Archive mensuelle de août 2010

Laurent Fignon nous a quittés

laurentfignon.jpg
Je ne suis pas fan de cyclisme, mais je connaissais bien sûr de vue Laurent Fignon qui fut un grand champion. Et cet été, comme de nombreux Français, j’avais mal à la gorge à chaque fois que je l’entendais commenter une étape du tour.
Vainqueur du Tour de France en 1983 et 1984, il est décédé à 50 ans des suites d’un cancer. C’est bien jeune, à une époque où devenir centenaire n’est plus extraordinaire.
En entendant la nouvelle, je me suis dit que j’avais de la chance, j’ai déjà gagné trois ans…

Le château de Malbrouck

Le Château de Malbrouck à Manderen en Lorraine fut construit de 1419 à 1434 par la volonté d’Arnold VI seigneur de Sierck, sans descendance. Le château passe donc de propriétaires en propriétaires de la fin du XVème au début du XVIIème siècle.
En 1705, la France se trouve face à une Europe coalisée et à son chef de guerre, John Churchill, duc de Marlborough, que les Français surnomment MALBROUCK.
Le duc de Malbrouck se prépare à envahir la France en passant par la vallée de la Moselle et rassemble une armée de 100 000 hommes à Trèves. Puis il dispose cette armée au Château de Meinsberg à Manderen où il installe son quartier général. De l’autre côté de la frontière, le maréchal Louis Hector de Villars s’apprête à défendre le royaume français avec moins de 50 000 hommes. Face à cette inégalité des forces, Villars renonce à attaquer.
Malbrouck fait tout pour que Villars sorte de ses positions mais celui-ci ne bouge pas. Au bout de dix jours, privés de ravitaillement, les soldats de Malbrouck désertent.
Profitant d’une nuit de brouillard, le duc de Malbrouck quitte le château et retourne à Trèves.
Classé monument historique en 1930, racheté par le Conseil Général de la Moselle en 1975, le château est entièrement réhabilité et renaît de ses ruines en septembre 1998.
Voici quelques photos réalisées par Monique :

Château de Malbrouck à Manderen (57)
Album : Château de Malbrouck à Manderen (57)

10 images
Voir l'album

Les états d’âme du French Doctor

J’étais plutôt pour l’entrée de Kouchner au gouvernement de Sarkozy ; j’espérais alors qu’un peu de politique de gauche limiterait les dégâts et je trouvais plutôt positive la proposition du Président de la République qui allait dans le sens « prenons aussi les meilleurs de l’autre camp ». Une ouverture intelligente… des vues utopistes…
Depuis, j’ai déchanté. Et aujourd’hui, je me demande comment Bernard Kouchner, tête de proue de l’action humanitaire en France, peut se sentir à l’aise dans son costume face à l’expulsion des Roms. La soupe est-elle à ce point bonne qu’il en oublie toutes ses valeurs ?
Il a pensé démissionner ! Mais qu’est-ce qui l’a retenu ? Il prétend que partir est déserter. Peut-être ! Mais rester ne signifie-t-il pas accepter ? Cautionner ? En 40, les résistants ne partaient-ils pas parce qu’ils refusaient le nouvel ordre établi ? De quoi a-t-il peur, Monsieur Kouchner, en démissionnant ? De tout perdre ? Car je suppose qu’il doute, comme moi, pouvoir intégrer, en 2012, le gouvernement si la gauche revenait au pouvoir. Le pouvoir et l’argent… voilà sans doute deux facteurs qui motivent notre homme…
Je pense qu’il a raté l’occasion, en démissionnant suite à cette affaire des Roms, de reconquérir un peu de crédibilité auprès des gens de gauche. S’il avait démissionné, j’aurais compris qu’il soit rentré au gouvernement pour tenter d’infléchir la politique de Sarkozy et qu’il en sorte avec la conviction d’avoir raté sa mission. Mais avec ce refus de partir, je me demande en fait pourquoi il a accepté la proposition de Sarkozy. Vraiment « pour la thune », comme disent certains ?

