Archive pour la Catégorie 'Politique'

Donald Trump président des USA

Jusqu’au bout j’ai cru à la victoire d’Hilary Clinton. Après avoir mis un noir à la tête du pays, j’espérais que les  Américains auraient l’élégance et l’intelligence de préférer une femme à un homme vulgaire, macho, misogyne, homophobe et xénophobe. Trump représente à lui seul tout ce que je déteste chez un homme. L’arrivée d’un tel personnage à la tête du plus puissant pays du monde serait-elle de mauvais augure pour les élections présidentielles en France en 2017 ?

Le Brexit

Le Brexit, c’est-à-dire la sortie de l’Europe de la Grande-Bretagne, a été voté à une petite majorité de 52%.
Je ne connais rien à la géopolitique ni à l’économie internationale, je n’ai pas une conscience éclairée des avantages et inconvénients de cette décision, mais en tant qu’Européenne, voire citoyenne du monde, convaincue, je suis triste pour ce pays qui fut un peu le mien pendant un an et dans lequel je me suis sentie si bien.
Sans pouvoir mesurer pleinement les conséquences de cette sortie, je la perçois comme un retour en arrière, et je crains surtout qu’elle ne soit l’opportunité de relancer le débat dans d’autres pays européens, en particulier la France qui est plus ou moins déjà en période électorale.
L’Europe, un peu partout sur son territoire, est souvent le bouc émissaire des divers maux qui s’abattent sur ses habitants ; je ne suis pas certaine que les pro Brexit, heureux aujourd’hui de leur « victoire », le soient encore demain…
Au-delà de ce Brexit, je m’interroge parfois sur le bien-fondé du référendum. Elément et non des moindres de toute démocratie qui se respecte, tous les citoyens d’un territoire sont-ils aptes à décider eux-mêmes ce qui est bon pour le pays ? Et n’est-ce pas par faiblesse, plus que par souci démocratique, qu’un dirigeant en arrive à avoir recours au référendum ?

Christiane Taubira démissionne

Taubira
La garde des Sceaux, Christiane Taubira, a remis sa démission à François Hollande.
Elle commente sur son compte Twitter : « Parfois résister, c’est rester, parfois résister, c’est partir ».
Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère, la remplace.
Il ne restera bientôt plus personne de la première équipe…

Une bonne raison de voter FN…

Entendu ce matin dans le bus :
- Alors, on a gagné ! lance un grand gaillard à la coupe para.
- J’sais pas, moi le foot…, répond une jeune femme tout en essayant de parfaire son maquillage.
- Je te parle pas de foot ! Je te parle des élections !
- Ah oui !
- On a gagné ! insiste le gars.
- Et la semaine prochaine, on enfonce le clou ! ajoute son pote.
- Vous avez voté Front National ? interroge la jeune femme.
- Ouais ! Le Philippot va ramener l’ordre en Lorraine, déclare le type en crachant par terre.
- Moi j’ai aussi voté pour lui, lance une copine de la première.
- Ah bon ? s’étonne celle-ci. Je savais pas que tu étais d’extrême-droite…
- Ah je suis pas d’extrême-droite ! s’indigne la demoiselle. Mais le Philippot, il est trop beau !
Interloquée, la première interrompt son maquillage.
- Tu votes Philippot parce qu’il est beau mec ?
- Ben oui ! Quand tu vois Hollande, c’est lamentable qu’un mec pareil représente la France ! La France est le pays de l’amour et des séducteurs ! Tu parles d’un tue-l’amour ! Philippot au moins, c’est un beau mec qui fait rêver les nanas !
- Vous êtes vraiment trop connes ! s’exclame le gars. On devrait interdire aux meufs de voter !
La première jeune femme hausse les épaules et interpelle de nouveau sa copine :
- Oui… mais… enfin… ton Philippot, tu sais qu’il est homo ?
- Homo !!! Non, tu déconnes ?
- Ben non.
- Pédé ? éructe le mec, les yeux exorbités.
- Ben oui.
- T’es sûre ?
- Ah oui, certaine ! C’est de notoriété publique !
- Putain ! Je peux pas voter pour une lopette !!! se lamente-t-il.
Je ne suis pas déçue d’arriver enfin à mon arrêt… Je me dis que je suis foncièrement pour la démocratie, mais quand j’entends de tels propos, je me dis aussi qu’elle a peut-être des limites…

Helmut Schmidt nous a quittés

Schmidt_01
Helmut Schmidt est décédé à Hambourg aujourd’hui ; il avait 96 ans.
Social-démocrate, il a été chancelier de l’Allemagne de l’Ouest de 1974 à 1982, alors que l’Allemagne traversait une période difficile entre la première crise du pétrole, la guerre froide et le terrorisme de la Fraction Armée Rouge (RAF).

