Il faut sauver le soldat Kerviel

« J’ai vraiment le sentiment qu’on a voulu me faire payer pour tout le monde, qu’il a fallu sauver la Générale et qu’on a tué le soldat Kerviel » déclarait le trader après sa très lourde condamnation à  cinq ans de prison dont trois fermes et 4,9 milliards d’euros de dommages et intérêts à la Société Générale.
La sentence est en effet énorme et disproportionnée au préjudice subi par la banque. Ce garçon n’est-il pas un pur produit de l’univers financier, formé pour devenir un as de la finance ? La Société Générale, qui a embauché et rémunéré Jérôme Kerviel, n’a-t-elle pas bénéficié pendant des années de son talent ? Les supérieurs hiérarchiques du jeune homme peuvent-ils prétendre  ne pas savoir ce que le salarié faisait ?  Dans de nombreuses structures, le chef est responsable de l’erreur d’un subalterne. Pourquoi pas dans ce cas ?
L’affaire Kerviel me donne l’occasion d’un nouveau sondage.

0 Réponses à “Il faut sauver le soldat Kerviel”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_