Archive pour la Catégorie 'Divers'

L’adieu au blog

En ce dernier jour de l’année 2016, je publie le dernier article de ce blog que je ferme après neuf années. Durant toutes ces années, plus de cinq mille articles ont été publiés !
Le 1er janvier 2008, je l’avais ouvert pour remplacer une double feuille papier intitulée « Le Petit Frimeur Lorrain » que j’envoyais chaque mois à mes amis et parents. C’était une façon originale de donner des nouvelles. L’aventure avait duré neuf ans, de janvier 1996 à décembre 2004. Neuf ans donc ! Mais c’est un hasard ! Je n’abandonne pas mon blog aujourd’hui pour qu’il ne vive pas plus longtemps que son ancêtre, en quelque sorte.
Tout simplement, un peu de lassitude est venue s’insinuer après toutes ces années. Et puis, je m’étais imposé un rythme journalier devenu un peu pesant. Sans parler du doute récurrent quant à l’utilité de cet espace davantage dédié aux autres qu’à moi-même. Certes j’écris par besoin, mais aussi pour autrui. La possibilité de poster un commentaire n’était pas aussi souvent que je l’espérais utilisée par mes lecteurs. Alors les jours d’incertitude, dans la solitude de mon bureau à l’heure où la plupart de mes fans dorment sur leurs deux oreilles, la question revenait me hanter, comme un leitmotiv agaçant : à quoi rime tout ce cirque ?
Grâce à ce blog, j’ai fait de belles rencontres. Des inconnus, hommes et femmes confondus, sont devenus des amis virtuels, certains même des amis réels. Il arrivait que l’on me dise commencer la journée avec moi ! Cela me flattait et m’émouvait. Ainsi donc on m’aimait ? Au point d’aller sur mon blog avant même de prendre son petit-déjeuner, sa voiture pour aller travailler, un dossier professionnel ? J’avoue que l’idée me plaisait.
Pourtant je ferme ce blog aujourd’hui… Que ceux qui ont régulièrement commenté les articles comme ceux qui les lisaient sans laisser de trace de leur passage et enfin aussi ceux qui ont aimé mon blog sans jamais me le dire, me pardonnent de leur faire faux bond. Je sais que certains seront sincèrement déçus tandis que d’autres se tourneront tout simplement vers un autre blog. Le choix est tellement vaste !
Mais j’entends déjà des voix s’élever : « Mais alors ? Ce voyage de noces en Islande que nous avons aidé à financer, nous n’en saurons rien ? Nous ne verrons aucune photo ? » N’étant pas une ingrate, je promets d’ouvrir un blog spécialement dédié à notre voyage en Islande en juin prochain.
Quant à ceux qui ont une page Facebook, ils peuvent me retrouver sur ce réseau social à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/isabelle.chalumeau.9
2017 frappe à nos portes. J’espère que cette nouvelle année sera pour moi aussi bonne que 2016. D’un point de vue professionnel, elle ne fut pas exceptionnelle, mais immensément riche en émotion sur le plan personnel, entre mon mariage en octobre et la naissance de ma petite-fille à peine quinze jours plus tard.
Je vous remercie tous pour votre amitié et votre fidélité.
Je souhaite à chacun d’entre vous une excellente année 2017 et vous embrasse chaleureusement.

Joyeux Noël !!!

Un moment de vérité

Aujourd’hui, je me rendais chez une cliente pour commencer avec elle la lecture de sa biographie. C’est un moment toujours particulier dans la vie professionnelle d’un écrivain public que celui de confronter son travail rédactionnel à l’appréciation du client et c’est toujours avec une boule d’angoisse au creux du ventre que je m’y soumets. Le coût d’une biographie, relativement élevé, donne le droit au client à un certain niveau d’exigence. Après des semaines de travail à l’appui d’une dizaine d’heures d’enregistrement, malgré la trentaine d’ouvrages réalisés depuis que j’exerce ce métier, le doute et l’anxiété sont là, intacts. Et si ma prose n’était pas à la hauteur de la vie confiée à mon dictaphone ? Et si le client, dès les premières pages lues, m’interrompait pour me manifester son mécontentement ? Cela n’est jamais arrivé, mais il suffirait d’un malentendu, d’une mauvaise impression, d’une interprétation erronée. Malgré toute ma conscience professionnelle pour écrire au plus juste, malgré ma capacité d’empathie pour retranscrire les sentiments et les émotions évoqués, malgré mon investissement dans cette vie que je me suis appropriée pour mieux l’incarner et la traduire en mots, l’anxiété grandit à mesure que j’approche du moment de vérité.
Le verre d’eau à portée de main, je commence la lecture. Ma cliente est assise en face de moi et je lui lance régulièrement de brefs regards. Impassible, elle écoute…
Alors que, la gorge sèche, je tends la main vers le verre, elle me regarde, les yeux brillants :
« C’est incroyable ! J’ai l’impression de regarder le film de ma vie ! Comment avez-vous fait ? »
Gagné ! Soulagée, je poursuis. Et à cet instant précis, j’ai la conviction d’exercer un des plus beaux métiers, exaltant pour moi et foncièrement utile pour ceux qui me font confiance !

