Archive pour le Tag 'Gradus ad musicam'

GAM – De la France au Mexique

Ce concert, proposé par l’ensemble musical Gradus Ad Musicam (GAM) Choeurs et orchestre sous la direction de François LEGEE, se déroula au temple Saint Jean de Nancy.
Au programme : Vivaldi, Telemann, De Boismortier, De Zumaya et Bach.

DSCF4925 petit
Melodie MILLOT, soprano.
Après des études musicales à l’Université de Paris-Sorbonne, elle suit une formation vocale aux conservatoires de Montreuil et Romainville. Puis elle intègre le conservatoire de Pantin pour une spécialisation en musique ancienne.
Titulaire du Diplôme d’Etat de Formation Musicale, elle obtient un poste de professeur de la ville de Paris ; elle enseigne dans des écoles élémentaires de Paris et est professeur de chant à la Maîtrise de Radio France. Parallèlement, elle chante dans de nombreux chœurs.

DSCF4941 petit

William SHELTON, contre-ténor.
Né à Nancy, il devient à l’âge de huit ans choriste dans la Maîtrise de la Cathédrale de Salisbury en Angleterre.
Il poursuit ses études musicales en France, au conservatoire de Dole où il commence l’orgue puis le cor au conservatoire de Besançon.
En 2015, il obtient son Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) Mention Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.
La même année, il obtient son DEM de cor à Dijon.
Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, il entre à l’Université de Franche-Comté et obtient en 2015 sa licence Physique-Chimie.
Il débute sa carrière de soliste à l’âge de treize ans.
Il poursuit parallèlement ses études musicales et scientifiques, tout en participant à de nombreux concerts.

DSCF4966 petit

Paul BERTHELMOT (à gauche), basse.
Il poursuit parallèlement des études de linguistique allemande et de chant au conservatoire d’Epinal.
En mars 2009, il interprète son premier rôle à l’opéra de Metz.
Il participe à de nombreux projets artistiques sur la Grande Région, notamment un opéra pour enfants.

Benoît PORCHEROT (à droite), ténor.
Il débute comme soprano dans le Choeur de Garçons de Lorraine à Nancy.
Il poursuit ses études en Allemagne, en Angleterre, en Catalogne et en France.
En 1995, il fonde un ensemble de musique ancienne.
Il intègre différents ensembles vocaux.

DSCF4961 petit

Nicolas TACCHI, flûte à bec et basson.
Né à Genève, il obtient en 1987 le premier prix du Conservatoire Supérieur de Musique de Genève pour le diplôme de virtuosité de basson.
Dès son plus jeune âge, il se produit au sein de nombreux orchestres professionnels.
En 1985, il est engagé en tant que bassoninste soliste / co-soliste à l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy.
Il est par ailleurs passionné d’arts martiaux et de yoga coréen, disciplines qu’il pratique au plus haut niveau.
En 2012, il intègre la classe de flûte à bec baroque au Conservatoire Régional du Grand Nancy.

DSCF4916 petit

Justine SAMUEL, violon.
Elle débute le violon à l’âge de six ans au conservatoire de Nancy.
Elle obtient le diplôme de concert interrégional. Puis elle se perfectionne au CRD de Bourg-la-Reine. Puis elle intègre le CEFEDEM (centre de formation des enseignants de la musique et de la danse) de Lorraine en 2012 et obtient deux ans plus tard le diplôme d’Etat de professeur de violon.

DSCF4915 petit

Christine DURANTEL, violon.
Après des études de violon au Conservatoire de Rueil-Malmaison puis au Conservatoire supérieur de Rotterdam, elle s’initie à la musique ancienne.
Elle enseigne le violon au CRD d’Epinal et joue régulièrement au sein de l’Orchestre Symphonique de l’Aube et de l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy.