Tuer le père

A 86 ans, Jean-Marie Le Pen, Président d’honneur et fondateur du parti politique Front National, a abdiqué face à sa fille Marine et renoncé officiellement à se présenter aux élections régionales de PACA en décembre prochain au profit de sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen.
En politique, les coups bas et les poignards dans le dos sont le quotidien des femmes et des hommes qui veulent à tout prix exercer un pouvoir quel qu’il soit. Marine Le Pen n’y a pas échappé, mais cette manoeuvre d’éviction pour mieux régner s’est doublée pour elle d’un cas de conscience : tuer le père !
On peut être du FN et ne pas être pour autant une salope ; j’imagine donc que Marie Le Pen a longuement réfléchi avant de pousser son père, non pas encore dans la tombe, mais dans un placard. Et le fait que la crise ait trouvé une solution « en famille », en quelque sorte, n’a sans doute que peu allégé sa conscience. Mais c’était nécessaire pour que le « vieux » cesse de saper son boulot de dédiabolisation du parti qu’elle mène avec un certain succès depuis pas mal de temps.
Cela dit, que le patriarche, qui n’a même pas l’excuse de la sénilité, continue à nier l’existence des fours crématoires sous le régime nazi et à proférer régulièrement des horreurs, me convient bien car cela freine encore un peu, peut-être, celles et ceux qui seraient tentés de suivre les idéaux de Marine Le Pen qui ne sont pas aussi éloignés de ceux du père, quoi qu’elle en dise !

Le gouvernement Valls II

Le gouvernement Valls II est connu. Les changements sont les suivants :
US-FRANCE-HOLLANDEEmmanuel Macron – cet homme qui se dit proche des patrons est-il vraiment un homme de gauche ? – remplace Arnaud Montebourg au ministère de l’Economie.
French Minister of Women's Rights Najat Vallaud-Belkacem looks on during the conference-debate "EMLYON in favor of equality between women and men: women's place in management" at the Ecole de Management de Lyon (EMLYON) in Ecully, south-eastern France, on January 30, 2014. AFP PHOTO / JEAN-PHILIPPE KSIAZEKNajat Vallaud-Belkacem remplace Benoît Hamon au ministère de l’Education nationale.
PELLERINFleur Pellerin remplace Aurélie Filippetti au ministère de la Culture.

La nouvelle carte des régions

carte de France
Les députés ont adopté aujourd’hui le premier volet de la réforme territoriale prévoyant une nouvelle carte de France constituée de 13 régions métropolitaines au lieu de 22.
Le projet de loi a été approuvé par 261 députés contre 205 non et 85 abstentions.
Il faut maintenant attendre l’automne pour une seconde lecture au Sénat et les éventuelles modifications.
Les parlementaires débattront aussi du second volet concernant les compétences de ces grandes régions au détriment des Conseils généraux.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Vous pouvez voter ci-contre.

La montée du FN en France

Les résultats des élections européennes en France sont à la fois effarants et logiques : le parti de Marine Le Pen obtient 26% des voix exprimées, l’UMP 20,6%, le PS 13,8%, l’UDI-MoDem 9,7%, Europe Écologie-Les Verts 8,7% et le Front de gauche 6,2%.
Ce soir, j’envie beaucoup mon chien qui ne se pose pas la question de la signification de ce vote et des conséquences sur la politique future, en France mais aussi en Europe. N’oublions pas que Hitler, qui doit bien ricaner dans sa tombe, est arrivé au pouvoir dans un même climat morose… Cet antisémitisme croissant, cette xénophobie galopante, ce besoin de trouver des boucs émissaires aux problèmes économiques que nous vivons, ce désir de stigmatiser certaines populations… tout ceci rappelle de bien mauvais souvenirs. Il y a à peine quatre-vingts ans, Adolf Hitler arrivait au pouvoir, promettant aux travailleurs allemands de les sortir de la misère…
Cela dit, à l’échelle européenne, le succès du Front National reste relatif :
élections européennes 2014

Que pensez-vous de la nouvelle équipe ministérielle ?

La liste des ministres qui vont gouverner avec le nouveau Premier ministre Manuel Valls vient d’être annoncée. Qu’en pensez-vous ? Vous pouvez donner votre avis dans le sondage ci-contre.

Le gouvernement de Manuel Valls

Fabius Laurent FABIUS : Ministre des Affaires étrangères et du Développement international

Royal Ségolène ROYAL : Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie

Hamon Benoît HAMON : Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Taubira Christiane TAUBIRA : Ministre de la Justice, garde des Sceaux

MICHEL SAPIN Michel SAPIN : Ministre des Finances et des Comptes publics

Montebourg Arnaud MONTEBOURG : Ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique

Touraine Marisol TOURAINE : Ministre des Affaires sociales

Rebsamen François REBSAMEN : Ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social

Le Drian Jean-Yves LE DRIAN : Ministre de la Défense

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-CAZENEUVE-FILES Bernard CAZENEUVE : Ministre de l’Intérieur

Valaud Belkacem Najat VALLAUD-BELKACEM : Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Lebranchu Marylise LEBRANCHU : Ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique

Filippetti Aurélie FILIPETTI : Ministre de la Culture et de la Communication

Le Foll Stéphane LE FOLL : Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement

Pinel Sylvia PINEL : Ministre du Logement et de l’Egalité des territoires

Pau Langevin George PAU LANGEVIN : Ministre des Outre-mer

Manuel Valls à Matignon

Valls_Toulouse_2012
Le changement de Premier ministre a bien eu lieu. Jean-Marc AYRAULT plie bagage et Manuel VALLS, jusqu’alors ministre de l’Intérieur, prend sa place. Un choix présidentiel que les gens de gauche vont apprécier… Mais j’y pense, c’est peut-être un poisson d’avril ? Hollande va nous annoncer ce soir un vrai personnage de gauche à Matignon !

