• Accueil
  • > Archives pour octobre 2014

Archive mensuelle de octobre 2014

Bien arrivees…

Dans la Sarthe hier en début de soirée. Coucher forcément un peu tardif mais lever à 9h. En ouvrant les volets, voici le paysage que nous avons vu :

DSC_0116

Le reste de la journée, farniente ! Le bonheur !!! Mais ce soir, nos amis ont repris leur rythme habituel: il est 23h et tout le monde est déjà au lit ! Ça fait drôle !!!

Il y a 88 ans…

houdini_21_oct89Le 31 octobre 1926 décède Harry Houdini, l’un des plus grands prestidigitateurs.
En Europe comme en Amérique, il sait créer l’angoisse. Une de ses célèbres prestations était la suivante : on remplissait d’eau un coffre de bois, examiné auparavant, dont les côtés étaient faits de verre et à l’intérieur de laquelle on plaçait une cage de métal. Houdini, chevilles emprisonnées dans une plaque de métal, était descendu la tête en bas à l’intérieur de la cage. Le haut de la cage était verrouillé et un rideau placé autour du coffre. La mise en scène dramatique amenait le public au comble de la tension. Des assistants se tenaient aux quatre coins du coffre (en cas d’urgence !), tandis que les musiciens jouaient un hymne incantatoire. Deux minutes plus tard, les spectateurs accrochés au bord de leurs sièges étaient soulagés de voir apparaître sur scène Houdini, mouillé mais sain et sauf.
Le 22 octobre 1926, lors d’un spectacle à Montréal, il demande à un étudiant de le frapper à l’estomac. Le jeune homme aurait frappé Houdini avant que celui-ci ne soit prêt ; le coup lui fit très mal. Quelques jours plus tard, ressentant de vives douleurs, il pensa aux suites du coup mal toléré. Cependant, les douleurs persistant, il fut conduit d’urgence à l’hôpital où une appendicite fut diagnostiquée. Opéré immédiatement, il succomba cependant des suites d’une infection.

Départ pour la Sarthe puis la Bretagne

Nos dernières vacances sont loin ! C’était en Corse, il y a plus de cinq mois…
Dès mon retour mi-mai et jusqu’à hier, j’ai bossé dur, douze heures par jour week-ends compris, souvent le soir et parfois la nuit. Au point que j’ai dépassé, fin octobre, le chiffre d’affaires de l’année dernière à fin décembre !
Monique quant à elle ne s’est pas laissée vivre ! Depuis la rentrée, elle s’occupe avec quelques membres de l’association de peinture dont elle est présidente des enfants d’une école chaque lundi après-midi, dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires. Ceci bien sûr en plus des cours qu’elle donne tous les mercredis aux enfants inscrits à l’association. « Ses » gosses, elle les aime bien, mais ce n’est quand même pas de tout repos !
Alors ces vacances sont bien méritées !
Nous partons demain pour deux semaines en Bretagne, après un crochet par La Ferté Bernard et une halte de quelques jours chez mon amie Jeannette et son compagnon Philippe. Depuis quelques mois, ils ont quitté la ville pour s’installer dans une maison à la campagne avec étang, terrain immense, poules, oies, canards, moutons… Nous allons nous reposer et recharger les batteries, nourries aux bons produits du terroir sarthois, avant de reprendre la route pour Kergroës où nous allons faire le plein d’iode !
Mes projets : dormir, marcher sur les sentiers côtiers, lire, écrire, faire des parties endiablées de yams contre Monique et flemmarder ! Oublier mes clients, aussi charmants soient-ils !!!

Quelle époque !

C’est parfois ce que j’entends autour de moi concernant l’évolution (ou régression pour certains) de notre société. L’ordinateur et les robots de toutes sortes ont envahi notre univers, les réseaux sociaux se sont immiscés dans notre quotidien et ont su se rendre utiles sinon indispensables.
Le monde réel et le monde virtuel se côtoient, se superposent, se confondent. Le « mur » sur Facebook a remplacé le journal intime ; celui d’hier était caché et celui d’aujourd’hui s’affiche au contraire en public. Mais le but est le même : mettre des mots sur ses états d’âme.
Les uns rejettent cette modernité et demeurent nostalgiques du passé, des veillées en famille ou entre amis, des jeux de société autour d’une même table. On les entend régulièrement se plaindre : « Mais dans quel monde vit-on ? »
Les autres accueillent cette modernité avec bienveillance. Sans tomber dans le travers des geeks, ils adoptent volontiers le dernier téléphone portable, ils sont inscrits sur Facebook ou Tweeter et communiquent chaque jour avec leurs amis virtuels. Découvrant la dernière technologie, on les entend s’exclamer : « On vit une époque formidable ! »
Et vous, que pensez-vous de notre époque ? Vous pouvez voter en cliquant ci-contre.

