Un rayon de lumière : l’histoire de Nick Traina

Un rayon de lumière Récit de Danielle STEEL

Lorsqu’une amie me proposa de me prêter cet ouvrage, mon premier réflexe fut de refuser car j’avais déjà lu un ou deux livres de cet auteur, et ce n’était pas vraiment le genre de romans que j’apprécie. Mais elle insista et devant son enthousiasme, j’acceptai, d’autant qu’il ne s’agissait pas d’un roman mais d’un récit de vie, plus précisément celui de son fils.
Dès sa naissance, Nick se révèle être un enfant différent : il dort très peu, fait preuve d’une grande précocité et semble la proie tour à tour d’un dynamisme fatigant puis d’une léthargie déroutante. Ainsi vite, sa mère décèle une anomalie chez ce garçon plein de charme, mais il faudra du temps, beaucoup trop de temps, aux divers médecins qu’elle consulte pour arriver au terrible diagnostic : le garçon souffre de psychose maniaco-dépressive.
En tant que maman, je comprends le besoin qu’a éprouvé l’auteur d’écrire sur le sujet. D’ailleurs, de ce point de vue, l’ouvrage est intéressant tant le trouble bipolaire est méconnu voir inconnu du grand public. Dans son récit, Danielle Steel nous présente la maladie sous tous ces aspects.
En tant que lectrice, je me suis ennuyée… On comprend très vite dans quel enfer l’enfant puis l’adolescent sombre avant de rejaillir dans la lumière, éclaboussant copieusement sa famille et ses amis de son humeur en dents de scie. Je me suis vite lassée des nombreux détails, des poèmes et des lettres recopiés par l’auteur et j’ai vraiment eu du mal à terminer cette histoire dont on sait dès la première page qu’elle se terminera mal.
Bien sûr, on éprouve de l’admiration et de la compassion pour cette maman qui se bat au quotidien afin que son fils, par ailleurs talentueux, puisse vivre ses passions et mener une vie la plus normale possible. Mais on éprouve aussi, au fil des pages, beaucoup de peine pour les nombreux frères et soeurs de Nick qui passent un peu à la trappe dans ce livre dédié au fils chéri dont ils ont néanmoins partagé le drame…

6 Réponses à “Un rayon de lumière : l’histoire de Nick Traina”


  • bonjour,
    un moyen comme un autre pour une mère de sortir de son histoire et peut être exorciser sa vie… mais est ce pour autant un bon livre ou une thérapie maternelle… je ne ferais pas la distinction et vu ce que tu écrits je ne lirais pas ce livre et ne pourrais y repondre….
    en tout cas pour la nouvelle année je te souhaite une plume toujours aussi vive et épanouie… un petit brin de santé en plus
    amicalement babeth

    Dernière publication sur Histoire de Lucien : 1925 : gâteau de riz à la royale

  • Pour ma part, j’ai bien aimé ce livre, écrit sobrement et avec dignité, qui fait part de la douleur d’une mère impuissante à aider son fils dans une terrible maladie dont on ne connait pas le remède et qui, de fait, est une souffrance pour toute la famille.

  • N’est-ce pas ce qui se produit dans la réalité ? la souffrance de l’un contre laquelle on mobilise ses forces pour tenter de l’éradiquer fait oublier la présence des autres. C’est toujours ainsi !

    • Je suis d’accord avec toi, Nicole, dans le feu de l’action. Mais dans ce livre, même s’il a été écrit peu de temps après la mort du jeune homme, l’auteur aurait pu faire preuve de davantage de compassion vis-à-vis de ses autres enfants. Certains passages m’ont fait vraiment mal pour eux s’ils ont lu le livre. Je ne jette pas la pierre, car j’ignore quel aurait été mon comportement dans cette situation, tout simplement ce récit m’a parfois mise très mal à l’aise par rapport aux autres enfants. Mais c’est vrai que, comme tu le dis, la souffrance fait souvent oublier la présence des autres. Marie Fugain est un exemple de cette souffrance et ce sentiment d’abandon que ressentent les enfants qui vivent avec un frère ou une soeur gravement malades et qui mobilisent, bien malgré eux, toute l’attention parentale.

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_