La Lorraine Filippetti au gouvernement

La Lorraine Filippetti au gouvernement dans Politique filippetti-nouvelle-ministre-de-la-culture_126681_w250
La Mosellane Aurélie Filippetti, 38 ans, a été nommée ministre de la Culture dans le gouvernemnt de François Hollande.  Agrégée de lettres classiques et écrivain elle-même, on ne peut que se réjouir de ce choix pour remettre la culture sur le devant de la scène en France.

9 Réponses à “La Lorraine Filippetti au gouvernement”


  • C’est une vraie bonne nouvelle car notre nouveau ministre est également un très bon écrivain.
    Aurélie FILIPPETTI vient du milieu ouvrier (son père était mineur)

  • Je n’ai personnellement encore rien lu d’elle, mais je vais tâcher de combler cette lacune !

  • Les première mesures sont plutôt de bonne augure. n’en déplaise aux partisants de la droite, leur « chouchou » avait augmenté son salaire et celui de ses ministres alors que le nôtre les baisse. On ne pourra pas lui reprocher de ne pas tenir une de ses premières promesses.

  • Bonjour ZAZ,
    Je n’ai jamais lu « Les derniers jours de la classe ouvrière », un livre sans doute de qualité si l’on en juge les critiques, mais l’auteur d’un seul livre peut-il être qualifié d’ écrivain ? (vous faites vous-même beaucoup mieux…) Et quand, en plus, « l’écrivain » en question abandonne l’écriture pour passer à la politique, et en profiter, je me pose quand même certaines questions…
    Bien à vous.

  • Bonsoir Olivier,

    à partir de combien de livres peut-on être considéré écrivain ? Une personne ayant publié une vingtaine de livres est-elle forcément plus écrivain qu’une autre n’en ayant publié qu’un ? Madame de Lafayette, Bernardin de Saint-Pierre et Alain Fournier, auteurs d’une seule oeuvre, n’en sont pas moins de grands écrivains, qu’on aime ou non leurs bouquins. Et puis Filippetti en a publié 2 ! ;-) Mais je vous en dirai plus quand je l’aurai lue !

  • C’est ma copine…une vraie socialiste
    contente qu’elle soit ministre (il paraît que c’est à la place de Martine Aubry…)

    en plus, elle « sévit » dans ma circonscription Rombas-Bouzonville en Moselle et tenais permanence à Guénange après Jean-Marie Aubron.
    je ne l’ai pas encore lue non plus…

  • Extrait du livre « Les derniers jours de la classe ouvrière »

    Deux enfants dansaient et sautaient dans la cour déserte de l’école primaire. Deux petites filles surprises et ravies par la joie de la cité. Personne ne les avait vues sortir. Elles ne comprenaient pas pourquoi c’était si surprenant que la gauche ait gagné. Elles vivaient au milieu de militants communistes, parfois socialistes. La droite, ça devait bien exister, puisqu’on en parlait, mais c’étaient les patrons, c’était loin. Il y avait donc de vraies gens qui ne votaient pas communiste ? Elles ne se posèrent pas longtemps la question. Qu’importe la raison, c’était un soir de fête. Elles se sentaient un peu ridicules, mais il fallait marquer le coup. Elles grimpèrent sur le mur de l’école, levèrent leurs visages vers la voûte constellée d’étoiles et crièrent du plus fort de leur souffle de huit ans : \ » On a gagné ! On a gagnééé !

  • Je ne suis pas certaine qu’en 1981, puisque je suppose que c’est de cette année-là dont il s’agit, on chantait ainsi « On a gagné ! » Mais peut-être ; je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, je lirai certainement ce livre pour me forger ma propre opinion sur la prose de notre nouveau ministre de la Culture.

  • En 1981 (mais oui j’étais déjà né) je me souviens bien d’avoir entendu dans toutes les rues de Neuves-Maisons « On a gagné » mais à l’époque je n’avais pas saisi toute la portée de l’évènement …

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_