Résultats du sondage du 29 août 2014

A la question : « Seriez-vous favorable à la suppression des 35 heures ? », 36 visiteurs ont voté :
13 oui
21 non
2 ne se sont pas sentis concernés

Seriez-vous favorable à la suppression des 35 heures ?

  • non (58%, 21 Votes)
  • oui (36%, 13 Votes)
  • je ne me sens pas concerné(e) (6%, 2 Votes)

Nombre de votants: 36

Chargement ... Chargement ...

Il y a 82 ans…

MalleLe 30 octobre 1932 naît Louis Malle, cinéaste français.
Il réalise son premier long métrage à 25 ans: « Ascenseur pour l’échafaud ».
Au cours de sa carrière, il alterne films de fiction et documentaires dont le plus connu est « Le Monde du Silence » en 1955 sur la faune sous-marine en collaboration avec Jacques-Yves Cousteau.
En 1988, il obtient trois Césars pour son film « Au revoir les enfants » : meilleur réalisateur, meilleur film et meilleur scénario orignal.
Il décède en 1995.

Le joueur de pipeau s’est éteint

Antoine Berge, compositeur et interprète au pipeau du célèbre générique de l’émission pour enfants dans les années 60, Bonne nuit les petits, est mort à 87 ans.
Cette musique annonçait l’arrivée et le départ de Nounours sur son nuage aux côtés du Patron.
Pour quelques minutes, Nounours descendait pour rendre visite à Nicolas et Pimprenelle, puis il les bordait et les enfants s’endormaient aussitôt après le passage du marchand de sable. Et Nounours remontait grâce à l’échelle sur son nuage et s’en allait, sa mission accomplie…

Il y a 117 ans…

igoebbe001p1Le 29 octobre 1897 naît Paul Joseph Goebbels, homme politique nazi allemand.
Ministre du Reich à l’Education du peuple et à la Propagande sous le régime nazi (1933-1945), son nom reste lié à l’emploi des techniques modernes de la manipulation des masses.
Il se donne la mort à Berlin le 1er mai 1945 avec son épouse Magda, après avoir empoisonné leurs six enfants.

Il y a 85 ans…

crash boursierLe 28 octobre 1929 est le lundi noir (Black Monday), le jour du crash boursier avec un effondrement des cours à la Bourse de New York.
De nombreux investisseurs qui ont emprunté pour spéculer sont contraints de liquider. Plus de neuf millions de titres sont échangés et certains sont massacrés, comme General Electric qui perd 48 points.

Il y a 76 ans…

nylon_bas172430Le 27 octobre 1938, la firme Du Pont de Nemours donne le nom de « nylon » à la première fibre synthétique élaborée dans les années 30 par l’équipe de recherche dirigée par le chimiste américain Wallace Carothers.
Cette matière fera ses preuves dans la confection de parachutes pour les GI et révolutionnera l’industrie du textile après guerre.
Mais il faudra attendre le 15 mai 1940 pour voir arriver les bas de nylon sur le marché.

Saint-Maxi-livres

Les organisateurs de ce salon n’auraient pas pu mieux choisir : il faisait un temps superbe !
Excellent accueil dans trois salles du Château avec café et viennoiseries.
Très peu de visiteurs jusque 13h, mais après la pause déjeuner pris sur place, le public arrive tout doucement. Globalement, il n’y a pas eu foule mais en termes de ventes, ce salon est pour moi dans une très bonne moyenne.
Merci à la municipalité saint-maxoise qui a eu le tact et la gentillesse d’acquérir un ouvrage de chaque auteur pour la bibliothèque de la commune !
DSC_0095 petit
L’équipe organisatrice déclare le salon ouvert.

DSC_0099 petit
Mon amie auteur Maïté Winninger, membre de l’équipe organisatrice.

DSC_0100 petit
Avec Philippe Mitre, un ami poète.

Lucette Simon-Boulanger
Une autre amie auteur, Lucette Simon-Boulanger.

Jacques Franche et sa chienne Socquette
Jacques Franche et sa chienne Socquette qui a été adorable toute la journée.

