Archive mensuelle de avril 2014

Vacances en Corse : J+5 Bonifacio

Levées à 5 h 30 pour prendre le train à 8h à Ajaccio à destination de Bastia, nous l’avons finalement raté  de peu à cause d’une voiture qui avançait à l’allure d’une tortue ! Alors que les Corses roulent comme des fous furieux, doublant dans les virages sans se soucier de la ligne continue, cette conductrice (puisque c’était une femme… j’entends déjà les commentaires machistes de mes lecteurs !) n’avançait pas et Monique n’est pas assez inconsciente pour doubler sans visibilité. Arrivées à la gare cinq minutes avant le départ du train, aucune place de parking de libre. Nous avons donc abandonné notre projet et mis le cap sur Bonifacio !
Courte halte en cours de route pour admirer des roches en forme de… tortue !
DSCF2961 petit

Nous poursuivons vers Bonifacio où nous arrivons à midi ! En Corse, les distances ne veulent rien dire, c’est la nature de la route qui détermine les temps de route. Mais peu importe maintenant car la vue est splendide. Dommage, encore une fois, que le grand beau temps ne soit pas au rendez-vous…

DSCF2964 petit

DSCF2967 petit

DSCF2975 petit

Munies d’un plan, nous effectuons un tour de ville et de la citadelle :

DSCF2978 petit

DSCF2979 petit

Visite de l’église atypique Saint Jean-Baptiste :

DSCF2990 petit

Avant de rejoindre le parking, je fais un tour sur le chemin de ronde pour prendre quelques clichés :

DSCF2997 petit

DSCF3004 petit

Avant de reprendre la route du retour, nous prenons le chemin qui mène au sémaphore afin d’avoir une vue d’ensemble et de face sur la citadelle et la ville :

DSCF3009 petit

Nous reprenons la route vers Cargèse où nous arrivons juste à temps pour assister au coucher du soleil et au lever de la lune :

DSCF3019 petit

DSCF1118 petit

Une journée longue et fatigante, mais de belles images en tête que j’ai plaisir à partager avec vous !

Il y a 125 ans…

moulin_rouge26Le 30 avril 1889, les ailes du Moulin Rouge tournent pour la première fois.
Joseph Oller, déjà propriétaire de l’Olympia, fait construire ce célèbre cabaret parisien.
Situé dans le quartier de Pigalle, sur le boulevard de Clichy dans le XVIIIe arrondissement de la capitale française, non loin de Montmartre, le cabaret connaît dix années d’un tourbillon de soirées plus extravagantes les unes que les autres.
L’artiste Toulouse-Lautrec, fidèle parmi les fidèles du cabaret, est le grand témoin de cette période faste. Parmi l’ensemble de ses œuvres, 17 sont directement inspirées du Moulin Rouge dont certaines sont connues dans le monde entier.

Vacances en Corse : J+4 Vico-Evisa

Grasse matinée et farniente jusque midi, lecture sur une chaise longue du solarium d’où la vue est encore plus somptueuse :
DSCF0139 petit

En début d’après-midi, départ pour un petit circuit Cargèse-Vico-Evisa-Cargèse.
Nous commençons par le couvent Saint-François à proximité de Vico :
DSCF0161 petit

DSCF0155 petit

Nous poursuivons en direction d’Evisa où se trouve une cascade avec des piscines naturelles. Malheureusement, le chemin facile au début au milieu d’une forêts de pins, devint assez scabreux et nos jambes de quinqua et sexagénaire ne nous permettent pas de poursuivre sans risque…

DSCF0171 petit

Au loin, le village Ota :

DSCF0204 petit

Retour par les calanches de Piana. Sur notre routes, de nombreuses rencontres :

DSCF0191 petit

DSCF0195 petit

DSCF0207 petit
Il manque les cochons noirs, mais ils ont été tellement rapides à venir encercler la voiture que nous n’avons pas pu les photographier, à moins de baisser la vitre et de se pencher au dehors… Courageuse, mais pas téméraire !!!
Au retour, encore un beau coucher de soleil :
DSCF0252 petit

Il y a 113 ans…

Hiro21517Le 29 avril 1901 naît Hirohito, 124e empereur du Japon de 1926 à sa mort en 1989.
En 1931, il autorise l’invasion de la Mandchourie puis, en 1937, celle de la Chine centrale. Cette invasion donne lieu à d’innombrables atrocités contre la population civile parmi lesquelles le massacre de Nankin au cours de l’opération « tue tout, vole tout, brûle tout ».
En août 1945, après avoir refusé de répondre à l’ultimatum lancé par les alliés à Potsdam et repoussé les pressions des membres de sa famille qui voulaient le forcer à abdiquer, Hirohito apprend le bombardement atomique d’Hiroshima et Nagasaki. Après avoir reçu la déclaration de guerre des Soviétique, il se rend enfin et annonce à la radio la défaite et la capitulation du Japon.
Après la guerre, il doit son salut au général américain MacArthur qui conclut avec lui un pacte lui accordant l’immunité ainsi qu’à toute la famille impériale, leur évitant ainsi un procès et un jugement dont on peut supposer qu’il leur aurait été fatal.

