Vigan

FRANCE-LITERATURE-MEDICIS-FILES
Le Prix Renaudot 2015 a été attribué aujourd’hui à Delphine De Vigan pour son roman « D’après une histoire vraie ».
Je ne suis pas du tout étonnée de ce choix et je suis heureuse pour l’auteur car je suis en train de lire son livre et le prix est vraiment mérité !

Il y a 104 ans…

PulitzerLe 29 octobre 1911 décède Joseph Pulitzer, éditeur américain d’origine hongroise.
Né en 1847, il est notamment le fondateur du journal « The New York World » et le concurrent de William Randolph Hearst, homme d’affaires américain et magna de la presse.
En 1904, il crée le prix Pulitzer, très prestigieux prix attribué annuellement depuis 1917, récompensant des oeuvres journalistiques, littéraires ou artistiques.

Hausse du prix du timbre postal

Au 1er janvier 2016, le prix du timbre postal subira une nouvelle hausse : de 0,76 euros pour un courrier prioritaire (timbre rouge) il passera à 0,80 euros et de 0,68 euros pour un courrier lent (timbre vert) il passera à 0,70 euros. Au 31/12/2001, juste avant le passage à l’euro, le timbre rouge coûtait 0,46 euros et le timbre vert 0,41 euros soit une hausse de 74%… J’invite ceux qui ont bénéficié d’une hausse de salaire dans les mêmes proportions à se manifester !

Timbres

La Poste justifie cette hausse par une baisse constante des courriers postaux depuis l’arrivée d’Internet dans les foyers français.
Certes je comprends l’argument car moi-même je n’utilise l’envoi postal que lorsque le document ne peut pas être envoyé par mail, autrement dit très rarement.
D’un autre côté, la Poste pousse ses usagers à se passer de leurs employés dans les bureaux de poste qui ne sont là que pour montrer aux clients à se servir des automates et à les engueuler au passage s’ils sont récalcitrants. J’exagère un peu mais à peine, ayant été témoin récemment d’une altercation entre une vieille dame qui ne voulait pas confier une somme d’argent à la machine et que la jeune préposée sermonnait en lui rappelant que cela faisait quatre fois qu’elle lui montrait le fonctionnement de la machine et qu’elle n’avait pas que cela à faire ! Ah non ? Je regardai autour de moi et ne vis personne aux deux guichets du bureau, les cinq ou six clients présents s’affairant autour des automates !…
Dieu sait que je suis pour le progrès et l’utilisation massive des automates, mais qu’on ne vienne pas pleurer quand les bureaux de poste – et les banques puisque le fonctionnement est le même – n’embaucheront plus après le départ à la retraite des derniers fonctionnaires !…

Il y a 98 ans…

pulitzer13Le 4 juin 1917 est attribué le premier prix Pulitzer.
Bien que créé en 1904, il n’est réellement mis en place qu’en 1917 ; il s’agit d’un prix américain remis dans différents domaines. En journalisme, il est considéré parmi les plus prestigieux. Il est remis chaque année en avril à des personnalités américaines.
Le photographe Nick Ut a reçu en 1972 le prix pour cette photo réalisée après le bombardement au napalm d’un village vietnamien :
vietnam_napalm_19721

 

Echec au Prix Erckmann-Chatrian

Mon roman, « La Confession d’Anna », ne fait pas partie de la sélection finale qui a retenu les ouvrages suivants :

  • Philippe FUSARO / Aimer fatigue / Éditions de l’Olivier
  • Nathalie HUG / 1, rue des Petits-pas / Éditions Calmann-Lévy
  • Aline KINER / La Vie sur le fil / Éditions Liana Lévi
  • Nicolas MATHIEU / Aux animaux la guerre / Éditions Actes Sud
  • Eric REINHARDT / L’Amour et les forêts / Éditions Gallimard

A peine déçue car la concurrence était rude !
Je ne connais aucun des cinq auteurs mais ils sont tous publiés par des maisons d’édition de renom… Je ne sais s’il faut ou non s’en réjouir…

1er Prix du roman pour « La Confession d’Anna »

Je connaissais l’attribution de ce prix par la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France » depuis quelques mois déjà.
La remise des prix avait lieu dimanche dernier à Metz. C’est donc avec grand plaisir que j’ai reçu le diplôme et la récompense (une gigantesque coupe de fruits en cristal) des mains de Joëlle di Sangro, ancienne déléguée régionale de la SPAF.
SPAF remise des prix

DSC02635

DSC02638

DSC02641

Il y a 181 ans…

NobelLe 21 octobre 1833 naît Alfred Nobel, industriel et chimiste suédois.
Né à Stockholm, il fait ses études à Saint-Pétersbourg.
En 1864, sa première usine de nitroglycérine explose et cause la mort de plusieurs personnes dont son frère.
Deux ans plus tard, il découvre la dynamite, puis en 1875 la gélatine explosive et en 1885 la poudre sans fumée, grande révolution dans l’armement. Nobel a à son actif 150 inventions.
Par testament signé à Paris, il demande que soit créée une institution qui se chargera de récompenser chaque année les personnes qui ont rendu à l’humanité de grands services dans cinq domaines différents (paix, littérature, chimie, médecine et physique), en précisant que la nationalité des savants primés ne joue aucun rôle dans l’attribution du prix. Les cinq premiers prix Nobel sont alors créés.

