• Accueil
  • > Archives pour janvier 2014

Archive mensuelle de janvier 2014

Page 2 sur 2

Il y a 77 ans…

juliana19373437Le 7 janvier 1937 a lieu le mariage de la princesse Juliana des Pays-Bas et du prince allemand Bernhard de Lippe-Biesterfeld.
En mai 1940, lorsque l’Allemagne envahit son pays, la princesse quitte les Pays-Bas avec son époux et leurs deux enfants, les princesses Beatrix et Irène, pour aller s’installer à Londres puis au Canada.
Ils rentrent en juillet 1945 et la reine, après cinquante de règne, abdique en faveur de sa fille un mois plus tard.
La reine Juliana est très populaire ; sa simplicité, ses qualités de bonne mère de famille et sa piété la rendent sympathique à son peuple.
Elle règne jusqu’en 1980 et décède en 2004.

Il y a 162 ans…

BrailleLe 6 janvier 1852 décède Louis Braille, enseignant français. Devenu aveugle en 1809, à l’âge de trois ans, il est admis à l’âge de dix ans à l’Institution Royale des Jeunes Aveugles de Paris. A seize ans, il y exerce la fonction de répétiteur aveugle puis celle de professeur. Il enseigne la grammaire, l’histoire, la géographie, l’arithmétique, l’algèbre, la géométrie, le piano et le violoncelle. Il n’a que douze ans lorsqu’il met au point un système permettant aux aveugles de lire un livre, des notes de musique, des recettes et des modes d’emploi, grâce à un alphabet basé sur le système de lecture nocturne pour l’armée.
Il meurt à l’âge de 43 ans des suites de la tuberculose contractée à l’âge de 17 ans.

Gratin dauphinois

Recette gratin dauphinois 4Ingrédients pour 6 personnes :

1,5 kg de pommes de terre, ail en poudre,
30 cl de crème fraîche – sel, poivre et muscade,
100 g de beurre – 1 l de lait
3 tranches de jambon blanc – gruyère râpé

Recette gratin dauphinois 1
Eplucher, laver et couper les pommes de terre en rondelles fines.
Mettre dans une casserole le lait, l’ail, le sel, le poivre et la muscade.
Porter à ébullition et y plonger les pommes de terre. Laisser cuire 10 à 15 min.
Recette gratin dauphinois 2
Beurrer un plat à gratin. Etaler une couche de pommes de terre, puis éparpiller le jambon coupé en dés et recouvrir d’une seconde couche de pommes de terre.
Recouvrir de crème puis de gruyère râpé.
Recette gratin dauphinois 3
Cuire à feu doux (th 6) pendant environ 1 h.
Recette gratin dauphinois 4

Bon appétit ! (C’est plus bon que beau !!!)

Les cadeaux empoisonnés

Gloria 01

Il y a 76 ans…

juan_carlos_and_queen81119Le 5 janvier 1938 naît Juan Carlos, roi d’Espagne.
Petit-fils d’Alphonse XIII et fils de Juan de Bourbon, comte de Barcelone, il est préféré à son père par Franco en juillet 1969 comme héritier de la couronne.
Dès son accession au trône, il engage un processus de démocratisation de la vie de son peuple.
Ci-contre en compagnie de son épouse, Sophie de Grèce.

Il y a dix ans…

Saakaschwili (1)Le 4 janvier 2004, Mikhaïl Saakachvili devient président de la Géorgie.
Six semaines après la «Révolution de la rose» qui a chassé du pouvoir Edouard Chevardnadzé, le peuple géorgien se donne un nouveau président, élu pour ses qualités de réformateur.

