Archive pour le Tag 'exil'

Il y a 75 ans…

JulianaLe 11 juin 1940, la princesse Juliana des Pays-Bas arrive au Canada.
Un mois plus tôt, les troupes allemandes avaient envahi les Pays-Bas. La princesse Juliana avait alors trouvé refuge en Angleterre d’où elle s’était secrètement embarquée avec ses deux filles, Beatrix et Irène, pour le Canada où elle mettra au monde sa troisième fille, Margriet Francisca (photo : jour du baptême de ce 3e enfant.)
La princesse Juliana quittera le Canada avec ses filles après la guerre ; la famille royale et les Néerlandais enverront 120 000 bulbes de tulipes à Ottawa en remerciement. La tradition se perpétue chaque année et le festival des tulipes a été créé à Ottawa.

 

Au bout de l’exil

Au bout de l'exil Roman de Micheline DUFF

Au Canada, vers la fin du 19e siècle, Joseph Laurin vient de perdre sa femme, Rebecca, morte en couches. Alors que sa sœur propose de rester là pour l’aider à préparer les obsèques qui doivent avoir lieu le lendemain, le veuf refuse. Dès qu’il se retrouve seul, il attelle son cheval à la charrette et y installe ses trois filles endormies. Puis il met le feu à la ferme. Un instant spectateur des flammes qui embrasent sa maison mais aussi la dépouille de son épouse, Joseph saute sur le siège de sa charrette et lance l’animal au galop. Le Canadien n’a qu’un but : fuir cette terre où il a mené une vie misérable pour rejoindre les Etats-Unis, pays riche où tout est possible.
Mais rien ne se passe comme prévu. Marguerite et Anne, douze et dix ans, le harcèlent de questions tandis que la petite Camille, six ans, réclame sa mère en pleurant. Pour fuir leurs jérémiades, il disparaît dans la forêt pendant de longues heures… Alors qu’ils ont passé la frontière, la benjamine est victime d’un accident qui la laisse entre la vie et la mort. Heureusement, Joseph trouve sur son chemin un couple qui lui offre de s’occuper de sa fille et qui lui trouve du travail dans une ferme un peu plus loin, où vivent une veuve et son fils. Le Canadien accepte ; il entraîne les deux grandes avec lui et laisse Camille aux bons soins du couple. Alors que Marguerite et Anne pensent retrouver une atmosphère familiale lorsque leur père et la fermière tombent amoureux l’un de l’autre. Mais l’ambition de Joseph est plus forte que tout et il repart sur les routes pour atteindre la destination qu’il s’est fixée : Lowell, une petite ville industrielle où vit son autre sœur. Mais cette dernière n’est pas ravie de voir débarquer son frère et deux de ses nièces !
Pour Marguerite et Anne, la scolarité n’est plus qu’un lointain souvenir, il leur faut travailler en usine pour aider leur père à subvenir à leurs besoins…
A la recherche d’une vie meilleure, Joseph, cet homme étrange, n’a-t-il pas entraîné ses trois filles dans une grande galère ? Chacune d’entre elles, à sa manière, va vivre des aventures palpitantes. Comme tant d’autres Canadiens français de l’époque, trouveront-elles le bonheur dans ce pays où l’industrialisation et le capitalisme dictent leurs lois cruelles ? Parviendront-elles à trouver leur place dans cette société de consommation aux traditions si différentes de celles qu’elles ont connues dans leur Canada natal ? Et en dépit des distances et des destins, arriveront-elles à rester unies ?
Une saga en trois tomes plutôt plaisante. C’est parfois un peu long et un peu mièvre, mais c’est un bon roman de vacances. Sans parler des truculentes expressions canadiennes !

 

Il y a 199 ans…

napoleon_langone13Le 26 février 1815, Napoléon Bonaparte s’échappe de l’île d’Elbe.
Déchu par le Sénat le 3 avril et exilé à l’île d’Elbe, Napoléon Bonaparte avait conservé son titre impérial mais ne régnait plus que sur cette petite île.
Il quitte donc l’île d’Elbe à bord de « L’Inconstant », suivi de loin par six autres bâtiments de sa flottille, pouvant transporter environ un millier d’hommes, et montre ainsi au monde qu’il ne reconnaît pas la décision des puissances coalisées à laquelle il avait paru se soumettre à Fontainebleau et qu’il se sentait encore capable de remonter le cours de l’Histoire. Ce n’est qu’une fois en mer que Napoléon révèle à ses compagnons le but véritable de son voyage : débarquer en France et marcher sur Paris.
Le 1er mars, la petite troupe débarque au Golfe Juan sans rencontrer de résistance. L’Empereur joue sur la stupeur provoquée par son entreprise. Le 20 mars, le drapeau bleu-blanc-rouge flotte sur l’Hôtel de Ville, tandis que soldats et ouvriers fraternisent dans les rues de Paris.

Il y a 78 ans…

Front populaireLe 16 février 1936, le Front Populaire gagne les élections en Espagne.
Constituée de républicains, de socialistes, de militants du Parti Ouvrier d’Unification Marxiste (POUM) et de communistes, « El Frente popular » remporte les élections contre le Front national (droite) et le centre.
Le républicain Manuel Azaña se charge de former le nouveau gouvernement et envoie le général Franco en exil aux Canaries.
Mais bientôt, les confrontations entre républicains et nationalistes entraîneront le pays dans la guerre civile.