Municipales : la déroute de la Gauche…

La Gauche a perdu plus de 155 villes… Quant au FN, il n’a pas réussi à s’imposer à Forbach ! A Heillecourt, le maire sortant était passé dès le premier tour, grande déception pour « notre » candidat socialiste ! Le sympathique et charismatique Vincent Matheron n’est pas passé non plus à Jarville-la-Malgrange. Nancy est restée à droite, mais Paris est restée à gauche ! Et Anne Hidalgo est la première femme maire de Paris :
Hidalgo

Le scandale d’une expulsion

Hier, une collégienne kosovare domiciliée en France avec sa famille depuis des années, a été expulsée avec ses parents, ses frères et ses sœurs. Alors que la jeune fille se trouvait dans un bus avec ses camarades pour partir en excursion, l’ancien maire de sa commune l’a appelée sur son téléphone portable pour lui demander où elle se trouvait. Leonarda passe l’appareil à son prof. Quelques minutes plus tard, le bus ramenait la jeune fille afin qu’elle soit expulsée avec sa famille. Devant tous ses camarades, elle est éloignée, encadrée par des policiers.

Je comprends mal pourquoi la cote de François Hollande, chef d’Etat issu du parti socialiste français, baisse chaque jour un peu plus. Car la politique menée par son gouvernement est exactement la même que celle menée par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, ancien président du parti de droite, l’UMP. Les citoyens qui ont voté pour Sarkozy continuent à taper sur la tête de Hollande juste parce qu’il s’appelle Hollande, car pour ce qui est du programme, hormis le mariage pour tous, il est celui d’un gouvernement de droite.
Moi qui ai voté pour Hollande, car j’espérais comme tant d’autres qu’il apporterait un changement (hausse des petits salaires, défense des salariés, protection sociale, etc.), je regrette finalement qu’il ait été élu, car si Sarkozy était aujourd’hui président, je pourrais continuer à râler et à penser qu’avec Hollande, c’eût été différent. Au lieu de quoi je ne peux que constater que les choses ne se passent pas comme je l’escomptais et espérer que M. Hollande sait ce qu’il fait et vers où il dirige le pays.

Quant aux hommes politiques de droite qui nous rebattent les oreilles chaque jour dans la presse écrite et audiovisuelle de leurs judicieux conseils au gouvernement actuel, pourquoi bordel n’ont-ils pas fait naguère, il y a juste un an et demi, ce qu’ils préconisent aujourd’hui ? Car finalement, droite ou gauche, tout le monde s’en fout. Ce que veulent les Français, c’est du boulot pour tout le monde, des salaires corrects, des logements aux loyers abordables, des écoles accessibles à tous les enfants désireux d’étudier, des soins médicaux dispensés à tous les malades sans distinction de condition sociale, d’origine, etc.
Reste qu’aujourd’hui, après cette expulsion au Kosovo d’une gamine qui a vécu plus de la moitié de sa vie en France et qui ne parle même pas albanais, je ne suis pas fière d’être française sympathisante du parti socialiste.

Le mariage pour tous

Par ce vote historique, la France est devenue le 14e pays dans le monde à autoriser le mariage des couples de même sexe.
Le pays des Droits de l’Homme par excellence aurait pu être le premier à ouvrir cette voie de la tolérance, de la liberté et de l’égalité de tous les citoyens face à l’institution du mariage civil. Mais je ne bouderai pas mon plaisir et je ne cacherai pas mon émotion en pensant qu’à partir d’aujourd’hui, la loi reconnaît enfin l’universalité de l’amour.
Bien sûr, l’homophobie ne disparaîtra pas avec l’adoption du mariage pour tous comme l’antisémitisme n’a pas disparu avec la reconnaissance de l’Holocauste par Jacques Chirac. Bien sûr, des gays et des lesbiennes devront en France continuer à s’aimer en cachette pour ne pas éveiller la colère et la haine de certains proches, voisins, collègues qui s’arrogeront toujours le droit de juger ce qu’ils ne comprennent pas. Bien sûr, les enfants de ces couples homosexuels seront encore longtemps stigmatisés ; on essaiera encore de leur faire croire qu’il est anormal et malsain de grandir entre deux hommes ou deux femmes, qu’ils sont bancals, qu’ils sont les malheureux témoins d’une maladie honteuse voire d’une grande perversité et qu’ils sont voués à reproduire ce schéma monstrueux.
Mais bien sûr aussi, les futures générations s’étonneront et se moqueront des remous que cette loi a générés comme on s’émeut aujourd’hui de la chasse hystérique et de la répression sanglante de femmes accusées de pratiquer la magie noire, les « sorcières » si chères à mon cœur car j’en connais quelques-unes qui auraient péri naguère par le feu ou l’eau pour le simple fait d’être différentes, plus sensibles aux énergies et plus proches de la nature que le commun des mortels.
Je suis donc fière et heureuse aujourd’hui de vivre dans un pays où l’amour n’est plus restrictif, où la loi protège indifféremment l’homme ou la femme qui pleure l’être aimé décédé afin que ne s’ajoute pas à son chagrin le malheur de la précarité.
Je veux aujourd’hui oublier les atermoiements, les frilosités et les concessions du gouvernement Jospin, responsables en 1999 d’un mariage pour homosexuels à bas prix. Ils n’ont pas osé fâcher les opposants et ont inventé le pacs dont se sont surtout saisis les hétérosexuels rétifs à l’engagement du mariage.
Que les opposants au mariage pour tous se rassurent ! La Terre demain tournera toujours, le sol ne s’ouvrira pas sous leurs pieds quand le premier couple d’homosexuels se dira oui devant monsieur le maire, la foudre ne tombera pas sur le clocher du village à chaque fois que deux hommes ou deux femmes se diront un oui solennel et ému en se promettant, comme les autres, de s’aimer et de s’aider mutuellement etc. Dans quelques mois, juilletistes et aoûtiens prendront la route comme chaque année pour aller se dorer la pilule au soleil et au retour des vacances, le troisième tiers provisionnel n’aura pas disparu.
J’ose espérer qu’un jour, cette loi qui a tant fait couler d’encre ne sera plus qu’une banale formalité en même temps qu’une grande joie pour tous les couples qui décideront de l’accomplir devant le premier magistrat de leur commune.
Peut-être même qu’un jour, on a le droit de rêver, Frigide Barjot et Christine Boutin se demanderont pourquoi elles ont dépensé tant d’énergie et extériorisé tant de haine pour se battre contre l’Amour.

