• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 octobre 2012

Archive journalière du 5 oct 2012

Nancy, les Jardins Ephémères

Jusqu’au 4 novembre, la place Stanislas accueille le 9e Jardin Ephémère de Nancy. Jean Prouvé est cette année à l’honneur sur le thème : « Jean Prouvé, le végétal dessine le design ».
Quelques chiffres pour la réalisation de ce jardin au coeur de notre ville par le service des Parcs et Jardins de Nancy :
10834 plantes – 55 arbres et arbustes – 70 m² de prairies fleuries – 630 m² de gazon
204 m de barrières végétales – 11 stères de bois – 35  de gaine de ventilation
La visite peut se faire de 8h à 22 h et les dimanches, de 10h à 20h, l’Hôtel de Ville ouvre ses portes et met son balcon à la disposition des visiteurs. C’est sûr qu’une vue plongeante doit valoir le coup !

Nancy, les Jardins Ephémères dans Divers dscf1267-petit1

dscf1272-petit1 Jardins Ephémères dans Photos

dscf1278-petit1 Nancy

dscf1284-petit1

dscf1301-petit1

Hella s’en va-t-en ville…

Première sortie de Hella dans la grande ville.
Dans la voiture, pas de problème, elle a déjà effectué plusieurs voyages pour aller dans la famille dans les Vosges.
Arrivées sur le parking Vaudémont, grosse panique : il fallait descendre une volée de marches ! Or Hella est comme son papa, elle ne descend pas les escaliers qu’elle ne connaît pas !!! Il a donc fallu faire connaissance !… Quelques minutes plus tard, après de vifs encouragements, nous arrivions en bas… Déjeuner aux Césars. Hella est bien sûr acceptée et… admirée ! Elle se couche sagement sous la table et ne se mnifeste que deux fois par un aboiement aigu.
Puis balade sur la Place Stanislas pour admirer les Jardins éphémères qui la laissent de marbre… Enfin, vraie balade à la Pépinière où elle fait connaissance avec quelques chiens.
Trois heures plus tard, nous voilà de retour à la maison. Je pensais que le bruit et le monde l’avaient fatiguée… Pensez-vous ! A peine débarrassée de son harnais, elle se rue dans le bureau et chipe un recueil de poésie dans la malette que j’étais en train de préparer pour dimanche et part le grignoter dans un coin ! Heureusement, Monique arrive à temps !
Maintenant, la chipie roupille sur mon fauteuil et s’étire régulièrement avec volupté en enfonçant ses petites pattes dans mes reins. Je n’ai plus qu’une demi-fesse sur le siège… encore un peu et je glisserai sous la tablette du clavier !

Hella s'en va-t-en ville... dans Hella dscf1282-petit

dscf1293-petit épagneul tibétain dans Photos

dscf1309-petit Hella

dscf1310-petit

Le jardinage…

…j’adooooore !!!

Le jardinage... dans Hella dscf0364-petit

dscf0365-petit épagneul tibétain dans Photos

Rendez-vous dimanche à Blainville-sur-l’Eau

Monique et moi vous donnons rendez-vous à la Maison des Fêtes et de la Culture en compagnie de nombreux autres artistes et artisans d’art.

Rendez-vous dimanche à Blainville-sur-l'Eau dans Expos et salons du livre affiche-expo-blainville

Il y a 299 ans…

Il y a 299 ans... Diderot
Le 5 octobre 1713 naît Denis Diderot.
Fils d’un coutelier, il fait des études de théologie à Langres chez les jésuites.
Il arrive à Paris en 1728 et occupe divers emplois. En 1741, il se marie avec une lingère.
Il fait la connaissnce de Jean-Jacques Rousseau en 1742.
Après avoir appris l’anglais tout seul, il devient traducteur.
En 1745, il fait la connaissance d’un libraire, Le Breton, puis de d’Alembert l’année suivante pour le projet d’une Encyclopédie.
En 1749, il est emprisonné à Vincennes pour avoir publié la Lettre sur les aveugles dans laquelle il adopte un matérialisme athée.
En 1751, le premier volume de l’Encyclopédie est publié.
En 1757, Diderot publie une pièce, « Le Fils naturel », dans laquelle il expose ses thèses sur le bonheur individuel et le bien général. Il se fâche avec Rousseau.
En 1760, il écrit « La Religieuse » puis commence « Le Neveu de Rameau »
En 1765, l’impératrice de Russie, Catherine II, achète la bibliothèque de Diderot.
L’Encyclopédie est l’oeuvre majeure de l’écrivain à laquelle il a consacré une vingtaine d’années et qui fut combattue par les pouvoirs de l’époque.
A l’âge de 60 ans, supportant mal la solitude, Diderot voyage et va jusqu’à Saint Pétersbourg. il écrit un dernier roman, « Jacques le Fataliste ».
Il décède en 1784.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_