Archive pour le Tag 'Charlie Hebdo'

Charlie Hebdo n°1221

Charlie Hebdo 1221

Charlie Hebdo n°1211

Charlie Hebdo 1211

Charlie Hebdo n°1202

Charlie Hebdo 1202

Charlie Hebdo n°1201

Charlie Hebdo 1201

Charlie Hebdo n°1199

Charlie Hebdo 1199

Charlie Hebdo n°1198

01-1198.indd

Charlie Hebdo n°1196

Charlie Hebdo 1196

Charlie Hebdo n°1194

Charlie Hebdo 1194

Charlie Hebdo n°1193

Charlie Hebdo 1193

Charlie Hebdo n° 1190

Charlie Hebdo 1190

Charlie Hebdo n° 1187

Charlie Hebdo 1187

Charlie Hebdo n°1185

Charlie Hebdo 1185

Charlie Hebdo n°1184

Charlie Hebdo 1184

Charlie Hebdo n°1183

Charlie Hebdo 1183

Charlie Hebdo n° 1182

Charlie Hebdo 1182

Charlie Hebdo n°1181

Charlie Hebdo 1181

Charlie Hebdo 1180

Charlie Hebdo 1180

Charlie Hebdo 1179

Charlie-Hebdo-1179

Charlie Hebdo : je l’ai lu

Voilà, j’ai terminé de lire mon premier numéro de Charlie-Hebdo.
Ne lisant jamais aucun journal ni magazine, je me suis trouvée un peu gauche avec ces seize feuilles en main. Pas commode à lire au lit et pas évident à emmener partout avec soi. Alors finalement, pendant cinq jours, sa place à été aux toilettes, punaisé à la porte en bois, sous le calendrier.
Je me suis trouvée aussi assez peu experte dans l’art de plier et déplier ce journal. J’essayais de me souvenir de mon grand-père lisant chaque jour son quotidien après le café, jusqu’à ce qu’il me demande de lui en faire la lecture, sa vue ayant trop baissé. J’avais à peine une dizaine d’années, il y a un bail…
Et puis j’ai lu, un peu à chaque passage dans ce qu’on appelle « le petit coin ». Comme j’aime beaucoup lire et que je lis plutôt beaucoup, mais toujours des romans – même chez le dentiste ou le coiffeur, j’emporte mon livre pour ne pas devoir piocher parmi les magazines mis à disposition – j’ai tout lu de ce premier numéro de Charlie-Hebdo, les textes et les dessins sur les seize pages.
J’ai été très émue par la plume de Patrick Pelloux, autant que par le bonhomme en larmes dans les bras du Président tandis que son copain Luz se marrait à ses côtés, rendu hilare malgré le chagrin par  une fiente de pigeon ! J’ai aimé aussi la petite carte de Matthieu Madénian alors que le comique, à la TV, ne me fait pas toujours rire. J’ai apprécié certains dessins, particulièrement irrévérencieux !
Bref, il a fallu que douze personnes se fassent trouer la peau pour que je découvre ce journal que je ne connaissais que de nom, quand ses caricatures faisaient scandale ou que ses locaux partaient en fumée suite à un feu allumé par quelques fous agissant au nom de Dieu.

Charlie Hebdo : je l’ai !

Charlie Hebdo uneCe numéro tant attendu est enfin arrivé dans ma boîte aux lettres. Je l’ai parcouru, réservant la lecture des articles pour plus tard. Il est quand même sacrément irrévérencieux !!! Mais aussi diablement drôle !!! Ce numéro exceptionnel, tiré à sept millions d’exemplaires, record historique pour un journal, sera distribué sur deux semaines.
Le plus cocasse dans l’affaire est que les terroristes, souhaitant faire disparaître le journal en supprimant son directeur et une partie de ses collaborateurs parmi les douze personnes assassinées le 7 janvier dernier, ont en réalité sauvé l’hebdomadaire, en tout cas pour quelque temps, alors que celui-ci, avec moins de 50.000 exemplaires vendus chaque semaine, était moribond…

Marche républicaine à Nancy

Marche-republicaine-a-Nancy
Pour raisons familiales, nous n’avons hélas pas pu faire cette marche républicaine pour manifester notre soutien à Charlie Hebdo et dire non à la terreur.
Quelques 50.000 personnes ont défilé sans incident hier. J’avoue que cette place Stanislas noire de monde fait peur, mais j’aurais quand même bien aimé en être !

Abonnement à Charlie Hebdo

Charlie Hebdo abo
Si vous êtes Charlie, abonnez-vous à l’hebdomadaire pour sauver le journal et la liberté d’expression :
http://www.viapresse.com/abonnement-magazine-charlie-hebdo.html

L’humour de Charlie

Charlie Hebdo

En soutien aux métiers de la presse

Je suis Charlie

L’attentat contre Charlie Hebdo

Charlie Hebdo attentat
(Photo parue dans LesEchos.fr)
Mercredi 7 janvier peu avant midi, deux ou trois hommes armés se réclamant de Allah attaquent le siège de l’hebdomadaire « Charlie hebdo » à Paris.
Dans cet attentat terroriste, douze personnes ont trouvé la mort, dont deux policiers et quatre dessinateurs qui ont fait la renommée du journal : Cabu, Charb, Tignous et Wolinski.
L’économiste Bernard Maris, chroniqueur présent ce jour-là à la rédaction, a également été tué.

François Cavanna nous a quittés

cavanna-mort-d-un-ogre-iconoclaste,M139428
François CAVANNA, écrivain et dessinateur français, fondateur de “Hara Kiri” et “Charlie Hebdo”, auteur en particulier des « Ritals » et des « Russkofs » est décédé le 29 janvier 2014 à l’âge de 90 ans.
Je n’aimais pas toujours le personnage, mais c’était un grand monsieur qui n’avait pas sa langue dans la poche ; elle n’était pas non plus de bois, ce qui ne l’a pas empêché d’avoir un immense succès.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_