Socquette

Prix Lunélivre

Voici donc les 14 ouvrages qui participent au Prix Lunélivre dont le Prix Léopold dédié aux romans..
Proclamation du lauréat le dimanche 7 décembre 2014 à l’issue du Salon du Livre Lunélivre qui aura lieu ce jour de 10h à 18h :

Sélection Prix Léopold

Il y a 97 ans…

felix_1930grLe 26 octobre 1917 naît Félix le chat, première bande dessinée mettant en vedette le personnage crée par Pat Sullivan.

 

Il y a 189 ans…

Strauss_II78121414Le 25 octobre 1825 naît Johann Strauss Fils compositeur autrichien, violoniste, pianiste, chef d’orchestre, directeur des bals de la cour impériale de Vienne… particulièrement réputé pour ses valses, comme « Le Beau Danube bleu ».
Son père, Johann Strauss, ne voulait pas qu’il devienne musicien mais employé de banque. Le garçon prend donc en secret des cours de piano et des cours de violon.
Surnommé « le roi de la valse », il a transformé une modeste danse rurale en un divertissement brillant, surpassant ses prédécésseurs tels que Joseph Lanner et son père Johann Strauss I. Plusieurs de ses polkas et marches sont également très connues, de même que son opérette « Die Fledermaus ».
Il décède en 1899.

Chocho, Elliott, Gasper et Hella

Aujourd’hui, nous avions rendez-vous avec Nicole, la dame de l’élevage familial où je suis née. Cela fait deux ans que mes maîtresses et elle essayaient de se rencontrer pour me voir ! Et puis il y avait aussi Sorana, une dame que la Zaza a rencontrée sur Facebook. La Zaza, elle dit que Facebook c’est super parce que parfois, des amitiés virtuelles se transforment en réelles amitiés. Moi j’ai tout de suite bien aimé Chocho, le Tibby qui accompagnait Nicole. Il paraît qu’il me ressemble, normal puisque c’est mon père !
Chocho

Puis nous avons traversé le parc de Montaigu et nous avons retrouvé Sorana et ses deux « bébés » : Elliott (le beige) et Gasper (le noir) :
Elliot & Gasper

C’était la première fois que je rencontrais des Tibbies : ça fait bizarre mais c’est très rassurant. On se sent d’emblée en famille ou entre amis !
Gasper était le seul à marcher en liberté ; Elliott, Chocho et moi étions tenus en laisse. Moi je m’en moque parce que j’ai l’habitude, mes maîtresses me gardent toujours attachée à l’extérieur de chez nous. Il faut dire que Gasper écoute très bien sa maîtresse et revient quand elle l’appelle. Mais les laisses ne nous ont pas empêchés de vagabonder et de renifler toutes les bonnes odeurs !

Chocho & Elliott
Chocho et Elliott

Elliott & co
Gasper et moi, truffe contre truffe sous la même feuille !

Quatre Tibbies
Elliott, coincé entre Gasper moi ! Mon père garde ses distances et nous surveille !

Gasper & Hella
C’est l’heure de se séparer ; Gasper me fait un bisou et se laisse câliner par la Zaza !

Salut les copains, j’espère qu’on se reverra bientôt !
Signé Hella

 

 

Il y a 224 ans…

France5Le 24 octobre 1790, l’assemblée constituante décrète officiellement l’adoption des couleurs tricolores bleu-blanc-rouge pour le drapeau français.
Il apparaît donc dans la toute jeune république en remplacement du drapeau blanc.
Largement inspiré par la cocarde arborée par les révolutionnaires depuis 1789, il reprend le bleu et le rouge qui sont les couleurs de la ville de Paris et le blanc qui est celle de la royauté.

 

