• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 4 juillet 2014

Archive journalière du 4 juil 2014

Mondial 2014 : l’Allemagne en demi-finale

Une fois de plus, la Mannschaft, équipe nationale de football allemande, a battu l’équipe de France. Les Bleus sont donc éliminés de la compétition suite à leur défaite 0-1.
France Allemagne

Benoît Dusquesne nous a quittés

duquesne-620x345-1
Le journaliste Benoît Dusquesne, présentateur du magazine d’investigation « Complément d’Enquête » sur France2, est mort ce jour, vendredi 4 juillet, à quelques jours de son 57e anniversaire.
Diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille, il a longtemps travaillé sur TF1 avant de rejoindre le service public.
Il aurait succombé à une crise cardiaque.

A l’encre russe

A l'encre russe Roman de Tatiana DE ROSNAY

Nicolas Duhamel, alias Nicolas Kolt, pas encore trente ans, est un auteur traduit et adulé dans le monde entier. Afin de lui offrir un cadre luxueux et paisible pour lui permettre d’avancer dans l’écriture de son deuxième roman, son éditrice lui a versé un bel acompte et une semaine dans un palace italien. Nicolas s’y rend avec Malvina, sa petite amie.
Hélas, l’écrivain est en panne d’inspiration… Il faut dire que l’idée de son premier livre lui avait été fournie par un événement de sa vie privée. Il n’était encore qu’un enfant lorsque son père, Théodore, a disparu en mer. Son corps n’a jamais été retrouvé et le mystère de sa disparition demeure entier.
A l’occasion du renouvellement de son passeport, Nicolas découvre ses origines russes ! Jamais personne ne lui avait parlé de cette parenté russe du côté de son père, né Koltchine à Saint Petersburg et adopté par un Français, Lionel Duhamel. Il avait alors décidé d’aller sur les traces de ses ascendants paternels.
Dans cet hotel de luxe, Nicolas Kolt est davantage enclin à paresser et communiquer sur les réseaux sociaux à partir de son Blackberry qu’à écrire. Trois années se sont écoulées depuis la sortie de son livre et son succès phénoménal l’a propulsé devant les caméras de tous les pays à l’occasion d’une interminable tournée mondiale. Dans cette aventure, il a perdu la femme qu’il aime et son ami d’enfance sans oublier sa mère dont il s’est éloigné. Le garçon, qu’on devine sympathique, s’est transformé avec le succès en homme superficiel et imbu de sa personne.
Malgré quelques passages intéressants sur le monde de l’édition, on s’ennuie car il n’y a pas vraiment d’histoire. On assiste sur plus de trois cents pages à la vie oisive de cet auteur antipathique et nombriliste. Et puis soudain, comme pour racheter une conscience à son anti héros, voilà que Tatiana de Rosnay se sert de l’affaire du Concordia, ce bateau de croisière échoué sur les côtes italiennes. Mais la mayonnaise ne prend pas et Nicolas Kolt ne sort pas grandi de l’action héroïque à laquelle il participe.
Bref, j’ai voulu faire connaissance avec cet auteur à succès, c’est fait !…

Il y a 166 ans…

chateaubriand_correctionLe 4 juillet 1848 décède René, vicomte de Chateaubriand, écrivain et homme politique français.
Né en 1768, il est souvent considéré comme le père du romantisme en France, en raison de son talent et de ses excès mais aussi de ses descriptions de la nature et des sentiments. Il a, le premier, formulé la « vague des passions », futur leitmotiv des romantiques.
Parmi ses œuvres : « Atala », « René » et « Mémoires d’outre-tombe ».

 




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_