Vacances en Corse : J+3 Cargèse

Pas de pluie aujourd’hui, mais un temps passablement brumeux et frisquet.
Après le déjeuner, nous décidons d’aller faire une balade d’une heure au départ de Cargèse.
DSCF1077 petit

DSCF1079 petit

DSCF1086 petit

DSCF1095 petit

Au retour, une jolie vue sur le village :

DSCF1099 petit

Une jolie fleur dans le premier jardin rencontré :

DSCF1103 petit

Et pour clore cette belle journée, un superbe coucher de soleil :

DSCF1109 petit

Il y a 95 ans…

SDNLe 28 avril 1919 est créée la SDN, Société des Nations.
Organisation internationale introduite par le traité de Versailles, son but est de conserver la paix en Europe en gérant les éventuels conflits en amont afin que plus jamais n’éclate une guerre aussi meurtrière que celle qui vient de s’achever.
Le Palais Wilson à Genève est choisi comme siège. En effet, cette ville bénéficie d’un rayonnement international et appartient à un pays réputé neutre.
Prédécesseur de l’ONU, la SDN comprend à ses débuts 42 pays membres dont 26 non européens.
Malheureusement, l’organisation échoue dans son rôle principal de gardien de la paix et ne peut empêcher qu’éclate la Seconde Guerre mondiale. En effet, elle ne dispose d’aucune puissance militaire et dépend des contributions de ses membres qui refusent d’appliquer des sanctions économiques ou militaire. Son autorité morale s’avère insuffisante.
Il lui manquait notamment l’appui de grandes puissances comme les Etats-Unis qui n’adhérèrent jamais. L’Allemagne devint membre en 1926 mais pour seulement sept ans, l’URSS adhère en 1934 puis se retire en 1939, de même que l’Italie et le Japon.
A la veille du second conflit mondial, la Société des Nations repose principalement sur la Grande-Bretagne et la France.
Il faudra attendre 1944 pour que s’ébauche une nouvelle organisation, l’ONU, cette fois avec le soutien des USA.

Vacances en Corse : J+2 Piana

Il a plu une partie de la nuit dernière et toute la matinée. Vers midi, la pluie cesse et la brume se lève un peu. Nous décidons de nous rendre aux calanques de Piana, au nord de Cargèse.
En attendant, Hella s’occupe en rognant une godasse en buffle :

DSCF0074 petit

Le  site des calanques de Piana est grandiose. Les roches rouges surgissent soudain au détour d’un virage. Dommage, le beau temps n’est pas au rendez-vous. Nous espérons pouvoir y retourner dans quelques jours, quand le beau temps sera revenu, et que les roches rouges trancheront sur le bleu du ciel et de la mer.

DSCF0077 petit

DSCF0085 petit

DSCF0094 petit

DSCF0110 petit

DSCF0115 petit

Avant de rentrer, petit détour par la plage :
DSCF0125 petit

Il y a 176 ans…

Schoelcher13Le 27 avril 1848, un décret abolit l’esclavage en France.
Victor Schoelcher, homme politique français et sous-secrétaire d’Etat à la Marine en 1848, choqué par les horreurs du système esclavagiste, a consacré sa vie à la lutte pour l’émancipation.
Par ce décret, la République lui offre l’occasion de rendre effective et immédiate la liberté de tous les esclaves des colonies et des possessions françaises.

Vacances en Corse : J+1 Cargèse

Après une nuit plutôt longue en comparaison avec celles que nous passons chez nous, nous nous levons à 6 h 00. L’arrivée à Ajaccio est prévue à 7 h 00 et dès 6 h 15, les haut-parleurs nous rappellent régulièrement l’arrivée du bateau en Corse. Tandis que Monique se douche, je sors Hella sur le pont supérieur, mais à peine installée dans le fameux carré, elle bondit en dehors du « pipi space ». Je décide donc de descendre du bateau avec les piétons. Mais hélas ! il n’y a que du béton partout et je crains de m’éloigner. Hella, très philosophe, se couche à mes pieds et nous attendons donc que Monique sorte du ventre du ferry ! Dès qu’elle arrive, nous nous dirigeons vers la gare toute proche pour nous renseigner sur les horaires et le coût d’une carte « liberté » d’une semaine. Auparavant, nous guidons Hella vers une bande herbeuse. Ouf ! elle se pose immédiatement. Cette chienne est vraiment extraordinaire !
Après les informations obtenues au guichet de la gare, nous allons prendre un petit déjeuner dans un café tout proche. Puis nous prenons la route pour Cargèse. La maison est belle et la vue à couper le souffle :
DSCF0029 petit

Dans l’après-midi, nous allons faire un tour dans Cargèse et visitons les deux églises, dont une orthodoxe :
DSCF0036 petit

DSCF0037 petit

DSCF0052 petit

En fin de journée, nous assistons à un beau coucher de soleil :
DSCF0072 petit

Vacances en Corse : jour J

Nous quittons Nancy vendredi25 avril  à 9 h 00, direction Toulon où nous prendrons un ferry pour Ajaccio.
Nous arrivons sans encombre à Toulon vers 18 h 00. Nous pouvons donc immédiatement embarquer. Enfin, quand je dis immédiatement, cela dure quand un peu plus d’une heure avant que nous puissions rejoindre notre cabine. Le bateau est presque aussi beau que ceux que nous avions pris pour nos deux croisières, mais surtout, contrairement à nos cabines lors des croisières, celle que nous avons sur ce ferry a un grand hublot de forme rectangulaire !
DSCF0019 petit

Le temps d’un sandwich et nous pouvons assister au départ à 21 h 00 pile.
DSCF0021 petit

Une fois n’est pas coutume : nous nous retirons dans notre cabine vers 22 h 00. Hella n’a pas voulu faire son pipi dans l’espace dédié (un carré rempli de cailloux !…) Nous ne sommes pas inquiètes, car contrairement à Véga qui se soulageait là où ça lui prenait, sans se soucier de savoir si elle avait sous elle un carré d’herbe, du macadam ou de la moquette ! Hella en revanche a besoin d’herbe ! La pauvre bête devra donc attendre le lendemain matin…
DSCF0024 petit

Il y a 81 ans…

GestapoLe 26 avril 1933, Hermann Goehring crée la Gestapo.
Contraction de l’allemand « Geheime Staatspolizei » signifiant « police d’état secrète), la Gestapo fut la police politique de l’Allemagne hitlérienne. Elle passe sous le contrôle de Heinrich Himmler en 1934.
Sa principale mission est l’élimination de toute opposition au régime national-socialiste.
Cette police fonctionne sans aucun tribunal et décide elle-même des sanctions à appliquer. Elle se rend célèbre, en Allemagne d’abord, puis dans toute l’Europe occupée, par la terreur implacable qu’engendrent ses procédés.