La parole perdue

La parole perdueRoman de Frédéric LENOIR et Violette CABESOS

Selon les Evangiles, Jésus n’aurait écrit qu’une seule fois dans sa courte vie, une phrase tracée dans le sable, aux pieds de la célèbre pécheresse Marie-Madeleine.
Ces quelques mots en araméen auraient été retranscrits par la femme adultère avant de mourir mais demeurent secrets car lorsqu’ils ont été découverts, ils ont vite été de nouveau cachés car susceptibles de bouleverser toute la chrétienté.
C’est autour de cette parole perdue que le roman s’articule. Il se déroule sur trois périodes : la Rome antique, le Moyen Âge et aujourd’hui.
Le lecteur qui avait aimé il y a quelques années « La promesse de l’ange » écrit à quatre mains par ces mêmes auteurs retrouvera avec plaisir l’archéologue Johanna. A la fin du roman, elle était victime d’un très grave accident de la circulation après avoir vécu de folles aventures au Mont Saint-Michel. Six années ont passé ; Johanna a perdu l’homme de sa vie mais elle a de lui une petite fille qu’elle a appelée Romane.
Et comme elle, Romane est habitée par un esprit du passé qui vient la hanter après le meurtre d’un archéologue sur le site de Pompéi, chantier dirigé par Tom, un ami de Johanna.
Lorsque la fillette commence à dépérir, en proie à une violente fièvre nocturne et des cauchemars qui lui font revivre l’éruption du Vésuve, la jeune femme comprend qu’elle ne pourra libérer sa fille qu’en résolvant l’énigme de la parole perdue.
Dommage que les auteurs n’aient pas rédigé un résumé de leur précédent ouvrage en commun car ils font souvent référence au passé de Johanna au Mont Saint-Michel… sauf que quelques années ont passé depuis !
Il n’en reste pas moins que ce roman est passionnant – après un démarrage un peu lent – et l’épisode de l’éruption du Vésuve, notamment, est saisissant. On s’y croirait et on se surprend à avoir presque aussi chaud que les personnages qui fuient la pluie de braises !

Malgré quelques passages un peu invraisemblables et une fin ébouriffante, on passe un excellent moment de lecture.

Echec au Prix Erckmann-Chatrian

Mon roman, « La Confession d’Anna », ne fait pas partie de la sélection finale qui a retenu les ouvrages suivants :

  • Philippe FUSARO / Aimer fatigue / Éditions de l’Olivier
  • Nathalie HUG / 1, rue des Petits-pas / Éditions Calmann-Lévy
  • Aline KINER / La Vie sur le fil / Éditions Liana Lévi
  • Nicolas MATHIEU / Aux animaux la guerre / Éditions Actes Sud
  • Eric REINHARDT / L’Amour et les forêts / Éditions Gallimard

A peine déçue car la concurrence était rude !
Je ne connais aucun des cinq auteurs mais ils sont tous publiés par des maisons d’édition de renom… Je ne sais s’il faut ou non s’en réjouir…

Il y a 94 ans…

fujitaLe 23 octobre 1920 naît Tetsuya Théodore Fujita, scientifique japonais.
Grâce à l’étude des phénomènes météorologiques tels que les ouragans, les tempêtes et les tornades, le docteur Fujita devint le plus reconnu des chercheurs dans le domaine des orages violents grâce à son travail méticuleux d’enquête et de synthèse.
Pionnier des enquêtes par voie aérienne des dommages causés, il développe une échelle de classification des tornades (échelle de Fujita) selon la force des vents. Son analyse des photos et des films des corridors de dommages lui permet de voir l’évolution de la force des tornades au cours de leur courte vie.
Surnommé M. Tornade, il décède en 1998.

Il y a 170 ans…

Sarah_Bernhardt616166Le 22 octobre 1844 naît Sarah Bernhardt, actrice française.
Surnommée la voix d’or ou la divine, elle est souvent considérée comme la plus grande actrice du XIXe siècle.
Révélée par « Le Passant » de François Coppée en 1869, elle triomphe comme reine dans Ruy Blas en 1872, ce qui lui vaut d’être rappelée par la Comédie-Française où elle joue dans Phèdre en 1874 et dans Hernani en 1877.En 1880, elle démissionne avec éclat du « Français » et crée sa propre compagnie avec laquelle elle part jouer et faire fortune à l’étranger. Elle joue à Londres, à Copenhague, aux États-Unis 1880-1881, en Russie 1881.
Elle décède à Paris en 1923.

Il y a un an…

dominique-hesse-et-les-trois-cabotsLe 22 octobre 2013 décède Dominique Hesse, amie peintre qui commençait à avoir une belle petite notoriété au delà de sa Lorraine natale où elle vivait avec son mari et ses quatre enfants.
Atteinte d’une récidive de cancer, elle ne peut malheureusement pas honorer l’exposition Salon d’Automne du Cercle des Arts de Laxou dont elle est cette année-là l’invitée honneur.
« Les Trois Cabots », une de ses dernières toiles, trône en bonne place sur un mur de notre salon  ; elle représente nos trois chiens successifs : le labrador Lorca, le Cavalier King Charles Véga et notre actuelle épagneul du Tibet Hella.
Elle avait 51 ans…

1er Prix du roman pour « La Confession d’Anna »

Je connaissais l’attribution de ce prix par la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France » depuis quelques mois déjà.
La remise des prix avait lieu dimanche dernier à Metz. C’est donc avec grand plaisir que j’ai reçu le diplôme et la récompense (une gigantesque coupe de fruits en cristal) des mains de Joëlle di Sangro, ancienne déléguée régionale de la SPAF.
SPAF remise des prix

DSC02635

DSC02638

DSC02641

Des nouvelles de Nouvelles Plumes

Cela ne veut rien dire et cela veut dire beaucoup !