DSCF4914 petit

Claire MORET, violoncelle.
Originaire des Vosges, elle poursuit ses études musicales au Conservatoire de Strasbourg et obtient son DEM.
Titulaire du Diplôme d’Etat au CEFEDEM de Metz, elle enseigne depuis 2009 dans les Conservatoires de Bar-le-Duc et Ligny-en-Barrois.
Elle se produit dans diverses formations, en tant que soliste, musique de chambre et musicienne d’orchestre.
Très ouverte aux diverses facettes de son art, elle a participé à des projets alliant musique, danse, théâtre et cinéma.
Elle est chef de pupitre au Gradus Ad Musicam de Nancy depuis 2013.

DSCF4928 petit

Thierry BOHLINGER, clavecin.
Né à Nancy, il y poursuit ses études musicales et obtient une médaille d’or de formation musicale.
Après des études d’orgue, il poursuit sa formation au CNR de Metz et obtient les premiers prix de clavecin et d’écriture en 1986.
Il enseigne le clavecin à l’ENM d’Epinal et participe à de nombreuses productions.

DSCF4943 petit

Isabelle BROUZES, viole de gambe.
Après des études de violoncelle, elle intègre un cursus de musicologie et se lance dans la pratique des instruments anciens.
Elle continue sa formation à La Haye et Versailles avant d’être admise en formation pédagogique au CEFEDEM de Lorraine.
Membre de plusieurs ensembles professionnels, elle se produit tant en France qu’à l’étranger dans un répertoire de musiques anciennes mais aussi dans le milieu du jazz et la création électro-acoustique.

Pendant une heure et demie, ces solistes et l’ensemble du choeur et de l’orchestre du GAM nous ont emmenés dans le monde magique de la musique et ont bien volontiers prolongé de quelques minutes avec un bis bruyamment réclamé par les spectateurs !

Pour voir toutes les photos, réalisées par Monique Colin, cliquer sur l’album ci-dessous.

GAM - 04/16
Album : GAM - 04/16

8 images
Voir l'album

GAM : Concert Jeunes Solistes

Ce soir avait lieu Salle Poirel à Nancy le concert des jeunes solistes proposé par le GAM Gradus Ad Musicam, ensemble vocal et orchestre dirigé par François LEGEE.
Malgré le plaisir attendu de ce concert, il nous fallut un certain courage pour sortir de la maison douillette dans la nuit noire balayée par un vent glacial !…

La première oeuvre proposée est le Premier Concerto pour cor et orchestre de Richard STRAUSS.

DSCF3939 petit
Le Nancéien Ludovic DERRIERE au cor.

Puis le choeur se met en place pour exécuter l’oeuvre de Johannes BRAHMS : 4 quatuors op 92 pour choeur et piano.

DSCF3942 petit
Jeffrey NAU est au piano.

En troisième partie, François LEGEE et ses musiciens nous proposent le concerto pour piano et orchestre de Robert SCHUMANN.

DSCF3950 petit
Dimitri PAPADOPOULOS au piano.

DSCF3946 petit
Une partie du choeur.

DSCF3956 petit
Dimitri PAPADOPULOS et François LEGEE à la fin du concert.

DSCF3965 petit
François LEGEE et deux violonistes.

DSCF3966 petit

DSCF3962 petit

Après un bis offert par le jeune pianiste Dimitri PAPADOPOULOS qui est pour lui une belle occasion de nous faire la démonstration de sa puissance d’interprétation, nous nous apprêtons à quitter la salle de concert.
Equipées de gants et cache-nez, nous relevons le col de nos manteaux au moment de passer le seuil. On dirait qu’il fait un peu moins froid… La tête encore remplie de musique, nous cheminons en silence en nous tenant par le bras pour essayer de garder en nous une certaine chaleur. En arrivant rue Saint Jean, le vent glacial que nous croyions tombé nous assaille sans merci et nous cingle le visage. Têtes baissées, nous fredonnons encore…

Pour voir d’autres photos, toutes réalisées par Monique COLIN, cliquer sur l’album ci-dessous :

GAM - 05/02/15 - Jeunes Solistes
Album : GAM - 05/02/15 - Jeunes Solistes

26 images
Voir l'album

Concert GAM – De Profundis de Pierre Cholley

Le concert que nous proposait le GAM (Gradus Ad Musicam), à l’église Saint Léon à Nancy, ce dimanche 5 avril à 17h, a commencé par des oeuvres de Jean CRAS et Claude DEBUSSY avec Joséphine PONCELIN à la flûte et Léo DOUMENE à la harpe :
DSCF2910 petit