Il y a 222 ans…

Marseillaisenoframe1Le 25 avril 1792, Claude Joseph Rouget dit de Lisle, officier du Génie, poète et auteur dramatique, compose un chant patriotique.
A la demande de Philippe-Frédéric de Dietrich, maire de Strasbourg, il écrit le « Chant de guerre pour l’armée du Rhin », hymne précurseur à « La Marseillaise ».
Entonné par le bataillon des Marseillais dans leur marche vers Paris en juillet 1792, ce chant est très vite appelé « La Marseillaise » et deviendra l’hymne national français en 1879.

Exposition pluridisciplinaire

Dimanche de Pâques avait lieu dans le Quartier Provinces de Laxou une exposition organisée par le Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf réunissant une vingtaine d’artistes désireux de montrer leurs oeuvres au public : tableaux à l’aquarelle, à l’acrylique, au pastel, à l’huile, dessins numérisés, livres, savons aux huiles essentielles, bijoux, maroquinerie, sculpture sur métal et sur pierre, etc.

1 petit
Monique Colin, Présidente du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf.

11 petit
Isabelle Chalumeau, secrétaire du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf

21 petit
Josette Ferrant, trésorière du Cercle des Arts de Laxou Champ-le-Boeuf

171 petit
Bernard David et ses sculptures sur pierre

141 petit
Nicole et Gilles Provin

121 petit
Evelyne Engelmann et ses savons aux huiles essentielles

106 petit
Pascale et Katia Lambert

91 petit
Pascal Picard et ses créations en bois
71 petit
Michèle Pilleux et ses sacs

61 petit
Francis Lipka et ses créations en fer

46 petit
Nicole Métivier et ses recueils de poésie, sous-verres et autres objets

31 petit
Béatrice Bentz, experte en kirigami

Merci à Jacques Metivier, adhérent au Cercle des Arts, pour toutes ces photos.
Pour en voir d’autres, cliquer sur l’album ci-dessous :

Expo pluridisciplinaire avril 2014
Album : Expo pluridisciplinaire avril 2014

48 images
Voir l'album

Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?

QU EST CE QU ON A FAIT AU BON DIEU  Film de Philippe de Chauveron avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Frédérique Bel, etc.

Claude et Marie Verneuil, issus de la grande bourgeoisie provinciale, catholiques pratiquants, ont toujours pensé avoir l’esprit ouvert. Cette certitude vole en éclats lorsque leurs filles se marient. La première épouse un jeune homme d’origine chinoise, la seconde un garçon charmant mais de confession juive, la troisième un avocat mais d’origine maghrébine… Ils reportent tous leurs espoirs sur leur dernière fille. Lorsqu’elle leur annonce la bonne nouvelle de son prochain mariage avec un jeune homme catholique, le couple un peu coincé et finalement très raciste jubile. Enfin un garçon bien comme il faut dans la famille. Seulement, il y a un hic : le jeune homme en question est… noir !!! Il est d’origine sénégalaise et ses parents, toujours en Afrique, voient d’un aussi mauvais œil que les Verneuil ce mariage mixte. Car le père de Charles est, pour autant que cela soit possible, aussi raciste que Claude Verneuil !

Un film bourré de clichés et de portraits caricaturaux, mais on rit beaucoup.

Vu de l’extérieur

vu de l'extérieur Roman de Katherine PANCOL

Vu de l’extérieur, Doudou a tout pour être heureuse : un gentil mari avec une belle situation, un joli pavillon dans une banlieue convenable, deux beaux enfants. Mais à l’intérieur, Doudou n’est pas heureuse. Elle a beau sauver les apparences, tromper soi-même comme autrui, elle ne parvient pas à se sentir vivante dans ce décor idyllique avec pour seul horizon les couches-culottes et la serpillière. Et malgré tout ce que peut lui apporter André, son époux, elle ne peut oublier son cousin Christian qu’elle aime depuis toujours d’un amour exclusif et réciproque. Alors quand elle entend à la radio que le beau Christian a été arrêté pour l’assassinat d’une jeune femme, elle quitte tout pour aller lui rendre visite en prison.
Cette fugue sera l’opportunité d’un nouveau départ. Elle y puisera la force, grâce à l’aide de Guillaume et d’Anita, de récupérer ses enfants sans se soumettre au désir d’André ni obéir au conformisme de sa mère. Comment cependant envisager l’avenir avec Christian ? Cet amour violent et destructeur issu d’un secret de famille est-il viable ? Et si la raison l’emporte, le cœur survivra-t-il ?
Un très bon roman.

Il y a 99 ans…

Armeniangenocide_starvedchildren3051Le 24 avril 1915 débute le génocide arménien.
A Istanbul, capitale de l’empire ottoman, plus de 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement. C’est le début du premier génocide du XXe siècle. Il fera plus d’un million de morts dans la population arménienne de l’empire turc.
Après les Arméniens d’Istanbul, ce sont ceux de l’armée que condamne à mort Taläat Pacha, le ministre de l’Intérieur de l’époque. Puis c’est au tour des nombreuses populations arméniennes de l’est du pays de subir le sort décidé par ce terrible communiqué du ministre : « Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l’âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n’ont pas leur place ici

Il y a 123 ans…

Prokofiev7Le 23 avril 1891 naît en Ukraine Sergei Prokofiev, compositeur russe.
Particulièrement précoce, il écrit des symphonies et des sonates dès l’âge de neuf ans. Il a également composé plusieurs ballets, « Roméo et Juliette » et « Cendrillon » ainsi que le célèbre conte symphonique pour enfants « Pierre et le Loup » en 1936.
Il a également composé la musique des films d’Eisenstein : « Alexandre Nevski » et « Ivan le Terrible ».
Il décède à Moscou en 1953, le jour même de la mort de Staline.

Il y a 248 ans…

destael_g21Le 22 avril 1766 naît Germaine de Staël, femme de Lettres française.
Elle est l’auteur de « Delphine » publié en 1802, « Corinne » publié en 1807 et « De l’Allemagne » publié en 1810.
Elle décède en 1817.