L’heure d’hiver

changementVoilà ! nous sommes passés cette nuit à l’heure d’hiver ! Je l’ai vécu en direct : à 3h du matin, l’heure est passée à 2h ! Sur les appareils connectés, cela s’est fait automatiquement; sur les autres… il va falloir se les colleter manuellement !
Et comme chaque année, nous allons entendre nos parents, nos amis, nos collègues, nos voisins, se plaindre du changement qu’ils ont du mal à supporter ! J’écoute toujours avec une certaine compassion, car ce changement, fin mars et fin octobre, ne me fait ni chaud ni froid. Je ne ressens absolument aucune modification dans mon rythme biologique, je n’ai pas faim plus tôt ou plus tard, je ne vais pas au lit plus tôt ou plus tard. Pour moi, c’est comme si le changement n’avait pas eu lieu, sauf qu’en mars il fait jour plus tard le soir et en octobre il fait jour plus tôt le matin (et hélas ! nuit plus tôt aussi !). Monique est comme moi et nos chiens successifs également. Ni Lorca, ni Véga ni Hella ne nous ont réveillées plus tôt pour avoir leur gamelle de croquettes ! Elles ont été habituées à n’avoir pas de rythme précis, elles n’ont pas à manger à heures fixes, elles mangent quand on leur donne leurs croquettes : cela peut être sept heures ou huit heures en semaine comme dix heures ou onze heures le dimanche et en vacances !
Je souhaite à chacun un bon changement d’heure ! :)

Bob Dylan Prix Nobel de littérature 2016


Le prix Nobel de littérature 2016 est décerné au chanteur américain Bob Dylan, 75 ans, « pour avoir créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », a annoncé la secrétaire générale de l’Académie suédoise, Sara Danius.
L’attribution de cette haute distinction à Bob Dylan vous semble-t-elle justifiée ou au contraire vous choque-t-elle ?
Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre.

Mes cadeaux d’anniv’

cadeau 1

cadeau 2

Merci, merci, merci !!!!

Un grand merci à tous pour vos voeux d’anniversaire reçus samedi en masse.
Téléphone, mail, sms, Facebook et Dromadaire, tous les moyens de communication les plus modernes ont été mis à contribution pour me souhaiter plein de bonnes choses.
Malgré une météo favorable, nous avons préféré dîner à l’intérieur avec le filleul de Monique et sa petite famille.
J’ai déjà un peu profité du cadeau de Monique (un transat) et celui du filleul (2 bouteilles de bon vin) sera dégusté ultérieurement.

Visiteur…

Papillon

Chaque jour plus beau !

Hibiscus 1

Hibiscus 2

Hibiscus 3

Le Brexit

Le Brexit, c’est-à-dire la sortie de l’Europe de la Grande-Bretagne, a été voté à une petite majorité de 52%.
Je ne connais rien à la géopolitique ni à l’économie internationale, je n’ai pas une conscience éclairée des avantages et inconvénients de cette décision, mais en tant qu’Européenne, voire citoyenne du monde, convaincue, je suis triste pour ce pays qui fut un peu le mien pendant un an et dans lequel je me suis sentie si bien.
Sans pouvoir mesurer pleinement les conséquences de cette sortie, je la perçois comme un retour en arrière, et je crains surtout qu’elle ne soit l’opportunité de relancer le débat dans d’autres pays européens, en particulier la France qui est plus ou moins déjà en période électorale.
L’Europe, un peu partout sur son territoire, est souvent le bouc émissaire des divers maux qui s’abattent sur ses habitants ; je ne suis pas certaine que les pro Brexit, heureux aujourd’hui de leur « victoire », le soient encore demain…
Au-delà de ce Brexit, je m’interroge parfois sur le bien-fondé du référendum. Elément et non des moindres de toute démocratie qui se respecte, tous les citoyens d’un territoire sont-ils aptes à décider eux-mêmes ce qui est bon pour le pays ? Et n’est-ce pas par faiblesse, plus que par souci démocratique, qu’un dirigeant en arrive à avoir recours au référendum ?

