Archive pour le Tag 'assassinat'

Il y a 135 ans…

James-A-Garfield118Le 2 juillet 1881, James Garfield, président des Etats-Unis, est victime d’un attentat.
Il se trouve dans un compartiment de train lorsque Charles Guiteau, frustré de ne pas avoir été nommé ambassadeur en France, tire sur le président qui mourra des suites de ses blessures le 19 septembre suivant.

Il y a 82 ans…

irohmer001p1Le 30 juin 1934, Ernst Röhm, officier allemand et chef des SA (Sections d’assaut), est assassiné par les SS.
Né en 1887, cet ancien officier lors de la Première Guerre mondiale est rappelé par Adolf Hitler après le succès électoral de septembre 1930, afin de reprendre en main les SA qui comptent environ 400000 hommes et dont les méthodes brutales et souvent incontrôlables ont une mauvaise influence sur les résultats électoraux.
Röhm s’acquitte de sa mission et pousse encore plus loin l’élan révolutionnaire des SA.
Cependant, Hermann Göring, président du Reichstag, et Heinrich Himmler, chef de la Gestapo, inquiets des ambitions de Röhm, parviennent à convaincre Hitler qu’il complote contre lui afin de l’éliminer.
Lorsque Hitler arrive chez Röhm pour le tuer, il le trouve en compagnie de jeunes homosexuels.
Arrêté et emprisonné à Munich, on lui laisse une arme dans sa cellule afin qu’il se suicide. Face à ses protestations et son refus d’obtempérer, un garde prend l’arme et le tue.

 

Il y a 134 ans…

VictoriaLe 2 mars 1882 a lieu une tentative d’assassinat sur la reine Victoria d’Angleterre.
L’auteur du délit, Roderick MacLean, poète écossais, sera déclaré non coupable pour cause de démence.

Il y a 97 ans…

Russian_Royal_Family12182222242627Le 17 juillet 1918, la famille impériale russe est exécutée.
La Révolution de 1917 a sonné le glas du régime tsariste. Le président de la Douma (chambre du parlement russe) avait signifié au tsar l’impossibilité de gouverner l’empire. Nicolas II abdique le 2 mars et le gouvernement provisoire le fait arrêter le 10 mars.
Le tsar et sa famille sont emprisonnés à Perm, puis à Tobolsk et enfin à Iekaterinbourg, dans les caves d’un industriel. Le 17 juillet 1918, la famille est exécutée par un groupe de bolcheviks.
Les corps sont chargés sur un camion et transférés dans une forêt proche de Iekaterinbourg. Jetés dans un puits de mine, ils sont retirés quelques jours plus tard pour être ensevelis sous un chemin forestier.

Il y a 98 ans…

raspoutine_012123Le 16 décembre 1916 (calendrier grégorien) décède Grigori Iefimovitch Raspoutine.
Né en 1869 (date incertaine), ce paysan illettré, moine et aventurier, acquiert la réputation de prêtre aux pouvoirs miraculeux.
Arrivé en 1903 à Saint-Petersbourg, il est présenté à l’impératrice en 1905 lors d’une crise d’hémophilie du jeune Alexis, héritier du trône. Raspoutine parvient à soulager le tsarévitch et devient le favori du couple impérial.
A la fois vénéré et craint par les hommes de la haute société russe, il exerce dès lors une influence indéniable sur le tsar Nicolas II et son épouse.
Entouré d’individus douteux, Raspoutine joue un rôle important dans les affaires de l’Eglise et de l’Etat.
Profitant de son aura et de son pouvoir de guérisseur, il assouvit son légendaire appétit sexuel. Ses débauches mais surtout son influence néfaste sur la tsarine inquiètent l’entourage du couple impérial.
Pour sauver le pays et la couronne, cinq hommes décident d’assassiner Raspoutine, ayant déjà survécu d’un premier attentat en 1914. Invité chez le prince Ioussoupov, l’un des conjurateurs, le moine guérisseur de la cour de Russie va donner à ses agresseurs du fil à retordre ! En effet, deux biscuits au cyanure et un verre de vin empoisonné demeurent sans effet. Alors l’un des comploteurs tire sur Raspoutine une balle de pistolet. L’homme tombe à terre puis se relève et tente de fuir. Une balle dans un rein puis une autre dans la tête, qui provoque la chute de Raspoutine dans les eaux glacées de la Neva, finiront par le terrasser !
Son cadavre n’est découvert que le 19 décembre à l’aube, gelé et recouvert d’une épaisse couche de glace.
La mort de Raspoutine n’a cependant pas arrêté le déclin de la vieille Russie ni la chute des Roumanov.

Il y a 36 ans…

Aldo-moro39Le 16 mars 1978, Aldo Moro est enlevé en plein centre de Rome.
Homme politique italien, à cinq reprises Président du conseil des ministres de la République italienne, il est la proie des Brigades Rouges, groupe terroriste d’extrême gauche mené par Mario Moretti. Les assaillants assassinent les cinq gardes du corps de Moro afin de l’enlever.
Les Brigades rouges revendiquent l’attentat et le corps d’Aldo Moro est retrouvé sans vie le 9 mai suivant.

