• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 6 janvier 2013

Archive journalière du 6 jan 2013

Plaidoierie pour la vie

Cette vidéo n’est pas récente – elle date de janvier 2012 – mais elle est toujours d’actualité.
Alma, une lycéenne de seize ans, a remporté ce jour-là le concours de plaidoierie organisé par le Mémorial de Caen. Elle avait choisi pour thème le bout du bout de la vie, celui que nous redoutons tous plus ou moins, et elle l’a transcendé.
Cette intervention a dû réconcilier plus d’un adulte avec notre jeunesse…


Il fait si bon vieillir... par MEMORIALCAEN">http://www.dailymotion.com/video/
Il fait si bon vieillir... par MEMORIALCAEN

Un recteur de l’île de Sein

Un recteur de l'île de Sein dans Livres lus un-recteur-de-lile-de-sein-150x150 Roman de Henri QUEFFELEC

L’histoire se situe vers le milieu du XVIIe siècle et s’inspire d’un fait divers del’époque.
Les habitants de l’île de Sein, au large de la Pointe du Raz en Bretagne, se retrouvent régulièrement sans prêtre. Tous ceux que l’évéché leur envoie finissent par partir, incapables de s’acclimater aux rudes conditions de vie que leur impose leur situation géographique.
Thomas Gourvennec, pêcheur et bedeau, se désole de voir partir le curé qu’il a servi pendant une dizaine d’années et qu’il pensait bien qu’il soit un jour enterré dans le cimetière du village. Mais lui aussi s’en va, désertant l’église et les Sénans, pourtant de bons chrétiens malgré la sauvagerie que leur attribuent volontiers les gens du continent. Thomas continue à s’occuper de l’église tant et si bien qu’un jour, un dimanche, il rassemble les paroissiens et monte en chaire. Il harangue les villageois qui se mettent à chanter avec tant de ferveur que l’ancien bedeau décide de partir à Quimper pour supplier l’évêque de vite leur envoyer un curé.
Mais le temps passe et rien ne vient. Alors pressé par tous les habitants, Thomas s’installe au presbytère et endosse la charge de recteur. Mais son aura ne fait pas que des heureux…
Merveilleusement écrit, ce roman n’en est pas moins très ennuyeux… Pour moi, Henri Queffélec est le Giono de la mer ! Sa prose a sur moi le même effet soporifique que celle de l’écrivain provençal. Quand le livre ne me tombait pas des mains en même temps que se fermaient mes paupières, le soir au lit, mon esprit vagabondait quand je lisais en pédalant sur mon vélo d’intérieur, et je devais relire chaque phrase deux fois pour en saisir le sens. On comprendra pourquoi j’ai mis aussi longtemps à lire ce petit roman ! Et il y en a encore cinq autres pour compléter la série « Les roman des îles » du même auteur que j’ai récemment achetée…

Bon vent !

Bon vent ! dans Coups de gueule depardieu
Voilà le commentaire que m’inspire le comportement de Gérard Depardieu qui vient d’obtenir la nationalité russe après avoir courtisé les Belges.
Même si je reconnais qu’il est un excellent acteur, je boycotterai dorénavant ses films car un homme qui change de passeport comme de slip ne force pas le respect.
Je peux comprendre que l’on change de nationalité par amour ou pour sauver sa peau ; toutes les autres raisons, souvent liées à l’appât du gain, sont méprisables. Car Depardieu, petite frappe qui aurait sans doute passé une partie de sa vie en prison s’il n’avait eu la chance que le cinéma s’intéresse à lui, oublie qu’il doit tout à la France. Alors c’est un peu trop facile, maintenant que le pays est dans la mouise, de lui tourner le dos en emportant ses millions !
Quant à Brigitte Bardot, dont les motivations sont tout aussi oiseuses, qu’elle aille donc dans ce beau pays qu’est la Russie. Car beau, il l’est sans aucun doute. Démocratique ?… Je pense qu’il y a encore du boulot, même si c’est déjà beaucoup mieux qu’avant ! Mais je doute que les animaux soient mieux traités que les hommes !
Enfin bref ! que ces traîtres aillent donc tous au diable ; de toute façon, ils dépensaient déjà leur pognon ailleurs qu’en France !

Hella vous présente ses meilleurs voeux

Hella vous présente ses meilleurs voeux dans Hella 06012013527-petit

La chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique dans Coupures de presse gloria-01

Il y a 268 ans…

Il y a 268 ans... montgolfier_pr8812
Le 6 janvier 1745 naît en Ardèche Etienne Montgolfier, inventeur avec son frère Joseph de la montgolfière.
Avant-dernier d’une famille de seize enfants, il est différent de son frère aîné, notamment plus brillant à l’école. Il étudie l’architecture à Paris mais en 1772, il est rappelé au pays par son père après le décès de Raymond, l’ainé des frères Montgolfier. Etienne prend donc la direction de l’entreprise familiale et Joseph devient responsable technique des ateliers de la papeterie qui compte environ trois cents ouvriers. La prospérité de l’entreprise leur permet les expériences qui mèneront à faire s’envoler un ballon qui portera leur nom.
Etienne Montgolfier décède en 1799.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_