• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 18 mai 2011

Archive journalière du 18 mai 2011

Le voyage dans le passé

voyagedanslepas10.jpg Roman de Stefan Zweig

Louis, d’origine très pauvre, parvient par les études et le travail à un niveau social qui lui donne accès à un monde insoupçonné. Mais toujours les circonstances de sa condition qui demeure, sinon misérable, en tout cas très modeste, viennent l’humilier.
Un jour, son employeur, affaibli par la maladie, impressionné par les capacités et le sérieux du jeune homme, lui propose un poste de secrétaire particulier. Après un premier refus, Louis finit par accepter. Alors qu’il redoutait le malaise familier ressenti à chaque fois qu’il était entré dans une grande maison pour intégrer la chambre que l’on mettait à la disposition du répétiteur, poste qu’il assurait pour financer ses études, il se sent d’emblée à l’aise dans la grande et belle demeure de son employeur. La maîtresse de maison n’est pas étrangère à ce sentiment car l’épouse du patron de Louis a l’art de combler tous les souhaits exprimés par le jeune homme sans toutefois jamais rien faire qui pût froisser sa susceptibilité.
Un jour, son employeur lui demande de partir au Mexique pour gérer une affaire délicate. La rémunération est importante et Louis accepte. Mais à la seconde où il consent à partir, il réalise que l’idée de ne plus voir l’épouse de son patron lui est insupportable, constatant par la même occasion la nature de ses sentiments pour elle. Or ces sentiments sont réciproques et elle est autant bouleversée que lui. Alors qu’elle s’apprête à se donner à lui, elle se reprend et lui promet d’être sienne à son retour. Louis s’en va, la tête pleine de l’image de celle qu’il aime. Deux ans sont vite passés. Hélas, la guerre éclate. Empêché de rentrer au pays, il se marie et oublie un peu celle qu’il a tant aimée et attendue. Neuf années passent… A l’occasion d’un voyage d’affaires, il se rend en Allemagne. Il la contacte, elle est devenue veuve. Ils se revoient et tentent de reprendre leur idylle là où ils l’avaient laissée…
Un très beau roman, ou nouvelle, avec une analyse très fine des sentiments amoureux et de la complexité de l’âme humaine. 

Il y a 114 ans…

dracula1sted.jpg Le 18 mai 1897 sort Dracula, roman de l’écrivain irlandais Bram Stoker, librement inspiré du personnage historique Vlad Tepes Dracula – le nom de famille Dracula signifie dragon ou diable – souverain cruel qui empalait ses ennemis. Dans son roman, Stoker a également été influencé par le mythe des goules buveuses de sang de son pays et il fait de Dracula un monstre qui s’attaque à la bonne société de l’époque.
Ce personnage a inspiré de nombreux auteurs et cinéastes et Christopher Lee est l’acteur qui incarne le vampire dans plusieurs films.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_