Une pièce montée

Une pièce montée Roman de Blandine LE CALLET

Bérangère et Vincent se marient.
Pour la jeune femme, la fête doit être parfaite. Aussi les moindres détails sont-ils organisés et planifiés longtemps à l’avance. Le plan de table est soigneusement élaboré, une petite trisomique discrètement écartée du cortège d’honneur pour ne pas gâcher les photos, la liste de mariage ouverte dans un grand magasin avec suivi sur Internet des sommes investies par chaque convive !…
Pour le jeune homme, la journée serait plus agréable sans les innombrables invités, le protocole draconien établi par sa fiancé et sa future belle-mère, le curé qu’il a dû aller voir plusieurs fois pour le choix des textes et des chants alors que ni l’un ni l’autre n’est croyant.
Un mariage, chacun a pu en faire l’expérience, est souvent l’occasion de réunir les membres des deux familles, parfois des parents éloignés, des cousins qu’on ne voit sinon jamais, des pièces rapportées dont on aurait aimé qu’elles eussent eu un empêchement, des célibataires que les mariés s’échinent à vouloir caser et qu’ils ont réunis pour la bonne cause à la même table, des enfants énervés qui courent partout et qu’on voudrait voir disparaître.
Au mariage de Bérangère et Vincent, il y a Pauline, une enfant d’une dizaine d’années qui vit la discorde qui règne entre ses parents. Il y a Bertrand, le curé, qui prend soudain conscience de la médiocrité du genre humain. Il y a Madeleine, la grand-mère de la mariée qui détient un bien lourd secret. Il y a Hélène, une tante par alliance de Bérangère et la maman de Pauline. Il y a Marie, la plus excentrique des tantes de Bérangère qui, elle aussi, abrite un petit secret. Il y a Jean-Philippe, un oncle de Bérangère, le vilain petit canard de la famille en raison de son mariage avec une fille d’ouvriers, autrement une mésalliance… Enfin, il y a Damien, un collègue de Bérangère, invité en sa qualité de célibataire, beau gosse et joli parti. Mais lui a bien d’autres projets en tête lors de ce mariage…
Un livre très plaisant, d’apparence légère, mais dans lequel l’auteur a épinglé quelque clichés sur la symbolique du mariage, la marginalité, le handicap, l’homosexualité.
Une lecture que je recommande pour passer un moment agréable.

Il y a 90 ans…

franq1Le 3 janvier 1924 naît André Franquin, un auteur belge francophone de bande dessinée. Il est notamment le créateur de Gaston Lagaffe et Marsupilami.
Il décède en 1997.

marsu

Aleph

Aleph Roman de Paulo COELHO

Le narrateur, l’auteur lui-même, décide de partir en tournée mondiale et notamment à prendre le Transsibérien pour rencontrer des lecteurs de Moscou à Vladivostok. Cette décision fait suite à une frustration, une sensation de passer à côté du sens de sa vie. Il s’en ouvre à son « Maître », lequel lui conseille de redevenir le roi de son royaume…
Il part donc en laissant son épouse, qui doit le rejoindre en Allemagne, en compagnie de son éditrice, un traducteur et des journalistes. Une jeune femme s’invite alors de force, Hilal, une jeune femme d’origine turque, violoniste virtuose. Persuadée d’avoir déjà rencontré Coelho dans une vie antérieure, elle parvient à se faire accepter dans le groupe et même à partager le wagon réservé à l’auteur et sa suite.
Au cours de ce voyage, parcourant plus de neuf mille kilomètres en train, il va faire l’expérience du retour dans son passé, seul mais aussi en compagnie de la jeune femme. Lui aussi est persuadé qu’il a déjà rencontré Hilal dans une vie antérieure et qu’il doit se faire pardonner d’elle sa lâcheté de jadis. Prêtre au temps de l’Inquisition, il a en effet permis que des jeunes filles innocentes soient brûlées vives. Déjà lors d’un précédent voyage, il avait rencontré la réincarnation d’une de ces jeunes filles sans avoir pu obtenir le pardon tant désiré pour continuer sa rédemption.