Alain Corneau nous a quittés

1404506395calerealisateuralaincorneauen2006.jpg
Photo : AFP/OLIVIER LABAN-MATTEI

Pour moi, Alain Corneau restera celui qui m’a fait découvrir la viole de gambe.
Lorsque le film Tous les matins du monde sort en salles, une copine me propose de l’accompagner. Toutes deux férues de cinéma, nous y allions une fois par semaine. Nous avions des goûts assez opposés…, ce qui nous permettait de voir des films que nous ne serions jamais allées voir. Je ne savais pas du tout de quoi traitait ce film tandis qu’elle avait vu quelques extraits à la télé, attirée surtout par la présence de prestigieux acteurs : Jean-Pierre Marielle, Gérard Depardieu et surtout son fils, Guillaume Depardieu.
Dès les premières images, j’ai été hypnotisée par ce que je voyais et ce que j’entendais. La musique bien sûr, mais aussi les dialogues, divinement beaux. Dans la salle, les spectateurs partaient, un par un ou deux par deux. Du coin de l’oeil, je voyais ma copine me regarder, guettant un signe qui lui indiquerait que, moi aussi, je trouvais cela barbant. Lasse d’attendre, elle finit par s’endormir.
Ce film me touchait par l’austérité du personnage, son amour et sa fidélité au-delà de la mort, les dialogues réduits à leur stricte nécessité, laissant la place belle à la musique.
Tous les matins du monde restera un de mes films préférés.

Exposition Niki de Saint-Phalle à Manderen (57)

Jusqu’au 29 août 2010 avait lieu une exposition dédiée à Niki de Saint-Phalle au château de Malbrouck. Monique s’y est rendue avec des copines et m’a ramené quelques clichés pour le blog.

Née à Neuilly-sur-Seine en 1930, Catherine Marie-Agnès Fal de Saint-Phalle émigre à l’âge de trois ans aux Etats-Unis avec sa famille. Mannequin dès l’adolescence, elle épouse à 18 ans l’écrivain Harry Mathews et commence à peindre dans un style qui la démarque de son milieu social.
Très impressionnée par l’œuvre de Gaudi, le travail de Niki de Saint-Phalle commence à être connu, notamment grâce à ses Tirs qu’elle réalise dans le monde entier : elle tire une balle dans une poche de peinture.
Divorcée, elle rejoint le groupe des Nouveaux Réalistes et fait la connaissance de Jean Tinguely qu’elle épouse en 1971.
Niki de Saint-Phalle réalise ses fameuses Nanas, poupées de taille humaine en papier mâché, figurées en robe de mariée ou en mère parturiente, représentatives de la femme aux prises avec les contraintes de la société.
Toujours inspirée par Gaudi, elle réalise en Toscane, à partir de 1979, un Jardin des Tarots qui réunit des sculptures monumentales. En 1983, sa collaboration avec Jean Tinguely aboutit à la Fontaine Stravinsky, près de Beaubourg.
Elle meurt en 2002 à San Diego, à l’âge de 72 ans.

Exposition Niki de Saint-Phalle
Album : Exposition Niki de Saint-Phalle
au château de Malbrouck à Manderen (57)
18 images
Voir l'album

Son métier : plaisir ou galère ?

A la veille de la rentrée des classes, j’entendais sur une radio une jeune femme déclarer :
« Dans moins d’une semaine, l’enfer va recommencer ! »
L’expression m’a choquée. Certes j’ai connu des périodes difficiles dans le monde du travail, des périodes où se lever le matin pour aller travailler relevait du courage. Il fallait se donner mentalement un coup de pied au cul pour ne pas rester sous la couette, préférer l’inertie et l’inévitable déchéance à une journée de plus en présence des petits chefs mesquins et imbus de leur petit pouvoir, les collègues fourbes et arrivistes, les tâches répétitives et ingrates. Mais un enfer ? Même dans le pire des cas, je n’ai jamais pensé à mon travail en ces termes. J’ai donc plaint de tout coeur cette jeune femme et tous ceux et celles, nombreux, qui exercent un métier qui ne leur apporte rien de plus que l’argent nécessaire à une vie décente.
Cela m’a donné l’idée d’un nouveau sondage ci-contre.