Le mariage pour tous, suite

Une étape décisive vient d’être franchie vers le mariage pour tous. L’Assemblée nationale a voté aujourd’hui à une large majorité en faveur du projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe.
329 députés ont voté pour, 229 contre, et 9 se sont abstenus.
Prochaine étape : le Sénat à partir du 2 avril.

Obama réélu président des USA

Obama réélu président des USA dans Politique obama
(Photo: Tony Dejak, AP)

« Four more years ! Four more years ! »
Les militants du président sortant, qui ont scandé ce slogan pendant toute la durée de la campane présidentielle, peuvent être heureux : leur très charismatique candidat vient d’être réélu pour un second mandat à la tête des Etats-Unis d’Amérique.
Le démocrate a en effet remporté la quasi totalité des Etats décisifs : l’Ohio, la Virginie, le Colorado et la Pennsylvanie.
Personnellement, je pense que c’est une bonne chose, car quatre ans, c’est un peu juste pour mener à bien des réformes de fond. Et puis… Mitt Romney ne m’inspirait pas vraiment…

Retour de la TVA à 5,5% pour les livres

La ministre de la culture, Aurélie Filippetti, l’a annoncé hier. Selon les spécialistes, cela ne suffira pas à sauver de la faillite les petits libraires qui souffrent particulièrement des effets de la crise. Mais c’est une des promesses de campagne électorale tenue. Le candidat Hollande avait pris cet engagement, après s’être offusqué que le homard soit taxé à 5,5% alors que le livre l’était à 7% depuis le second plan de rigueur du gouvernement Fillon.

Hervé Feron réélu

Hervé Feron réélu dans Politique herve-feron_article_portrait_140
Notre député PS Hervé FERON a été réélu avec 54,15% des suffrages exprimés. Il bat ainsi Valérie ROSSO-DEBORD (UMP). C’est donc lui qui nous représentera à l’Assemblée nationale pour les années à venir.
Bravo et bon travail à lui.

Elections législatives 2012

Les Français ont confirmé ce jour leur désir de changement en accordant la majorité absolue à la Gauche. Le mauvais score revient à l’abstention qui est à presque 43%.
L’effervescence de ces derniers mois passée, il va falloir se mettre au boulot ! Tous les ténors du PS l’ont dit – aucun triomphalisme de leur part – l’ampleur de la tâche est considérable, les défis colossaux et le droit à l’erreur quasi nul.
Bon courage pour les cinq années à venir !

La Lorraine Filippetti au gouvernement

La Lorraine Filippetti au gouvernement dans Politique filippetti-nouvelle-ministre-de-la-culture_126681_w250
La Mosellane Aurélie Filippetti, 38 ans, a été nommée ministre de la Culture dans le gouvernemnt de François Hollande.  Agrégée de lettres classiques et écrivain elle-même, on ne peut que se réjouir de ce choix pour remettre la culture sur le devant de la scène en France.

A la santé du nouveau président !

A la santé du nouveau président ! dans Politique apéro-investiture-François-Hollande-petit
Monique a eu la chance de regarder à la TV en direct l’investiture du nouveau président. Mon fils et moi travaillions. Mais nous étions tous trois ce soir à l’apéro offert par la section Mendès France du PS. Après un court discours de Hervé Willer, secrétaire de la section, Hervé Féron, député de la Meurthe-et-Moselle, prit longement la parole pour remercier chacun au nom de François Hollande et mobiliser les militants et sympathisants présents pour les prochaines élections législatives.

L’investiture de François Hollande

L'investiture de François Hollande dans Politique investiture-elysee-hollande-sarkozy
(photo prise sur le site lexpress.fr)

L’un s’en va, l’autre arrive. Nicolas Sarkozy et François Hollande échangent une poignée de mains.
Question non existentielle : le nouveau président n’a-t-il personne pour faire les ourlets de ses pantalons ?
Quoi qu’il en soit, des images très émouvantes tout au long de cette investiture dont je n’ai vu que le résumé aux infos du soir.

