Archive pour le Tag 'affaire'

L’affaire est dans le sac !

ER 074

La vérité sur l’affaire Harry Québert

La vérité sur l'affaire Harry Québert dans Livres lus la-verite-sur-laffaire-harry-quebert-150x150 Roman de Joël DICKER

En 2008, quelques mois avant l’élection de Barack Obama, un jeune auteur américain, Marcus Goldman, va retrouver son ancien professeur et ami, Harry Québert, lui-même écrivain. Le jeune prodige a en effet beaucoup de mal à écrire un second livre après le succès retentissant dans tout le pays de son premier ouvrage. Harry l’héberge dans sa grande maison au bord de l’océan et l’encourage à combattre le syndrome de la page blanche.
Un jour, Marcus découvre une lettre d’amour ; son ami se fâche et le chasse de chez lui.
À peine est-il rentré à New York que Marcus apprend que son ami a été arrêté, inculpé de meurtre sur une gamine de quinze ans. L’affaire remonte à plus de trente ans. Il était tombé fou amoureux de Nola Kellergan et avait en vain combattu cet amour réciproque par crainte d’être poursuivi pour entretenir une relation sexuelle avec une adolescente qui avait la moitié de son âge. Et voilà que Nola avait disparu. Des jardiniers chargés de planter des fleurs venaient de déterrer son cadavre.
Marcus ne croit pas un instant son ami coupable et il va s’employer à prouver son innocence en menant une enquête qui sera aussi le sujet de son second ouvrage.
Ce livre de plus de six cents pages se lit facilement, en dépit des nombreux rebondissements et de quelques invraisemblances. Car l’ensemble est malgré tout bien ficelé et Joël Dicker parvient à nous faire croire à cette histoire un peu tordue.
Que cet ouvrage en revanche ait pu faire partie des finalistes de plusieurs prix littéraires est plus surprenant. Le style en effet n’a rien de flamboyant et les extraits du livre de Harry Québert, qualifié comme LE grand écrivain du siècle, sont d’une rare platitude ; on se demande pourquoi Marcus Goldman, qui se dit l’ami de Québert, ne nous donne pas de bien meilleurs extraits du chef-d’œuvre du grand homme !…
Cela reste un bon livre à emporter en vacances.

Il y a 118 ans…

Le 5 janvier 1895, Alfred Dreyfus, militaire juif et d’origine alsacienne, condamné au bagne à perpétuité, est publiquement humilié : il est dégradé dans la grande cour de l’école militaire de Saint-Cyr au cours d’une parade.
Malgré tout, le soldat continue à clamer son innocence ; la justice militaire reste ferme envers celui qu’elle considère comme un traitre à sa patrie.
Il s’avéra que Dreyfus fut victime d’une erreur judiciaire sur fond d’espionnage et d’antisémitisme. L’écrivain Emile Zola révéla ce scandale dans un article intitulé « J’accuse » et publié en 1898 ; il provoque une importante succession de crises politiques et sociales.
Dreyfus dut cependant attendre 1906 pour être officiellement innocenté et réhabilité dans l’armée française.

Il y a 118 ans... degradation_alfred_dreyfus




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_