Archive pour le Tag 'cathédrale'

La cathédrale d’Albi

Grosse journée hier lundi 6 juin 2016.
Bien que levées relativement tôt, nous n’avons pas réussi à partir avant 11h !… Donc direction Albi et pique-nique en route.
Arrivées au parking extérieur de la cathédrale (une fliquette nous promet gentiment de ne pas nous verbaliser alors que nous n’avons pas de monnaie à glisser dans l’horodateur !), nous sommes saisies par l’aspect à la fois colossal et majestueux de la cathédrale toute en briques.

DSCF5324 petit

La cathédrale Sainte-Cécile a été construite à partir de 1282. Chef-d’oeuvre du gothique méridional, elle a été conçue pour lutter contre l’hérésie cathare et ainsi affirmer la puissance de l’Eglise Catholique. C’est la plus grande cathédrale de briques du monde.

DSCF5416 petit

Hella est prête, bien installée dans son sac, à visiter la cathédrale avec nous. Tandis que nous admirons les fresques, elle appréciera la fraîcheur des lieux :

DSCF5329 petit

L’intérieur abrite un décor exceptionnel – pas un cm² qui ne soit peint ! – dont le plus grand Jugement Dernier du Moyen-Âge (XVe siècle), un jubé et sa clôture de choeur également du XVe siècle et des fresques du XVIe siècle.

DSCF5327 petit

DSCF5337 petit

DSCF5330 petit

DSCF5332 petit
Sainte-Cécile, patronne des musiciens.

DSCF5333 petit

DSCF5340 petit

DSCF5346 petit

Malheureusement, après environ une demi-heure, je suis rattrapée par le gardien qui me rappelle – cela était signalé à l’entrée… – que les animaux ne sont pas admis dans la cathédrale. J’argumente, car Hella est sage dans le sac-à-ventre suspendu à mes épaules. Mais le bonhomme ne veut rien savoir et lorsque, un peu excédée, je lui signale que mon chien est quand même une créature de Dieu, il me répond qu’il ne fait que son travail. Je compatis et sors, laissant Monique terminer seule la visite ; j’y retournerai à son retour.

DSCF5364 petit

DSCF5371 petit

DSCF5358 petit

DSCF5391 petit

DSCF5405 petit
L
e Pont Vieux.

En quittant Albi, nous nous dirigeons vers l’ouest pour aller faire un détour par Cordes-sur-Ciel :

DSCF5419 petit Cordes

DSCF5423 petit Cordes

Puis nous reprenons la route vers Saint-Léons en passant par la vallée du Tarn. Nous nous arrêtons à Brousse-le-Château :

DSCF5427 petit Brousse

DSCF5429 petit Brousse

DSCF5432 petit Brousse

DSCF5435 petit Brousse

Nous reprenons la route, il est tard déjà et nous avons encore beaucoup de kilomètres à faire sur des petites départementales sinueuses. Au loin, les éclairs zèbrent le ciel assombri… Nous arrivons à bon port mais à 23h !… Harassées… Même pas le courage de dîner… Quelques tranches de saucisson, une tasse de lait chaud, une bonne douche et au lit !

Aujourd’hui, mardi 7 juin, nous avons bien récupéré de cette journée à Albi. Nous avons fait relâche ; nous verrons demain pour d’autres aventures !

Pour voir toutes les photos réalisées par Monique Colin, cliquer sur l’album ci-dessous :

Albi juin 16
Album : Albi juin 16

68 images
Voir l'album

Rodez

Arrivées lundi 30 mai à Saint-Léons en Aveyron, notre lieu de vacances pour deux semaines, nous avons passé la journée du mardi à flemmarder en raison d’une météo épouvantable. Hella guettait l’accalmie qui ne vint pas…
DSCF5138 petit

Alors nous avons dormi, joué, lu… Mercredi, le temps n’était pas folichon, mais la météo locale prévoyait une éclaircie de quelques heures. Nous avons donc décidé de nous rendre à Rodez. Nous avons visité l’église du Sacré-Coeur :

DSCF5148 petit

DSCF5139 petit

DSCF5146 petit

Puis nous « montons » jusqu’à la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, édifice gothique construit en grès rose entre le 13e et le 16e siècle, dont le clocher culmine à 87 m.

DSCF5149 petit

DSCF5156 petit

DSCF5158 petit

DSCF5162 petit

DSCF5164 petit

DSCF5166 petit

DSCF5174 petit
Les vitraux contemporains sont l’oeuvre de Stéphane Belzère.

DSCF5176 petit

Pour voir toutes les photos réalisées par Monique Colin, cliquer sur l’album ci-dessous :

Rodez juin 16
Album : Rodez juin 16

26 images
Voir l'album

Balade à Reims

Fin mai, nous sommes allées à Reims avec l’association d’Histoire de l’Art de Saulxures-devant-Nancy.