François Hollande Président

François Hollande Président dans Politique Hollande-et-Trierweiler

Après une campagne électorale très rude, François Hollande, ci-dessus au bras de sa compagne Valérie Trierweiler, a été élu Président de la République Française à près de 52% des suffrages exprimés.
Même si la liesse d’aujourd’hui n’est pas à l’égale de celle qui submergea les militants et sympathisants socialistes en 1981, François Hollande incarne le changement et tous ses partisans sont heureux ce soir de sa victoire. Alors que son prédécesseur a dépensé beaucoup d’énergie à diviser les Français et à stigmatiser les étrangers sur notre sol, François Hollande a au contraire toujours tenté de rassembler le peuple français autour de valeurs républicaines, socialistes et humanistes.
Même s’il n’est pas le Messie, même s’il ne pourra réaliser aucun miracle, le virage a gauche est amorcé et de nombreux pays européens, dont les regards sont aujourd’hui braqués sur la France, vont pouvoir suivre ce mouvement pour l’Europe devienne plus juste et plus sociale.
Pour ne pas laisser Véga seule à la maison, nous avons renoncé à nous rendre Place Stan, mais nous n’avons pas résisté au plaisir de trinquer à la santé du nouveau Président !

Eva et les élections

Eva et les élections dans Coupures de presse Eva-001

1, 3 ou 36 débats ?

A la double question :  » Pourquoi François Hollande refuse-t-il l’idée de trois débats politiques entre les deux tours ? Craint-il de rencontrer Nicolas Sarkozy ? « , je répondrais par une double question :  » Pourquoi Nicolas Sarkozy souhaite-il trois débats ? Craint-il de ne pouvoir convaincre les électeurs en un seul débat qu’il lui en faille plusieurs ? « 

Sarkozy vs Hollande pour le 2e tour

Sarkozy vs Hollande pour le 2e tour dans Politique sarkozy-et-hollande
Sans vouloir présager du résultat final du 2e tour des Présidentielles, je dois dire que celui de ce soir me réjouit le coeur !

Le couple politique de l’année… 2011…

Le couple politique de l'année... 2011... dans Photos SarkoMerkel
Photographe : Odd Andersen, AFP :
La chancelière allemande Angela Merkel et le président Nicolas Sarkozy
le 9 janvier 2012 à Berlin

Résultat du sondage du 17 septembre 2011

A la question « Quelle est, selon vous, la personne la plus apte à remporter les élections présidentielles de 2012 ? », 54 internautes ont voté :
24 François Hollande
14 aucune
5 Martine Aubry
4 ne se prononcent pas
3 Arnaud Montebourg
3 Emmanuel Valls
1 Ségolène Royal
0 Jean-Michel Baylet

Quelle est, selon vous, la personne la plus apte à remporter les élections présidentielles de 2012 ?

  • Hollande François (44%, 24 Votes)
  • aucune (26%, 14 Votes)
  • Aubry Martine (9%, 5 Votes)
  • ne se prononce pas (7%, 4 Votes)
  • Montebourg Arnaud (6%, 3 Votes)
  • Valls Manuel (6%, 3 Votes)
  • Royal Ségolène (2%, 1 Votes)
  • Baylet Jean-Michel (0%, 0 Votes)

Nombre de votants: 54

Chargement ... Chargement ...

Ce sondage, à très petite échelle, reflète néanmoins la réalité des urnes nationales, même si François Hollande n’obtient pas la majorité absolue et Martine Aubry a eu beaucoup moins de suffrages sur mon blog qu’à l’échelon national.
A noter les 26% de votants qui pensent qu’aucun des candidats cités n’est apte à remporter les élections présidentielles de 2012. Ces 14 votants sont-ils des pro Sarkozy ou de vrais désenchantés de la politique, de ceux qui pensent que PS et UMP sont blanc bonnet et bonnet blanc ?

Nette victoire de François Hollande

primaireshollande.jpg
En ce deuxième dimanche des élections pour les primaires socialistes, les urnes ont parlé. Avec plus de 55% des suffrages exprimés, François Hollande sera le candidat de la gauche face à Nicolas Sarkozy au prochaines élections présidentielles en mai 2012.
Martine Aubry, très classe, salue la victoire de son rival d’hier et appelle au rassemblement derrière lui. Espérons qu’il aura plus de chance que Ségolène Royal en 2007, qui n’avait pas bénéficié d’un soutien sans faille du parti.

Hollande vs Aubry

aubryhollande.jpg La belle surprise de ce dimanche fut la participation de plus de 2,5 millions de votants aux primaires socialistes. Même si Monsieur Copé a raison de vouloir relativiser pour ne pas paraître envieux tant ces primaires ont passionné les Français, du premier débat télévisé au passage aux urnes aujourd’hui, c’est un réel succès qui fera sans doute des émules. Le résultat en revanche n’est pas surprenant, si ce n’est la belle troisième place de Montebourg.
Ces primaires, que j’ai vécues de l’intérieur puisque j’étais assesseur pendant deux heures et demie ce matin puis active au dépouillement à partir de 19 h 00, ont été remarquablement organisées et je ne doute pas que dimanche prochain, encore plus de votants se pressent dans leur bureau de vote pour choisir la candidate ou le candidat qui représentera la gauche aux prochaines élections présidentielles.

Les primaires citoyennes

Cher-e-s ami-e-s,

Dimanche, nous votons pour participer à la première étape du changement en 2012.
Faisons de ces Primaires un grand rendez-vous citoyen.
Votez et invitez vos proches et amis à le faire. Tout le monde peut voter !
primairescitoyennes.jpg
candidatsprimaires.jpg

Conditions :
- être inscrit sur les listes électorales
- participer aux frais d’organisation (minimum 1€)
- signer la reconnaissance dans les valeurs de la Gauche

Pour connaître votre bureau de vote : http://www.lesprimairescitoyennes.fr/ 

Primaires socialistes

primaires.png
Pour la première fois en France, les 9 et 16 octobre prochains, des Primaires citoyennes sont organisées.

