• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 11 juin 2013

Archive journalière du 11 juin 2013

La Dent Creuse

Comme toujours en vacances, la veille du départ, nous sommes allées au restaurant. Nous avions choisi Vézelay, très proche de notre location, et sélectionné « La Dent creuse » après avoir examiné la carte de plusieurs autres établissements. Et nous n’avons pas été déçues !

Les moins :
- choix très restreint en vin au verre
- seulement deux menus au choix

Les plus :
- grande terrasse à l’étage
- choix varié (à la carte comme à l’intérieur des menus)
- personnel agréable
- service 7j/7 non stop à partir de 11 h 30 (de mars à novembre)
- très bon rapport qualité/quantité/prix
- chiens autorisés

Adresse : Place du Champ de Foire – 89450 Vézelay
Tél : 03 86.33.36.33
Fax : 03.86.33.36.34
Site : www.restaurant-vezelay.fr

Le testament d’Ariane

Le testament d'Ariane dans Livres lus le-testament-d-ariane-150x150Roman de Françoise BOURDIN

Dans les Landes, une vieille dame s’apprête à faire son testament. Ariane Nogaro, descendante d’une grande famille d’exploitants résiniers, a vécu douloureusement la ruine de son père et la vente de la propriété familiale. Elle avait alors dix-huit ans et s’était juré de racheter la maison. Elle s’y emploiera durant toute sa vie, avec la seule arme dont elle dispose : la séduction. Une fois de nouveau propriétaire de sa chère bastide, elle invite son jeune frère Gauthier avec son épouse Estelle et leurs quatre enfants, deux garçons et deux filles. Mais Gauthier n’a jamais aimé cette grande bâtisse perdue au milieu de la forêt proche de l’océan. La seule qui semble sensible à la beauté et l’élégance de la bastide et des objets qu’elle recèle est Anne. Elle est aussi la seule à avoir toujours montré de l’affection envers sa tante qui passe pour une folle auprès des autres membres de la famille. Aussi Ariane a-t-elle décidé de faire de cette nièce son unique héritière.
Anne vit alors avec son mari, vétérinaire associé dans un village à l’intérieur des terres, Castets, à une vingtaine de kilomètres de Dax, et leur fils unique Léonard. Afin de concilier vie professionnelle et vie familiale, Anne a repris à mi-temps et à domicile une activité de comptable indépendant. Régulièrement, elle rend visite à sa tante qu’elle apprécie pour son originalité et son humour. Anne ne s’interroge guère sur son existence ; elle aime son mari et il lui a paru normal de l’aider à réaliser ses projets : investir dans une clinique vétérinaire et construire un petit pavillon.
Lorsqu’elle se retrouve seule héritière de la bastide des Nogaro avec un petit pécule en prime pour pouvoir s’acquitter des droits de succession, Anne ne se doute pas des conséquences désastreuses du testament d’Ariane. Car elle va devoir affronter la jalousie et la rancœur dès lors qu’elle décide de garder la bastide au lieu de la vendre comme chacun s’y attend. La famille se divise alors en deux camps…
Une belle histoire familiale en deux tomes pour un très agréable moment de lecture.

Les Précieuses ridicules

Les Précieuses ridicules dans Livres lus les-precieuses-ridicules-150x150 Comédie de Molière

La fille et la nièce d’un bourgeois nommé Gorgibus, rêvent de recevoir des gens à la mode, des beaux esprits qui s’expriment dans un style à peine compréhensible à force de prétention. Magdelon et Cathos, les deux jeunes filles, ont abandonné leurs prénoms qu’elles jugent trop vulgaires pour adopter ceux d’Aminte et Polyxène. Elles refusent par ailleurs l’idée de se marier aux deux jeunes gens que Gorgibus, soucieux de la respectabilité de sa fille et de sa nièce, leur destine pour époux : Du Croisy et La Grange. Alors qu’ils sont des gentilhommes honnêtes et sérieux, elles les trouvent soudain vulgaires et indignes d’elles. Pour se venger des deux précieuses, les deux amis, un peu vexés par l’attitude dédaigneuse de Magdelon et Cathos, leur envoient leurs valets qui se font annoncer assez pompeusement auprès des deux jeunes femmes : le marquis de Mascarille et le vicomte de Jodelet. Les deux précieuses tombent littéralement sous le charme des valets déguisés et trouvent d’un goût exquis les extravagances qu’ils débitent l’un et l’autre. Seule l’arrivée des maîtres qui ne manquent pas de se moquer des deux femmes va leur faire entendre raison et prendre conscience de leur bêtise et de leur manque de discernement. Honteuses de s’être aussi facilement trompées, elles rudoient les deux valets qui se plaignent à leur tour du mauvais traitement qu’ils ont à subir.
Cette pièce de Molière, très courte, se lit très vite et le lecteur, en dépit des siècles qui le séparent de l’auteur, découvre une prose tout à fait moderne et une intrigue absolument transposable dans notre vingt et unième siècle. Car il y a toujours des hommes et des femmes dépourvus de bon sens, facilement séduits par le langage et l’apparence de personnes qui brillent davantage par leur superficialité que par la profondeur de leur esprit !…
Se replonger dans les grands classiques est toujours un plaisir !

Il y a 85 ans…

Il y a 85 ans... fabiola
Le 11 juin 1928 naît Doña Fabiola, épouse du roi Baudouin Ier de Belgique, cinquième reine des Belges, de 1960 à 1993.
Le 15 décembre 1960, elle épouse à Bruxelles le roi Baudouin de Belgique, fils du roi Léopold III et de la reine Astrid. Le couple royal n’aura pas d’enfant et vit simplement au château de Laeken. Tous deux sont réputés pour leur grande foi catholique.
Depuis son mariage, la reine est aux côtés de son époux pour assister aux cérémonies officielles, se rendre en voyage d’État et recevoir les personnalités étrangères de passage à Bruxelles.
Très attentive aux problèmes rencontrés par les handicapés, elle crée en 1967 la Fondation nationale Reine Fabiola pour la Santé Mentale et multiplie les visites dans les institutions spécialisées. Avec son époux, elle représente la Belgique en 1990 à New York au premier Sommet mondial des Nations Unies sur l’enfance.
Le roi Baudouin décède en Espagne le 31 juillet 1993. Son épouse assiste très dignement aux funérailles, habillée en blanc. Elle paraît dès lors peu en public afin de ne pas faire de l’ombre à sa belle-soeur la reine Paola. Elle est cependant présidente d’honneur de la Fondation Roi Baudouin.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_