La valeur des choses

C’est bien connu, on ne mesure vraiment l’amour qu’on éprouve pour une personne quand elle nous quitte. De même, on ne mesure la valeur des choses que lorsqu’on ne les a plus.
Pour nous, c’est l’usage d’une salle de bain devenue  un luxe inestimable depuis que les travaux de rénovation de la nôtre ont commencé lundi dernier.
Après une semaine de toilette de chat, nous avons accepté l’offre d’une amie de squatter sa salle de bain pour prendre une douche.
Ah ! la sensation voluptueuse de l’eau chaude sur la nuque !!!
Alors qu’on ne me parle pas du bon vieux temps où il fallait aller puiser l’eau à la pompe du puits dans la cour avant de la faire chauffer sur la cuisinière à bois et de s’asperger, tant bien que mal, avec une casserole dans une bassine devant la pierre à eau… Non ! Je suis de mon siècle et je trouve que nous avons une chance inouïe de vivre à une époque et dans un pays où l’eau chaude coule à flot du robinet !
Je ne suis pas nostalgique d’un temps que je n’ai pas connu, mais que j’ai découvert dans les livres et dont ma mère me parlait avec le soulagement d’avoir pu vivre aussi le luxe de la modernité.

12 Réponses à “La valeur des choses”


  • C’est bien la question que je me posais :
    comment font-elles sans SDB ?…
    Ta réflexion est très juste,
    c’est comme quand on voyage longtemps, quel plaisir que l’on a à retrouver son pieu, sa douche et ses « chiottes »…
    :-D :-D :-D

    Dernière publication sur Venise, vue par le Coyote : PINS MARITIMES ET LAURIERS LE LONG DE LA LAGUNE DE VENISE

  • jeannette insurgé

    et oui…. mous avons de la chance, mais bon comme en tout l’abondance rend……(choisissez vous même!)
    dommage quand même que nous ne sachions pas profiter sans exagérer et sans gâcher….
    dans quelques années quand a cause de nous nos enfants et petits enfants serons obligés de se restreindre..
    bon je sais je suis une enquiquineuse!

    • C’est vrai, tu l’es ! hi hi ! Mais on t’aime quand même !
      A chaque génération ses misères ! Je n’aime pas gâcher, mais me restreindre aujourd’hui pour mes enfants et petits-enfants… ben non, désolée ! Qu’ils se démerdent ! Oui je sais, je suis égoïste ! Chacun ses défauts ! :)
      A bientôt le plaisir d’en débattre en vrai sans se battre ! Nos animaux joueront les arbitres !!! :)

  • Je ne comprends pas comment vous pouvez être aussi égoïste. Je ne vous connais pas mais je plains vos enfants et vos petits-enfants………..

  • jeannette insurgé

    bon j’ai ouvert le débat….. alors je vais jusqu’au bout

    je connais zaz,je connais plein de gens « égoïste « très peu le reconnaissent!
    j’ai eu à discuter avec des gens de touts générations, victimes du fait que « leurs parents les aimaient trop » aimer c’est quelquefois laisser la descendance se prendre en main!
    aimer ses enfants et petits enfants c’est quelquefois accepter de ne plus les voir…
    il est vrai qu’il y à sur notre planète surabondance dans certains endroits, et la privation complète dans d’autres..
    chacun a ses qualités et ses défauts, moi on me dit « dur » peut être..
    pas facile à notre époque, mais la sincérité c’est déjà une denrée rare

    • Tout à fait d’accord avec toi : aimer ses enfants, c’est aussi leur donner les moyens d’être autonomes. Les oiseaux ne poussent-ils pas leurs petits hors du nid ? Les mammifères hors de la tanière ? Certains pensent que c’est cruel… Personnellement, je pense que les parents qui ne veulent pas pousser leurs enfants hors du cocon familial sont encore plus égoïstes que les autres, car c’est souvent pour continuer à avoir une emprise sur leur progéniture ou alors, c’est pour avoir une raison d’exister. Ceux-là, je les plains de tout mon coeur !… J’emploie souvent une formule qui en agace plus d’un : « je ne m’ennuie jamais, je me suffis à moi-même.’…
      Et puis être égoïste, c’est aussi se préserver, penser à soi, pour le bien de ses proches aussi. Car s’oublier dans l’altruisme n’est-il pas aussi, parfois, une forme de fuite en avant ? Enfin, comme tout ce qui touche l’humain, c’est compliqué…

  • Bonjour,

    Etant son fils je la connais comme peu de gens et depuis fort longtemps. Même si elle peut être égoïste par certains aspects je n’ai jamais manqué de rien, j’ai toujours mangé à ma faim malgré les difficultés financières. Elle était prête à se sacrifier pour moi si besoin. Et surtout je n’ai jamais manqué d’amour et de tendresse.
    Dire qu’elle est égoïste quand on ne la connais pas, et surtout pour de l’eau qu’on utilise comme tout le monde sans se restreindre ni l’utiliser à outrance n’est pas légitime … Et est-ce qu’une personne seule peut résoudre le problème de l’eau potable ? Les particuliers peuvent faire chacun des efforts par de petits gestes au quotidien mais c’est surtout les industries qui peuvent évoluer pour ne pas déverser leurs produits chimiques dans les rivières, ne pas polluer les nappes phréatiques et provoquer des pluies acides, et les gouvernements pour les influencer et contrôler ces excès.

  • Sympa, ce dialogue…
    Bravo Stef
    Comme j’ai dit, toujours content de retrouver ses chiottes…
    Et comble de l’égoïsme, Suzanne, je tire deux fois la chasse d’eau, une première fois tout de suite après….. car j’ai horreur que ça pue… une seconde fois à la fin pour que les WC soient nickel…
    Je mérite d’être crucifié au Golgotha de l’écologie…

    Dernière publication sur Venise, vue par le Coyote : PINS MARITIMES ET LAURIERS LE LONG DE LA LAGUNE DE VENISE

    • Hi hi ! moi idem ! Car comme Monique m’a refilé le virus de bouquiner dans les WC, ben des fois je m’attarde et comme j’ai le nez sensible, même vis-à-vis de ma propre odeur, j’évacue… :) Rhôôô ! on en apprend des choses !!!

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_