DSCF2912 petit
Joséphine PONCELIN, actuellement étudiante en 3e année de Bachelor de Flûte traversière, à Rotterdam, aux Pays-Bas. Elle envisage de poursuivre des études de musique pour en faire son métier.
Elève de l’école de musique de Vandoeuvre de 1999 à 2010 dans la classe de Catherine Debever-Perrier, elle étudie parallèlement au Conservatoire ragional du Grand Nancy de 2006 à 2011 dans la classe de Sophie Dardeau. Elle rejoint ensuite l’Université des Arts à Rotterdam et travaille dans l’Académie d’orchestre du Rotterdam Philharmonique.
Flûte d’or au concours des jeunes espoirs à Meaux en mai 2006, elle obtient le Premier Prix lors du concours de flûte de Lutèce en 2007 et le Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) de culture musicale, de formation musicale, de musique de chambre et de flûte traversière avec la mention très bien à l’unanimité en 2010 et 2011. En 2013, elle est lauréate (Premier Prix du jury et Premier Prix du public) au concours « De Harmonie ».
A partir de 2002, Joséphine Poncelin participe avec différents orchestres à de nombreuses tournées en Italie, au Japon, en Allemagne et Biélorussie.

DSCF2914 petit
Né en 1994, Léo DOUMENE découvre la harpe à six ans. En 2010, il obtient un Premier Prix de harpe et l’année suivante, il obtient le DEM. Cette même année, il participe à la première édition du concours international de harpe de Limoges et remporte le Premier Prix. Il se rend alors en Biélorussie pour y interpréter une oeuvre avec l’orchestre du Conservatoire National Supérieur de Minsk.

Puis arriva le clou du spectacle, le De Profundis pour solistes, choeur et orchestre de Pierre CHOLLEY, avec la soprano Inna JESKOVA et la mezzo-soprano Elisabeth LANORE, sous la direction de François LEGEE.

DSCF2950 petit
Pierre Cholley est né en 1962. Lauréat du Conservatoire de musique de Nancy en classe d’orgue et d’écriture, il obtient, en 1983, le Diplôme Supérieur à l’unanimité de composition de musique de film (le premier en Europe) à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
Parallèlement à la composition, Pierre Cholley est titulaire du Diplôme d’Etat de pianiste-accompagnateur et professeur de piano-jazz et improvisation au clavier du Conservatoire de Musique de Meaux, pianiste-accompagnateur de la classe de Comédie Musicale de Manon Landowski au Conservatoire de Paris et pianiste-accompagnateur d’art lyrique et choral au Conservatoire de Puteaux.
Depuis octobre 2000, il est également Conseiller Musical Télévision pour la société de productions audiovisuelles François Roussillon & Associés ce qui l’amène à superviser régulièrement les captations télévisuelles d’opéras et de ballets en France : Opéra Bastille, Opéra Comique, Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre du Chatelet, Festival d’Aix-en-Provence, Chorégies d’Orange, Opéra National de Lorraine; ou à l’étranger : Liceo de Barcelone, Festival de Bregenz (Autriche) et Festival de Glynedebourne (GB) pour des émissions en direct ou en différé diffusées notamment sur les chaînes FR3, ARTE, MEZZO et BBC.
Actuellement il compose un opéra d’après le roman chef-d’œuvre de Boulgakov « Le Maître et Marguerite » pour lequel il reçoit le soutien de la Fondation SACD-Beaumarchais. Son De Profundis pour chœur, soli, orgue et orchestre a été distingué à deux reprises : en 1994 Prix de Composition Jacques Durand décerné par l’Académie des Beaux-Arts de Paris et, en 2007, second Prix de composition du Concours International de musique Sacrée de Monaco.