La Fête des Fraises de Maxéville

Dimanche 12 juin 2016, nous étions à la Fête des Fraises organisée par la municipalité de Maxéville, banlieue de Nancy (54).
Rentrées la veille de vacances, Monique et moi n’étions guère enthousiastes, d’autant que la météo n’était pas vraiment favorable… En tant que présidente de l’association Cercle des arts de Laxou-Champ-le-Boeuf, Monique s’est néanmoins rendue à la manifestation dès 8h où l’attendait déjà une adhérente. Pour ma part, je l’ai rejointe avec Hella pour partager le repas de midi, et en début d’après-midi, un couple d’adhérents rejoignait le stand tandis que je m’éclipsais pour préparer la reprise du boulot le lendemain.

2Fête des fraise Maxéville 12 06  petit
De gauche à droite : Sandy (qui réalise une oeuvre au pastel), Monique (présidente) et Nicole (adhérente).

13Fête des fraise Maxéville 12 06  petit
Un très curieux manège, installé juste en face de notre stand, a attiré bon nombre de visiteurs, jeunes et moins jeunes !

20Fête des fraise Maxéville 12 06  petit
Les oeuvres de Nicole.

21Fête des fraise Maxéville 12 06  petit
A gauche les oeuvres de Monique, à droite celle de Sandy.

Pour voir toutes les photos réalisées par Sandy, Monique et Jacques, cliquer sur l’album ci-dessous :

La Fête des Fraises (Maxéville - 12/06/16
Album : La Fête des Fraises (Maxéville - 12/06/16

8 images
Voir l'album

Décalcomanie

J’ai présenté à un concours en ligne sur Short Edition mon poème très controversé intitulé « DECALCOMANIE ».
Après débat et ajout d’une note pour prévenir les âmes sensibles, mon poème est en lice.
Avec tous mes remerciements pour l’éditeur qui a compris le sens de mon message et eu le courage de le publier.
Venez le découvrir et peut-être voter ; il est pour l’instant 23e.
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/decalcomanie

« Vous m’en lirez tant » sur Radio Fajet Nancy

Mona m’a reçue le 11 mai dernier dans son émission « Vous m’en lirez tant » sur Radio Fajet Nancy pour parler de mon métier d’écrivain public et de mon ouvrage « La Confession d’Anna », roman basé en partie sur un récit de vie.

Image de prévisualisation YouTube

 

Eurovision 2016

Le chanteur Amir Haddad, représentant la France au concours de la chanson de l’Eurovision, n’a finalement pas terminé dans le trio de tête.
A la fois plébiscité et controversé, Amir chantait « J’ai cherché », une chanson très dans l’esprit d’un concours assez ancien – plus vieux que moi ! – mais qui a su s’adapter aux préférences du public.
Cette chanson, déjà presque un tube, a fait polémique en raison d’un refrain en anglais…
Le joli sourire d’Amir Haddad n’a pas suffi à séduire les différents jurys, mais il termine 6e du concours, pas si mal par rapport aux résultats des dernières années.
Le gagnant, ou plutôt la gagnante, est une Ukrainienne dont la chanson raconte l’histoire pas très gaie de son peuple maltraité sous la domination de Staline…

Excellent 1er mai à tous !

Même s’il tombe cette année un dimanche…

muguet

Univers-espace

Vous aimez l’espace, les planètes, les astres, le cosmos ?
Alors rendez-vous sur le site de mon fils, Stefan, depuis toujours intéressé par l’univers dans son acception la plus vaste :

http://univers.espace.free.fr/index.php5

Si le site vous a plu, n’hésitez pas à le faire connaître en communiquant le lien afin que d’autres internautes le visitent afin qu’ils gagnent en popularité.

