• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 16 octobre 2013

Archive journalière du 16 oct 2013

Balade à Pont-Aven

Aujourd’hui, belle et chaude journée ensoleillée. Alors de nouveau balade à Pont-Aven, ailleurs :

Balade à Pont-Aven dans Photos dscf0886-petit

dscf0890-petit Bretagne dans Voyages

dscf0891-petit Finistère

 

 

 

 

Légiférer sur la fessée : pour ou contre ?

Faut-il que notre société aille mal pour qu’on en arrive à envisager un texte de loi interdisant la pratique de la fessée !
Dans mon enfance, j’ai reçu des fessées et, maman à mon tour, j’ai donné des fessées !
Evidemment, il est question ici de la simple fessée administrée par un parent avec la main sur le derrière non dévêtu de son enfant.
Il n’est bien sûr pas question de châtiment corporel ou d’acte humiliant comme j’ai pu en connaître parfois par ma grand-mère qui utilisait, la vicieuse!, une petite raquette en plastique ou d’une correction publique administrée par l’instituteur, le pervers, sur fesses nues. Car ces pratiques sont bien sûr condamnables et punissables.
Je parle ici de deux ou trois tapes que l’on donne à un gamin qui ne veut pas obéir. Même si j’admets qu’il s’agit d’un acte de violence et surtout d’un aveu de faiblesse de la part de celui qui utilise la force pour se faire entendre, je reconnais que parfois, lorsqu’on se trouve à court d’arguments, la fessée reste une solution.
Et puis si on commence par légiférer sur la fessée, pourquoi alors ne pas aussi sortir un texte de loi sur la violence morale ou psychique, au moins aussi préjudiciable ? Et puis comment le juge sera-t-il informé de l’usage d’une fessée dans une famille ? Par l’enfant lui-même ? Ou peut-être par l’ex-conjoint ?
Je vous propose de donner votre avis sur la question dans le sondage ci-contre.

Résultats du sondage du 2 juillet 2013

A la question « Etes-vous pour ou contre le livre électronique (E-book) ? », 38 visiteurs ont voté :
19 sont pour
19 sont contre
Egalité parfaite !

Etes-vous pour ou contre le livre électronique (E-book) ?

  • Pour (50%, 19 Votes)
  • Contre (50%, 19 Votes)

Nombre de votants: 38

Chargement ... Chargement ...

Il y a 111 ans…

Il y a 111 ans... bertillonLe 16 octobre 1902 a lieu la première utilisation de la comparaison des empreintes digitales pour identifier un criminel.
Alphonse Bertillon, chef du service photographique de la préfecture de police de Paris, réalise que les empreintes digitales sont propres et uniques à chaque personne et qu’elles peuvent ainsi servir à trouver un coupable.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_