Nouvelles Plumes 2

Il y a 181 ans…

NobelLe 21 octobre 1833 naît Alfred Nobel, industriel et chimiste suédois.
Né à Stockholm, il fait ses études à Saint-Pétersbourg.
En 1864, sa première usine de nitroglycérine explose et cause la mort de plusieurs personnes dont son frère.
Deux ans plus tard, il découvre la dynamite, puis en 1875 la gélatine explosive et en 1885 la poudre sans fumée, grande révolution dans l’armement. Nobel a à son actif 150 inventions.
Par testament signé à Paris, il demande que soit créée une institution qui se chargera de récompenser chaque année les personnes qui ont rendu à l’humanité de grands services dans cinq domaines différents (paix, littérature, chimie, médecine et physique), en précisant que la nationalité des savants primés ne joue aucun rôle dans l’attribution du prix. Les cinq premiers prix Nobel sont alors créés.

Il y a 46 ans…

onasis2527Le 20 octobre 1968, Jacqueline Bouvier Kennedy épouse l’armateur grec Aristote Onassis.
Elle a alors 39 ans et le marié 62.
Elle était l’épouse du Président américain John F. Kennedy, assassiné en 1963.

 

Il y a 79 ans…

longue marcheLe 19 octobre 1935 se termine la Longue Marche en Chine.
Commencé le 16 octobre 1934, ce périple a été mené par l’Armée Rouge chinoise pour échapper à l’armée nationaliste du Kiomintang de Tchang Kaï-check. Durant cette marche, Mao Zedong s’affirme comme le chef des communistes chinois.
Cette Longue Marche a coûté la vie à plus de 90 000 hommes au sein des troupes communistes.

Un bouquet de fleurs pour dire merci

fleurs petitsJe pense qu’il y a trois sortes d’élégance : physique, vestimentaire et, ma préférée, celle du coeur.

Les dernières tomates du jardin d’Odile

tomatesVoilà, la saison des tomates est terminée. J’en ai fait une cure, mais n’en suis pas dégoûtée ! Vivement le printemps !!! Merci Odile !

Souvenir de l’été

DSC_0090 petit

DSC_0089 petit

L’auberge d’Imsthal

A l’écart de La Petite Pierre en Alsace, l’Auberge d’Imsthal est située en pleine nature, au bord d’un étang et à l’orée de la forêt. Il fait partie des Relais du Silence. Et en effet, à proximité, il n’y a rien d’autre que la nature.
Hôtel deux étoiles, certaines des 23 chambres – comme celle que nous avions réservée – ont un balcon avec vue sur l’étang et la forêt proche.  Les chambres ont un accès Wi-Fi, un téléphone, une télévision écran plat avec 44 chaînes, un sèche-cheveux, une douche avec multi-jets, bref tout le confort souhaité.
Il y a une salle à manger, un bar et un salon avec cheminée ainsi qu’un espace détente avec spa et une salle de jeux avec billard et table de ping pong.
Petite déception au dîner : en demi-pension, le menu est imposé et non connu à l’avance. On nous annonce un… poulet/frites !!! Heureusement, moyennant un supplément, nous pouvons commander à la carte : cervelle de veau pour Monique et carré de veau aux champignons pour moi.

Les moins :

- en demi-pension, le menu est imposé et non connu à l’avance…
- le buffet du petit déjeuner n’est pas réapprovisionné (ne pas arriver à la dernière minute)
- personnel un peu… réservé…
- rapport qualité/prix un peu élevé

Les plus :
- pas de problème de parking
- excellente literie
- salle de bain petite mais fonctionnelle
- certaines chambres avec balcon
- environnement très calme, ambiance feutrée
- les chiens sont admis

Adresse :

3 route forestière d’Imsthal
67290 La Petite Pierre
Tel : 03 88 01 49 00
Email : reservation@petite-pierre.com
Site : www.petite-pierre.com

 

Escapade à La Petite Pierre

Nous étions jeudi et vendredi en week-end décalé à La Petite Pierre en Alsace.
Nous avions réservé une nuit à l’Auberge d’Imsthal, un hôtel « Relais du Silence » situé en pleine nature, à l’orée d’une forêt. A proximité, un étang et un banc.