Le thème du livre m’avait attirée ; pourtant, je me suis ennuyée ! La mayonnaise ne prend pas. Il faut dire que depuis « L’alchimiste », j’ai souvent été déçue par Coelho et à chaque livre un peu plus. Je me souviens de ma dernière lecture, « Le Zahir », qui m’avait même profondément agacée. Cette manie qu’a l’auteur de multiplier les conquêtes tout en affirmant aimer son épouse m’avait un peu « gavée ».
« Aleph » aurait pu être un bon livre, mais il y manque trop de choses et l’auteur se laisse parfois aller à une certaine forme de facilité. Quelques passages retiennent l’attention, notamment la personnalité de Yao, le traducteur qui aide l’auteur à retrouver l’équilibre entre le corps et l’esprit.
Mais je n’ai pas été assez séduite pour recommander la lecture de ce livre.

Un peu d’humour…

Humour Rangement

C’est un peu caricatural, mais il faut reconnaître qu’il y a du vrai !…

Un peu d’humour…

Humour Macho

Un peu d’humour…

Humour Et toc !

Bosser au Qatar ? Oui, mais…

ER002

Sabler ou sabrer ?

ER001

Il y a 46 ans…

barnard198324Le 2 janvier 1968, Christiaan Barnard, chirurgien cardiaque sud africain, pratique au Cap la seconde transplantation de coeur.
L’Apartheid étant encore en vigueur, le receveur, Phil Blaiberg, a dû signer une autorisation pour utiliser un coeur « non-blanc », le donneur étant un métis…

Pions ou pantins ?

En ce premier janvier 2014 je me pose vraiment la question.
Cela fait pas mal de temps je l’avoue que, prenant du recul face à ce monde » en  folie », je suis très perplexe sur le rôle des humains.
Force m’est de reconnaître notre manque d’humanité, d’intelligence pure, de sens pratique, de logique, de justice, et la liste pourrait se continuer !
Bien sûr les humains ont reçu toutes sortes d’intelligences: le raisonnement par exemple pour essayer d’arriver à leurs fins, oui mais quel genre de fin?

Le monde, cette immense pièce sans fin (pour l’instant), ce vaste théâtre dont on ne connaît ni le fondateur ni même le nom de l’auteur  ni non plus les noms de ceux qui dirigent les piètres acteurs que nous sommes.
Essayant depuis longtemps de rester très près des coulisses, ne me sentant pas du tout en accord avec le script, stupéfaite de voir tant d’autres « acteurs » se prendre au sérieux!
Si seulement ils réfléchissaient… Je vois les narcissiques se gargariser, se rengorgeant tels des paons vaniteux avant la chute de leurs plumes, quelle gloire ont-ils de tout cela ???
On ne choisit rien, ni sa couleur, ni son pays, ni sa condition ni même d’ailleurs son degré ou sa forme d’intelligence, de bêtise, de méchanceté où de bonté.
Voilà d’ailleurs la seule excuse des humains, pantins de ceux qui tirent les ficelles et nous manipulent pour se donner des émotions ou tout simplement pour éviter de s’ennuyer !

Parfois je pense que ceux qui actionnent les pantins que nous sommes s’ennuient où se disent : eh bien non, celui-là m’agace ou je n’ai plus besoin de celui-ci, j’ai fais une erreur et paf ! : désactivé ! Voilà l’animation qui cesse, la matière redevenue inerte qui s’affaisse, souvent à la grande douleur de certains acteurs croyant perdre un parent, alors que tout est programmé ailleurs.
Je m’interroge aussi sur ces « manipulateurs de nos pensées et de nos actes »; envie de leur demander si ce spectacle d’horreur qu’ils ont créé est vraiment aussi jouissif !
Quel pourcentage d’improvisation nous laissent-ils ?
Cela m’amène à penser au monde animal et végétal… Tout a été programmé pour l’horreur, une immense arène où chacun ne peut survivre qu’en mangeant l’autre. Brrrrrrrrr!
Les jolies choses sont très éphémères : les fleurs, les papillons, etc…. comme s’il s’agissait d’un décor sans vie que l’on doit changer souvent !
Plusieurs fois j’ai essayé de quitter la scène, encore maintenant j’aimerais sortir de ce scénario horrible mais….. Ce n’est pas moi qui décide, j’ai bien compris mais je suis effarée de voir ces « scénaristes » pousser le vice jusqu’à nous faire reproduire « leurs jeux » pour s’amuser !
Ils ont fait inventer « le virtuel » pour que les humains se mettent eux aussi  à commander et à reproduire les jeux de rôle.
Les pantins qui deviennent à leur tour des manipulateurs pour être étudiés par les créateurs de la  manipulation !!!

