• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 16 décembre 2014

Archive journalière du 16 déc 2014

Ma copine Izia est en vacances chez nous

Depuis hier matin et jusque jeudi. Même si elle est un peu grande pour moi et un peu brute dans ses élans de tendresse, je l’aime beaucoup.
Hella

Izia 1 petit
Sur cette photo, mes maîtresses essaient de lui apprendre à ouvrir la porte de la cuisine qui donne sur la terrasse. Moi je sais l’ouvrir, mais pas Izia ! La preuve qu’être grand ne suffit pas !
Hella

Izia 3 petit
La maîtresse d’Izia dit toujours qu’elle n’aime pas les paniers… Ben voilà la preuve du contraire ! Ma copine a réussi, tant bien que mal, à s’insérer dans MON panier !!! Elle mange et boit aussi dans mes gamelles et joue avec mes jouets. Mais moi je m’en moque, je suis prêteuse !
Hella

Le poinsettia est arrivé !

Poinsettia petit

Souvenirs du Livre en Hiver de Metz

Pour la troisième année, l’APAC (Association Plumes A Connaître) organisait dimanche dernier un salon du livre qui se déroula dans le prestigieux grand salon de l’Hôtel de Ville de Metz.

1
Les auteurs écoutent religieusement Geneviève Kormann, présidente de l’APAC.

2
Puis la jeune femme représentant Monsieur le Maire.

6
Puis Jean-Paul Didierlaurent, auteur vosgien d’un premier roman « Le liseur du 6h27″ qui connaît déjà un immense succès.

7
Puis on s’est retrouvé autour d’un verre.

16
Après le déjeuner, nous sommes prêts à accueillir les visiteurs !…

17
A mes côtés, mon amie poète, Nicole Métivier.

20
Un autre ami poète, Bernard Appel.

22
Au premier plan, la radieuse Colette Dereau et, debout, Armand Bemer.

Pour voir toutes les photos, prises par Jacques Métivier, cliquer sur l’album ci-dessous :

Livre en Hiver - Metz - 2014
Album : Livre en Hiver - Metz - 2014

7 images
Voir l'album

Il y a 98 ans…

raspoutine_012123Le 16 décembre 1916 (calendrier grégorien) décède Grigori Iefimovitch Raspoutine.
Né en 1869 (date incertaine), ce paysan illettré, moine et aventurier, acquiert la réputation de prêtre aux pouvoirs miraculeux.
Arrivé en 1903 à Saint-Petersbourg, il est présenté à l’impératrice en 1905 lors d’une crise d’hémophilie du jeune Alexis, héritier du trône. Raspoutine parvient à soulager le tsarévitch et devient le favori du couple impérial.
A la fois vénéré et craint par les hommes de la haute société russe, il exerce dès lors une influence indéniable sur le tsar Nicolas II et son épouse.
Entouré d’individus douteux, Raspoutine joue un rôle important dans les affaires de l’Eglise et de l’Etat.
Profitant de son aura et de son pouvoir de guérisseur, il assouvit son légendaire appétit sexuel. Ses débauches mais surtout son influence néfaste sur la tsarine inquiètent l’entourage du couple impérial.
Pour sauver le pays et la couronne, cinq hommes décident d’assassiner Raspoutine, ayant déjà survécu d’un premier attentat en 1914. Invité chez le prince Ioussoupov, l’un des conjurateurs, le moine guérisseur de la cour de Russie va donner à ses agresseurs du fil à retordre ! En effet, deux biscuits au cyanure et un verre de vin empoisonné demeurent sans effet. Alors l’un des comploteurs tire sur Raspoutine une balle de pistolet. L’homme tombe à terre puis se relève et tente de fuir. Une balle dans un rein puis une autre dans la tête, qui provoque la chute de Raspoutine dans les eaux glacées de la Neva, finiront par le terrasser !
Son cadavre n’est découvert que le 19 décembre à l’aube, gelé et recouvert d’une épaisse couche de glace.
La mort de Raspoutine n’a cependant pas arrêté le déclin de la vieille Russie ni la chute des Roumanov.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_