Archive pour le Tag 'Allemands'

Il y a 101 ans…

LusitaniaLe 7 mai 1915, un sous-marin allemand torpille le Lusitania, paquebot britannique.
Cela se passe au large de l’Irlande et le navire de 32 000 tonnes coule avec une telle rapidité qu’un tiers seulement des presque 2000 passagers à son bord parviennent à se sauver, dont le capitaine du navire, William Turner…
Parmi les nombreux disparus se trouve Alfred G. Vanderbilt, fils d’un millionnaire américain.
Les Etats-Unis protestent violemment mais l’Allemagne rejette ces protestations en affirmant qu’elle considérait le Lusitania comme un navire de guerre, car il avait à son bord des munitions et du matériel de guerre. En réaction, les Américains déclarent la guerre aux Allemands.

Il y a 101 ans…

Zeppelin_warLe 19 janvier 1915 a lieu un raid de zeppelins au-dessus de l’Angleterre.
Il s’agit du premier bombardement aérien de civils de la part des Allemands à bord de leurs ballons dirigeables.
Deux zeppelins lâchent 50 kg de bombes à forte explosion et des bombes incendiaires de 3 kg inefficaces.
Il y aura encore 19 raids durant cette année 1915 ; plus de 180 personnes seront tuées et plus de 450 blessées sous les 35 tonnes de bombes lâchées.

Il y a 71 ans

www.genstab.ruLe 12 janvier 1945, l’armée rouge soviétique lance une importante offensive contre les Allemands en Pologne et en Prusse orientale.

Il y a 101 ans…

taxisLe 7 septembre 1914, les taxis entrent dans l’Histoire.
En effet, dans la nuit du 6 au 7 septembre, 1200 taxis Renault transportent, dans le plus grand secret, plus de six mille soldats en 48 heures sur les bords de la Marne, avec pour objectif d’entraver l’offensive allemande sur la capitale.
En un très long cortège, les véhicules rejoignent le front de la Marne ; la bataille dure jusqu’au 13 septembre et se solde par une victoire française. En effet, les Allemands se replient sur l’Aisne.
L’opération « Les taxis de la Marne » est une réussite qui sauve Paris.

Il y a 100 ans…

trevechristmas_in_the_trenches_092423Le 24 décembre 1914 a lieu la trêve de Noël.
Lors de la Première Guerre mondiale, à Ypres en Belgique, ce jour-là les soldats des deux côtés s’épient, font le guet mais ne tirent pas.
Puis des soldats allemands commencent à décorer les arbres environnants avec des chandelles et se mettent à chanter des cantiques de Noël. Les Anglais, leurs ennemis d’en face, les imitent. Puis les soldats des deux camps échangent des voeux en criant. Les plus courageux vont à la rencontre les uns des autres et s’échangent des cadeaux : chocolat, cigarettes…
En cette veille de Noël 1914, l’artillerie se tait et d’un commun accord, les soldats des deux camps rassemblent leurs camarades morts et les enterrent.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_