• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 10 octobre 2013

Archive journalière du 10 oct 2013

Balade sur le chemin Gauguin au Pouldu

Par un temps magnifique mais une atmosphère très fraîche :
Balade sur le chemin Gauguin au Pouldu dans Photos dscf0852-petit

dscf0848-petit dans Voyages

Delon soutient le FN…

J’aime l’acteur qui, jeune, était vraiment très beau. Et d’après les témoignages de certaines actrices et acteurs, il aurait des qualités, notamment la fidélité en amitié, qui font de lui un homme de cœur ou, comme on dit, une belle personne.
Alors quand j’entends que ce même Alain Delon, acteur français résidant en Suisse, accordait son soutien au parti de Marine Le Pen, je me demande comment cela est possible. Comment un homme, ne vivant pas en France, n’étant donc pas touché par l’immigration, le chômage et la criminalité qui sévissent en France et dont je peux comprendre que certains citoyens en soient exaspérés au point de vouloir se tourner vers un parti autre que la droite ou la gauche traditionnelles, peut apporter son soutien à un parti comme le Front National ? C’est sans doute le problème de la fidélité car il soutenait déjà, en son temps, le père de Marine…
Sans vouloir retirer à quiconque le droit de s’exprimer, j’ai quand même envie de dire à Alain Delon de nous laisser, nous qui vivons en France, le choix du parti que nous souhaitons voir à la tête du pays. Et puisqu’il a préféré quitter sa patrie pour aller vivre en Suisse, eh bien qu’il se contente de faire fructifier son argent et de goûter aux charmes, non contestables, de la nature helvétique au lieu de soutenir un parti dont il n’aura pas à subir les conséquences si sa présidente accédait un jour aux plus hautes fonctions de l’Etat. Car je doute que les Helvètes accueillent à bras ouverts les Français qui voudront fuir la politique du FN et M. Delon sera peut-être le premier à nous fermer les portes de sa belle maison !

Patrice Chéreau nous a quittés…

Patrice Chéreau nous a quittés... chereau-200x300
Metteur en scène de théâtre et d’opéras, réalisateur et scénariste de cinéma français, Patrice Chéreau est décédé lundi 7 octobre dernier des suites d’un cancer. Il avait 68 ans.
Parmi ses films les plus remarquables, il y a « La Reine Margot » avec la divine Adjani et « Ceux qui m’aiment prendront le train » avec Jean-Louis Trintignant. Il avait également mis en scène le « Ring » de Wagner ; personnellement, je n’avais pas retrouvé dans sa vision hyper moderne le souffle wagnérien qui anime ce monument de l’art lyrique.

La barbare

La barbare dans Livres lus la-barbare-150x150 Roman de Katherine PANCOL

Anne a vingt-deux ans. Mariée à un brillant polytechnicien, elle habite à Paris, dans un très beau logement proche du Trocadéro. Elle pourrait être heureuse, mais… elle s’ennuie. Alors pour avoir l’impression de vivre, elle prend des amants, des cinq à sept qui ne lui apportent aucune joie, à peine un peu de plaisir. Jusqu’au jour où un télégramme arrive, lui annonçant le décès de son père au Maroc où elle a grandi jusqu’au divorce de ses parents.
Pour assister aux obsèques, elle quitte Paris très vite, au grand désespoir de son mari, Alain, à qui elle manque déjà.
A l’aéroport de Casablanca, elle retrouve Serge Alsemberg, le vieil ami de son père. Ils ne se reconnaissent pas ; trop d’années ont passé depuis le départ d’Anne qui a dû suivre sa mère lorsque celle-ci, lasse des infidélités de son mari, a décidé de quitter le Maroc pour retourner en France. Paul avait promis à sa fille de la faire venir à Casablanca pendant les vacances, mais il ne l’a finalement jamais fait, par négligence et par crainte de ne plus retrouver sa petite fille qu’il aimait tant.
Serge aussi aimait beaucoup cette petite fille qu’il portait sur ses épaules et à qui il offrait des roses en plastique gagnées sur la foire. Alors quand Anne lui tombe dans les bras, anéantie par le chagrin, il lutte contre le désir qui l’assaille. Mais comme elle réclame ses baisers et sa chaleur, il se laisse aller et ils font l’amour.
Mais il revient vite à la raison et il la met dans le prochain avion pour Paris.
Peu de temps après, Alice, l’épouse de Serge, rend visite à Anne et lui confie sa peine de se savoir souvent trompée ; mais c’est le prix à payer pour garder son mari et elle l’accepte. Car les années n’ont rien changé à son amour pour lui. Amoureuse du Docteur Alsemberg, elle a financé sa clinique privée et a tout fait pour qu’il devienne le chirurgien le plus renommé de Casablanca.
Alors Anne n’a plus aucun scrupule et repart pour le Maroc. Elle traque Serge et s’introduit dans son lit pour le forcer à devenir son amant. Il finit par succomber et à tout quitter pour l’amour de cette jeune femme fantasque qui apparaît pour le quinquagénaire comme la dernière chance de vivre un grand amour.
Jusqu’où ira-t-il dans la descente aux Enfers ?
Un très bon roman qui laisse un goût amer sur la versatilité des sentiments…

Balade à Trenez

Arrivées lundi soir en Bretagne, après la visite du marché de la Ferté-Bernard et un bon dernier repas chez nos amis, notre première balade mardi a été pour la plage de Trenez. C’était bon de revoir l’océan !
Balade à Trenez dans Photos dscf0846-petit

