Le voleur d’ombres

levoleurdombres.jpg Roman de Marc LEVY

Un jour, le monde du narrateur – qui n’a pas de nom – s’écroule : son père quitte la maison. Ce même jour, il avait découvert un étrange pouvoir : il lisait dans le cœur des autres en chevauchant leur ombre. Alors qu’il s’apprêtait à confier ce secret à son père, celui-ci s’en allait, les laissant, lui et sa mère, dans la peine. Durant toutes les années de son enfance et de son adolescence, il a attendu la visite de son père qui n’est jamais venu le voir, ainsi qu’il l’avait promis. Alors il se raccroche à sa mère et à son ami Luc, le fils du boulanger. Un jour, en vacances avec sa mère au bord de la mer, il fait la connaissance de Cléa, une petite fille sourde et muette. A la fin de la semaine, il lui promet de revenir l’année suivante. Malheureusement, il n’a jamais pu honorer cette promesse car sa mère et lui ne sont jamais retournés en vacances à cet endroit.
Devenu adulte, il part étudier pour devenir médecin. Il rencontre Sophie. Depuis l’enfance, il ne parle plus beaucoup avec les ombres ; pourtant, une fois, il parvient grâce à son étrange pouvoir à deviner le secret d’un petit garçon qui se laisse mourir de faim. Il conquiert ainsi le cœur de Sophie. Mais leur relation a du mal à prendre son envol, même s’il emmène la jeune fille dans son village pour qu’elle fasse la connaissance de sa mère et de son meilleur ami à qui il propose de venir réaliser son rêve : étudier la médecine. Les deux garçons et la jeune fille forment un trio aux sentiments ambigus et aucun ne semble vraiment heureux.
Et puis un jour, alors qu’ils sont tous les trois dans une station balnéaire, le passé remonte à la surface et tout bascule. Il se souvient de cette plage, de ce phare, de ce petit garçon qu’il était manipulant un cerf-volant, et cette petite fille, Cléa…
Dans ce roman, humour et émotion alternent avec bonheur et le lecteur qui apprécie l’univers imaginaire de l’auteur entrera sans difficulté dans la peau du personnage qui a en lui plus d’humain que de surnaturel.
Un très bon Marc Lévy, peut-être le meilleur.
 

0 Réponses à “Le voleur d’ombres”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
last0day |
Xerablog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_