DSCF1422 petit

DSCF1424 petit

Ce n’était pas le grand beau temps, mais il ne pleuvait pas ; nous partons donc immédiatement pour profiter des belles couleurs de l’automne.

DSCF1409 petit

DSCF1414 petit

Puis nous reprenons la voiture pour aller jusqu’à La Petite Pierre :

DSCF1429 petit

DSCF1432 petit

Heureusement, Hella n’était pas avec nous ; elle se serait demandé si cette pancarte la concernait vraiment :
DSC_0075 petit

Après une loooooongue et bonne nuit, nous constatons qu’il pleut… Le temps de prendre le petite déjeuner, la pluie a cessé mais le temps reste incertain. Nous décidons d’aller visiter le musée Lalique à Wingen sur Moder, ouvert en juillet 2011 et créé dans le village où René Lalique avait implanté sa verrerie en 1921 :

DSC_0076 petit

DSC_0077 petit

DSC_0078 petit

DSC_0085 petit

DSC_0086 petit

Lorsque nous sortons du musée, un soleil radieux illumine la campagne. Sur la route qui mène à Saverne, les couleurs sont belles :

DSCF1441 petit

DSCF1442 petit

DSCF1452 petit

DSC_0088 petit
Monique, la photographe photographiée !

Arrivées à Saverne, nous nous garons à proximité du château des Rohan :

DSCF1459 petit

DSCF1471 petit

Puis nous pénétrons dans l’église Notre-Dame-de-la-Nativité :
DSCF1483 petit

DSCF1474 petit

DSCF1475 petit

Après une courte halte au magasin Méphisto à Sarrebourg où j’ai fait flamber la carte bleue, retour à la maison après un détour chez une copine pour récupérer Hella, manifestement heureuse de nous revoir !

Pour voir plus de photos, réalisées par Monique Colin, cliquer sur l’album ci-dessous :

Deux jours à La Petite Pierre
Album : Deux jours à La Petite Pierre

52 images
Voir l'album
 

Il y a 121 ans…

gounodLe 18 octobre 1893 décède Charles Gounod, compositeur français né à Paris en 1818.
Profondément croyant, il a composé plusieurs Messes et notamment le célèbre Ave Maria d’après un prélude de Bach. Mais il doit la gloire à la musique profane avec son opéra « Faust ».

Le jardin éphémère Nancy 2014

Cette année, le thème est la Première Guerre mondiale décliné en seize scènes végétales.
Chacune évoque un aspect particulier du conflit : le feu, les tranchées, le gris, la plaine, l’uniforme, la sphère et le chaos.

DSCF3776 petit

DSCF3800 petit

DSCF3822 petit

DSCF3826 petit

Pour voir plus de photos, réalisées par Monique Colin, cliquer sur l’album ci-dessous :

Jardin éphémère Nancy 2014
Album : Jardin éphémère Nancy 2014

30 images
Voir l'album

Il y a 96 ans…

Rita_Hayworth-grLe 17 octobre 1918 naît à New York Margarita Carmen Cansino alias Rita Hayworth, actrice américaine.
Danseuse professionnelle dès l’âge de 12 ans, elle rencontre son futur mari, Eddie Judson, qui métamorphose la brune adolescente au type espagnol en une splendide jeune femme rousse.
Elle tourne aux côtés de Fred Astaire puis interprète le rôle principal dans le film mythique Gilda. Puis elle tourne avec son deuxième mari, Orson Welles, un film culte : « La Dame de Shanghaï ».
Après sa séparation d’avec Orson Welles dont elle a eu une fille, Rita Hayworth épouse le prince Aly Khan qui lui donnera une fille, la princesse Yasmine. Elle épousera encore deux autres hommes après lui.
Avec le déclin de sa carrière, l’actrice se retire progressivement du cinéma hollywoodien.
Elle meurt de la maladie d’Alzheimer en 1987.

Il y a 100 ans…

transfusionLe 16 octobre 1914 a lieu la première transfusion sanguine. Elle est réalisée dans un hôpital de campagne à Biarritz : un soldat donne directement son sang à un autre soldat.
De nombreuses autres transfusions seront ainsi réalisées durant la Première Guerre mondiale, mais elle ne seront pas toutes des réussites car l’incompatibilité était alors encore méconnue.