Résultats du sondage du 9 août 2010

A la question « Loi Hadopi, êtes-vous : », 15 internautes seulement ont répondu :
12 contre
  2 pour
  1 sans avis

Loi Hadopi, êtes-vous :

  • contre (80%, 12 Votes)
  • Pour (13%, 2 Votes)
  • sans avis (7%, 1 Votes)

Nombre de votants: 15

Chargement ... Chargement ...

Le surfer des blogs

Après le corbeau qui a sévi il y a quelques mois sur un blog de poésie dont je suis l’administratrice, voici qu’un personnage, tel l’hydre de Lerne, surgissait dans mon blog perso sous plusieurs identités.
Il fit son apparition il y a environ deux semaines sour le nom de Julie W. La plume, alerte, m’avait plu. Julie est revenue mettre des commentaires sur l’article concernant les Roms ; il y eut des échanges un peu vifs entre Julie, Monique et moi. Julie se déclara déçue par la tournure des débats qu’elle jugeait un peu sectaires…
Le lendemain apparut un commentaire signé STEF. Ceux qui me connaissent savent que c’est le diminutif de mon fils qui se prénomme Stefan. J’étais déjà contente qu’il intervienne sur mon blog… mais n’en crus pas mes yeux lorsque je découvris les propos, à l’opposé des idées de mon gamin qui s’intéresse assez peu à la politique mais vote quand même à gauche. Enfin je crois…
Sceptique, je me rendis dans l’administration de mon blog et découvris que l’adresse IP de ce STEF correspondait à celle de Julie W. ! Autrement dit, un seul et même internaute !
Pour répondre au message que j’avais posté pour lui signifier qu’il était, sinon identifié, du moins démasqué, il prit le nom de Maurice pour me révéler que le buzz est son sport !
Lorsque j’étais ado, j’allais retrouver des copines chez elles et nous adorions faire des canulars téléphoniques aux commerçants et aux particuliers, bien à l’abri derrière l’anonymat du téléphone. Aujourd’hui, c’est un peu plus compliqué, il faut penser à se mettre « en secret » pour que le numéro ne s’affiche pas sur le téléphone de son correspondant. Heureusement, il y a Internet pour se défouler en toute impunité… ou presque…

La Terre est un village

Il y a quelques jours, j’ai installé sur mon blog un nouveau gadget (en bas à droite) qui donne la météo en même temps qu’il comptabilise et localise mes visiteurs.
Je savais déjà qu’une Américaine, une Portugaise et un Italien consultent mon blog de temps en temps. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque je constatai que mes lecteurs venaient aussi de Belgique, du Canada, de Suisse, d’Australie, du Maroc et aujourd’hui même de Hongkong (autres pays) !
En cliquant sur le gadget, vous arriverez sur le site www.geovisite.com qui vous donnera sur une carte la localisation des visiteurs journaliers. Le gadget cumule les visites, mais le site est remis à zéro chaque jour.
Bref, ce gadget confirme ce que nous savions déjà : le monde est petit et Internet nous le met à portée de clic !

La Cuisine de Carole

Passionnée de musique et de cuisine, Carole Quenet a consacré une première partie de sa vie à la musique, comme professeur de piano et administratrice dans une association musicale de Nancy.
Aujourd’hui, elle se consacre à sa seconde passion : la cuisine. A la faveur d’un licenciement économique, elle a créé en auto-entreprise « La Cuisine de Carole », un concept de plats à domicile ou à emporter.
Pour en savoir plus, visitez son site : www.lacuisinedecarole.com

La Cuisine de Carole
Album : La Cuisine de Carole
Plats à domicile ou à emporter
8 images
Voir l'album