C’est un droit nouveau : toutes celles et tous ceux qui veulent le changement peuvent participer à la désignation du (de la) candidat(e) qui portera les couleurs de la gauche lors de l’élection présidentielle de mai 2012.

Tous les électeurs inscrits sur les listes électorales* peuvent voter, en contribuant avec un euro aux frais d’organisation et en signant l’engagement de reconnaissance dans les valeurs de la gauche et de la République. Présentation d’une pièce d’identité indispensable et procuration impossible.                         

* inscription au 31 décembre 2010 

Pour connaître son bureau de vote : http://bureauxdevote.lesprimairescitoyennes.fr/ 

Immunité judiciaire ?

On apprend que Monsieur Dominique Strauss-Kahn, ou plus exactement ses avocats, a demandé le classement de la plainte au civil déposée à New York par la femme de chambre Nafissatou Diallo qui l’accuse d’agression sexuelle, au motif qu’il bénéficiait à l’époque d’une immunité judiciaire en tant que patron du FMI.
Si DSK maintient sa version des faits exposée devant les caméras du JT de TF1 le 18 septembre dernier, c’est-à-dire une relation sexuelle sans violence, pourquoi alors invoquer une imunité judiciaire ? Et puis, en règle générale, qu’est-ce que cette justice qui fait de certaines personnes en quelque sorte des Intouchables ? Qu’on soit facteur ou Président de la République, il me semble qu’on doit répondre de ses actes et comparaître devant un tribunal en cas d’accusation quelle qu’elle soit.

Elections sénatoriales

Pour la première fois sous la Ve République, le Sénat a basculé à gauche hier. On parle de « victoire historique » pour la gauche qui détient 177 sièges, soit deux de plus que la majorité absolue.
Serait-ce de bon augure pour les prochaines élections présidentielles en 2012 ?

 

Une taxe de plus pour l’Etat

Nos dirigeants sont-ils tombés sur la tête ? Afin de contrôler la hausse des loyers – on parle à Paris d’un studio de 11 m² avec WC sur le palier pour un loyer de 650,00 euros – le gouvernement n’a rien trouvé de mieux que d’inventer une nouvelle taxe que le propriétaire qui aura dépassé les limites devra payer à l’Etat. En attendant, le locataire devra continuer à payer un loyer exorbitant pour un placard ! Il n’est donc en rien aidé par cette loi farfelue alors que s’il doit se loger dans une pièce aussi exiguë, c’est sans doute qu’il n’a pas un salaire de ministre. Pourquoi ne pas tout simplement exiger un plafonnement des loyers pour permettre à chacun de se loger décemment ?

Les primaires socialistes

Plus de cinq millions de Français ont regardé le débat télévisé qui a réuni jeudi dernier les candidats de la gauche aux prochaines primaires. Cela prouve que l’émission a intéressé un grand nombre de téléspectateurs et c’est déjà une bonne chose.
A un mois du second tour de ces primaires qui déterminera quel(le) candidat(e) incarnant les valeurs de la gauche essaiera de remporter les élections présidentielles de 2012, j’ose le sondage ci-contre…

DSK vraiment libre

Toutes les charges contre Dominique Strauss Kahn ont été abandonnées au pénal et l’ancien directeur du FMI est libre de quitter le sol américain, même si une procédure, au civil, aura bien lieu.
Cette justice américaine reste pour moi un mystère car comment peut-on blanchir un présumé accusé de toutes les accusions par une présumée victime en raison des mensonges avérés de celle-ci, et en même temps autoriser cette présumée victime, qui n’en est plus une si le présumé accusé est blanchi, à vouloir obtenir des dommages et intérêts pour un délit dont il n’a pas été possible de prouver qu’il a eu lieu ?
Je suppose qu’on ne saura jamais ce qui s’est vraiment passé, relation sexuelle consentie suivie d’une tentative d’escroquerie ou réel complot politique. Ce qui est sûr, c’est que outre des gros sous à l’intéressé qui devrait pouvoir s’en relever quelle que soit la somme exigée et obtenue par les avocats de la plaignante, cette rocambolesque affaire DSK aura peut-être coûté au pays une réelle chance de voir la gauche de nouveau accéder au pouvoir.

Auront-ils la peau de DSK ?

J’avoue avoir été, au lendemain de l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New-York, assez hostile à l’hypothèse du complot politique. Un homme réputé dragueur invétéré ne peut-il pas un jour basculer dans le viol ? Je trouvais trop facile de se réfugier derrière une cabbale pour le disculper.
Aujourd’hui, alors que la justice américaine s’achemine vers un non-lieu après avoir constaté de nombreuses défaillances dans les accusations de la plaignante, voilà qu’une nouvelle affaire éclate en France. Plus exactement, une affaire datant de 2003, évoquée en mai dernier et gardée sous le coude tant que DSK risquait de purger une longue peine dans les geôles américaines, ressort de son placard maintenant qu’il est sur le point de quitter les Etats-Unis, libre et lavé de tout soupçon.
En effet, en mai 2011, Tristane Banon, journaliste et écrivain, déclare ne pas vouloir porter plainte afin de ne pas être instrumentalisée par la justice américaine. Le 4 juillet, tandis que le doute prévaut dans l’affaire du Sofitel de New-York, Tristane Banon annonce qu’elle portera plainte.
Anne Mansouret, la mère de la jeune femme, avoue avoir été informée de cette présumée tentative de viol sur sa fille, alors âgée de 24 ans. Elle aurait discuté avec DSK, un ami proche, qui n’aurait pas démenti cette agression sexuelle. Pourtant, Madame Mansouret déconseille à l’époque à sa fille de porter plainte.
J’avoue ne pas comprendre cette attitude. Si ma fille, ou mon garçon d’ailleurs, avait été agressée sexuellement par un homme, fût-il un ami, je l’aurais traîné devant les tribunaux, car je ne crois pas que l’amitié puisse survivre à ce type d’agissement.
Huit ans après les faits, l’affaire resurgit donc opportunément et une nouvelle inculpation attend donc Monsieur Strauss-Kahn dès qu’il aura foulé le sol français.
Comment ne pas penser que DSK décidément gêne et qu’il faut à tout prix l’empêcher de revenir sur le devant de la scène politique ?

