Tenter de vivre

Tenter de vivre dans Livres lus livre-vierge-107x150Poèmes de Denise RICHARD-FLIELLER

Ce recueil est un petit bijou ! L’écrin n’est pas sublime, mais les vers sont des perles, des pierres précieuses finement ciselées et délicatement assemblées.
Le titre est explicite : la mort est omniprésente et il s’agit ici de survivre, tant bien que mal, à la disparition de l’être aimé. La solitude est évoquée, ainsi que le désarroi :

« Comment, sans ton appui, reprendre la bataille ? »

Une prière est adressée au disparu :

« Reviens, silencieux tel un vol de phalène ».

Outre sa douleur personnelle et intime, l’auteur élargit son champ de réflexion et s’interroge sur la situation en Syrie :

« J’imagine plutôt telle cité martyre
Où Bachar assassine en toute impunité
Les amoureux de liberté. »

Et toujours le même questionnement comme une antienne :

« Pourquoi faut-il, en vérité,
Payer avec autant de larmes
L’espérance d’éternité ? »

Puis le poète se fait rêveur :

« Auréolés d’amour, purifiés d’absence,
Ils écoutent, muets, sous la dalle reclus,
Un arioso lent que ma douleur cadence. »

avant de reporter son regard sur le monde en guerre :

« Ni mouvement, ni pestilence.
La mort habille le silence,
Lourd comme l’âme d’un faquin. »

Le dernier poème évoque « Le rendez-vous de Samarcande », le lieu et l’heure où frappe le destin auquel nul n’échappe :

« Allègre conducteur, tu te crois tout puissant ;
Ecoute donc la voix lancinante qui scande :
Moins vite, malheureux, tu cours vers Samarcande ! »

Cet ouvrage a été édité par la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France) en récompense du Grand Prix des Poètes Lorrains 2012 qu’elle a décerné à Denise Richard-Flieller. Les puristes dénicheront dans les onze poèmes présentés quelques imperfections quant à la prosodie. J’y vois au contraire une grande maîtrise des règles de la poésie classique auxquelles le poète a parfois sciemment dérogé pour ne pas sacrifier le fond à la forme.

Pour vous procurer cet ouvrage confidentiel, vous pouvez m’écrire isabelle.chalumeau@orange.fr  afin que je vous mette en relation avec l’auteur.

4 Réponses à “Tenter de vivre”


  • La poésie n’est pas mon truc mais on comprend, à lire cett critique enthousiaste, que l’ouvrage vaut le détour

  • Denise RICHARD- FLIELLER

    Merci de tout coeur, chère Isabelle, pour cette présentation de mon recueil.Je connais votre exigence littéraire et je l’apprécie d’autant plus qu’elle me convient parfaitement même si je ne la maîtrise pas toujours à la perfection.Je suis d’autant plus sensible à cet éloge.
    D’accord pour envoyer l’opuscule aux amateurs.Je serai heureuse de leur faire partager mes émotions et de recevoir leurs critiques : il n’y a rien de tel pour progresser!

  • Un recueil magnifique, tout en émotion, tendresse, amour et fidélité.

    Les sentiments, d’une immense beauté, de grande puissance, ne sont que vibration et force, qui nous entrainent sur les sentiers de l’Absolu.

    Cet ouvrage offre l’éblouissement d’un éclat de diamant.

  • Oui Denise, tout à fait d’accord avec vous. Les compliments font très plaisir et sont nécessaires pour encourager l’artiste à poursuivre ses efforts, mais seules les critiques, constructives bien sûr, permettent de progresser. Malheureusement, de nombreux artistes perçoivent très mal les critiques et force est de constater qu’ils ne progressent pas. Mais peut-être pensent-ils ne pas devoir progresser ! ;-) Ah les artistes ! de drôles de bêtes ! :lol:

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_