Archive pour le Tag 'Palet'

Tistou

Tistou Roman de Marie DE PALET

Tistou est berger transhumant originaire de la Camargue. Un jour, alors qu’il séjourne avec son troupeau sur un plateau en Lozére, il rencontre Jacquotte et les deux jeunes gens tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. Mais leur projet de mariage ne plaît pas à Maria, la sœur aînée de Jacquotte qui l’a élevée seule dès sa naissance, après la mort de leur mère en couches puis du père.
Maria a épousé Philippe, un fermier pour le compte d’un riche propriétaire, et a trouvé un bon parti pour sa sœur. Mais Jacquotte lui tient tête et épouse Tistou qui accepte de renoncer à la vie errante de berger transhumant pour se fixer avec son épouse et emménager dans la petite maison dont Jacquotte a héritée. La vie est difficile, mais ils vivement heureux.
Une nuit d’hiver 1870, Tistou tue accidentellement un maquignon malhonnête qui lui devait de l’argent. Cette mort passe pour un accident à cause du sol verglacé et Tistou, qui a récupéré son argent sans rien voler, reprend sa vie auprès de son épouse sans rien révéler de son secret.
Alors que le jeune couple se réjouit de la naissance prochaine de leur premier enfant, un homme laisse sous-entendre à Tistou qu’il a été témoin de l’accident mortel…
Après la mort soudaine de Philippe, Maria demande à sa sœur et son beau-frère de venir habiter à la ferme afin de l’aider à l’exploiter et surtout rassurer le propriétaire par la présence d’un homme pour gérer l’exploitation. Mais ce n’est qu’une façade, car Maria n’a nullement l’intention de mêler Tistou à la gestion de ses affaires. Pour elle, il reste un bon à rien et le traite en domestique.
Lorsque Maria apprend les vraies circonstances de la mort du maquignon, elle voit là enfin une occasion de se débarrasser de Tistou qu’elle chasse en le menaçant de dénonciation auprès des gendarmes s’il ne quitte pas la ferme sur le champ, sans même embrasser son épouse et ses jumeaux.
Tistou s’en va en espérant retrouver un jour sa famille. Mais Jacquotte aura-t-elle la force de l’attendre ?
Pas de la grande littérature, mais on ne s’ennuie pas et le récit se situe dans une superbe région : celle de mes récentes vacances !




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_