 

Il y a 104 ans…

twain_m1819Le 21 avril 1910 décède Mark Twain, journaliste, romancier et humoriste américain. Il a également exercé les métiers de typographe, pilote sur le Mississippi et chercheur d’or.
Son enfance dans un village du bord du Mississippi lui a inspiré deux de ses oeuvres majeures :  » Les Aventures de Tom Sawyer » et « Les Aventures de Huckleberry Finn ».

Il y a 112 ans…

marie_curie2529Le 20 avril 1902, Pierre et Marie Curie, physiciens et chimistes français, obtiennent du radium à l’état pur, après trois ans de recherches.
Au prix d’un travail difficile et dangereux, ils parviennent à isoler 0,1 g de radium pur. Le radium et le polonium ainsi obtenus sont un million de fois plus radioactifs que l’uranium.
Le couple Curie recevra le prix Nobel de physique en 1903 pour couronner leurs travaux.

Il y a 108 ans…

CurieLe 19 avril 1906 décède Pierre Curie, physicien et chimiste français.
Il avait épousé en 1895 Maria Salomea Skłodowska herb Dołęga, physicienne et chimiste polonaise ; leur collaboration avait mené à la découverte du polonium et du radium. Il avait reçu en 1903, avec son épouse et Henri Becquerel, le prix Nobel de physique.
Pierre Curie meurt tragiquement : après avoir glissé sur la chaussée mouillée, il est écrasé par un camion.

Gabriel Garcia Marquez nous a quittés

Gabriel_Garcia_Marquez
L’écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez, est décédé jeudi 17 avril à son domicile. Il était âgé de 87 ans.
Prix Nobel de Littérature en 1982, l’un des plus grands écrivains du XXe siècle a vu son oeuvre traduite dans presque toutes les langues du monde et vendue à quelque 50 millions d’exemplaires.
Parmi son oeuvre : « Cent ans de solitude » paru en 1967 et « Chronique d’une mort annoncée » en 1981.

Il y a 105 ans…

jeannne_d_arcLe 18 avril 1909, le pape Pie X béatifie Jeanne d’Arc ; elle sera canonisée en 1920.
Avec la Vierge Marie, mère de Dieu, et Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus, la Pucelle d’Orléans est l’une des trois saintes patronnes de la France.

 

Il y a 103 ans…

BazinLe 17 avril 1911 naît Hervé Bazin, écrivain français.
Après avoir expérimenté divers métiers durant les années de guerre, il fonde avec des amis une revue intitulée « La Coquille » et publie un premier recueil de poèmes remarqué en 1947, « Jour », pour lequel il obtient le prix Apollinaire. Mais c’est avec son premier roman, « Vipère au poing », publié en 1948, qu’il atteint une véritable notoriété artistique.
C’est la grande révélation de l’année et Bazin manque de peu le Goncourt.
Son talent est confirmé dès l’année suivante avec un deuxième roman, « La tête contre les murs » puis « Madame Ex » et une de ses dernières publications, « Le démon de minuit. »

Il y a 125 ans…

NPG P283; Charlie Chaplin by Strauss-Peyton StudioLe 16 avril 1889 naît à Londres Charles Spencer Chaplin, acteur, réalisateur et scénariste britannique.
Il commence très jeune sa carrière d’acteur et devient une icône du cinéma muet grâce à son personnage de « Charlot ».
Parmi ses nombreux films : « La ruée vers l’or » en 1925, « Les lumières de la ville » en 1931, « Les temps modernes » en 1936, « Le dictateur » en 1940, « Limelight » en 1952, « La comtesse de Hong Kong » en 1966.
Il décède en Suisse en 1977.

Charlie_Chaplin1717

Les yeux jaunes des crocodiles

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES Film de Cécile TELEMAN avec Julie Depardieu, Emmanuelle Béart, Patrick Bruel, Alice Isaaz, etc.

Joséphine, la quarantaine, historienne spécialisée dans le XIIe siècle, vit une vie difficile aux côtés de son mari chômeur et de ses deux filles, Hortense et Zoé. Un jour où Antoine, refusant tous les boulots qui se présentent sous prétexte qu’il fut jadis cadre supérieur, Joséphine le met dehors et apprend le soir même par sa fille aînée qu’il est parti rejoindre sa maîtresse, une jeune femme qui fait des manucures dans un salon de coiffure du quartier.
Sa sœur Iris, épouse du brillant avocat Philippe Dupin, mène une vie ennuyeuse et futile, dépensant sans vergogne l’argent que gagne son mari. Elle évolue dans un univers où la jalousie, la mesquinerie et la méchanceté règnent en maîtres.
Un soir, dans un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman : l’histoire d’une marchande vivant au Moyen Âge, cette époque honnie par elle et sa mère. Si Philippe se montre dubitatif, l’éditeur à table avec eux bondit sur l’occasion et ne lâche plus Iris. Celle-ci, incapable d’aligner trois mots, se tourne alors vers sa sœur.
Joséphine, couverte de dettes suite à un emprunt faramineux d’Antoine qui s’est mis en tête d’aller élever des crocodiles en Afrique du Sud en compagnie de sa maîtresse, accepte. En plus des traductions qu’elle effectue pour le cabinet d’avocats dont Philippe fait partie, elle écrit nuit et jour pour fournir à sa sœur les vingt premières pages réclamées par son éditeur. Celui-ci est enchanté et donne à Iris une confortable avance. Les deux sœurs concluent un pacte : Joséphine écrit le roman, Iris le signe et reverse l’intégralité des droits d’auteur à Joséphine.
Hortense, dont le rêve est de devenir aussi riche que sa tante, découvre le stratagème…
Un film très agréable, très fidèle au roman de Katherine Pancol. Si Julie Depardieu est un peu en décalage par rapport à son personnage, la jeune Alice Isaaz est parfaite dans le rôle de l’odieuse Hortense !