Il y a 94 ans…

puzoLe 15 octobre 1920 naît à New York Mario Puzo, écrivain et scénariste américain.
Il a contribué à romancer et médiatiser l’influence de la mafia sicilienne dans les cartels de la mafia italo-américaine.
Dans ses romans (Les Borgia, Omerta, Le Parrain), il explore les figures aristocratiques qui ont mené à la mafia contemporaine et ses codes de valeur.
Sa filmographie est assez impressionnante : « Tremblement de terre » en 1974, « Superman I et II » en 1978 et 1980, « Le Sicilien » en 1987, « Le Parrain III » en 1990, « Christophe Colomb » en 1992.
Il décède aux USA en 1999.

Il y a 88 ans…

WinnieLe 14 octobre 1926 paraît « Winnie l’ourson » en bande dessinée.
Les aventures de l’ourson Winnie et d’un petit garçon, inventées par l’écrivain britannique Alan Alexander Milne, paraissaient déjà depuis deux ans dans les journaux.
Le nom de Winnie a été choisi par l’auteur en référence à une ourse pensionnaire du zoo de Londres où il avait l’habitude de se rendre avec son fils.
Les premières illustrations sont de l’artiste Ernest H. Shepard qui s’est inspiré de l’ours en peluche de son fils. Le succès est immédiat, la Teddy Toy Compagny fabrique des Winnie en peluche.
À la mort de Milne, son épouse cédera les droits à Walt Disney.
Winnie l’ourson fera sa première apparition au cinéma en 1966 sous les traits de Disney.

Il y a 222 ans…

E008283Le 13 octobre 1792 démarre la construction de la Maison Blanche à Washington, USA.
Ce bâtiment correspond au bureau du président des Etats-Unis ainsi qu’à sa résidence officielle.
Elle doit son nom à la couleur de ses murs
La capitale fédérale Washington s’érigera autour de ce bâtiment qui devient le lieu de réception et de travail de chaque président américain et un symbole de la puissance du pays. Il sera inauguré en 1800 par le second président des Etats-Unis, John Adams.

Il y a 191 ans…

Macintosh_portrait11Le 12 octobre 1823 Charles Macintosh, chimiste écossais, invente une matière imperméable obtenue par dissolution du caoutchouc dans du naphte porté à ébullition.
La matière brevetée prit le nom de son inventeur, bien qu’elle soit généralement orthographiée mackintosh.
Ce nom fut donné plus tard aux imperméables fabriqués dans cette matière, et devint même en Grande-Bretagne synonyme du mot imperméable.
IMPER

Il y a 104 ans…

roosevelt227Le 11 octobre 1910 a lieu le premier vol d’un président.
Theodore Roosevelt, président des Etats-Unis d’Amérique, fait un tour de 4 minutes au dessus d’un terrain d’aviation dans un avion construit par les frères Wright.

Prix Nobel de la Paix 2014

Prix Nobel de la PaixLa jeune Pakistanaise de 17 ans, Malala Yousafzai, et l’Indien Kailash Satyarthi, 60 ans, ont reçu aujourd’hui conjointement le Prix Nobel de la Paix.
Chacun se souvient de cette enfant âgée d’une douzaine d’années que des talibans avaient tentée d’assassiner d’une balle en pleine tête pour la punir de vouloir s’instruire malgré l’interdiction faite aux filles de fréquenter l’école au Pakistan. Réfugiée au Royaume-Uni, elle est devenue une belle jeune fille dont on entendra encore parler.
Quant à Kailash Satyarthi, il milite dans son pays contre l’exploitation des enfants.

« La Confession d’Anna » en cours d’évaluation

C’est déjà mieux que le rejet pur et simple des Nouveaux Auteurs !
Le manuscrit est donc en cours de lecture par des lecteurs lambda, des internautes – adhérents au Club France Loisirs je suppose – qui font partie du comité de lecture de Nouvelles Plumes.
Pour être évalué, un manuscrit doit être choisi simultanément par un certain nombre (j’ignore lequel !) de lecteurs qui attribueront leurs notes sur plusieurs critères : l’intérêt de l’histoire, le style, les personnages, etc.
Pour avoir une proposition d’édition, le manuscrit doit obtenir une moyenne de 7,5 minimum sur l’ensemble des notes attribuées par les lecteurs.
Donc au vu du titre et du résumé – on n’envoie pas la couverture – mon livre a déjà suscité l’intérêt d’un certain nombre de lecteurs. C’est déjà ça !!!
Le premier tome de ma saga familiale, « La Lavandière d’Igney » avait également passé cette barre mais malheureusement échoué à quelques points de la note fatidique de 7,5/10.
Mais il faut savoir que s’agissant d’un comité de lecture populaire, l’échelonnement des notes peut être assez large. Je suis allée un peu fouiller dans le site et j’ai vu un livre dont la note la plus mauvaise était 2 et la note la plus élevée… 10/10 !!!