Au revoir et à bientôt, les Roms

Bien plus que les Bleus en Afrique du Sud, qui n’étaient finalement là que pour divertir et éventuellement enthousiasmer le peuple, le gouvernement actuel jette le ridicule et l’opprobre sur la France et les Français.
En effet, plus de trois cents Roms ont été expulsés hors de nos frontières.
Pardon ! Je rectifie : plus de trois cents Roms ont volontairement et librement choisi de quitter le sol français, terre d’accueil par tradition séculaire, en échange d’un petit « pactole » de quelques centaines d’euros par famille candidate au départ.
Ces gens qui nous gouvernent sont-ils à ce point naïfs qu’ils n’imaginent pas que ces Roms, une fois l’obole fondue, vont refranchir illégalement les frontières pour revenir dans notre beau pays ? Le gouvernement en place, obnubilé par la politique sécuritaire dont il a fait son cheval de bataille en prévision des prochaines élections présidentielles, veut-il nous faire gober que ces individus, parfaits boucs émissaires, ressortissants d’un pays membre de la Communauté Européenne, sont responsables de la gangrène qui ronge la France depuis quelques années ?
Outre que ces méthodes, à peine dignes de satisfaire un électorat xénophobe, suscitent la colère de nombreux chefs de gouvernements étrangers, je pense qu’elles sont complètement inefficaces. Jetez un Rom dehors et il en reviendra trois. Alors finalement, « ce n’est qu’un au revoir, mes frères, ce n’est qu’un au revoir ! »

Non à la lapidation de Sakineh !

sakineh.jpg
(Sakineh Mohammadi-Ashtiani sur une photo non datée
 fournie par Amnesty International le 9 juillet 2010 (© AFP photo AFP)

Sakineh Mohammadi Ashtiani, emprisonnée depuis cinq ans pour adultère, attend un éventuel réexamen de son affaire, prévu initialement le 15 août 2010. Pour le « crime » qu’elle n’a avoué que sous la torture, elle a déjà reçu 99 coups de fouets infligés sous les yeux de l’un de ses deux enfants. Mais la jeune femme risque aujourd’hui la peine de mort par lapidation…

Plusieurs pétitions ont été mises en place dans le monde entier pour essayer de sauver Sakineh et, au-delà du résultat individuel, abolir définitivement une coutume d’un autre âge. 
En France, on peut signer la pétition sur ce site : http://laregledujeu.org/ 
La mobilisation de milliers de personnalités et d’anonymes à l’échelle mondiale suffira-t-elle à faire plier l’Iran ? Ne rien faire cependant serait encore pire.

 

Belle récolte de médailles à Budapest

natation.jpg
(photo : Attila Kisbenedek, AFP)

La France termine les championnats d’Europe de natation à Budapest en tête du tableau des médailles avec un bilan historique de 21 médailles, 8 en or, 7 en argent et 6 en bronze.
Une bien belle récolte qui réconcilie sans doute avec le sport les Français déçus par la piètre performance des footballeurs en Afrique du Sud. Comme quoi il n’y a pas que le foot dans la vie et des disciplines moins médiatisées vont peut-être faire l’objet de plus d’attention dans les prochaines années.

Pourquoi le ciel est bleu

pourquoilecielestbleu1.bmp Roman de Christian SIGNOL

Julien, orphelin de père, ne sait ni lire ni écrire. Pour échapper à la condition de domestique que lui propose le propriétaire du domaine qui emploie déjà sa mère, le garçon décide de devenir maçon. Il rencontre Hélène, se marie et devient père. C’est alors qu’éclate la Première Guerre mondiale. Grièvement blessée à la main droite, il est démobilisé mais ne peut reprendre son ancien métier car il n’a pas retrouvé l’usage de cette main qui fait de lui un handicapé à vie. Malgré tout, aux côtés d’Hélène qui parvient tant bien que mal à calmer ses colères, il avance dans la vie avec pour objectif de rendre l’existence de ces enfants moins précaire que la sienne.
Un beau roman, plein de dureté, d’âpreté et de violence, mais aussi d’amour, de compréhension et d’espoir. L’auteur se dévoile beaucoup dans ce livre puisqu’il parle de ses grands-parents sans les dissimuler sous les pseudonymes de personnages fictifs.