Il y a 192 ans…

Il y a 192 ans... napoleon_on_his_imperial_throne144Le 5 mai 1821 décède Napoléon Bonaparte, en exil sur l’île Sainte-Hélène.
Né en 1769 à Ajaccio en Corse, ce général est considéré comme l’un des plus grands stratèges militaires de l’Histoire. Nommé Premier Consul en 1800, il mène les armées françaises à la victoire contre les Autrichiens. Couronné empereur de France, il est à la tête d’un immense empire.
A partir de 1812, il connaît ses premières défaites militaires et finira en exil sur l’île d’Elbe d’où il s’échappe pour revenir en France et réunir une nouvelle grande armée. Après plusieurs succès, il subit une cuisante défaite à Waterloo et abdique. Interné à Sainte-Hélène, il meurt probablement des suites d’un cancer de l’estomac.

Il y a 197 ans…

Il y a 197 ans... Napoleon_Bonaparte-gr591118
Le 15 octobre 1815, Napoléon Bonaparte commence son exil à Sainte-Hélène.
Prisonnier des Anglais, il arrive après 72 jours de navigation, sur l’île britannique de Sainte-Hélène dans l’Atlantique sud.
Accompagné de quelques fidèles et de son valet de chambre, Napoléon est installé dans une modeste demeure située sur un plateau dénudé de ce grand rocher.
Il y mourra six ans plus tard.

Il y a 197 ans…

Il y a 197 ans... helene
Le 17 août 1815, Napoléon débarque à Sainte-Hélène, île isolée dans l’Atlantique, où il a été envoyé en exil. Il y terminera les six dernières années de sa vie.

Il y a 197 ans…

Il y a 197 ans... napoleon-ste-helene-pf1011

Le 8 août 1815, Napoléon, emprisonné et déporté par les Anglais, part en exil pour l’île Sainte-Hélène où il arrive en octobre de cette même année. Une petite troupe de fidèles l’accompagne, dont le comte de Las Cases qui écrira les mémoires de l’empereur pour sa postérité.

Adieu, vive clarté…

Adieu, vive clarté... dans Livres lus Adieu-vive-clarté-150x150Roman de Jorge SEMPRUN

De nombreux poètes, mais Baudelaire en particulier, ont bercé l’adolescence de Jorge Semprun, d’où l’emprunt de cette moitié d’alexandrin d’un poème issu des Fleurs du mal pour titre de son livre de souvenirs.
Car dans cet ouvrage, l’auteur ne parle que de son enfance, son adolescence, la Guerre d’Espagne, l’exil en France, l’apprentissage de la langue de Molière, ses études au lycée Henri IV. Il nous raconte le déchirement du départ de Madrid pour le Pays Basque français où les rouges Espagnols séjournèrent dans des conditions peu glorieuses pour la France, le transit au Pays-Bas puis l’arrivée à Paris. Il parle de l’humiliation subie par l’adolescent dont l’accent prononcé et le français hésitant n’avaient pas permis qu’il se fasse comprendre d’une boulangère parisienne qui prit les autres clients à témoin pour évoquer devant le garçon « l’armée en déroute » des Républicains fuyant les militaires de Franco. Ce jour-là, le jeune Semprun se jura de maîtriser le français mieux que les Français eux-mêmes. Il a magnifiquement réussi.
Mais ce livre est aussi le récit de la découverte du corps, le masculin et le féminin, l’apprentissage des rapports hommes-femmes, l’initiation à la séduction, au plaisir. Dans un Paris où les sujets de conversation tournaient autour de l’inévitable conflit mondial, Jorge Semprun fait la connaissance d’hommes politiques et de gens de Lettres importants. Malgré son jeune âge, sa culture et sa soif inextinguible d’apprendre lui permettent de fréquenter les intellectuels parisiens de l’époque et de se mêler à leurs discussions lors des repas. Mais la fraîcheur de sa jeunesse et sa candeur évidente lui donnent aussi l’opportunité de frôler de près des femmes d’âge mûr qui ne souhaitaient rien tant qu’initier cet adolescent aux plaisirs de la chair. Et c’est bien dans les bras de l’épouse d’un homme influent dont il fut l’hôte qu’il perça les mystères du corps féminin.
Un livre magnifiquement écrit qui nous plonge dans une époque tourmentée, juste avant le départ de l’auteur pour le camp de concentration de Buchenwald, et néanmoins délicieuse car éclairée par le regard curieux de l’adolescence.

 

Il y a 198 ans…

Il y a 198 ans... napoleon_abdication_fontainebleau
Le 11 avril 1814, Napoléon Bonaparte abdique comme empereur de France.
Après avoir subi une défaite décisive à la bataille de Leipzig durant laquelle 180 000 Français affrontèrent une coalition de plus de 300 000 alliés russes, autrichiens, allemands et suédois, Paris tombe le 31 mars et les maréchaux forcent Napoléon à abdiquer. Persuadé que les alliés allaient le séparer de l’Impératrice et de son fils, Napoléon prend une dose d’opium pour se suicider. Il survit par miracle et est exilé sur l’île d’Elbe où il arrive le 4 mai. Il peut conserver son titre d’empereur, mais il ne règne plus que sur ce caillou…

 




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_