• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 12 novembre 2015

Archive journalière du 12 nov 2015

Kenavo Breizh !

Aujourd’hui, une toute petite balade au Poul Douar pour voir une dernière fois l’océan avant de quitter notre chère Bretagne demain matin.
Arrêt chez nos amis sarthois jusque dimanche midi, puis retour en Lorraine et lundi boulot…
Pour son dernier jour, Hella a eu droit à une cour assidue de la part d’un beau labrador sable qui nous a suivies durant toute la promenade.

12227030_10206584662047612_584648878263156050_n

12243039_10206584662367620_7406034312674157345_n

12246970_10206584662567625_9025809197485254447_n

Charlie Hebdo n°1216

Charlie Hebdo 1216

Le sixième sommeil

Le sixième sommeil Roman de Bernard WERBER

Jacques Klein est le fil d’un aventurier, champion de courses à la voile en solitaire disparu en mer alors qu’il était adolescent, et d’une scientifique, Caroline, spécialisée dans l’étude du sommeil.
Âgé de vingt-sept ans, étudiant en médecine, il présente sa fiancée Charlotte à sa mère qui évoque la poursuite de ses recherches malgré le cuisant échec qu’elle vient d’essuyer en plongeant un cobaye humain volontaire dans un stade de sommeil au-delà du sommeil paradoxal, le stade de tous les possibles, dont il ne revient cependant pas. Et puis voilà qu’elle disparaît sans laisser aucun signe. Persuadé que sa mère est vivante, Jacques plonge dans le sommeil en utilisant la technique enseignée par sa mère jusqu’à la plage de ses rêves inventée par son père. Là, il rencontre l’homme qu’il sera dans vingt ans. Celui-ci lui apprend que sa mère est bien vivante mais en grand danger. Jacques le jeune doit immédiatement partir pour la Malaisie, chez les Sénoïs, un peuple qui maîtrise le rêve lucide et qui a accueilli Caroline.
A son arrivée à Kuala Lumpur, Jacques rencontre Frankie Charras, un reporter déchu atteint par la maladie du sommeil, mais expert dans la tribu des Sénoïs. Quand enfin ils arrivent sur place, Jacques apprend qu’il est malheureusement trop tard, sa mère est morte à l’occasion d’une attaque par un groupe de mercenaires à la solde de Malaisiens intéressés par leur île en raison d’un « trou bleu » dans l’océan, endroit rêvé pour les plongeurs en apnée et les amateurs de dauphins.
Jacques et Frankie décident de rester sur place pour aider les Sénoïs, d’autant qu’ils sont tombés amoureux de deux femmes de la tribu. Les années passent et alors qu’ils vivent une existence paisible, Jacques voit en rêve l’homme qu’il sera dans vingt ans, et celui-ci lui apprend qu’il doit rentrer à Paris pour sauver sa mère !
Si Caroline Klein n’est pas morte, que lui est-il arrivé et son fils peut-il la sauver ?
Pour un roman sur le sommeil, je dois dire qu’il contient des passages carrément soporifiques ! Mais si on parvient à assimiler les explications un peu tarabiscotées et les dialogues un peu fades entre le Jacques du présent et celui du futur, l’ensemble se lit assez bien et on se laisse entraîner dans cette aventure onirique. Mais nous sommes loin du grand Werber du temps des « Thanatonautes » et de « L’empire des anges » !

Il y a 79 ans…

ShumanLe 12 novembre 1936 naît à Brooklyn (USA) Mortimer Shuman dit Mort Shuman, compositeur, chanteur et acteur anglo-américain d’expression anglaise et française.
Initialement boudée par les radios en raison de sa longueur (plus de 5 min), sa chanson « Le Lac Majeur » devient un tube suivi d’autres, notamment « Allo Papa Tango Charlie », « Sorrow » et « Brooklyn by the sea ».
Timide, l’artiste préfère cependant se consacrer à la composition et apparaît assez peu sur scène.
Il décède dans un hôpital londonien en 1991 des suites d’une opération du foie.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_