Archive pour le Tag 'chef'

Il y a 58 ans…

cdg2pnLe 29 mai 1958, le général de Gaulle annonce la formation d’un gouvernement.
Alors que la guerre d’Algérie fait rage, les gouvernements français se succèdent au rythme des nombreuses crises.
La IV République est moribonde et le pouvoir vacant. Après le coup d’État militaire en Algérie, le 13 mai, le général de Gaulle fait sa rentrée politique. Dès le 15 mai, alors que règne la confusion, il se déclare « prêt à assumer les pouvoirs de la République ».
Tandis qu’il annonce qu’il commence à former un gouvernement, un grand défilé antifasciste se déroule à Paris.
René Coty, président de la République, demande au Parlement d’investir de Gaulle qui devient chef du gouvernement par 329 voix contre 224.

 

Il y a 137 ans…

crasy_horseLe 5 septembre 1877 décède Tashunca-Uitco, appelé Crazy Horse par les Américains, grand chef sioux ayant lutté contre les militaires américains toujours enclins à envahir leurs territoires malgré les traités signés.
Le 3 septembre 1877, Crazy Horse se présente devant l’officier du fort où il est détenu et lui demande la permission de sortir pour emmener sa femme, malade, chez le docteur. L’officier lui refuse la permission. Crazy Horse passe outre et part le lendemain avec son épouse.
En ville, il rencontre le capitaine Kennington et lui explique les raisons de sa présence. Kennington ne le croit pas et le prie de le suivre dans un bâtiment proche où se sont embusqués des soldats prêts à le maîtriser. Quand il s’aperçoit de la traîtrise, le chef sioux sort son couteau. Kennington ordonne de le tuer. Après avoir blessé plusieurs de ses assaillants, Crazy Horse est maîtrisé par trois hommes pendant qu’un quatrième soldat lui plante sa baïonnette dans le flanc droit. Il meurt quelques minutes plus tard.

Il y a 137 ans…

SittingBullLe 5 mai 1877, Sitting Bull, chef des Sioux, emmène sa tribu au Canada.
En juin 1876, le général américain George Armstrong Custer ordonne à trois cents  hommes de la septième cavalerie d’attaquer le camp indien des Sioux. Après de lourdes pertes, les blancs se retirent.
Sachant que ses hommes et lui seraient sévèrement punis pour leur victoire s’ils restaient aux Etats-Unis, Sitting Bull rassemble son peuple et se réfugie au Canada.
Alors que la majorité de la tribu s’apprête à franchir la frontière canadienne, le chef fait prévenir le commissaire de la Gendarmerie Royale de leur arrivée et sollicite une entrevue.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_