Expo Champigneulles : 1er prix à Monique Colin

ER 149

Premier Prix de peinture pour Monique

Diplôme Mo Champigneulles petitMon amie Monique Colin a obtenu ce soir le Premier Prix de peinture pour son tableau à l’huile intitulé « Les anémones » décerné à l’unanimité par le jury du Salon d’Automne de Champigneulles.
Malheureusement, ayant en garde le chien d’une copine, je n’avais pu me rendre avec elle au vernissage et ne dispose donc d’aucune photo.
Si quelqu’un remarque dans la presse un article sur le sujet, je suis bien sûr preneuse !
En tout cas, un grand bravo à Monique pour cette récompense – la première qu’elle obtient depuis qu’elle peint, c’est-à-dire une quinzaine d’années – qui couronne son travail d’artiste.
Anémones

Echec au Prix des Conseils Généraux de Lorraine

Chalumeau Confession d'Anna 1ere couv Edition 1« La Confession d’Anna » n’a pas séduit le jury.
Je ne sais pas encore qui a obtenu le prix.
Grosse déception, bien sûr, car si je ne crois guère à mes chances pour le Prix Erckmann-Chatrian, le Goncourt lorrain, je sentais celui des Conseils Généraux de Lorraine à ma portée…

Prix Erckmann-Chatrian : les romans reçus

Comme vous le savez, j’ai envoyé mon dernier roman intitulé « La Confession d’Anna » aux membres du jury du Prix Erckmann-Chatrian. Voici la liste des ouvrages concurrents :

  • Zaz CHALUMEAU / La Confession d’Anna / Autoédition
  • Paul COUTURIAU / Allegra / Éditions Genèse
  • Martial DEBRIFFE / La Rivière du pardon / Éditions Calmann-Lévy
  • Hervé DURAND / Le Synopsys de Bérénice / Presses numériques Hélio Services
  • Raphaële ESCHENBRENNER / Exil à Spanish Harlem / Éditions du Seuil
  • Philippe FUSARO / Aimer fatigue / Éditions de l’Olivier
  • Benoît GAUTIER / Lorraine d’or et de haine / Éditions Rebelyne
  • Nathalie GROENECKE / Je ne suis qu’une œuvre d’art / Éditions Chloé des Lys asbl
  • Nathalie HUG / 1, rue des Petits-pas / Éditions Calmann-Lévy
  • Fabienne JACOB / Mon âge / Éditions Gallimard
  • Aline KINER / La Vie sur le fil / Éditions Liana Lévi
  • Nicolas MATHIEU / Aux animaux la guerre / Éditions Actes Sud
  • Élodie PIERRON / Enfance volée / Éditions Le Verger des Hespérides
  • Eric REINHARDT / L’Amour et les forêts / Éditions Gallimard
  • Paul REYEN / La Transcendance rebelle / Autoédition
  • Danièle VOGLER / Les Trois rêves de Linh / Éditions Le Verger des Hespérides

Cela ne signifie pas que mon roman a été sélectionné pour participer au prix, mais seulement qu’il a bien été reçu par les jurés avec 15 autres ouvrages.
Quand je vois certains noms, je me dis que mon « Anna » a peu de chances, surtout que le roman a été publié en autoédition… Mais bon, s’il pouvait passer la prochaine étape, à savoir celle des romans retenus pour participer au prix, je serais déjà ravie.

Info prise sur http://www.prix-erckmann-chatrian.fr/le-prix/livres-recus/

La Confession d’Anna en lice pour le Prix Léopold

Chalumeau Confession d'Anna 1ere couv Edition 1Mon dernier ouvrage, un roman intitulé « La Confession d’Anna » participe au Prix Léopold organisé par le Cercle Littéraire Léopold de Lunéville.
J’ai déjà participé deux fois avec les quatre tomes de ma saga familiale intitulée « Colin-Maillard » et « Véga, la terreur du p’tit chemin » sans succès.
Je croise donc les doigts pour que le jury apprécie « La Confession d’Anna » qui se trouve, bien malgré moi, en pleine lumière de l’actualité mondiale puisque l’action se passe en partie en Ukraine.

J’en profite pour rappeler que ce roman est disponible au rayon auteurs lorrains du magasin Cora à Houdemont et bien sûr directement en s’adressant à moi, mais également en version numérique pour vos liseuses sur cette page Amazon :
http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=Zaz+Chalumeau

Un Premier prix pour « La Confession d’Anna »

Chalumeau Confession d'Anna 1ere couv Edition 1Je viens d’apprendre que le Premier Prix du « Grand Prix des Prix Spéciaux de la S.P.A.F. » consacré cette année aux romans a été attribué à « La Confession d’Anna », mon dernier ouvrage publié comme les précédents en autoédition.
Adhérente à la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) depuis de nombreuses années, je suis ravie de l’obtention de ce prix, un bel encouragement, peut-être de bon augure pour le Prix des Conseils Généraux de Lorraine et le Prix Erckmann-Chatrian auxquels le livre participe cette année !