Une politique de sécurité honteuse et inefficace

Un militant socialiste m’envoie le texte suivant :

« En plein cœur de l’été, pour nous faire oublier les affaires d’utilisation abusive de l’argent public et de conflits d’intérêts, affaires qui traduisent une dégradation sans précédent de la morale publique, la droite UMP s’est à nouveau emparée du thème de l’insécurité en exploitant et en attisant de manière honteuse et pitoyable les peurs et les angoisses de nos concitoyens.
Alors que le président de la République devrait incarner la continuité de l’État et la stabilité de nos institutions , il n’hésite pas, à des fins électoralistes, à semer la haine et la division et à s’engager dans une démarche antirépublicaine extrêmement inquiétante qui n’est pas sans rappeler les heures les plus sombres de l’histoire de notre pays.
Force est de constater que cette manœuvre politicienne est redoutable : l’objectif est évidemment de tendre un piège à ses adversaires de droite comme de gauche et de les faire passer aux yeux de l’opinion pour des naïfs irresponsables et des droits de l’hommistes angéliques et idéalistes.
La seule réponse qui vaille, c’est de renvoyer Nicolas Sarkozy à son désastreux bilan en matière de sécurité. Il est d’ailleurs symptomatique de constater que les critiques les plus violentes à l’égard du président de la République émanent des personnalités de droite républicaine et du centre qui commencent à entrevoir , certes un peu tard , les conséquences d’une politique aussi irresponsable qu’inconséquente.
Sans épiloguer sur le caractère illusoire des mesures proposées deux constatations s’imposent : »

Pour lire la suite de l’article, cliquer sur le fichier :
Une politique de sécurité honteuse et inefficace dans Politique rtf unepolitiquedescurithonteuseetinefficace.rtf

Unreal journey, le blog de Lena

Contrairement à ce que pourrait laisser penser ce titre, le blog que je vous propose de visiter n’est pas anglais ni américain mais portugais, ou plus exactement franco-portugais.
Grâce à la magie d’internet, vous allez découvrir une artiste de talent qui vient de m’envoyer sa biographie en français (très légèrement corrigée par mes soins):

« Je m’appelle Madalena Macedo Rodrigues, née le 23 janvier 1966 a Guimarães, dans le nord du Portugal.
J’ai étudié à l’école d’art de Porto, mais n’ayant pas fait d’études universitaires, j’ai poursuivi ma formation académique en utilisant tous les moyens possibles pour combler ce manque ; surtout, j’ai eu des cours avec des maîtres tel mon grand père João Macedo Correia, artiste plastique.
Depuis le début du 19e siècle au moins, ma famille travaille dans le domaine de la céramique ; j’ai donc toujours vécu dans ce milieu. D’autre part, tous les parents artistes étaient écrivains et photographes, ce qui m’a permis de vivre dans un vaste monde culturel et d’enrichir mon univers.
Pendant plusieurs années, j’ai travaillé dans l’atelier de peinture de « azulejos » (carreaux de faïence) et de sérigraphie qui appartenait à mes parents.
Pendant une décennie, j’ai vécu en France ou j’ai rencontré des gens simplement extraordinaires qui mon donné l’envie d’aller bien plus loin. Grâce à eux, je suis devenue plus riche et plus forte.
Avec la revue « Les amis de Thalie », mon univers pictural a gagné une autre dimension puisque j’ai pu montrer une partie importante de mon travail avec les illustrations.
Rentrée au Portugal, j’ai travaillé pour un atelier d’illumination et décoration publique, réalisant des peintures sur bois et fibre de verre grand format pour décorer les rues de différentes villes. Cela m’a permis de travailler aussi des peintures murales d’intérieur et des reliefs en plâtre.
Comme le nord de mon pays est très riche en granit, on y trouve de nombreuses carrières et des ateliers. Cela m’a aidé à étudier la sculpture de près en observant les maîtres et leurs différentes techniques, de la plus artisanale à la plus sophistiquée, de la terre au plâtre en passant par de multiples essais de matériaux, le besoin de découvrir autre chose, tout cela pour me rendre compte que je suis passionnée de « l’instant ».
L’histoire de l’art et la philosophie sont mes éternels compagnons pour apprendre et appréhender le monde, la poésie pour la beauté de chaque moment.
Jusqu’à aujourd’hui, mon parcours s’est fait de recherches continues afin surtout de tenter de rendre simple ce qui, à l’intérieur, est tellement compliqué et parfois confus. Enfin, être simplement moi.
« 

Et pour découvrir son travail : http://unrealjourney.blogspot.com/ 

70000 visites

Mon blog vient de passer le cap des 70000 visites. Merci à tous de venir régulièrement visiter ces pages.
Pour les amoureux des statistiques :
556 articles publiés
1143 commentaires déposés
50e rang dans la catégorie des blogs généraux qui en compte 9876…