Stefan vous remercie du coup de pouce que vous voudrez bien donner à son site ! :)

Une taxe sur les courriers électroniques

On en parle depuis longtemps, c’est arrivé : afin de venir en aide à la Poste dont le déficit ne cesse de croître depuis que les emails ont remplacé les lettres, l’Assemblée nationale a voté la création d’une taxe sur les courriers électroniques. Dorénavant, toute personne paiera 10 centimes d’euro par email reçu.
Pour en savoir plus : http://www.planet.fr/newsletter/date/01-04-2016/1047518?p=9a565376a78841615t6654&xtor=ES-10-1047518[Planet-Alerte-Infos]-20160401

Il neige !

On ne l’attendait plus, elle s’est invitée quand même !

neige

Hella

Ma nouvelle Aygo

Je suis passée d’une Aygo bleue à une Aygo rouge ! Même voiture donc avec cependant quelques petites choses en plus : 5 portes au lieu de 3, tableau de bord plus complet (indicateur de température extérieure, consommation, quantité d’essence restant, etc.), limitateur (et non régulateur) de vitesse, GPS et radar de recul, etc.

Aygo

Salon de Chaligny

Affiche Chaligny bis

Impatiente de retrouver Béatrice et Michèle qui nous accueillent chaque année avec beaucoup de gentillesse et les visiteurs, toujours nombreux !

Un chat sauve son maître des flammes

ER 004 petit

La dame au crochet

ER 003

Danielle a été longtemps pour moi une amie virtuelle, fan de mon blog et de mes livres.
Et puis un jour, après des années d’échanges plus ou moins assidus par courriels, elle est venue me voir à l’occasion d’une présentation de mes livres et nous avons enfin pu faire connaissance « en vrai » !
C’est une personne très vive, très enthousiaste et passionnée, comme cela est si bien dit dans l’article.
Alors si vous en avez l’occasion, que vous soyez ou non fans de crochet, allez lui faire un petit coucou, vous ne le regretterez pas !

La réforme de l’orthographe

Votée en 1990 et mise en place en 2008, cette réforme n’avait cependant jamais été appliquée faute de réactivité des éditeurs de manuels scolaires à l’intégrer dans les livres.
En 2016, les manuels scolaires vont bien prendre en compte cette réforme et nos bambins auront donc le choix, par exemple, entre « nénuphar » et « nénufar » ; de même pourront-ils écrire « maitresse » ou « maîtresse ».
Car il faut bien dire aux opposants à cette réforme, que la nouvelle orthographe est facultative. Donc le bon vieux nénuphar ne sera pas compté pour faute si par hasard un élève l’écrivait ainsi dans une rédaction.
De même, il n’est pas question, comme on l’entend ou comme on le lit sur les réseaux sociaux, de faire disparaître purement et simplement l’accent circonflexe. Par exemple, le « jeûne » sera bien différencié du « jeune » !!!
Ceux qui sont favorables à la réforme avancent que la langue française est une langue vivante et par définition amenée à évoluer (les opposants disent régresser !…). De fait, nous ne parlons plus aujourd’hui la langue de Molière qui pourrait bien se retourner dans sa tombe s’il nous entendait aujourd’hui parler !
Alors, pour ou contre la réforme ? Vous pouvez voter ci-contre.

Poésie et robotique…

ER 001 petit

Mon Tibby têtu !

4 juin 15 Hella petitQuand Hella ne veut pas avancer, elle le fait savoir en mettant la patte sur la laisse !

Lorsque mon emploi du temps le permet, je vais marcher une demi-heure selon les recommandations de mon médecin. Je me suis fais un petit circuit qui me permet d’effectuer 2,5 km en 30 min. Il s’agit pour moi d’une marche rapide, plus thérapeutique que ludique, pour compenser les longues heures en station assise passées devant l’ordinateur pour le boulot. Hella cependant ne l’entend pas de cette oreille car ce qu’elle aime par dessus tout, c’est flâner, renifler toutes les odeurs, humer chaque brin d’herbe, chaque poteau, chaque muret visiblement fraîchement arrosé… Bref, nous n’avons pas du tout la même conception de la promenade !… Et aujourd’hui, elle a préféré faire demi-tour dès les premiers mètres plutôt que d’avancer à mon rythme !!! Elle n’imaginait pas toutefois que j’allais repartir sans elle après l’avoir ramenée à la maison !!! La demoiselle était un peu vexée… mais elle m’a quand même fait la fête à mon retour !
Alors j’ai eu pitié d’elle et je suis ressortie avec elle après déjeuner, juste pour faire le tour du petit espace vert communal au bout de notre jardin ! Ce n’était pas long mais pour elle apparemment quand même mieux que rien. Mais je sais que dans un monde idéal, Hella ferait volontiers une balade de 500 m en une heure !!! Pour cela, elle attendra que Monique soit disponible !