DSCF4215 petit
Nous passons à proximité de la cathédrale, mais la visite ne fait pas partie du programme…

DSCF4225 petit
En revanche, la bibliothèque Carnegie fait partie du circuit et elle vaut vraiment le détour !
Construite dans les années 1920 par Max Sainsaulieu, elle a été financée par la dotation du magnat américain de l’acier Andrew Carnegie. C’est le principal édifice de style Art déco de la ville.

DSCF4226 petit
DSCF4227 petit DSCF4229 petit DSCF4232 petit
Dans le hall d’entrée, on peut voir plusieurs mosaïques dans un décor de marbre et d’onyx ; au plafond, une lanterne monumentale.
A l’intérieur de la bibliothèque, les rayonnages sont impressionnants.

DSCF4245 petit
Au gré de notre cheminement, nous découvrons plusieurs maisons art nouveau.

DSCF4250 petit
Arrêt obligatoire à la biscuiterie Fossier, mondialement connue pour ses biscuits roses.

DSCF4262 petit
Les Halles du Boulingrin, inaugurées en 1927 et fermées en 1988, accueillent de nouveau, depuis 2012, le marché couvert du centre-ville.

Après déjeuner, nous nous rendons à la Villa Demoiselle, monument architectural construit à Reims en 1890, partie intégrante du Domaine Pommery :
DSCF4296 petit

On commence par la cave avant de parcourir les deux étages dont les pièces sont richement meublées et décorées en style art déco :
DSCF4263 petit

DSCF4269 petit     DSCF4276 petit
DSCF4283 petit

DSCF4286 petit

Nous terminons par la visite guidée de la basilique Saint Rémi.

DSCF4298 petit
Statue de Saint Rémi baptisant Clovis 1er

DSCF4317 petit

DSCF4321 petit DSCF4336 petit DSCF4341 petit

DSCF4348 petit

Pour voir toutes les photos (réalisées par mon amie Monique Colin), cliquer sur l’album ci-dessous :

Balade à Reims - mai 2015
Album : Balade à Reims - mai 2015

20 images
Voir l'album

 

Balade à Liège

Nous étions hier à Liège en Belgique, avec l’Association Sportive et Culturelle de Saulxures-lès-Nancy, section Histoire de l’Art.
Départ à 7h pour une arrivée à Liège vers 11 h 30. La visite commence avec un guide local qui nous entraîne dans la cathédrale Saint-Paul. La collégiale romane date du Xe siècle. Elle est reconstruite en style gothique du XIIIe au XVe siècle :

DSCF3383 petit
Christ en bronze (Del Cour XVIIe siècle)

DSCF3398 petit
Une partie du cloître

DSCF3405 petit
Saint Lambert

DSCF3412 petit
Christ gisant (Del Court XVIIe siècle)

Puis nous suivons le guide jusqu’au coeur historique de la ville :

DSCF3433 petit
L’opéra-théâtre

DSCF3443 petit
Palais des Princes Evêques
DSCF3448 petit

Nous déjeunons dans le restaurant du musée du Grand Curtius. Un menu de spécialités (boulettes de veau à la liégeoise et purée de pommes de terre et gaufre de Liège et sa glace au moka) avait été réservé. Malheureusement, plus de boulettes pour tous… nous avons droit à une tajine de poulet à la place… La gaufre en revanche était bien au rendez-vous !
DSCF3467 petit

Après le déjeuner, nous partons pour une visite d’une heure avec guide local du Musée des Beaux-Arts :
DSCF3473 petit

DSCF3477 petit

Puis nous nous dirigeons vers le quai Van Beneden pour rejoindre le bateau « La Sarcelle IV) pour une balade d’une heure sur la Meuse :
DSCF3489 petit

DSCF3498 petit

DSCF3502 petit

DSCF3508 petit
De retour sur la terre ferme, nous profitons d’une heure et demie de temps libre. Nous flânons un peu et nous acheminons lentement vers le parking où nous attend le bus.
DSCF3522 petit
DSCF3532 petit

Il est 20 h 30 lorsque nous quittons la Belgique, bien fatiguées mais des images plein la tête. Et maintenant, nous n’avons qu’une hâte, rejoindre vite la Lorraine pour aller chercher Hella chez la nounou !

Merci à Yvonne pour la belle organisation de cette excursion et à Frédéric pour sa bonne humeur durant toute cette journée.
Les photos, comme d’habitude, sont de mon amie Monique Colin. Pour voir toutes les photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

Balade à Liège le 24/05/14
Album : Balade à Liège le 24/05/14

60 images
Voir l'album

 

La Maison d’Elise

En visite pour un grand week-end chez nos amis Jeannette et Philippe, nous les avions invités à déjeuner au restaurant à proximité de la cathédrale du Mans.
L’établissement s’appelle « La Maison d’Elise ».
La salle est spacieuse, le décor moderne, le linge et la vaisselle élégants.
La carte offre une belle variété de menus et de plats à la carte aux couleurs et aux saveurs subtiles.

