• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 6 décembre 2010

Archive journalière du 6 déc 2010

Lunélivres 2010

remisedesprixdegraffigny.jpg

Salon littéraire de Lunéville

Hier avait lieu le 4e salon du livre « LUNELIVRE » à Lunéville. Nous étions un peu moins de cent auteurs à présenter nos ouvrages. A l’issue de cette manifestation, plusieurs prix littéraires furent décernés. Ma « Lavandière d’Igney » n’a pas eu le Prix Léopold convoité, mais j’ai obtenu le Prix Charles Maire pour mon poème Ô femme universelle ! envoyé au concours Graffigny.
M’étant tournée vers l’écriture d’une saga familiale, ce poème fut le seul et unique composé durant toute cette année 2010 et c’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai reçu ce prix.

Lunélivre 2010
Album : Lunélivre 2010
4e salon littéraire à Lunéville
8 images
Voir l'album

Ô femme universelle !

Au-delà de la mort, Ferrat chante Aragon
Et la femme toujours est l’avenir de l’homme,
Qu’elle obéisse au maître ou croque dans la pomme,
De New-York à Paris, d’Alger à Saigon.

Cheveux courts sur la nuque ou très longs sous le voile,
Elle offre un corps d’albâtre ou d’ébène à l’amant,
Ou l’époux tyrannique, objet de son tourment ;
En ses yeux meurt ou naît la lueur d’une étoile.

Quelquefois lapidée, elle expire en public
Pour avoir osé vivre un amour adultère ;
Ailleurs, l’homme trompé traite plus bas que terre
L’infidèle à l’abri d’un appartement chic.

Qu’il soit ou non béni, le fruit de ses entrailles
Reste son privilège et sa force et son droit ;
En son ventre fécond, le futur enfant croît
Et sa mère construit d’invisibles murailles :

« Que ma fille jamais ne subisse d’abus,
Qu’au soleil de son père elle vive authentique,
Et mon fils ne succombe au champ patriotique,
Comme chair à canon sous le feu des obus. »

(Ce poème a obtenu le Prix Charles Maire au concours littéraire Graffigny de Lunéville)

Il y a 1667 ans…

… le 6 décembre 343, mourait Nicolas de Myre, plus communément connu sous l’appellation de saint Nicolas, persécuté par l’Empire romain. Protecteur des enfants – il aurait ressuscité trois gamins tués par un boucher – des veuves et des faibles, il est aujourd’hui le saint patron des navigateurs, des prisonniers, des avocats et bien sûr des enfants sages à qui il distribue des friandises.
saintnicholasbulgaria.jpg




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_