Archive pour le Tag 'Dostoïevski'

Le petit héros

Le petit héros Nouvelle de Fiodor DOSTOÏEVSKI

Un jeune garçon d’une douzaine d’années est envoyé en vacances d’été chez un parent propriétaire d’une belle maison dans la campagne proche de Moscou.
Lors d’une fête, il fait la connaissance de Mme M***, une belle jeune femme dont le garçon tombe amoureux. L’amie de Mme M*** ne se gêne pas pour câliner le garçon et le mettre mal à l’aise.
Un jour, pour éblouir l’assistance, il décide d’enfourcher un cheval réputé intraitable et manque de peu d’être désarçonné. Cet acte de bravoure lui vaut néanmoins d’être accepté dans la compagnie des adultes et il peut donc côtoyer celle qui fait battre son cœur.
Cependant, le hasard veut qu’il soit témoin d’une émouvante scène d’adieu entre Mme M*** et un beau jeune homme. Le garçon réalise que la jeune femme a un amant. Blessé dans son amour, il récupère la lettre d’adieu malencontreusement échappée de la poche de Mme M***. Va-t-il la trahir ou devenir son complice ? Ce qui est sûr, est que cet été-là, le garçon a quitté le monde de l’enfance.
Une nouvelle d’une quarantaine de pages, sans grand intérêt sauf mon respect pour le grand Dostoïevski !

Une fâcheuse histoire

Une fâcheuse histoire Nouvelle de Fiodor DOSTOÏEVSKI

Ivan Illitch, haut fonctionnaire russe, se sent humilié lors d’un dîner avec deux hommes dont l’un fut son supérieur. Souhaitant être conforté dans la haute opinion qu’il a de lui-même, il se rend à l’improviste, alors qu’il est déjà tard, au repas de noces d’un de ses subordonnés auquel il n’a, bien sûr, pas été convié. Son désir de se montrer proche du peuple le pousse à se mêler à ces gens qui ne sont cependant pas enclins à le traiter comme un des leurs.
Déjà bien éméché, l’homme va se laisser enivrer au point qu’il terminera la nuit dans la couche nuptiale !
C’est une farce, mais on est un peu déçu par la fin tant l’auteur nous avait fait miroiter, tout au long de ce récit d’une soixantaine de pages, une issue fatale, meurtre ou suicide…
Cela dit, au-delà de la comédie, l’auteur dénonce surtout les barrières sociales de la Russie du XIXe siècle.

 

 

La femme d’un autre et le mari sous le lit

La femme d'un autre Nouvelle de Fiodor DOSTOÏEVSKI

Un mari, jaloux, est persuadé que sa femme le trompe. Il l’épie et rencontre, dans la nuit, au pied d’un immeuble, un jeune homme qu’il soupçonne être l’amant.
Alors que les deux hommes décident de se poster chacun à une entrée différente de la maison pour intercepter la dame, ils pénètrent chacun séparément dans un appartement qu’ils ont estimé être celui de la dame de leur cœur. Le premier, surpris par l’arrivée du second, se glisse sous le lit et le second, à l’arrivée impromptue du mari, s’y faufile à son tour !
Il s’agit d’une farce dans le style du vaudeville cher au théâtre.
Très bien écrit, évidemment, mais un peu long, un peu répétitif.

Il y a 133 ans…

Il y a 133 ans... dostoievski11
Le 8 novembre 1880, Fiodor Dostoïevski publie son dernier roman : Les frères Karamazov.
Cet ouvrage raconte l’histoire des quatre fils de Fiodor Karamazov dont trois représentent chacun un idéal de la société russe de la fin du 19e siècle : Alexei est un homme de foi, Ivan un intellectuel et Dimitri est animé par la passion et le vice. Le quatrième est un enfant illégitime et épileptique coupable du parricide orchestré par l’un de ses frères.

Il y a 131 ans…

Il y a 131 ans... fedor_dostoievski1010
Le 9 février 1881 décède à l’âge de 59 ans Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski, romancier russe. Il succombe à une hémorragie.
Condamné à mort en 1849 pour ses idées politiques, il échappe in extremis au peloton d’exécution et est déporté en Sibérie où il reste jusqu’en 1853. Ces années ont une grande influence sur son oeuvre.
Parmi ses oeuvres : L’Idiot, Crime et Châtiment, Le joueur, Les Frères Karamazov.

 




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_