Les moins :
– aucun

Les plus :
- proximité de la cathédrale
- excellent menu à 36 euros (tout compris) avec des produits du terroir
- apéritif digne de ce nom avec des amuse-gueules à faire pâlir les restaus qui offrent une coupelle remplie de quelques cacahuètes et autres bretzels !
- personnel un peu guindé mais très classe et néanmoins souriant
- bon rapport qualité/prix
- chiens acceptés
- les toilettes au raffinement rare

Adresse : 8 rue du Doyenné – 72000 LE MANS – Tél: 02.43.47.85.11
Site : http://restaurant-lamaisondelise.fr/

Le Mans

Le lendemain de notre arrivée chez mon amie Jeannette, nous sommes allées visiter Le Mans et plus particulièrement la cathédrale Saint-Julien.
Malheureusement, Monique avait oublié son appareil photo ! Heureusement, les téléphones portables ne servent pas qu’à passer et recevoir des appels téléphoniques !!!
Avant d’aller à la découverte de cet imposant édifice religieux, nous étions allés déjeuner dans un restaurant gastronomique à proximité de la cathédrale : La Maison d’Elise. Cet établissement de renom fera l’objet d’un article séparé car il vaut le détour !
Voici les informations que j’ai trouvées sur le site de l’Office de Tourisme de la ville du Mans et que je me contente de recopier :

« La cathédrale du Mans a été construite entre le XIe et le XVe siècle. Cinq siècles qui lui ont apporté une diversité de styles dans une fusion de roussard, de calcaire et de verre. Une richesse qui fait d’elle une cathédrale précieuse de l’art religieux médiéval. La cathédrale Saint-Julien est l’une des plus vastes de France, avec ses 134 m de long pour une surface de 5000 m2. Son nom lui vient de Julien qui aurait christianisé Le Mans au IVe siècle. »

Ce qui frappe d’emblée le visiteur qui pénètre dans ce lieu de culte, c’est bien sûr sa taille mais surtout sa luminosité. Cette cathédrale, contrairement à certaines autres, n’oppresse pas ; on se sent au contraire porté par cette lumière.

Le Mans dans Photos 05102013470-petit1

05102013472-petit1 cathédrale dans Voyages

05102013473-petit1 Le Mans

05102013476-petit1 Saint-Julien

05102013485-petit1

05102013486-petit1

Puis nous déambulons dans le quartier de la cathédrale, dans des ruelles étroites qui finiront par nous conduire à un bistrot où nous pouvons déguster nos boissons en terrasse :
05102013493-petit1

05102013494-petit1

05102013512-petit2

05102013519-petit1

Pour voir toutes les photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

Le Mans
Album : Le Mans

0 image
Voir l'album

La cathédrale de la mer

La cathédrale de la mer dans Livres lus la-cathedrale-de-la-mer-150x150 Roman de Ildefonso FALCONES

Au XIVe siècle, en Espagne, Bernat Estanyol épouse Francesca. Serf d’un riche seigneur, il doit se plier à la volonté de celui-ci et lui offrir la virginité de son épouse avant de la violer à son tour sous les yeux du seigneur afin qu’il ne puisse être désigné comme le père d’un éventuel enfant.
Le bébé qui naît neuf mois plus tard est clairement le fils de Bernat, reconnaissable grâce à un grain de beauté près d’un œil. Ce détail toutefois, loin de contenter le seigneur, le blesse dans son orgueil et il décide d’humilier Bernat. Il lui ordonne d’envoyer son épouse au château pour servir de nourrice ; Bernat cependant découvre qu’elle est régulièrement violée par l’ensemble des soldats au service du château. Il décide alors de kidnapper son fils et de s’enfuir à Barcelone, chez sa sœur qui a épousé un homme devenu puissant.
Un an et un jour plus tard, Bernat obtient la liberté, pour lui et son bébé, Arnaud. La vie cependant n’est pas facile pour eux, chez un noble qui refuse de traiter son beau-frère comme un membre de sa famille. Arnaud, mal traité par ses cousins, fait la connaissance de Joanet, un enfant dont la mère vit séquestrée dans sa propre maison pour avoir trompé, punie à vie par son mari. Lorsqu’elle décède, Bernat Estanyol adopte Joanet. Avec lui, Arnaud découvre Barcelone et les porteurs de pierres, les bâtisseurs de la cathédrale de la mer. Alors à 14 ans, Arnaud devient l’un d’eux. Mais peu de temps après, il perd son père, accusé de rébellion et pendu. Arnaud est désormais seul, avec Joanet et toute la communauté des porteurs de pierres. Il fait alors la connaissance de la jeune Alédis qui jette son dévolu sur lui. Quand un beau parti se présente, Arnaud se marie mais continue à fréquenter Alédis. Pour se sortir de cette situation qui le détruit, Arnaud s’engage dans l’armée du roi.
Un livre passionnant sur le destin hors du commun du fils d’un serf qui va devenir un des hommes les plus riches et les plus influents de Barcelone. Il devra affronter la terrible épidémie de peste qui emportera son épouse, puis s’unir à la filleule du roi qu’il n’aimera jamais avant de devoir affronter l’Inquisition.
Arnaud Estanyol finira-t-il par trouver la paix et l’amour ?
Très bien écrit et exaltant, ce livre tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_