Exposition pluridisciplinaire

Affiche ProvincesDimanche 20 avril 2014, dimanche de Pâques, de 9h à 18h sans interruption, aura lieu à Laxou Provinces, salle Colin, une exposition pluridisciplinaire organisée par le Cercle des Arts de Laxou-Champ-le-Boeuf et qui s’inscrit dans une manifestation de plus grande envergure : Laxou en fête avec une grande braderie.
Nous accueillerons des peintres, des auteurs et des artisans qui présenteront leurs oeuvres : livres, toiles, bijoux, maroquinerie, objets en bois, sous-verres, savons, etc. Par ailleurs, tout au long de la journées, une artiste fera régulièrement des démonstrations de son art : le kirigami.
Une belle variété qui devrait séduire le public !

La clef USB…

Après le livre et le stylo, Hella aujourd’hui a découvert la clef USB !…
Clef USB

Quelques fleurs printanières

DSCF0011 petit

DSCF0012 petit

DSCF0013 petit

DSCF0014 petit

Il y a 244 ans…

gommeLe 15 avril 1770, Joseph Priestley, chimiste et théologien britannique, fait mention d’une gomme à effacer qui permettrait d’éliminer les marques faites à la mine de plomb.
La gomme à effacer est composée de trois substances : huile végétale, pierre ponce et caoutchouc sulfuré.
Le caoutchouc a des propriétés abrasives… Quand on le frotte fort sur un mot ou un dessin dont on veut se débarrasser, il arrache le graphite…

Salon littéraire d’Essey-lès-Nancy

Une belle journée hier à la Maison des Associations d’Essey-lès-Nancy où j’ai passé quelques heures très agréables aux côtés de mon amie poète Nicole METIVIER et l’auteur José PARENT que je ne connaissais pas et dont j’ai apprécié la conversation et la gentillesse.
Malheureusement, trop peu de visiteurs !…
DSC01217
De gauche à droite : José Parent, Zaz Chalumeau, Nicole Métivier, Daniel Noël et Gérard Coppens.

Pour voir d’autres photos, toutes réalisées par Jacques Métivier, cliquer sur l’album ci-dessous :

Salon dEssey-lès-Nancy
Album : Salon d'Essey-lès-Nancy

9 images
Voir l'album

Il y a 107 ans…

duvalier_FrancoisLe 14 avril 1907 naît à Port-au-Prince François Duvalier, surnommé « Papa Doc », médecin et homme politique haïtien.
Elu Président d’Haïti en 1957, il doit rapidement faire face à plusieurs coups d’Etat. Afin d’éviter une probable éviction lors des élections prévues en 1964, il s’autoproclame Président à vie en juin 1964.
Le dictateur règne grâce à la corruption et l’utilisation de milices privées, les « Tontons macoutes ».
Il décède en 1971.

Il y a 148 ans…

cassidyprison8Le 13 avril 1866 naît Robert Leroy Parker alias Butch Cassidy, l’aîné des enfants d’une famille de Mormons et hors la loi américain notoire.
Il commence par voler des Jeans et des bêtes. Le premier crime majeur fut un vol de la San Miguel Valley Bank le 24 juin 1889. Lui et des copains parviennent à dérober 20 000 dollars.
Fort du succès de sa bande, Butch Cassidy accepte un autre voyou, Sundance Kid dit « The kid ». Le groupe baptisé « The Wild Bunch » attaquèrent plus de 12 banques entre 1896 et 1901. Traqués par la police, les gangsters quittent la région pour se réfugier en Amérique du Sud, mais ils se font tuer par l’armée américaine lancée sur leurs trousses.

Il y a 69 ans…

RooseveltLe 12 avril 1945 décède brutalement Franklin Delano Roosevelt. Président des Etats-Unis.
Il venait juste d’entamer une treizième année de présidence. Il avait 63 ans.
Harry Truman lui succède.

Dominique Baudis nous a quittés

dominique-baudis-violence-administration-1
Né en 1947 à Paris, Dominique Baudis est décédé hier. Il aurait eu 67 ans lundi.
Journaliste, écrivain, homme politique, maire de Toulouse, député et Président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, député européen puis Président du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, il était également, depuis 2011, le premier Défenseur des droits.

Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante. Unique en son genre, elle est chargée de veiller à la protection de vos droits et de vos libertés et de promouvoir l’égalité.
Inscrite dans la Constitution depuis le 23 juillet 2008 et instituée par la loi organique et la loi ordinaire  du 29 mars 2011, elle regroupe les missions du Médiateur de la République,  du Défenseur des enfants, de la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) et de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS).
Le terme « Défenseur des droits » désigne aussi bien l’institution que la personne qui la préside : Dominique Baudis est le Défenseur des droits depuis le 22 juin 2011. ( http://www.defenseurdesdroits.fr/sinformer-sur-le-defenseur-des-droits )

Il y a 69 ans…

buchenwald22Le 11 avril 1945, les troupes américaines libèrent le camp de concentration nazi de Buchenwald.
Environ 240000 personnes ont été déportées dans ce camp situé à la périphérie de Weimar, ville de l’ex RDA, entre 1937 et 1945.
Dans ce camp au nom bucolique de « Forêt de hêtres » où Goethe s’était jadis promené en quête d’inspiration, moururent plus de 63000 prisonniers, des juifs mais également des prisonniers politiques.
Lors de leur arrivée, les soldats américains libérateurs découvrent environ 21000 squelettes ambulants, rescapés de ce camp de la mort.

Il y a 69 ans…

Libération VienneLe 10 avril 1945, les troupes soviétiques libèrent Vienne.
La fin de la Seconde Guerre mondiale permet à l’Autriche de retrouver son indépendance, après l’annexion par l’Allemagne nazie en mars 1938 où Adolf Hitler s’était fait acclamer au balcon de la Hofburg, le célèbre palais impérial de Vienne. Le peuple autrichien s’était alors prononcé par référendum à 99% pour le rattachement au Reich. Réduit à l’état de simple province, le pays avait dès lors accompagné le cours tragique du nazisme.
Dès l’entrée des Soviétiques à Vienne, le leader socialiste Karl Renner restaure la démocratie. Malgré son implication dans le IIIè Reich, l’Autriche est considérée comme une victime d’Hitler. Les Alliés veulent ainsi couper les liens affectifs entre Allemands et Autrichiens, car ils craignent qu’un commun ressentiment ne les rapproche une nouvelle fois.