Je rappelle que ce livre est disponible en passant directement par moi (18 euros dédicacé et frais de port inclus), au magasin Cora Houdemont (54180) et au format électronique sur cette page Amazon : http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85Z%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dstripbooks&field-keywords=Zaz+Chalumeau

Il y a 111 ans…

Goncourt15Le 19 janvier 1903, l’Académie Goncourt, de son véritable nom Société littéraire des Goncourt, est officiellement reconnue par un décret du président du Conseil.
Imaginée par Edmond Goncourt, elle est aussi l’œuvre de l’écrivain Alphonse Daudet à qui Edmond Goncourt avait, à sa mort en 1896, chargé son ami Daudet de fonder un groupe littéraire pour décerner chaque année un prix à un ouvrage en prose.
L’Académie Goncourt se réunit pour la première fois le 21 décembre de cette année 1903 et attribue le premier Prix Goncourt à l’ouvrage de John-Antoine Nau intitulé « Force ennemie ».

Il y a 118 ans…

prix Nobel262331Le 27 novembre 1895 est créé le Prix Nobel.
L’industriel et chimiste suédois Alfred Nobel lègue l’intégralité de son immense fortune issue de son invention de la dynamite à une institution qu’il faudra créer pour récompenser les bienfaiteurs de l’humanité dans cinq domaines différents : la physique, la chimie, la médecine, la littérature et la paix.
Le testament, rédigé à Paris, est déposé dans le coffre d’une banque de Stockholm.
Alfred Nobel meurt un an plus tard en Italie.
Les premiers prix sont remis en 1901.
Chaque lauréat perçoit l’équivalent de 800 K€.
A noter qu’à ce jour, la France est le pays qui compte le plus de lauréats toutes disciplines confondues.

Prix Stéphen Liégeard

Article paru dans le n°1239 du journal dijonnais LE BIEN PUBLIC du 21 juin 2013 et sur le site Internet de ce même journal :

Prix Stéphen Liégeard dans Coupures de presse prix-stephen-liegeard

Un cadeau à cinq millions de dollars…

Un cadeau à cinq millions de dollars... dans Coups de gueule er060
Cela laisse effectivement rêveur… En même temps, ne faut-il pas mettre le prix d’un cadeau en rapport avec les revenus de la personne ?
Récemment, un internaute écrivait sur Facebook que le plus important n’était pas les cadeaux reçus ni leurs prix et que ceux qui croyaient le contraire n’avaient rien compris à la vie ! Je suis bien d’accord que le plus important n’est pas le prix du cadeau mais bien la peine que l’on s’est donnée pour trouver un cadeau qui plaise et le temps que l’on a pris pour aller l’acheter. En même temps, il me semble logique que le prix d’un cadeau évolue avec ses moyens. Je pense qu’il est naturel, quand on gagne plus d’argent, d’aimer offrir de plus gros cadeaux. Pour autant, on n’achète pas les gens ! Pour le patron d’Apple par exemple, qui gagne plus de 400 millions de dollars par an, un cadeau à cinq millions peut sembler aussi normal que pour un smicard un cadeau à quinze euros. Si le patron d’Apple offrait à sa femme une babiole à quinze euros, ne serait-ce pas mesquin et ne serait-il pas, à raison, traité de radin ? Mais je crois aussi que les donneurs de leçons trouvent toujours une bonne raison d’agiter leur index malveillant, qu’on fasse blanc ou qu’on fasse noir ! Ils sont tellement imbus de leur personne qu’ils pensent détenir la vérité sur tout !
Je me souviens que j’aimais beaucoup les petits cadeaux que m’offrait mon fils enfant avec son argent de poche. Mais je garde aussi un souvenir lumineux du repas au restaurant qu’il nous a offert avec sa première paie ! Et si, comme le font souvent les fils, il m’emmenait dîner dans un restaurant chic de la ville pour mes quatre-vingts ans, eh bien je ne bouderais pas ma joie et ma fierté et je serais heureuse qu’il m’offre ce plaisir ! Et je serais bien hypocrite de dire que ce serait pour moi la même chose s’il m’emmenait au Mac Do du coin !!! D’ailleurs, mon gamin pour ses dix-huit ans n’avait pas caché son plaisir de dîner avec nous au restaurant de l’Hôtel de la Reine !

Un Premier Prix pour mon roman « Malou »

Un Premier Prix pour mon roman

Un Premier Prix pour « Malou »

Un Premier Prix pour Je viens d’apprendre que le Premier Prix du « Grand Prix des Prix Spéciaux de la S.P.A.F. » consacré cette année aux oeuvres (auto)biographiques a été attribué à « Malou », le tome 2 de ma saga familiale.
Adhérente à la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) depuis de nombreuses années, je suis ravie de l’obtention de ce prix, un bel encouragement, peut-être de bon augure pour le Prix des Conseils Généraux de Lorraine auquel la saga complète participe cette année !




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_