DSCF2942 petit
« Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel !»
Le psaume 130 fait partie des textes les plus populaires du psautier, et peut-être même de la Bible tout entière. Tout comme le psaume 51, le “Miserere” , le psaume 130 est communément appelé par ses premiers mots en latin, le “De profundis”.
Sa place privilégiée dans la liturgie des funérailles n’est sans doute pas pour rien dans cette popularité. Victime de cet usage, et de la réduction du psaume à ses premiers versets, il a pris une coloration de tristesse qui pourrait faire oublier qu’il s’agit d’un magnifique appel à l’amour du Père.
Le « De profundis » appartient à la collection des « Psaumes des Montées », qui réunit les psaumes 120 à 134. Ces psaumes présentent un tout homogène, non seulement par leur titre commun, mais aussi par un certain nombre de particularités linguistiques. Le psaume 130 appartient aussi à la plus grande famille représentée dans le psautier (38 psaumes), celle des psaumes de lamentations individuelles.
Le De Profundis a inspiré de nombreux compositeurs, de Josquin des Prés (1445-1521) jusqu’à Pierre Cholley, en passant par Chostakovitch et Arvo Pärt.

DSCF2931 petit
Initialement violoniste professionnelle, Elisabeth LANORE a mené des études de chanteuse lyrique au C.N.R de Toulon dans la classe de Jean GIRAUDEAU, puis au CNR de Grenoble avec Angèle GARABEDIAN où elle a obtenu le prix du Public et le prix de Grenoble aux Jeux Floraux du Dauphiné en 1992, ainsi que la Médaille d’Or en 1994. Elle a également reçu le Diplôme du Conservatoire Supérieur de Genève à la suite de cours de perfectionnement et de virtuosité dans la classe de Maria DIACONU et dans l’Atelier lyrique d’Eric TAPPY.
Elisabeth LANORE a récemment chanté sous la direction de Sylvain CAMBRELING, Richard BERNAS, Michel PLASSON…
Elle a développé un large répertoire de soliste et a participé à de nombreux concerts lyriques en France, en Suisse et en Italie. Son répertoire comprend des Mélodies de Rossini et Schumann à Poulenc et Koechlin…, des oratorios, de Caplet et Mozart, à Dvorák, Duruflé, des opéras de Puccini et Ponchielli à Saint-Saëns et Wagner.

DSCF2934 petit
Originaire de Biélorussie, Inna JESKOVA commence très tôt la musique par l’apprentissage du violon et apprend la danse classique. Elle se dirige ensuite vers le domaine de la voix avec des études supérieures de chant et de direction de choeur dans sa ville natale Minsk, à Bratislava (Slovaquie) et enfin à Graz (Autriche), puis est recompensée par de nombreux prix à l’occasion de concours tels que celui de Trnava (prix de la meilleure interprétation de morceau obligatoire) ou l’AIMS (American Institut Musical Studies). Elle complète sa formation par des études à Graz dans l’interprétation pour oratorio et lied.
Elle a chanté comme soliste dans de nombreuses oeuvres, notamment « Parsifal » de Wagner, « Israël en Egypte » de Haendel, et participé à de nombreux festivals en Autriche et en Allemagne.
Inna Jeskova a intégré le choeur de l’Opéra National de Lorraine à Nancy en 2006, mais continue de chanter occasionnellement en soliste en France et à l’étranger, notamment avec GRADUS AD MUSICAM.
Elle enseigne également au Centre de Formation Artistique à l’opéra de Nancy.

DSCF2956 petit
Le « De Profundis » de Cholley, que nous découvrions pour la première fois, nous a beaucoup plu par sa force dès le début du premier mouvement puis le duo soprano/mezzo avec le choeur en écho jusqu’à l’apothéose. Une oeuvre originale et très émouvante dans une église de style néogothique à l’excellente acoustique.
Lorsque nous sortons, toujours dans un état un peu second comme après chaque concert, nous recevons en plein visage le bleu du ciel et le soleil encore bien présent. Et nous voilà bien vite replongées dans la vraie vie, la circulation, le parking, et la perspective du lundi…

Merci au GAM pour la mise à disposition des textes concernant ce concert, et à Monique Colin pour la réalisation des photos.
Pour voir l’ensemble des clichés, cliquer sur l’album ci-dessous :

