• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 7 octobre 2010

Archive journalière du 7 oct 2010

Donnant donnant

donnantdonnantbefo.jpg Film d’Isabelle Mergault avec Medeea Marinescu, Sabin Azéma, Daniel Auteuil, etc.

Constant, en prison, clame son innocence : certes il a tué, mais par accident. Sa femme néanmoins le quitte. Alors, profitant d’un séjour à l’hôpital après un accident vasculaire cérébral, il s’évade. Il échoue dans une péniche désaffectée où le découvre Silvia. Elle conclut un marché avec lui : il tue sa mère d’adoption pour qu’elle puisse hériter et partir à Paris, sinon elle le dénonce à Paris. Il accepte, mais rien ne marchera comme prévu.
Daniel Auteuil réalise une belle performance avec les séquelles de son AVC, Sabine Azéma en fait un peu trop en vieille dame déprimée et Medeea Marinescu est aussi jolie et attendrissante que dans le premier film de Mergault. Cependant, la mayonnaise ne prend pas. On rit à certaines répliques, on sourit à certaines scènes, mais on ne parvient pas à croire à cette histoire bourrée de clichés et de caricatures, même si on passe un bon moment.

Granville et l’Odyssée

granvilleetlodysse.jpg Roman d’Olivier GABRIEL

L’histoire commence à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Deux mois avant l’armistice, une flottille allemande stationnée dans les îles anglo-normandes attaque par surprise le port de Granville dans l’intention de s’approvisionner en charbon. Ce débarquement sur Granville, Hans Kapp, lieutenant allemand, l’a rêvé à la manière des aventures d’Ulysse.
A la faveur d’un incident, Kapp est empêché de participer à l’attaque ; il voit alors la possibilité de s’échapper avec ses hommes en interceptant un bateau de pêche, pour gagner l’Allemagne par la mer. Durant ce voyage, ils vont revivre les principales aventures du roi d’Ithaque dans l’Odyssée de Homère.
Ce roman, sur fond historique réel, est très intéressant pour ce parallèle entre le voyage de Kapp et celui d’Ulysse. Malheureusement, de nombreuses coquilles émaillent ses pages et gâchent un peu la lecture.

Une lueur de lucidité…

humourjollelectricit.gif

Le salon d’automne du Cercle des Arts

cercledesartsoctobre.jpg

Le Cercle des arts expose les œuvres de ses artistes dans la salle de spectacle du Cilm, à l’occasion du 17e Salon d’automne. Des œuvres variées qui ne manquent pas d’attirer l’œil de part leurs couleurs vives et chatoyantes.
Au total dix-neuf artistes sont réunis pour afficher une palette de créations uniques. La palette, un sujet par ailleurs illustré dans l’une des toiles du président de l’association, Pierre Dufour, qui, au-delà du côté pictural, a ajouté une pointe d’originalité en collant de véritables pinceaux sur sa toile.
L’exposition présente également les paysages de Simone Dézavelle et de Monique Colin, les nus de Huguette Iung et de Marie-Jasmine Louise, l’auto-portrait de Philippe Ouillon, la place Stanislas de Mido Cordier et bien d’autres encore.
Ce 17e Salon d’automne compte également un invité d’honneur à titre posthume, un hommage à Pierre Hachet, figure du monde médical et aussi artistique, nancéien disparu le 3 mai au terme d’une vie riche et bien remplie. On y retrouve ses icônes et ses œuvres à l’encre de Chine à partir d’une technique de pointillés.
Un hommage salué par le maire Laurent Garcia et son adjointe déléguée à la culture, Anne-Sophie Roy, qualifiant Pierre Hachet « d’intelligent, sensible, brillant et esthète ». Une définition approuvée par son épouse, Françoise Hachet.
Les artistes ont également été remerciés par Pierre Dufour pour leur « beau travail ».
« C’est une exposition très variée. Elle donne envie de s’attarder sur certains artistes » confie Sylvie, venue à l’occasion du vernissage et séduite par un grand nombre de tableaux.
L’exposition est visible au Cilm jusqu’au vendredi 8 octobre.

(Photo et article parus dans l’Est Républicain du 06/10/2010)




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_