Il y a 179 ans…

leopold2belgium1521Le 9 avril 1835 naît Louis Philippe Marie Victor alias Léopold II, roi des Belges de 1865 à 1909, succédant à son père Léopold 1er.
Le monarque obtient en Afrique sa propre colonie, l’état indépendant du Congo sur lequel il exercera une souveraineté de 1884 à 1908. Sous la pression d’une campagne internationale menée par les Britanniques qui dénoncent la brutalité des coloniaux belges envers la population locale – le châtiment de la main coupée est alors très courant ! -, le roi cède la souveraineté du Congo à la nation belge et le gouvernement renomme le territoire Congo belge.
Le roi décède en décembre 1909.

Printemps littéraire d’Essey-lès-Nancy

Affiche Essey

Je serai en compagnie d’une quarantaine d’autres auteurs à la Maison des Associations où aura lieu le Printemps littéraire. J’aurai le plaisir de vous présenter mon dernier ouvrage « La Confession d’Anna », un roman qui se passe en partie en Ukraine.

Salaud, on t’aime

SALAUD ON T AIMEUn film de Claude LELOUCH avec Johnny Hallyday, Sandrine Bonnaire, Eddy Mitchell, Irène Jacob, etc.

Jacques Kaminski, un réputé photographe de guerre à la retraite, visite une superbe maison dans un coin perdu des Alpes. Sa compagne, Parisienne jusqu’au bout des ongles, ne partage pas son enthousiasme. Il ne prête guère attention à sa réticence car il est tombé sous le charme de l’agent immobilier, une certaine Nathalie.
A peine rentré dans la capitale, il quitte sa compagne en lui laissant un mot scotché sur le miroir de la salle de bain et retourne dans les Alpes. Il appelle Nathalie pour régler les derniers détails de la vente et signer les documents. Puis il l’invite à boire un verre.
Frédéric, son ami de toujours, médecin, arrive dans la maison, heureux de revoir Jacques. Mais celui-ci, malgré son amour naissant et réciproque pour Nathalie, ne cache pas sa tristesse. En effet, il essaie d’inviter ses quatre filles, toutes issues de mariages différents, à venir passer quelques jours chez lui. Mais chacune refuse. Il faut dire que le grand reporter a pris entre ses mains ses appareils photos plus souvent que le visage de ses filles !
Malheureux de voir son ami si triste, Frédéric invente une maladie mortelle à Jacques et convoque les quatre filles dont il est le parrain. Elles débarquent une à une, sous l’œil à la fois attendri et perplexe du père, si longtemps absent, qui rêve de réconciliation avec ses enfants au crépuscule de sa vie. Mais le week-end idyllique va tourner au drame…
Moi qui ai été fan de Lelouch, je n’ai pas retrouvé sa patte. Alors que l’action du film se situe dans un cadre grandiose, sa caméra se contente de glisser sur la maison, les meubles, la piscine. L’intrigue n’est pas palpitante, à peine crédible. Reste Johnny, plutôt bon, comme son copain Eddy Mitchell. Et puis surtout la sublime Sandrine Bonnaire qui porte le film sur ses épaules.
Très décevant.

Il y a 522 ans…

Laurent le MagnifiqueLe 8 avril 1492 décède Laurent de Médicis, dit le Magnifique, né en 1449.
Un des personnages les plus remarquables de son époque, il a brillé dans des disciplines aussi variées que la joute, la chasse, la poésie, le maniement des armes et l’athlétisme.
Il a par ailleurs soutenu de nombreux artistes de son époque comme Léonard de Vinci, Botticelli et Michel-Ange, contribuant ainsi à faire de Florence la capitale de la Renaissance.

Il y a 295 ans…

saintjeanbaptisteLe 7 avril 1719 décède à l’âge de 67 ans Saint Jean Baptiste de la Salle, prêtre français.
Il fonde en 1682 la communauté des Frères des Ecoles Chrétiennes vouée à l’éducation des enfants pauvres.
Alors que l’usage de l’époque était l’enseignement individuel, La Salle lui préfère la pédagogie de groupe dans une même salle. Secondé dans sa tâche par des moniteurs choisis parmi les meilleurs élèves dans l’étude du programme, il introduit le principe du regroupement d’élèves par niveau : les faibles, les médiocres et les plus doués.

 

Concert GAM – De Profundis de Pierre Cholley

Le concert que nous proposait le GAM (Gradus Ad Musicam), à l’église Saint Léon à Nancy, ce dimanche 5 avril à 17h, a commencé par des oeuvres de Jean CRAS et Claude DEBUSSY avec Joséphine PONCELIN à la flûte et Léo DOUMENE à la harpe :
DSCF2910 petit

DSCF2912 petit
Joséphine PONCELIN, actuellement étudiante en 3e année de Bachelor de Flûte traversière, à Rotterdam, aux Pays-Bas. Elle envisage de poursuivre des études de musique pour en faire son métier.
Elève de l’école de musique de Vandoeuvre de 1999 à 2010 dans la classe de Catherine Debever-Perrier, elle étudie parallèlement au Conservatoire ragional du Grand Nancy de 2006 à 2011 dans la classe de Sophie Dardeau. Elle rejoint ensuite l’Université des Arts à Rotterdam et travaille dans l’Académie d’orchestre du Rotterdam Philharmonique.
Flûte d’or au concours des jeunes espoirs à Meaux en mai 2006, elle obtient le Premier Prix lors du concours de flûte de Lutèce en 2007 et le Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) de culture musicale, de formation musicale, de musique de chambre et de flûte traversière avec la mention très bien à l’unanimité en 2010 et 2011. En 2013, elle est lauréate (Premier Prix du jury et Premier Prix du public) au concours « De Harmonie ».
A partir de 2002, Joséphine Poncelin participe avec différents orchestres à de nombreuses tournées en Italie, au Japon, en Allemagne et Biélorussie.

