Dédicaces à la bibliothèque de Guénange

Arrivées vendredi soir, nous avons passé une très agréable soirée chez mon amie Marie-France et son mari Marc autour d’un bon repas copieusement arrosé ! Après une bonne nuit, nous étions fraîches et disposes pour passer la matinée à la bibliothèque de Guénange où Monique exposait également quelques toiles. On ne peut pas dire qu’il y a eu foule, mais chaque visiteur est reparti avec trois ou quatre ouvrages ! Sans compter la commande de la bibliothécaire elle-même que nous avons retrouvée avec plaisir à table !
Un grand merci aux personnes qui ont fait de cette matinée une vraie réussite et à Marie-France pour son chaleureux accueil.

DSCF0695 petit

DSCF0696 petit

A ma droite, Françoise Grosdidier, la bibliothécaire, et à ma gauche mon amie Marie-France et Yasmina, salariée de la bibliothèque. A gauche sur la photo, sous la table, mon adorable Hella (qui nous a quand même fait une belle frayeur en profitant d’une minute d’inattention et d’une porte laissée entrouverte pour se sauver dans la rue ! Heureusement, plus de peur que de mal !…)

6 Réponses à “Dédicaces à la bibliothèque de Guénange”


  • Bien bien les photos, super…mais prises par Monique, on la verra plus tard!…sur d’autres…

  • Bretagne buissonnière

    J’imagine qu’il y avait aussi les confessions d’Anna… que je recommande, j’ai passé un très bon moment en sa compagnie, je l’ai lu en un week end…
    J’imagine qu’il y a une part d’autobiographie dans ton ouvrage, non…
    J’ai pas été très présente sur les blogs dernièrement mais ca y est, je reviens !!!!

    • Merci Hélène pour ton avis sur « Anna ».
      Il y a bien une part biographique mais pas auto.
      Dans le cadre de mon activité professionnelle d’écrivain public, j’ai été amenée à travailler avec une dame de 87 ans qui souhaitait écrire le « roman de sa vie » pour ses enfants et toute sa descendance.
      Aussi la première partie du roman, jusqu’à son arrivée en France, est-elle plus ou moins son histoire (hormis le viol qui n’a été pour moi qu’un prétexte inventé pour rebondir sur la thématique de l’abandon d’enfant et des retrouvailles ultérieures, objet d’un fait divers qui m’avait intriguée puisqu’une femme, que sa mère avait abandonné à sa naissance, devait contribuer au paiement de la maison de retraite, par décision du tribunal ! Il y avait très longtemps que j’avais envie d’écrire un roman sur ce thème mais je n’arrivais pas à trouver les enchaînements ; l’histoire de la vraie Anna a été le déclic.
      Heureuse de te retrouver sur mon blog ! Quant à moi, je serai dans quinze jours dans ta chère Bretagne ! Inutile de te dire que nous avons hâte de respirer le bon air marin car depuis novembre dernier, il nous manque !!!

  • Vous voyez les mosellans ne sont pas aussi anti meurthe-et-mosellans qu’on l’entend!

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_