• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 25 juin 2013

Archive journalière du 25 juin 2013

Les beaux jours

Les beaux jours dans Films vus les-beaux-jours-150x150 Un film de Marion Vernoux avec Fanny Ardant, Laurent Lafitte, Patrick Chesnais, etc.

Caroline, dentiste et épouse de dentiste, est à la retraite. Elle a elle-même provoqué ce retrait de la vie professionnelle après avoir perdu sa meilleure amie. Le remords est grand de n’avoir pas été présente à ses côtés pour lui manifester son amitié durant cette phase ultime de la vie. Une absence motivée par quelques détartrages en plus !
Ses deux filles lui ont offert un forfait découverte aux « Beaux jours », un centre d’activités et de loisirs pour retraités. Caroline s’y rend, sans conviction. Le premier contact avec l’animatrice de théâtre est un peu difficile ; Caroline n’accepte pas d’être traitée comme une enfant. Mais le besoin d’une formation en informatique la pousse à retourner aux Beaux Jours. Le formateur, Julien, est un séduisant garçon qui multiplie les conquêtes. Caroline se laisse séduire par le jeune homme qui a l’âge de ses filles. Une relation ambiguë s’installe.
Mais que cherche Caroline ? Une aventure extra conjugale ? Une manière agréable de tuer le temps ? L’espoir de rattraper le temps perdu ? L’illusion de la jeunesse ? Le plaisir de transgresser les règles et de jouer avec le feu ? Une façon de réveiller son couple ?
Un film un peu banal s’il n’y avait la sublime Fanny Ardant. Si elle était mon dentiste, je n’irais pas à mes rendez-vous la peur au ventre ! Patrick Chesnais est également très bon.

Il y a 66 ans…

Il y a 66 ans... anne-franck-le-livre-285x300Le 25 juin 1947 paraît le journal d’Anne Frank.
Cette version originale en néerlandais est suivie d’une seconde publication en 1950 puis d’une version américaine en 1952. Le livre connaît un succès mondial toujours constant.
Anne, une jeune fille juive, née en Allemagne en 1929, est contrainte de fuir le nazisme avec sa famille. Ils se réfugient et se cachent à Amsterdam. En 1942, l’adolescente reçoit un beau cahier pour son anniversaire. Elle commence à écrire son journal intime. Le récit s’interrompt brutalement en août 1944, au moment où la famille d’Anne et d’autres réfugiés vivant dans leur cachette sont arrêtés et déportés. De la famille Frank, seul le père survivra à la déportation.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_