La Ferté-Bernard

Pour notre deuxième journée chez nos amis Jeannette et Philippe, nous avons eu droit à la visite à pied de la ville. Cette fois, Monique n’avait pas oublié son appareil photo !
Située dans le département de la Sarthe et la région Pays de Loire, la ville compte un peu moins de dix mille habitants.
Notre petit périple d’environ deux heures (Hella l’a terminé dans les bras de Philippe !) nous a menés à l’église Notre-Dame-des-Marais, à la Porte Saint-Julien et aux anciennes halles et enfin jusqu’au lac aménagé en zone de loisirs.
Quelle bonne idée ont eue nos amis de quitter Dreux pour la Ferté-Bernard ! Cela ne nous déroute pas du tout de l’autoroute qui mène à Rennes et c’est une très jolie localité. En plus, Hella a pu gambader dans le jardin. Elle aurait bien voulu sympathiser davantage avec la chatte Félicie, mais elle est restée sur ses gardes, peut-être encore chagrinée par la mort récente de son copain Figaro…

La Ferté-Bernard dans Photos dscf2362-petit1

dscf2363-petit1 La Ferté-Bernard dans Voyages

dscf2370-petit1 Sarthe

dscf2371-petit1

dscf2383-petit1
Au coin d’une rue, un joli Bacchus sculpté sur la façade d’une brasserie.

dscf2388-petit1.
L’eau est partout présente dans la ville…

dscf2394-petit1

dscf2398-petit1

dscf2400-petit1

dscf2403-petit1

dscf2405-petit1

… sauf dans nos verres !!!

Pour voir toutes les photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

La Ferté-Bernard
Album : La Ferté-Bernard

26 images
Voir l'album

La Maison d’Elise

En visite pour un grand week-end chez nos amis Jeannette et Philippe, nous les avions invités à déjeuner au restaurant à proximité de la cathédrale du Mans.
L’établissement s’appelle « La Maison d’Elise ».
La salle est spacieuse, le décor moderne, le linge et la vaisselle élégants.
La carte offre une belle variété de menus et de plats à la carte aux couleurs et aux saveurs subtiles.

Les moins :
– aucun

Les plus :
- proximité de la cathédrale
- excellent menu à 36 euros (tout compris) avec des produits du terroir
- apéritif digne de ce nom avec des amuse-gueules à faire pâlir les restaus qui offrent une coupelle remplie de quelques cacahuètes et autres bretzels !
- personnel un peu guindé mais très classe et néanmoins souriant
- bon rapport qualité/prix
- chiens acceptés
- les toilettes au raffinement rare

Adresse : 8 rue du Doyenné – 72000 LE MANS – Tél: 02.43.47.85.11
Site : http://restaurant-lamaisondelise.fr/

Il y a 200 ans…

Il y a 200 ans... verdi_gr10815
Le 10 octobre 1813 naît Giuseppe Fortunino Francesco Verdi, compositeur italien, auteur de nombreux opéras dont « Rigoletto », « la Traviata », « le Trouvère »,  »Aïda »,  »Otello » etc. sans oublier son très fameux « Requiem ».
Très populaire de son vivant, Verdi jouit toujours d’une immense renommée et ses œuvres rencontrent toujours de grands succès.
Il décède en 1901.

 

Le Mans

Le lendemain de notre arrivée chez mon amie Jeannette, nous sommes allées visiter Le Mans et plus particulièrement la cathédrale Saint-Julien.
Malheureusement, Monique avait oublié son appareil photo ! Heureusement, les téléphones portables ne servent pas qu’à passer et recevoir des appels téléphoniques !!!
Avant d’aller à la découverte de cet imposant édifice religieux, nous étions allés déjeuner dans un restaurant gastronomique à proximité de la cathédrale : La Maison d’Elise. Cet établissement de renom fera l’objet d’un article séparé car il vaut le détour !
Voici les informations que j’ai trouvées sur le site de l’Office de Tourisme de la ville du Mans et que je me contente de recopier :

« La cathédrale du Mans a été construite entre le XIe et le XVe siècle. Cinq siècles qui lui ont apporté une diversité de styles dans une fusion de roussard, de calcaire et de verre. Une richesse qui fait d’elle une cathédrale précieuse de l’art religieux médiéval. La cathédrale Saint-Julien est l’une des plus vastes de France, avec ses 134 m de long pour une surface de 5000 m2. Son nom lui vient de Julien qui aurait christianisé Le Mans au IVe siècle. »

Ce qui frappe d’emblée le visiteur qui pénètre dans ce lieu de culte, c’est bien sûr sa taille mais surtout sa luminosité. Cette cathédrale, contrairement à certaines autres, n’oppresse pas ; on se sent au contraire porté par cette lumière.

Le Mans dans Photos 05102013470-petit1

05102013472-petit1 cathédrale dans Voyages

05102013473-petit1 Le Mans

05102013476-petit1 Saint-Julien

05102013485-petit1

05102013486-petit1

Puis nous déambulons dans le quartier de la cathédrale, dans des ruelles étroites qui finiront par nous conduire à un bistrot où nous pouvons déguster nos boissons en terrasse :
05102013493-petit1

05102013494-petit1

05102013512-petit2

05102013519-petit1

Pour voir toutes les photos, cliquer sur l’album ci-dessous :

Le Mans
Album : Le Mans

0 image
Voir l'album




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_