L’affaire DSK

Je m’étais sciemment abstenue d’écrire quoi que ce soit sur le sujet, tant les médias nous ont rebattu les oreilles avec cette affaire qui laissait supposer que plus rien dans le monde ne se passait. Par ailleurs, nous n’avions que le son de cloche de l’accusation ; à partir de lundi, la défense va enfin pouvoir s’exprimer.
Indépendamment de l’issue du procès, je pose la question de l’impact que peut avoir cette affaire pour la gauche dans ses chances d’arriver au pouvoir l’année prochaine.
Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre.

Le scandale du RSA

Sommes-nous tous tombés sur la tête ? Sommes-nous descendus si bas qu’on en arrive à envier les bénéficiaires de cette petite aide sociale ? Car enfin, de quoi est-il question ? D’une minorité d’individus qui reçoivent quelques centaines d’euros sans contrepartie. Est-ce cela le scandale que l’on veut dénoncer ? N’est-ce pas plutôt de la poudre aux yeux ?

Pour moi, le scandale est ailleurs. Que des salariés qui travaillent 35 h aient au bout du compte à peine plus pour vivre que les bénéficiaires du RSA, c’est scandaleux ! Que certaines personnes aient un salaire mensuel équivalent à dix années de smic, c’est scandaleux ! Que des salariés ne puissent pas se loger décemment parce que les loyers ont flambé alors que les salaires ont régressé, c’est scandaleux ! Les parachutes dorés aux dirigeants dont une multinationale veut se séparer, c’est scandaleux ! Car on ne parle pas là en centaines d’euros mais en plusieurs millions !

Ces méthodes sont à mes yeux beaucoup plus scandaleuses que les petites magouilles supposées de quelques citoyens supposés paresseux pour extorquer des aides sociales à l’Etat ! Je sais qu’il y a des profiteurs, mais ces gens là sont des petits joueurs et ce ne sont pas eux qui mettent l’économie d’un pays en danger ni en péril le pouvoir d’achat des classes moyennes, ces Français qui travaillent et qui parviennent de moins en moins à boucler les fins de mois.

En s’attaquant aux bénéficiaires du RSA, on se trompe de combat. Et pourquoi ceux qui les envient tant ne se mettraient-ils pas au chômage pour bénéficier à leur tour de cette manne financière ? 

A chacun sa révolution…

gloria0211.jpg

Le départ de Moubarak avec humour

egypte2.jpg

La révolution égyptienne

Après la Tunisie, l’Egypte a connu une révolution. Au terme de 26 jours de manifestations populaires ininterrompues, le peuple égyptien a obtenu le départ du Président Moubarak, en place depuis une trentaine d’années. Tous les dictateurs du monde n’ont qu’à bien se tenir !…
egypte.jpg

Le remaniement

remaniement.jpg

Eric Besson s’est marié…

En ouvrant mon ordinateur ce matin, j’ai vu sur Internet à la une des informations politiques, je dis bien informations politiques, le titre suivant : Eric Besson s’est marié dimanche avec une étudiante tunisienne.
Là je me dis, y a pas de doute, c’est de la super info politique !!!

Les états d’âme du French Doctor

J’étais plutôt pour l’entrée de Kouchner au gouvernement de Sarkozy ; j’espérais alors qu’un peu de politique de gauche limiterait les dégâts et je trouvais plutôt positive la proposition du Président de la République qui allait dans le sens « prenons aussi les meilleurs de l’autre camp ». Une ouverture intelligente… des vues utopistes…
Depuis, j’ai déchanté. Et aujourd’hui, je me demande comment Bernard Kouchner, tête de proue de l’action humanitaire en France, peut se sentir à l’aise dans son costume face à l’expulsion des Roms. La soupe est-elle à ce point bonne qu’il en oublie toutes ses valeurs ?
Il a pensé démissionner ! Mais qu’est-ce qui l’a retenu ? Il prétend que partir est déserter. Peut-être ! Mais rester ne signifie-t-il pas accepter ? Cautionner ? En 40, les résistants ne partaient-ils pas parce qu’ils refusaient le nouvel ordre établi ? De quoi a-t-il peur, Monsieur Kouchner, en démissionnant ? De tout perdre ? Car je suppose qu’il doute, comme moi, pouvoir intégrer, en 2012, le gouvernement si la gauche revenait au pouvoir. Le pouvoir et l’argent… voilà sans doute deux facteurs qui motivent notre homme…
Je pense qu’il a raté l’occasion, en démissionnant suite à cette affaire des Roms, de reconquérir un peu de crédibilité auprès des gens de gauche. S’il avait démissionné, j’aurais compris qu’il soit rentré au gouvernement pour tenter d’infléchir la politique de Sarkozy et qu’il en sorte avec la conviction d’avoir raté sa mission. Mais avec ce refus de partir, je me demande en fait pourquoi il a accepté la proposition de Sarkozy. Vraiment « pour la thune », comme disent certains ?

