Archive pour le Tag 'Académie'

Il y a 1 an…

LaferrièreLe 12 décembre 2013, l’écrivain québécois d’origine haïtienne Dany Laferrière entre à l’Académie française.
Le nouvel « Immortel » âgé de 60 ans a été élu avec 13 voix sur 23 et remplace Hector Bianciotti, décédé en juin 2012.

Il y a 111 ans…

Goncourt15Le 19 janvier 1903, l’Académie Goncourt, de son véritable nom Société littéraire des Goncourt, est officiellement reconnue par un décret du président du Conseil.
Imaginée par Edmond Goncourt, elle est aussi l’œuvre de l’écrivain Alphonse Daudet à qui Edmond Goncourt avait, à sa mort en 1896, chargé son ami Daudet de fonder un groupe littéraire pour décerner chaque année un prix à un ouvrage en prose.
L’Académie Goncourt se réunit pour la première fois le 21 décembre de cette année 1903 et attribue le premier Prix Goncourt à l’ouvrage de John-Antoine Nau intitulé « Force ennemie ».

Il y a 91 ans…

Il y a 91 ans... dans Souvenons-nous... mariecurie22-231x300
Le 7 février 1922, Marie Curie est élue à l’Académie de Médecine.
C’est la première fois qu’une femme y accède. Onze plus tôt, l’Académie des Sciences lui avait en effet refusé l’accès.
Marie, d’origine polonaise, épouse de Pierre Curie, est cette fois acceptée avec une très grande majorité de voix : 64 sur 80.

Il y a 388 ans…

Il y a 388 ans... dans Souvenons-nous... academie_francaise711

Le 25 janvier 1635, le cardinal Richelieu crée l’Académie française. Le nombre des académiciens est fixé à 40. C’est toujours le cas aujourd’hui. Lorsqu’un membre décède, les 39 autres élisent un remplaçant.
Le rôle de l’Académie française est de veiller sur notre langue et d’agir pour en maintenir la qualité et suivre les nécessaires évolutions.

Il y a 128 ans…

Il y a 128 ans... dans Souvenons-nous... duhamel2224   Le 30 juin 1884 naît Georges Duhamel, écrivain, poète et médecin français.

En 1914, alors qu’il a déjà publié des poèmes et des essais, Georges Duhamel s’engage et exerce le métier de chirurgien pendant quatre ans, dans des situations souvent très exposées. Cette expérience lui inspirera deux ouvrages, « Vie des martyrs » et « Civilisation » qui lui apportent une immédiate notoriété et un Prix Goncourt pour « Civilisation ».

Après la guerre, il se consacre à la littérature et oeuvre pour une civilisation plus humaine. En 1935, il est élu à l’Académie française.

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’oeuvre de Georges Duhamal, nommé secrétaire perpétuel provisoire de l’Académie française, est interdite par les Allemands. Mais l’écrivain lutte contre la pression de l’occupant.

En 1947, il est nommé président de l’Alliance française. Il reprend ses voyages dans le monde pour exporter la culture française.

Il y a 377 ans…

Il y a 377 ans... dans Souvenons-nous... academie_fr3
Le 10 février 1635 a lieu la fondation de l’Académie française par Louis XIII, sur les conseils de Richelieu. Le cardinal est d’ailleurs nommé « père et protecteur » de cette nouvelle institution qui compte 40 membres élus à vie. Le but initial étant de donner à la langue française des règles précises afin qu’à terme elle remplace le latin, la première tâche de l’Académie est donc de rédiger un dictionnaire, publié en 1694.
Depuis sa fondation, l’Académie a reçu plus de 700 personnes : poètes, romanciers, hommes de théâtre, philosophes, historiens, médecins, hommes de science, ethnologues, critiques d’art, militaires, hommes d’Etat, hommes d’Eglise. Les académiciens doivent leur surnom d’immortels à la devise « A l’immortalité » figurant sur le sceau donné à l’Académie par le cardinal de Richelieu. A noter cependant que cette devise s’adressait à la langue française et non aux académiciens ! ;-)




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_