Archive pour le Tag 'Maupassant'

Il y a 122 ans…

Maupassant_2171717Le 6 juillet 1893 décède Guy de Maupassant, écrivain français.
Né en 1850, il a marqué la littérature par ses six romans dont « Une vie » publié en 1883 et « Bel ami » en 1885 mais surtout plus de 300 nouvelles, art dans lequel il excellait comme en témoignent des récits tels que « Boule de Suif », « Les Contes de la bécasse » ou « Le Horla ».

 

Les Contes du jour et de la nuit

Les Contes du jour et de la nuit dans Livres lus contes-du-jour-et-de-la-nuit Nouvelles de Guy de MAUPASSANT

Une femme qui se révèle être un homme, un homme qui n’a pas assumé sa paternité est pris tardivement de remords, une vie ruinée pour remplacer une rivière de diamants prêtée et perdue, un couple d’amants maudits au crépuscule de leur vie, la vengeance terrible d’une mère en Corse, le procès d’un jeune homme coupable d’assassinat sur ses deux parents, les ravages du temps sur un amour de jeunesse, autant de thèmes exploités dans cette vingtaine de nouvelles.
Guy de Maupassant est ultra lucide dans l’opinion qu’il s’est faite de l’être humain et les limites toujours plus loin repoussées de la cruauté, de la bestialité, de la veulerie, de la lâcheté qui caractérisent la nature humaine. Et malgré tout, ses personnages ne sont pas antipathiques, sans doute parce que nous nous sentons tellement proches d’eux.
Les nouvelles sont courtes, à peine trois ou quatre pages chacune. On retrouve tous les ingrédients nécessaires pour faire d’un récit bref une bonne nouvelle. Le nombre des personnages est toujours limité à deux ou trois, parfois quatre, rarement plus. L’unité de temps est également respectée, quelques heures ou quelques jours, jamais plus, sauf pour retourner en arrière. L’unité de lieu enfin, se concentre sur un seul endroit, parfois deux pour évoquer un souvenir.
Autre ingrédient pour faire d’un récit une excellente nouvelle : la chute. Maupassant excelle dans l’art de surprendre son lecteur avec une chute souvent à contre-pied du déroulement de l’histoire, si bien qu’on est souvent surpris, étonné par le tournant que prend soudain l’anecdote pour se terminer par un pied-de-nez ou une pirouette inattendue.
On m’objectera que ces contes ne sont pas des nouvelles. Personnellement, j’y vois davantage des nouvelles que des contes. Tous ces récits s’inscrivent en effet dans un réalisme impitoyable.
Les amateurs de Maupassant, s’ils ne connaissent pas ce recueil, se le procureront sans tarder. Ceux qui ne connaîtraient pas ce fabuleux auteur pourraient commencer par cet ouvrage car il est réputé d’une brutalité modérée dans l’expression de la bestialité humaine. Dans tous les cas, quelques heures de lecture délicieuse garanties.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_