• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 18 mars 2014

Archive journalière du 18 mar 2014

Dédicaces à Cora Houdemont

Affiche Cora mars 2014

 

Venez découvrir mon dernier roman « La confession d’Anna » basé sur l’histoire vraie d’une jeune Ukrainienne ayant vécu toute sa vie d’adulte en exil en France après avoir été déportée en Allemagne en 1942. Alors qu’elle a abandonné son premier enfant, une fille née en 1945 dans des circonstances difficiles, elle fait la connaissance, plus de soixante plus tard, de son arrière-petit-fils, Alexandre. Alors que le jeune homme veut la rencontrer pour découvrir ses origines, il va inconsciemment redonner à Anna le goût de vivre et de se raconter, dans un récit très émouvant.
Au-delà de la question de l’abandon d’enfant, ce roman traite aussi de la filiation, des héritages que l’on reçoit malgré soi et des histoires qui se répètent de génération en génération.

Il y a 92 ans…

Gandhi_1929a17Le 18 mars 1922, les Anglais arrêtent Gandhi pour avoir appelé à la désobéissance civile contre l’autorité britannique.
Condamné à six ans de prison, il n’effectuera cependant que deux ans de cette peine.

 

 

Séance de dédicaces

Lors du vernissage de l’exposition de Catherine Créhange, j’aurai plaisir, en compagnie d’une amie poète, de dédicacer mon dernier ouvrage, « La confession d’Anna » :

Affiche Chalumeau seule

Une fâcheuse histoire

Une fâcheuse histoire Nouvelle de Fiodor DOSTOÏEVSKI

Ivan Illitch, haut fonctionnaire russe, se sent humilié lors d’un dîner avec deux hommes dont l’un fut son supérieur. Souhaitant être conforté dans la haute opinion qu’il a de lui-même, il se rend à l’improviste, alors qu’il est déjà tard, au repas de noces d’un de ses subordonnés auquel il n’a, bien sûr, pas été convié. Son désir de se montrer proche du peuple le pousse à se mêler à ces gens qui ne sont cependant pas enclins à le traiter comme un des leurs.
Déjà bien éméché, l’homme va se laisser enivrer au point qu’il terminera la nuit dans la couche nuptiale !
C’est une farce, mais on est un peu déçu par la fin tant l’auteur nous avait fait miroiter, tout au long de ce récit d’une soixantaine de pages, une issue fatale, meurtre ou suicide…
Cela dit, au-delà de la comédie, l’auteur dénonce surtout les barrières sociales de la Russie du XIXe siècle.

 

 

La destinée des fleurs…

Gloria 09




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_