C’est beau, la technologie !

Pour occuper mes deux semaines de vacances, j’avais prévu d’avancer dans le roman de la vie en cours, de faire du classement, du rangement, etc. Au final, je n’ai rien fait de tout cela. J’ai beaucoup dormi, lu et surtout joué sur la tablette laissée pour moi au pied du sapin par le Père Noël.

J’ai découvert le cloud domestique et le plaisir de montrer à Monique, assise à mes côtés sur le canapé, un fichier de l’association que je peux mettre à jour avec elle, l’enregistrer sur le cloud et le retrouver plus tard sur mon ordinateur de bureau. Finies les transferts fastidieux et parfois dangereux avec les clés USB et les risques d’oubli et de perte.

Alors que mes yeux s’émerveillent comme ceux d’un enfant devant une si belle technologie, je me dis, une fois de plus, qu’on vit une époque formidable ! Oh ! Je vois déjà des sourcils se froncer. Non, je ne vis pas au pays des Bisounours. Je n’oublie pas qu’à des milliers de km d’ici, des hommes, des femmes et des enfants vivent et meurent sous une pluie de bombes. Je n’oublie pas que pour fuir cet enfer, certains paient cher, parfois même de leur vie, la traversée de la Méditerranée pour toucher le sol d’une terre d’accueil. Je n’oublie pas qu’à quelques km d’ici, des êtres humains n’ont pour maison que quelques mauvais cartons humides. Je n’oublie pas que dans ma ville, peut-être même dans mon quartier, des hommes chassés de leurs entreprises se pendent à une poutre du grenier tandis que d’autres, ivres de vin et de haine, battent femme et enfants pour ne pas crever d’humiliation. Je n’oublie pas que derrière les vitres insonorisées des pavillons coquets, des enfants subissent l’innommable sous la force d’une brute infâme, bon père de famille pour ses voisins. Je n’oublie rien de tout cela mais quand même, la technologie dont nous disposons est formidable !

 

Résultats du sondage du 29 octobre 2015

A la question « Suppression des pièces de un et deux centimes : pour ou contre ? », 29 visiteurs ont voté :
20 pour
9 contre
soit en pourcentage :

Suppression des pièces de un et deux centimes : pour ou contre ?

  • pour (69%, 20 Votes)
  • contre (31%, 9 Votes)

Nombre de votants: 29

Chargement ... Chargement ...

Bonne année 2016 !

Je vous souhaite à tous une très bonne nouvelle année !

Qu’elle vous apporte tout ce que vous pouvez espérer : santé, amour, argent et succès dans tout ce que vous entreprendrez durant cette année.

Je vous embrasse tous virtuellement en attendant le plaisir de pouvoir le faire vraiment pour ceux qui sont en Lorraine et dans la Sarthe !

Le plus marquant de 2015

En quelques clics :

- Je sors un nouvel ouvrage en autoédition, un recueil de poésie intitulé « Les couleurs de l’âme ».

- De nombreuses personnalités nous ont quittés dont Omar Sharif, Richard Anthony, Günter Grass, Alexis Vastine, Florence Arthaud et Camille Muffat.

- mon film préféré : aucun mais nous ne sommes allées que quatre fois au cinéma !…

- mon livre préféré : « Un heureux événement » d’Eliette Abécassis.

- mon instant de tristesse : le décès de la marraine de Monique que j’aimais beaucoup.

- mon instant d’émotion : le mariage de mon fils.

- mes instants d’évasion : la Bretagne, l’Aveyron.

 

Le sapin de Nancy

Nous n’avions pas pu nous rendre Place Stan avant Noël, cela fut fait le 30 décembre.
Avec Hella, nous avons dîné en ville puis déambulé, sans nous attarder toutefois en raison du froid, sur la place et les rues adjacentes.

DSCF4838 petit

DSCF4849 petit

Pour voir toutes les photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

Noël 2015
Album : Noël 2015

0 image
Voir l'album

Joyeux Noël !!!