Nouvelles Plumes

Il y a 128 ans…

smokingLe 10 octobre 1886 paraissent les premiers smokings.
Pour se rendre au bal d’automne dans un très chic établissement de New York, Pierre Lorillard IV, dont la fortune vient du commerce du tabac, demande à son fils et trois de ses amis de porter la veste qu’il a créée en s’inspirant des manteaux en laine rouge que portaient les chasseurs de renards anglais.
Assorti de gilets de satin rouge, le nouvel habit fait son entrée « dans le monde » où il est d’emblée accepté.

 

 

Les Fourneaux de Marius

Nous étions ce soir invitées par une copine dont nous avions gardé la chienne une semaine. Deupis longtemps, nous voulions essayer ce restaurant situé à Vandoeuvre, à proximité de la clinique Saint-André.
La salle est petite mais il existe une grande salle pouvant accueillir des groupes.
Pas de menu à prendre en main, on choisit les plats du menu (19,50 €) sur une ardoise. On a le coix entre 4 entrées, 4 plats principaux proposant viandes et poissons, et 4 desserts.
C’est raffiné mais copieux, très joliment présenté.
La devise du chef : « La cuisine ne se mesure pas en termes de tradition ou de modernité, on doit y lire la tendresse du cuisinier. »

Les moins :

- un seul menu qui change néanmoins assez souvent
- salle un peu petite (mieux vaut réserver !)
- pas de parking, mais de la place dans la rue
- pas de vin en demi-bouteille

Les plus :

- excellent rapport qualité/prix
- du très bon vin au verre
- très belle présentation des plats
- copieux

Adresse :

101 avenue Jean Jaurès
54500 VANDOEUVRE LES NANCY
Tel : 03.83.37.35.07
Site : http://www.restaurant-lesfourneauxdemarius.com/index.html

Mieux vaut tard que jamais !

ER 151

Il y a 138 ans…

bell_alexander_smLe 9 octobre 1876, l’ingénieur et inventeur britanno-canadien Alexander Graham Bell teste la première ligne téléphonique dans les deux sens.
En présence de témoins, il tient une conversation avec son correspondant.

Il y a 36 ans…

VilleneuveLe 8 octobre 1978, Gilles Villeneuve, pilote automobile canadien, remporte le Grand Prix du Canada, dernière course de la saison.
Pourtant, lors des qualifications, il n’avait obtenu que la troisième place alors qu’il briguait la pole position.
Le lendemain, jour de la course, 70 000 personnes sont là pour l’encourager.
Après avoir perdu une place, il attend son heure et c’est au 19e tour qu’il surprend Alan Jones et Jody Scheckter et les dépasse. Devant lui, Jean-Pierre Jarier file vers la victoire.
Alors qu’il semble impossible que le Canadien puisse rattraper la Lotus de son adversaire qui s’éloigne toujours un peu plus, une fuite d’huile force Jarier à abandonner au 49e tour. Villeneuve est dorénavant seul en tête pour les derniers tours qui lui semblent interminables.
L’explosion de joie des spectateurs est à la hauteur de celle du pilote qui devient le premier Canadien à gagner une course de Formule 1.

La Confession d’Anna postule à Nouvelles Plumes

Chalumeau Confession d'Anna 1ere couv Edition 1Je suis têtue… Après les deux derniers échecs, je viens d’inscrire mon roman sur le site de Nouvelles Plumes qui collabore avec France Loisirs…

« La Confession d’Anna » recalé…

Chalumeau Confession d'Anna 1ere couv Edition 1Mon dernier roman n’a pas été sélectionné pour participer au concours Femme Actuelle 2015. Voici le mail que j’ai reçu :

« Bonjour Mme Isabelle CHALUMEAU,
Nous vous remercions pour votre envoi de manuscrit, mais votre livre La Confession d’Anna ne fait pas partie des manuscrits qui seront évalués.
Vous concernant, la (ou les) raison(s) principale(s) de non-sélection est (sont)  :
Thème peu évalué par les Editions Les Nouveaux Auteurs
Cette(ces) décision/s de refus n’est (ne sont) donc en rien un jugement sur la valeur de votre oeuvre.

 Bien cordialement et bonne chance dans votre recherche d’éditeur.
Les Nouveaux Auteurs. »

Que faut-il en penser ? Je suis tentée par arrêter d’écrire et ça tombe bien, parce qu’en ce moment, je n’ai pas le temps !…

Bonjour et au revoir : des mots du passé ?

ER 150

12



djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_