• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 7 mars 2014

Archive journalière du 7 mar 2014

Promenade sur le chemin Gauguin au Pouldu

Journée un peu grise aujourd’hui, sans soleil ni pluie ni vent. Donc mer étale et en plus, à marée basse…

DSCF2883 petit

DSCF2884 petit

Un cormoran fait sécher ses ailes :
DSCF2888 petit

Ban de sable où la Laïta se mélange à l’océan :
DSCF2889 petit

Heureusement qu’il n’y a plus de pellicule, car pour avoir une photo où Hella est « visible », il faut « gâcher » quatre ou cinq clichés !

DSCF2891 petit

Sur le chemin du retour, arrêt à la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix dans le village du Pouldu. C’est la première fois que nous voyons sa porte ouverte ! Nous nous engouffrons :

DSCF2893 petit

DSCF2895 petit

DSCF2900 petit

DSCF2894 petit

J’étais là avant

J'étais là avant Roman de Katherine PANCOL

Elle est libre et se donne facilement aux hommes qui la convoitent. Mais elle n’offre que son corps, jamais son âme ni son cœur. Et dès qu’un homme se montre trop généreux ou trop sérieux dans ses projets de vie commune, elle s’enfuit. Elle a peur de l’amour qu’on lui donne ; elle pense ne pas le mériter.
Lui est ardent, entier et généreux, idéaliste aussi. Il veut être parfait pour la femme qu’il aime et cette quête d’absolu effraie les femmes qu’il approche.
Ces deux êtres à la fois semblables et différents vont tenter de s’aimer. Mais autour d’eux rôde l’image de la mère, celle qui a trop aimé ou pas assez, ou mal.
Parce que sa mère ne pensait qu’à l’argent, elle veut vivre sans compter : « L’épargne est la mort des humbles et des craintifs qui renoncent à la vie et se précipitent dans la vieillesse. »
En résumé de ce livre, on pourrait reprendre cette phrase de l’auteur : « On n’arrive pas seul, neuf et vierge, dans une histoire d’amour. » Il y a toutes celles et ceux qui ont été aimés avant, en commençant par la mère qui est souvent la pire ennemie…
Ce roman, qui n’en est pas vraiment un, démontre parfaitement comment les blessures de l’enfance déterminent la vie d’adulte, comment aimer trop son enfant le rend prisonnier et inapte à l’amour, tout comme ne pas l’aimer le rend handicapé et pareillement inapte à l’amour…

Il y a 139 ans…

ravel162128Le 7 mars 1875 naît Maurice Ravel, compositeur français.
Outre son « Boléro », oeuvre la plus populaire de son répertoire, il a notamment composé « Ma Mère l’Oye », « L’enfant et les sortilèges », « Daphnis et Chloé » et « Jeux d’eau » pour piano en 1901.
Il décède en 1937.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_