DSCF2914 petit
Né en 1994, Léo DOUMENE découvre la harpe à six ans. En 2010, il obtient un Premier Prix de harpe et l’année suivante, il obtient le DEM. Cette même année, il participe à la première édition du concours international de harpe de Limoges et remporte le Premier Prix. Il se rend alors en Biélorussie pour y interpréter une oeuvre avec l’orchestre du Conservatoire National Supérieur de Minsk.

Puis arriva le clou du spectacle, le De Profundis pour solistes, choeur et orchestre de Pierre CHOLLEY, avec la soprano Inna JESKOVA et la mezzo-soprano Elisabeth LANORE, sous la direction de François LEGEE.

DSCF2950 petit
Pierre Cholley est né en 1962. Lauréat du Conservatoire de musique de Nancy en classe d’orgue et d’écriture, il obtient, en 1983, le Diplôme Supérieur à l’unanimité de composition de musique de film (le premier en Europe) à l’Ecole Normale de Musique de Paris.
Parallèlement à la composition, Pierre Cholley est titulaire du Diplôme d’Etat de pianiste-accompagnateur et professeur de piano-jazz et improvisation au clavier du Conservatoire de Musique de Meaux, pianiste-accompagnateur de la classe de Comédie Musicale de Manon Landowski au Conservatoire de Paris et pianiste-accompagnateur d’art lyrique et choral au Conservatoire de Puteaux.
Depuis octobre 2000, il est également Conseiller Musical Télévision pour la société de productions audiovisuelles François Roussillon & Associés ce qui l’amène à superviser régulièrement les captations télévisuelles d’opéras et de ballets en France : Opéra Bastille, Opéra Comique, Théâtre des Champs-Elysées, Théâtre du Chatelet, Festival d’Aix-en-Provence, Chorégies d’Orange, Opéra National de Lorraine; ou à l’étranger : Liceo de Barcelone, Festival de Bregenz (Autriche) et Festival de Glynedebourne (GB) pour des émissions en direct ou en différé diffusées notamment sur les chaînes FR3, ARTE, MEZZO et BBC.
Actuellement il compose un opéra d’après le roman chef-d’œuvre de Boulgakov « Le Maître et Marguerite » pour lequel il reçoit le soutien de la Fondation SACD-Beaumarchais. Son De Profundis pour chœur, soli, orgue et orchestre a été distingué à deux reprises : en 1994 Prix de Composition Jacques Durand décerné par l’Académie des Beaux-Arts de Paris et, en 2007, second Prix de composition du Concours International de musique Sacrée de Monaco.

DSCF2942 petit
« Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel !»
Le psaume 130 fait partie des textes les plus populaires du psautier, et peut-être même de la Bible tout entière. Tout comme le psaume 51, le “Miserere” , le psaume 130 est communément appelé par ses premiers mots en latin, le “De profundis”.
Sa place privilégiée dans la liturgie des funérailles n’est sans doute pas pour rien dans cette popularité. Victime de cet usage, et de la réduction du psaume à ses premiers versets, il a pris une coloration de tristesse qui pourrait faire oublier qu’il s’agit d’un magnifique appel à l’amour du Père.
Le « De profundis » appartient à la collection des « Psaumes des Montées », qui réunit les psaumes 120 à 134. Ces psaumes présentent un tout homogène, non seulement par leur titre commun, mais aussi par un certain nombre de particularités linguistiques. Le psaume 130 appartient aussi à la plus grande famille représentée dans le psautier (38 psaumes), celle des psaumes de lamentations individuelles.
Le De Profundis a inspiré de nombreux compositeurs, de Josquin des Prés (1445-1521) jusqu’à Pierre Cholley, en passant par Chostakovitch et Arvo Pärt.

DSCF2931 petit
Initialement violoniste professionnelle, Elisabeth LANORE a mené des études de chanteuse lyrique au C.N.R de Toulon dans la classe de Jean GIRAUDEAU, puis au CNR de Grenoble avec Angèle GARABEDIAN où elle a obtenu le prix du Public et le prix de Grenoble aux Jeux Floraux du Dauphiné en 1992, ainsi que la Médaille d’Or en 1994. Elle a également reçu le Diplôme du Conservatoire Supérieur de Genève à la suite de cours de perfectionnement et de virtuosité dans la classe de Maria DIACONU et dans l’Atelier lyrique d’Eric TAPPY.
Elisabeth LANORE a récemment chanté sous la direction de Sylvain CAMBRELING, Richard BERNAS, Michel PLASSON…
Elle a développé un large répertoire de soliste et a participé à de nombreux concerts lyriques en France, en Suisse et en Italie. Son répertoire comprend des Mélodies de Rossini et Schumann à Poulenc et Koechlin…, des oratorios, de Caplet et Mozart, à Dvorák, Duruflé, des opéras de Puccini et Ponchielli à Saint-Saëns et Wagner.

DSCF2934 petit
Originaire de Biélorussie, Inna JESKOVA commence très tôt la musique par l’apprentissage du violon et apprend la danse classique. Elle se dirige ensuite vers le domaine de la voix avec des études supérieures de chant et de direction de choeur dans sa ville natale Minsk, à Bratislava (Slovaquie) et enfin à Graz (Autriche), puis est recompensée par de nombreux prix à l’occasion de concours tels que celui de Trnava (prix de la meilleure interprétation de morceau obligatoire) ou l’AIMS (American Institut Musical Studies). Elle complète sa formation par des études à Graz dans l’interprétation pour oratorio et lied.
Elle a chanté comme soliste dans de nombreuses oeuvres, notamment « Parsifal » de Wagner, « Israël en Egypte » de Haendel, et participé à de nombreux festivals en Autriche et en Allemagne.
Inna Jeskova a intégré le choeur de l’Opéra National de Lorraine à Nancy en 2006, mais continue de chanter occasionnellement en soliste en France et à l’étranger, notamment avec GRADUS AD MUSICAM.
Elle enseigne également au Centre de Formation Artistique à l’opéra de Nancy.

