• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 16 mai 2016

Archive journalière du 16 mai 2016

Bavoirs et couches-culottes

Nous étions hier dans la maison de retraite où réside depuis peu l’oncle de Monique, veuf et quatre-vingt-onze ans, pour partager avec lui le repas du dimanche de Pentecôte.
Certes, je ne m’attendais pas à un moment hilarant, mais le spectacle de tous ces vieux, en majorité des femmes d’ailleurs, attablés, bavoirs avec récupérateur d’aliments autour du cou – après avoir été changés par le personnel avant de descendre au réfectoire ! – bavant, toussant et crachant m’a complètement démoralisée.
A la table voisine de la nôtre, un homme d’une soixantaine d’années n’a cessé de réprimander sa mère, lui reprochant de manger trop de pain, utilisant sans doute, inconsciemment ou non, les mêmes mots entendus dans son enfance. Sous prétexte que les vieillards retombent en enfance, on les rabaisse au niveau des marmots, alors qu’ils n’ont avec eux en commun que le caca et la morve à torcher !
Alors quand j’apprends, aux informations, que le nombre des centenaires atteindra plusieurs millions d’ici quelques années, je me demande si c’est un fléau ou une manne, économique s’entend !
Alors je me prends à espérer avoir l’élégance de mourir jeune, comme ma mère. Trop jeune sans doute, mais cette mort prématurée lui a épargné la déchéance du grand âge.
Ma mère, cette femme si élégante, si féminine et si indépendante, n’aurait pas survécu à l’humiliation du bavoir et de la couche-culotte !

Il y a 73 ans…

ghettoLe 16 mai 1943 se termine l’insurrection générale des 60 000 survivants du ghetto de Varsovie.
Ce ghetto, institué par les Nazis en 1940 pour regrouper la population juive de la ville, est le cadre d’un soulèvement le 19 avril 1943.
Faiblement armés et abandonnés à la fois par l’armée soviétique et la résistance polonaise non-juive, les insurgés engagent une lutte désespérée contre des chars et une artillerie lourde. Ils résistent près d’un mois, défendant chaque maison. Ce 16 mai 1943 cependant, la révolte est écrasée. Environ sept mille rebelles meurent les armes à la main tandis que les survivants sont dirigés vers les camps d’extermination. Le ghetto est entièrement rasé.

 




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_