Archive pour le Tag '2015'

Ce que fut mon année 2015

Sur le plan professionnel, la meilleure année depuis que je travaille en profession libérale, soit douze ans. Grâce à deux très volumineux romans de la vie, j’ai pratiquement atteint le seuil du chiffre d’affaires des indépendants en exonération de TVA. Malheureusement, au 31 décembre, je perds un gros client suite à une fusion avec un établissement homologue en Alsace. Rien n’est encore définitif, cela dépendra du lieu de siège ; j’en saurai plus courant janvier 2016. Mais comme j’ai un rendez-vous début janvier pour un nouveau roman de la vie, je croise les doigts et reste sereine.
Sur le plan personnel, l’année a plutôt mal commencé avec l’hospitalisation de la marraine de Monique qui sera ininterrompue jusque fin mars. Et le 2 avril à 0 h 10, pour ne pas nous faire la mauvaise blague du poisson d’avril, la vieille dame de 89 ans tire sa révérence.
Le début de l’année est aussi marqué par les attentats meurtriers à la rédaction de Charlie Hebdo à Paris. En réaction à ces actes barbares, je m’abonne pour un an au journal satirique.
En juin, mon fils se marie en Champagne. Quelle émotion de conduire mon enfant unique à l’autel !
Côté évasion, la Bretagne en mai avec un vol en avion de Quiberon jusque Belle-Île et retour, et en septembre, une semaine en Aveyron ; je rêvais de voir le viaduc de Millau ! C’est magnifique.
A l’automne, encore deux semaines en Bretagne et au retour, un week-end prolongée chez nos amis sarthois.
Sur le plan de l’écriture, « Les Couleurs de l’Ame », un recueil de poèmes illustré par Monique est sorti en février et se fait connaître petit à petit au gré des salons du livre en région. J’entame un nouveau roman lors de notre séjour en Bretagne, mais en raison de mon activité très chronophage cette année, je n’ai guère avancé dans ce projet qui ne verra donc pas le jour en 2016 mais peut-être en 2017. Pour la première fois depuis 1999, je n’éditerai donc rien dans l’année…
L’année se termine comme elle a commencé, par des attentats meurtriers à Paris le vendredi 13 novembre.

Le plus marquant de 2015

En quelques clics :

- Je sors un nouvel ouvrage en autoédition, un recueil de poésie intitulé « Les couleurs de l’âme ».

- De nombreuses personnalités nous ont quittés dont Omar Sharif, Richard Anthony, Günter Grass, Alexis Vastine, Florence Arthaud et Camille Muffat.

- mon film préféré : aucun mais nous ne sommes allées que quatre fois au cinéma !…

- mon livre préféré : « Un heureux événement » d’Eliette Abécassis.

- mon instant de tristesse : le décès de la marraine de Monique que j’aimais beaucoup.

- mon instant d’émotion : le mariage de mon fils.

- mes instants d’évasion : la Bretagne, l’Aveyron.

 

D’après une histoire vraie

d-apres-une-histoire-vraie-de-delphine-de-vigan Roman de Delphine DE VIGAN

Un écrivain, Delphine comme par hasard, traverse une période difficile après l’immense succès de son dernier roman qui mettait en scène sa mère bipolaire. Alors qu’elle s’apprête à écrire une histoire sur la téléréalité, elle rencontre une femme qui ne sera jamais mentionnée autrement que par son initiale : L.

Elles sympathisent et, progressivement, L est nègre et va prendre l’ascendant et s’immiscer dans la vie de l’écrivain au point de l’isoler de son cercle d’amis. L’homme qu’elle aime, un critique littéraire souvent aux Etats-Unis, met du temps à s’inquiéter car L sait garder ses distances vis-à-vis de lui.
A chaque fois que Delphine évoque son projet d’écriture, L. insiste sur la vacuité du propos et la pousse à rejeter la fiction pour continuer à écrire du réel. En même temps, L. sait se rendre indispensable car elle sait comprendre Delphine mieux que quiconque.
Petit à petit, à force d’entendre L. critiquer son projet , Delphine éprouve de plus en plus de difficultés à écrire, ne serait-ce qu’une liste de courses. Puis elle ne peut plus ouvrir une page word ou sa messagerie. Elle fait appel à L. pour lui venir en aide. Et lorsque ses enfants quittent l’appartement pour suivre leurs études en province, L. vient s’installer chez Delphine…
Delphine de Vigan joue avec ses lecteurs qui veulent toujours démêler le vrai du faux dans un roman. Dans celui-ci, l’auteur met la barre très haut, elle emmène son lecteur très loin et le balade du début à la fin du livre…
Une histoire étonnante, un roman très bien écrit, récompensé du Prix Renaudot 2015.

Le Livre sur la Place de Nancy

Encore quelques photos en souvenir du Livre sur la Place de Nancy :

DSC04095
D
e gauche à droite : Bernard APPEL, Nicole METIVIER, Zaz CHALUMEAU et Maïté WININGER

DSC04107

DSC04118

Merci à Jacques METIVIER pour ces photos !

DSC_0006 petit
Merci à Daniel MAZZUCOTELLI pour ce cliché.

Pour voir l’ensemble des photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

Livre sur la Place sept 15
Album : Livre sur la Place sept 15

5 images
Voir l'album

Résultats du sondage du 31 décembre 2014

A la question « Pour 2015, êtes-vous plutôt… », 22 visiteurs ont voté :
15 sont optimistes
7 sont pessimistes

Pour 2015, êtes-vous plutôt :

  • optimiste (68%, 15 Votes)
  • pessimiste (32%, 7 Votes)

Nombre de votants: 22

Chargement ... Chargement ...

2015 : êtes-vous optimistes ou pessimistes ?

Comme chaque début d’année, je pose la question à mes visiteurs.
Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre.

Bonne année 2015

Je vous souhaite à tous une très bonne nouvelle année !

Qu’elle vous apporte tout ce que vous pouvez souhaiter : santé, amour, argent et succès dans tout ce que vous entreprendrez durant cette année.

Je vous embrasse tous virtuellement en attendant le plaisir de pouvoir le faire vraiment pour ceux qui sont en Lorraine et dans la Sarthe !




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_