DSCF2956 petit
Le « De Profundis » de Cholley, que nous découvrions pour la première fois, nous a beaucoup plu par sa force dès le début du premier mouvement puis le duo soprano/mezzo avec le choeur en écho jusqu’à l’apothéose. Une oeuvre originale et très émouvante dans une église de style néogothique à l’excellente acoustique.
Lorsque nous sortons, toujours dans un état un peu second comme après chaque concert, nous recevons en plein visage le bleu du ciel et le soleil encore bien présent. Et nous voilà bien vite replongées dans la vraie vie, la circulation, le parking, et la perspective du lundi…

Merci au GAM pour la mise à disposition des textes concernant ce concert, et à Monique Colin pour la réalisation des photos.
Pour voir l’ensemble des clichés, cliquer sur l’album ci-dessous :

GAM - avril 2014 - De Profundis
Album : GAM - avril 2014 - De Profundis

34 images
Voir l'album

Vernissage de Catherine Créhange bis

Encore quelques photos réalisées par Jacques Prévot que je remercie chaleureusement pour cet envoi :

DSC_2839-inaug
De gauche à droite : Catherine Créhange, Laurent Garcia, Monique Colin, Zaz Chalumeau et Nicole Métivier.

DSC_2840-inaug

DSC_2845-inaug

DSC_2853-inaug

Il y a 494 ans…

RaphaelLe 6 avril 1520 décède Raffaello Sanzio, alias Raphaël, peintre et architecte italien de la Renaissance.
Il meurt le jour de son 37e anniversaire.
Peintre officiel de la papauté sous Jules II et Léon X, il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre.

 

Vernissage Catherine Créhange

Ce soir avait lieu au CILM le vernissage de l’exposition de Catherine CREHANGE, artiste spécialisée dans le dessin humoristique.
DSC01169 petit

DSC01129 petit

DSC01102 petit
Monique Colin, Présidente de l’association Cercle des Arts, présente son invitée Catherine Créhange.

DSC01125 petit
Laurent GARCIA, maire de Laxou, et Catherine.

DSC01091 petit
Au cours de ce vernissage, mon amie poète Nicole Métivier et moi-même avons dédicacé nos ouvrages.

Merci à son époux, Jacques Métivier, pour la réalisation de toutes ces photos. Pour en voir d’autres, cliquer sur l’album ci-dessous :

Vernissage C. Créhange
Album : Vernissage C. Créhange

54 images
Voir l'album

Paru dans l’Est Républicain le 05/04/14

px

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit

Un jour je m'en ira sans en avoir tout dit Roman de Jean D’ORMESSON

Dans ce livre, improprement catégorisé dans la rubrique des romans, est en fait une suite de réflexions sur le thème cher à Jean d’Ormesson : le temps !
Ce n’est pas la première fois qu’il évoque le sujet ; il me semble même qu’il est au cœur de ses derniers ouvrages. Il parle de son grand-père, de sa tante Françoise et de sa cousine Marie, la femme de sa vie, celle qu’il a cru perdue quand elle a décidé d’épouser Pama Karpo, un garçon originaire du Tibet que sa mère, incapable de procréer, avait un jour ramené d’un voyage au Tibet ; quelques semaines plus tard, elle était enceinte de Marie !
Il nous parle de son enfance, de ses vacances auprès de son grand-père qui a joué un rôle si important dans sa vie, d’un temps où rien ne bougeait : « Longtemps, demain a ressemblé à hier. » et de son goût, déjà exprimé dans ses précédents livres, pour la paresse : « A côté du noble art de faire faire les choses par les autres, il y a celui, non moins noble, de les laisser se faire toutes seules. »
La mort tient aussi une place importante dans l’ouvrage : « Le plus cruel, quand on vieillit, c’est ce vide, peu à peu, qui se fait autour de soi. », après avoir longuement chanté l’amour, la grande affaire dans la vie de l’auteur comme dans la nôtre ! Mais l’amour pour lui est indissociable des voyages : le Maroc, l’Inde, la Grèce, encore et toujours la Grèce et ses iles innombrables aux criques minuscules, accessibles seulement par bateau, désertes et paradisiaques.
Puis il termine avec le temps, leitmotiv qui revient sans cesse comme une antienne : « L’avenir n’est rien d’autre qu’un passé en sursis. » Ce futur qui, à peine est-il devenu présent, se précipite dans le passé…
Alors bien sûr, ses détracteurs diront que l’auteur ratiocine et ils n’auront pas tout à fait tort. Mais on n’écrit bien que sur les choses que l’on connaît bien, et souvent les auteurs ont un thème récurrent qui finit souvent par devenir obsessionnel et occuper chaque nouvel ouvrage.
Et puis, quand on aime, on ne compte pas ! Je ne me lasse pas des mots de Jean d’Ormesson, qui coulent de façon si limpide et si mélodieuse !

Il y a 98 ans…

Gregory_Peck2025Le 5 avril 1916 naît Eldred Gregory alias Gregory Peck, acteur américain.
Star mythique d’Hollywood, il a joué dans une soixantaine de films et a obtenu l’Oscar du meilleur acteur en 1962 pour « Du silence et des ombres ».
Il décède en 2003.

 

Régine Déforges nous a quittés

DéforgeL’écrivain est décédée hier 3 avril à l’âge de 78 ans à l’hôpital parisien Cochin des suites d’une crise cardiaque.
Outre un auteur féministe à succès dès la parution « La bicyclette bleue » , premier tome d’une grande saga familiale, adaptée à la télévision avec Laetitia Casta dans le rôle de la pétulante Léa, Régine Déforges était aussi une éditrice sulfureuse, souvent en conflit avec la justice en raison des romans érotiques qu’elle publiait.

12



djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_