Je hais les manipulateurs, les spéculateurs, la souffrance, la bêtise, la corruption. Alors en ces périodes de « fêtes », je demande à celui ou à celle qui tire « mes ficelles »: S.V.P. un peu de calme, un peu de chance et  placez-moi dans le coin de la scène où il y a des fleurs, des animaux et des humains sans trop de méchanceté ni de cupidité.

Voilà ce que je souhaite de tout mon cœur et je signe l’actrice malgré moi :

Jeannette insurgé !

2014 : êtes-vous optimistes ou pessimistes ?

Comme chaque début d’année, je pose la question à mes visiteurs.
Vous pouvez voter dans le sondage ci-contre.

Résultat du sondage du 7 décembre 2013

A la question : « Bertrand Cantat de nouveau sur scène : pour ou contre ? », 35 visiteurs ont voté :
21 pour
9 contre
5 sans opinion

Bertrand Cantat de nouveau sur scène : pour ou contre ?

  • Pour (60%, 21 Votes)
  • Contre (26%, 9 Votes)
  • Sans opinion (14%, 5 Votes)

Nombre de votants: 35

Chargement ... Chargement ...

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire ! dans Bilan 6-ansIl y a six ans, le 1er janvier 2008, je commençais ce blog. Même si j’ai une nette préférence pour les entreprises de longue haleine – en sport je préférais les courses de longue distance au sprint – je ne me doutais pas d’une telle longévité sur la toile ! Ce blog n’a pas remplacé mon journal intime qui m’a tant manqué lorsque j’ai décidé d’arrêter de me raconter dans un cahier; c’est autre chose mais aussi beaucoup plus, une fenêtre ouverte sur le monde qui m’a permis de nouer quelques relations pérennes et surtout une réelle amitié, forte et solide, grâce à ce blog dont notre chienne Véga a longtemps été la mascotte, remplacée depuis plus d’un an par Hella, notre petite Tibby (épagneul du Tibet).
A ce jour, mon blog comptabilise plus de 600.000 visites soit en moyenne plus de 8.000 visites mensuelles ! Il contient plus de 3200 articles et plus de 5.800 commentaires.
Merci à tous ceux qui me suivent, pour certains, depuis six ans dans cet espace et depuis 1999 dans mon activité littéraire, pour d’autres plus récemment. Je sais que vous êtes de plus en plus nombreux à commencer vos journées avec moi et cela me fait très plaisir.
Dans le domaine littéraire, 2014 sera pour moi l’année russe puisque mon dernier roman « La confession d’Anna », qui raconte l’histoire d’une femme originaire d’Ukraine, devrait sortir au printemps prochain.
J’espère donc vous retrouver nombreux durant toute l’année 2014 au cours de mes participations aux différents événements littéraires locaux et bien sûr sur la toile !

Il y a 499 ans…

Louis_XII_de_france13Le 1er janvier 1515 décède Louis XII, roi de France.
Orphelin de père dès l’âge de trois ans, le cruel Louis XI assure la tutelle et se montre très dur envers le jeune garçon. En 1476, il le force à épouser sa fille, Jeanne de France, difforme, débile et stérile. Le roi espère ainsi provoquer l’extinction de la branche d’Orléans qui menace celle des Capétiens. En 1499, Louis XII cependant fait annuler ce mariage par le pape pour non-consommation. Cette même année, il devient roi, succédant à Charles VIII, mort accidentellement et sans enfant vivant.
Louis XII est un roi intelligent et juste qui utilise les impôts à bon escient, notamment pour rénover le réseau routier. Apprécié par ses administrés, il est surnommé « le Père du Peuple ».
A sa mort, il laisse le trône à son cousin et gendre François d’Angoulème, futur François Ier.

12



djurdjura |
last0day |
Xerablog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_