• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 24 avril 2014

Archive journalière du 24 avr 2014

Exposition pluridisciplinaire

Dimanche de Pâques avait lieu dans le Quartier Provinces de Laxou une exposition organisée par le Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf réunissant une vingtaine d’artistes désireux de montrer leurs oeuvres au public : tableaux à l’aquarelle, à l’acrylique, au pastel, à l’huile, dessins numérisés, livres, savons aux huiles essentielles, bijoux, maroquinerie, sculpture sur métal et sur pierre, etc.

1 petit
Monique Colin, Présidente du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf.

11 petit
Isabelle Chalumeau, secrétaire du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf

21 petit
Josette Ferrant, trésorière du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf

171 petit
Bernard David et ses sculptures sur pierre

141 petit
Nicole et Gilles Provin

121 petit
Evelyne Engelmann et ses savons aux huiles essentielles

106 petit
Pascale et Katia Lambert

91 petit
Pascal Picard et ses créations en bois
71 petit
Michèle Pilleux et ses sacs

61 petit
Francis Lipka et ses créations en fer

46 petit
Nicole Métivier et ses recueils de poésie, sous-verres et autres objets

31 petit
Béatrice Bentz, experte en kirigami

Merci à Jacques Metivier, adhérent au Cercle des Arts, pour toutes ces photos.
Pour en voir d’autres, cliquer sur l’album ci-dessous :

Expo pluridisciplinaire avril 2014
Album : Expo pluridisciplinaire avril 2014

48 images
Voir l'album

Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

QU EST CE QU ON A FAIT AU BON DIEU  Film de Philippe de Chauveron avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Frédérique Bel, etc.

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie provinciale, catholiques pratiquants, ont toujours pensé avoir l’esprit ouvert. Cette certitude vole en éclats lorsque leurs filles se marient. La première épouse un jeune homme d’origine chinoise, la seconde un garçon charmant mais de confession juive, la troisième un avocat mais d’origine maghrébine… Ils reportent tous leurs espoirs sur leur dernière fille. Lorsqu’elle leur annonce la bonne nouvelle de son prochain mariage avec un jeune homme catholique, le couple un peu coincé et finalement très raciste jubile. Enfin un garçon bien comme il faut dans la famille. Seulement, il y a un hic : le jeune homme en question est… noir !!! Il est d’origine sénégalaise et ses parents, toujours en Afrique, voient d’un aussi mauvais œil que les Verneuil ce mariage mixte. Car le père de Charles est, pour autant que cela soit possible, aussi raciste que Claude Verneuil !

Un film bourré de clichés et de portraits caricaturaux, mais on rit beaucoup.

Vu de l’extérieur

vu de l'extérieur Roman de Katherine PANCOL

Vu de l’extérieur, Doudou a tout pour être heureuse : un gentil mari avec une belle situation, un joli pavillon dans une banlieue convenable, deux beaux enfants. Mais à l’intérieur, Doudou n’est pas heureuse. Elle a beau sauver les apparences, tromper soi-même comme autrui, elle ne parvient pas à se sentir vivante dans ce décor idyllique avec pour seul horizon les couches-culottes et la serpillière. Et malgré tout ce que peut lui apporter André, son époux, elle ne peut oublier son cousin Christian qu’elle aime depuis toujours d’un amour exclusif et réciproque. Alors quand elle entend à la radio que le beau Christian a été arrêté pour l’assassinat d’une jeune femme, elle quitte tout pour aller lui rendre visite en prison.
Cette fugue sera l’opportunité d’un nouveau départ. Elle y puisera la force, grâce à l’aide de Guillaume et d’Anita, de récupérer ses enfants sans se soumettre au désir d’André ni obéir au conformisme de sa mère. Comment cependant envisager l’avenir avec Christian ? Cet amour violent et destructeur issu d’un secret de famille est-il viable ? Et si la raison l’emporte, le cœur survivra-t-il ?
Un très bon roman.

Il y a 99 ans…

Armeniangenocide_starvedchildren3051Le 24 avril 1915 débute le génocide arménien.
A Istanbul, capitale de l’empire ottoman, plus de 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement. C’est le début du premier génocide du XXe siècle. Il fera plus d’un million de morts dans la population arménienne de l’empire turc.
Après les Arméniens d’Istanbul, ce sont ceux de l’armée que condamne à mort Taläat Pacha, le ministre de l’Intérieur de l’époque. Puis c’est au tour des nombreuses populations arméniennes de l’est du pays de subir le sort décidé par ce terrible communiqué du ministre : « Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l’âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n’ont pas leur place ici




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_