• Accueil
  • > Recherche : france divisé en deux

Résultat pour la recherche 'france divisé en deux'

Il y a 119 ans…

Dreyfus8Le 22 décembre 1894, le capitaine Alfred Dreyfus, accusé d’espionnage au profit de l’Allemagne, est dégradé et condamné au bagne à perpétuité sur l’île du Diable en Guyane.
L’affaire fait grand bruit en France et le pays se divise en deux camps.
Victime d’antisémitisme, l’officier bénéficie cependant d’une révision de son procès qui aura lieu quatre ans plus tard. Il sera alors innocenté, libéré et réhabilité.

 

Il y a 73 ans…

Il y a 73 ans... huntziger28-300x269
Le 22 juin 1940, la France signe l’armistice par l’intermédiaire du général Charles Huntziger, chef de la délégation française envoyé par le maréchal Pétain. Cet armistice marque le début du régime de Vichy. La signature a lieu à Rethonde, dans la forêt de Compiègne, dans le même wagon où avait été signé l’armistice allemand le 11 novembre 1918. Cette exigence allemande est une vengeance pour l’humiliation subie lors de la défaite de la Première Guerre mondiale.
Dès lors, la France est divisée en deux zones : l’une occupée et l’autre libre. Les Français sont tenus de payer l’entretien de l’armée allemande de la zone occupée.

france_zonelibre30 armistice

Hors-la-loi

horslaloihorslaloioutsidethelaw220920101a.jpg Film de Rachid Bouchareb avec Roschdy Zem, Sami Bouajila, Jamel Debbouze, Bernard Blancan, etc. 

En 1925, une famille algérienne de la région de Sétif est chassée de ses terres attribuées à un colon. Le père et la mère, devant leurs trois jeunes fils, crient leur injustice et maudissent le caïd venu, avec deux gendarmes, leur annoncer leur expropriation.
Vingt ans plus tard, l’aîné des fils est soldat en Indochine, le second est en prison en France pour avoir embrassé la cause du FLN. Le troisième, après avoir vengé sa famille par le meurtre du vieux caïd, parvient à convaincre sa mère, veuve, de quitter l’Algérie. Ils échouent dans un bidonville aux portes de la capitale. Saïd, décidé à s’en sortir, parvient à devenir patron d’une boîte à Pigalle et organisateur de rencontres de boxe.
Lorsque Abdelkader sort de prison et que Messaoud rentre d’algérie, les ennuis commencent. Car si les deux frères aînés unissent leurs forces dans un même combat, le plus jeune préfère la reconnaissance par l’argent, au mépris des reproches de sa mère qui demeure malgré tout leur point d’ancrage.
Un film violent sur un conflit qui n’a pas cessé de faire couler les larmes et l’encre, sur un pan de notre histoire qui divise encore les Français.
Petit bémol : le film est presque entièrement en arabe, ce qui oblige à lire les sous-titres.




djurdjura |
last0day |
Xerablog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_