GAM - avril 2014 - De Profundis
Album : GAM - avril 2014 - De Profundis

34 images
Voir l'album

Concert du GAM – Musique russe

J’attendais ce concert avec impatience car je savais qu’il me ramènerait en pensée à Saint Petersbourg et en fermant les yeux, je reverrais le palais Catherine qui m’avait tant émue. Alors depuis hier, je guettais la météo avec appréhension, craignant que la neige et le verglas ne viennent gâcher la fête en nous empêchant de nous rendre à ce concert. Mais il n’en fut rien et nous étions à l’heure, confortablement installées dans nos fauteuils de la Salle Poirel.
En première partie, la pianiste Julia Touliankina et la soprane Inna Jeskova ont interprété six Romances de Piotr Ilitch Tchaïkovski sur des poèmes de Tolstoï, Goethe, Romanov et Apoukhtin.
D’emblée, la musique me transporta loin de Nancy… J’imaginais une troïka tirée par des chevaux trottant gaiement sur une piste immaculée, en route vers une isba lointaine où des jeunes gens m’accueilleraient au son de leur balalaïka…
Concert du GAM - Musique russe dans Musique dscf1636-petit1
Inna Jeskova, soprane

dscf1640-petit1 GAM dans Musique
Julia Touliankina, pianiste

Le programme se poursuivit avec le 2e concerto pour piano de Sergueï Rachmaninoff avec Jeffrey Nau au piano :
dscf1655-petit1 Gradus ad musicam
Ce jeune Nancéien de trente ans a grandi en Nouvelle-Calédonie auprès de ses parents enseignants. C’est là-bas qu’il effectue ses premières gammes et le piano devient bientôt sa grande passion. A 14 ans, il revient dans sa ville natale pour entrer au Conservatoire National de Région. En 2004, après avoir déjà glané plusieurs prix de piano, il obtient le C.F.E.M. (Certificat de Fin d’Etudes Musicales) et poursuit ses études au C.N.R. de Paris où il obtient un 2e prix de piano. Enfin, il termine son parcours d’étudiant au Conservatoire de Lyon avec en poche le Diplôme National d’Etudes Supérieures.Après l’entracte, l’homme en noir de Poirel, le sémillant chef d’orchestre François Légée, nous offrit en cadeau une petite pièce à la harpe interprétée par le jeune musicien Léo Doumene :
dscf1660-petit1 Moussorski

Le concert se termina en apothéose avec l’oeuvre époustouflante de Modeste Petrovitch Moussorgski, le célèbre « Une nuit sur le Mont Chauve ». Ce compositeur atypique, destiné par ses parents à une carrière militaire, quitte l’armée après avoir rencontré Alexander Borodine. Il se consacre dès lors à la musique mais sombre rapidement dans l’alcool. Il continue néanmoins de composer et lie des amitiés solides avec d’autres musiciens, notamment Nicolaï Rimski-Korsakov.
Commencée en 1860, « Une nuit sur le Mont Chauve » était toujours inachevée lorsque Moussorgski mourut à Saint-Pétersbourg en 1881. L’oeuvre resta inachevée, mais elle fut orchestrée par son ami Rimski-Korsakov.dscf1663-petit1 Rachmaninov
En sortant, il n’y avait ni manteau neigeux ni troïka dans les rues, seulement des voitures roulant sur le noir bitume sali par endroits d’amas de neige grise, triste réminiscence du récent assaut hivernal. Pas de quoi me faire rêver de Saint-Pétersbourg et de cette Russie féconde en artistes ! Heureusement, nous avons leurs oeuvres, littéraires et musicales, pour nous remuer l’âme et nous faire oublier la morosité contre laquelle lutter devient chaque jour un peu plus difficile !..

Un grand merci au GAM et ses musiciens talentueux pour ce grand moment d’émotion au travers de la musique russe !

Pour voir d’autres photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

GAM - Musique russe
Album : GAM - Musique russe
Concert du 22/01/2013
23 images
Voir l'album




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_