 

Macabre découverte…

ER 019La maman soupçonnée d’avoir abandonné ses enfants il y a quelques semaines, lorsque le papa avait été découvert mort, victime d’un arrêt cardiaque et veillé par son fils aîné, était en fait déjà morte elle-même, probablement assassinée !…

Il y a 106 ans…

Carlos_of_Portugal6Le 1er février 1908, le roi Carlos 1er du Portugal meurt assassiné.
Le roi avait hérité d’une monarchie en danger. Pour préserver le régime, il instaure une dictature qu’il souhaite provisoire, mais cette politique marquée notamment par la suppression de la liberté de la presse et la répression des grèves jette le pays dans un grand trouble.
Cette situation, aggravée par l’énorme endettement du roi vis-à-vis de l’Etat, entraîne l’assassinat par des républicains du souverain et de son fils aîné sous les yeux de son épouse, la princesse Amélie d’Orléans.

Il y a 220 ans…

Il y a 220 ans... marat_3-283x300Le 13 juillet 1793, Jean-Paul Marat, journaliste, médecin et député français, est assassiné dans sa baignoire.
Charlotte Corday, favorable aux idées nouvelles, n’en est pas moins indignée par les excès de la Révolution et la tyrannie incarnée par le Jacobin Marat qu’elle décide de supprimer.
Alors que Marat, très malade, ne se montre plus en public, elle réussit à se faire recevoir chez lui. Le voyant installé dans sa baignoire – seuls les bains parviennent à apaiser un peu ses souffrances – elle plonge jusqu’au manche un couteau dans le coeur de Marat qui expire immédiatement.

 

 

corday-251x300 assassinat                marat_by_david-233x300 Corday

 

 

 

 

 

L’assassinat du Duc de Guise

En collaboration avec le Conservatoire du Grand-Nancy, l’association Emmanuel Héré organisait aujourd’hui une soirée musicale, cinématographique et historique autour de la projection du film L’assassinat du Duc de Guise.

L'assassinat du Duc de Guise dans Musique dscf2008-petit

dscf2006-petit assassinat dans Musique

Jean-Philippe Navarre, directeur du Conservatoire, et Philippe Martin, historien, apportent leur éclairage musical et historique.

dscf2010-petit Calmettes

Des sept enfants de François de Guise, duc de Lorraine, trois joueront un rôle important. Celui dont il est question ce soir est l’aîné, Henri de Guise dit le Balafré (au milieu), qui participe activement aux guerres de religion.

dscf2011-petit conservatoire

La rivalité entre le roi de France Henri III et la maison de Guise est grande.  Les catholiques, dirigés par Henri de Guise, s’opposent à l’édit de Beaulieu qui assure aux protestants la liberté de culte et forment un mouvement appelé la Ligue.

dscf2012-petit duc de Guise

Sentant son pouvoir menacé, le roi reprend la guerre contre les protestants. Après la signature du traité de paix en 1580, il ordonne la dissolution de la Ligue. Après la mort de son jeune frère, le duc d’Alençon, Henri III désigne comme héritier légitime le protestant Henri de Navarre, futur Henri IV.
Toujours menacé par Henri de Guise, le roi décide de le faire assassiner.
C’est précisément le sujet du film d’André Calmettes pour lequel Camille Saint-Saens a composé la musique.  Ce film muet français sorti en 1908, d’une durée d’un quart d’heure, raconte les dernières heures du Duc de Guise et son assassinat par les gardes du roi.

dscf2014-petit Emmanuel Héré

Le 23 décembre 1588, Henri de Guise passe un moment agréable avec sa maîtresse, la marquise de Noirmoutiers. Par quatre fois, il reçoit un message l’avertissant d’un grand danger. Lorsque l’un d’eux mentionne l’intention du roi de le faire assassiner, il s’écrie : « Il n’oserait ! ». Convoqué par Henri III, il se rend au château de Blois où il est poignardé à mort par les gardes du roi. Considérant son rival, le monarque aurait déclaré : « Il est plus grand mort que vivant ! ».

dscf2016-petit film

Sitôt son rival décédé, Henri III fait arrêter et exécuter le frère du duc de Guise, le Cardinal Louis de Guise. Les corps des deux frères sont brûlés et leurs cendres jetées dans la Loire.

Un moment culturel très agréable dans les locaux du Conservatoire. Les élèves de Jean-Philippe Navarre ont brillamment interprété la partition de Saint-Saens dont la principale difficulté est que la musique doit parfaitement « coller »  aux images qui défilent. Un exercice particulièrement exigeant que le jeune orchestre a parfaitement réussi.
A noter que dans le cadre de « Nancy Renaissance », une soirée autour de ce film et avec les élèves du Conservatoire est proposée le samedi 18 mai 2013 à 20 h 00 Salle Poirel à Nancy ; entrée libre.

 




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_