Au revoir et à bientôt, les Roms

Bien plus que les Bleus en Afrique du Sud, qui n’étaient finalement là que pour divertir et éventuellement enthousiasmer le peuple, le gouvernement actuel jette le ridicule et l’opprobre sur la France et les Français.
En effet, plus de trois cents Roms ont été expulsés hors de nos frontières.
Pardon ! Je rectifie : plus de trois cents Roms ont volontairement et librement choisi de quitter le sol français, terre d’accueil par tradition séculaire, en échange d’un petit « pactole » de quelques centaines d’euros par famille candidate au départ.
Ces gens qui nous gouvernent sont-ils à ce point naïfs qu’ils n’imaginent pas que ces Roms, une fois l’obole fondue, vont refranchir illégalement les frontières pour revenir dans notre beau pays ? Le gouvernement en place, obnubilé par la politique sécuritaire dont il a fait son cheval de bataille en prévision des prochaines élections présidentielles, veut-il nous faire gober que ces individus, parfaits boucs émissaires, ressortissants d’un pays membre de la Communauté Européenne, sont responsables de la gangrène qui ronge la France depuis quelques années ?
Outre que ces méthodes, à peine dignes de satisfaire un électorat xénophobe, suscitent la colère de nombreux chefs de gouvernements étrangers, je pense qu’elles sont complètement inefficaces. Jetez un Rom dehors et il en reviendra trois. Alors finalement, « ce n’est qu’un au revoir, mes frères, ce n’est qu’un au revoir ! »

Une politique de sécurité honteuse et inefficace

Un militant socialiste m’envoie le texte suivant :

« En plein cœur de l’été, pour nous faire oublier les affaires d’utilisation abusive de l’argent public et de conflits d’intérêts, affaires qui traduisent une dégradation sans précédent de la morale publique, la droite UMP s’est à nouveau emparée du thème de l’insécurité en exploitant et en attisant de manière honteuse et pitoyable les peurs et les angoisses de nos concitoyens.
Alors que le président de la République devrait incarner la continuité de l’État et la stabilité de nos institutions , il n’hésite pas, à des fins électoralistes, à semer la haine et la division et à s’engager dans une démarche antirépublicaine extrêmement inquiétante qui n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l’histoire de notre pays.
Force est de constater que cette manœuvre politicienne est redoutable : l’objectif est évidemment de tendre un piège à ses adversaires de droite comme de gauche et de les faire passer aux yeux de l’opinion pour des naïfs irresponsables et des droits de l’hommistes angéliques et idéalistes.
La seule réponse qui vaille, c’est de renvoyer Nicolas Sarkozy à son désastreux bilan en matière de sécurité. Il est d’ailleurs symptomatique de constater que les critiques les plus violentes à l’égard du président de la République émanent des personnalités de droite républicaine et du centre qui commencent à entrevoir , certes un peu tard , les conséquences d’une politique aussi irresponsable qu’inconséquente.
Sans épiloguer sur le caractère illusoire des mesures proposées deux constatations s’imposent : »

Pour lire la suite de l’article, cliquer sur le fichier :
Une politique de sécurité honteuse et inefficace dans Politique rtf unepolitiquedescurithonteuseetinefficace.rtf

Les parents des délinquants en prison

Après avoir limogé le préfet de l’Isère suite aux récentes émeutes, le Président de la République annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la délinquance et la criminalité.
Jetant l’anathème sur les Roms et autres gens du voyage, il persiste et signe en brandissant le flambeau de la peur et en stigmatisant les étrangers et les Français d’origine étrangère, lui-même étant d’origine hongroise par son père… et son épouse italienne avant d’obtenir la nationalité française après son mariage…
La solution sortie de son chapeau pour lutter contre la délinquance, après la menace de supprimer les allocations familiales aux parents d’enfants absents en cours, sont la déchéance de nationalité française et la condamnation des parents à la prison ! Si ce n’est toi, c’est donc ton père ! Et hop, on fourre le papa innocent en cabane ! Déjà que les prisons sont surpeuplées, on va aggraver la situation en mêlant des citoyens innocents, seulement dépassés par la rébellion de leurs gamins, à de véritables criminels.
Mais il est malin, notre Nico national ! Car tandis qu’il monte la masse populaire contre les Gitans et autres Tziganes qui squattent nos prairies et contre les adolescents issus de l’immigration qui savent très bien qu’ils ont deux fois moins de chances de décrocher un emploi que leurs copains français de souche, on ne parle plus de l’affaire Woerth ni de l’échec du gouvernement en termes d’emploi et d’économie.
Une question cependant me taraude : combien de générations faudra-t-il pour que les enfants issus de l’immigration soient traités comme des Français à part entière ? Alors que nous sommes si nombreux à avoir des ascendants étrangers ! Ma grand-mère paternelle était Italienne, la grand-mère paternelle de mon amie était Allemande et son grand-père maternel Espagnol, le père de mon fils est Allemand ; et nous avons dans notre entourage de nombreux amis qui comptent des étrangers dans leur ascendance. Que signifie encore, en 2010, l’expression « Français de souche » ?

12



djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_