La France qualifiée !

Je n’y connais pas grand-chose en foot et je ne suis guère passionnée, mais j’aime bien être fière de mon pays et j’avais foi en la capacité des Bleus à se qualifier pour la Coupe du Monde de Football 2014 qui se déroulera au Brésil.
Pour cela, après avoir été battus 2-0 par les Ukrainiens chez eux, il fallait trois buts d’écart en faveur des joueurs français contre cette même équipe ukrainienne ; mais cette fois, ils avaient le public derrière eux.
Parce que je suis une indécrottable optimiste, j’ai cru dès le début, malgré tous les pronostics qui ne donnaient pas cher de l’équipe de France, à la victoire des Bleus.
Voilà, c’est fait ! C’est con parce que ce n’est que du foot et que la victoire des Bleus ne va rien changer à la crise, aux difficultés financières de nombreux Français qui souffrent du chômage, mais ça fait quand même plaisir de se sentir forts !
J’ai quand même eu une pensée émue pour Anna, ma cliente d’origine ukrainienne décédée récemment, et pour un jeune Français qui porte en lui une petite part de cette Ukraine que j’ai appris à aimer sans y avoir jamais mis les pieds.
France Ukraine

7 Réponses à “La France qualifiée !”


  • oui, ils n’ont rien lâché et si ça peut donner l’exemple, c’est déjà ça

    • Et si cette victoire ne servait qu’à remonter le moral des Français et leur insuffler le goût de la réussite, ce serait déjà super ! Car à force de nous dire que c’est la crise et que la France n’est plus ce qu’elle était, il y en a qui finissent par le croire. Alors j’entends aussi : « Ben avec les millions qu’ils gagnent, c’était quand même la moindre des choses ! » Oui, bien sûr, sauf qu’ils auraient quand même touché leurs millions ! Enfin, moi qui ne suis pas spécialement patriotique, cette liesse générale, cette mer de drapeaux tricolores, cette Marseillaise plusieurs fois entonnée et braillée à plein gosier par les petits qui accompagnaient les joueurs, eh bien ça m’a fait chaud au coeur. Alors si le sport ne servait qu’à redonner la fierté à un peuple, je suis pour !

  • Il n’y a plus que là qu’on est patriotes, en plus et qu’on entonne voire claironne la Marseillaise avec émotion.

  • je ne résiste, à ce propos de vous communiquer l’éditorial du « Coq des Bruyères » dont je suis un fidèle lecteur :

    Anthony CASANOVA est politiquement correct

    En France, comme ailleurs, le sport, et plus particulièrement le foot, est une « religion ». Et tous les deux ans on atteint au paroxysme mystique avec les compétitions internationales. C’est pour cette raison qu’en mécréant convaincu, je n’espère qu’une chose : la défaite de l’Équipe de France ou des bleus pour les intimes. A dire vrai, il s’agit moins d’une animosité quelconque pour tout ce qui concerne le spectacle désopilant de 22 millionnaires en short se disputant un ballon durant 90 minutes, qu’une profonde aversion pour tout ce qui touche au patriotisme. Rien que d’entendre la « France contre l’Espagne » me triture les nerfs, mais au moment des hymnes… je ne vous raconte même pas ! Et les supporters, ah les supporters ! Ces espèces de cons avec un drapeau à la main, un coq dans l’autre, et vociférant la « Marseillaise » à s’en faire péter le groin, on peut se dire que si c’est ça la France, il vaut mieux être apatride !
    Dans ma carrière « d’anti-équipe-de-France, l’année 1998 fut un clavaire… Ah putain, j’en ai chié… rien que d’y penser j’en cauchemarderai presque. Et puis, il y eu l’Euro 2000… et vraiment lorsqu’on est, comme moi, fortement sujet à la misanthropie, je peux vous assurer que ce ne fut pas de tout repos. Mais voilà, comme dit le proverbe « bien de chez vous » : « Après la pluie, le beau temps », certes, mais voilà après le soleil… l’orage ! Alors je prendrai volontiers le parti de fredonner d’un petit air frondeur « parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps, le beau temps me dégoute et me fait grincer des dents ». Et depuis ce temps-là, l’équipe de France ne cesse de m’émerveiller.
    Tout commença avec la coupe du monde 2002, et l’élimination au 1er tour avec en musique de fond Johnny Hallyday et son « allez les bleus on est tous ensemble », ma jubilation devant les mines déconfites de tous ces beaufs ne fut que plus grande. S’ensuivit la coupe d’Europe 2004 et la défaite en 1/4 de finale contre la Grèce, qui marqua l’arrivée de Raymond Domenech.
    Ah Raymond, mon frangin, mon pote, mon champion ! Comment te remercier ? Je ne le pourrais jamais tant je serais incapable de te rendre tout le bien que tu m’as donné. Pour reprendre une expression américaine, je dirai que mon premier « What the fuck ? made in France » eu lieu en finale de la coupe du monde 2006, lorsque l’idole des yaourts, Zinedine Zidane, mit fin à sa carrière de la manière la plus stupide qui soit, par un coup de tête dans le torse d’un joueur qui venait de lui rappeler les « infidélités » de sa rombière. MAGIQUE !
    Puis vient l’Euro 2008 et le second « What the fuck ? made in France » qui fut si inattendu que j’en frissonne encore : élimination dès le 1er tour, et demande en mariage du sectionneur en direct. SUPERBE ! Mais on arrête pas une équipe qui vous fait rire, et ce fut le 3ème « What the fuck ? made in France » avec la grève dans un bus lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud ! SUBLIME !
    Alors ce soir, car en écrivant cette chronique je ne connais pas encore le résultat du match retour de la France « contre » l’Ukraine, je suppose que nous allons assister à l’apothéose : l’élimination dès les barrages ! Au revoir coupe du monde ! Au revoir Marseillaise, sans parler du chauvinisme des « journalistes » et autres commentateurs sportifs… LE PIED !
    Alors, je tiens ici, à remercier tous ceux qui participèrent à cette débâcle, je vous en serai éternellement reconnaissant, et le déclare solennellement : Vive la France (qui perd).

    par Anthony Casanova

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : LES VÉNITIENS S’INSTALLENT DANS LE PAYS AGENAIS

    • Ah ! le pauvre ! comme il doit être malheureux ! Il n’aurait pas dû écrire sa chronique avant la fin du match… Mais pourquoi tant de haine envers cette bande de millionnaires en short qui se disputent un ballon pendant 90 minutes ? Parce qu’il n’en est pas ?

  • Je pense que c’est le nationalisme déplacé et le chauvinisme poussé à son paroxysme qui le dérangent…. Je ne suis pas loin de penser comme lui…. Avec un peu de recul, il vaut mieux qu’ils s’expriment ainsi, devant les écrans de télévisions et sur les tribunes des stades que dans des champs de batailles et des épurations ethniques…. Quoique des fois, ça y ressemble….

    Dernière publication sur Photos, Reportages, Chansons, Peintures, Venise : LES VÉNITIENS S’INSTALLENT DANS LE PAYS AGENAIS

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_