Les Bleus de Laurent Blanc

laurentblanc.jpg

L’équipe de France de football a perdu 2:1 contre la Norvège, mais la formation mise en place par le nouveau sélectionneur laisse espérer des jours meilleurs pour le football français mis à mal en Afrique du Sud.
Avant le match, on a vu des joueurs souriants, sans écouteurs dans les oreilles, échanger quelques mots avec des supporters français et signer des autographes. Aucun garçon présent sur le terrain ne faisait partie de l’équipe de la  récente Coupe du Monde.
Ils ont perdu mais ont regagné, semble-t-il, le coeur des Français. Et comme le chef fait l’équipe, on peut espérer que Laurent Blanc, à des années lumière de Domenech, saura motiver ses hommes et leur donner envie de gagner, pour eux-mêmes mais aussi pour la France et les Français.

Sébastien Rouault champion d’Europe

rouault.jpg
(Photo : Panoramic)

Sur 1500 mètres nage libre, le jeune homme de 24 ans est passé de la cinquième à la première place et a remporté ainsi la médaille d’or. Il offre la septième médaille à la France lors de ces championnats.
A voir ces garçons nager sur une telle distance, je me suis revue douze ou treize ans en arrière, lorsque mon fils Stefan faisait partie de l’ASPTT Nancy en section natation. Je tenais absolument à ce qu’il fasse un sport, pour rétablir l’équilibre avec l’apprentissage du piano, et il avait beaucoup de mal à se décider. Alors que je craignais qu’il ne choisisse le foot, il opta pour la natation à ma plus grande joie : peu d’investissement pour l’équipement et un sport sous abri, important pour la maman qui passe des heures à attendre la fin des entraînements et des compétitions.
Je ne pouvais pas toujours être là pour l’emmener en voiture. Alors il partait à pied à la piscine de Gentilly et quand j’arrivais, il était déjà dans l’eau et nageait inlassablement, alternant les types de nage à chaque nouvelle longueur. Je prenais mon livre et levais la tête de temps en temps… les gamins nageaient toujours. Il m’est arrivé de regarder l’entraîneur qui marchait au bord de la piscine et de me dire « Il va me le tuer ! ». Puis nous rentrions en voiture et il trouvait à peine la force de manger, piquant du nez dans son assiette. Et je crois bien qu’il nageait encore en dormant…

Les Dames de la Ferrière

lesdamesdelaferrire.jpg Un roman de Christian SIGNOL

Suite des Messieurs de Grandval.
On retrouve Antoine, le petit-fils de Fabien, qui prend la plume à son tour, pour écrire son histoire et celle de la famille.
Comme tous les Grandval, Antoine et son frère Grégoire sont attirés par les filles d’un de leurs métayers, Laurine et Sabrina. Grégoire s’est réservé Laurine, mais la jeune fille préfère Antoine et disparaît quelques jours avant son mariage avec Grégoire. Le garçon en conçoit de l’amertume et de l’animosité envers son frère qu’il soupçonne de trahison. Il met tout en œuvre pour retrouver celle qu’il veut et tous les moyens, même les plus vils, seront bons pour se l’approprier.
Un roman qui balaie l’histoire des années 30 jusqu’aux années 70 avec des héros qui participent malgré eux aux évènements qui agitent le monde et qui doivent affronter un destin commun, de génération en génération.
Un roman bien écrit et plaisant, même si, bien sûr, on a une impression de déjà lu.

Journée festive pour les artistes

piqueniquecercledesarts.jpg

L’association du Cercle des Arts a invité ses membres, poètes et peintres, à une journée festive dans le parc du Champ-le-Bœuf.

Dans la convivialité et le partage des pratiques et des émotions, les artistes étaient pour certains venus avec leur matériel, se laissant inspirer par l’environnement naturel. Autour des tables et des tonnelles installées pour l’occasion au fond du parc, les membres et amis présents, ainsi que le maire Laurent Garcia, ont profité de ce moment sympathique avec grand plaisir avant les vacances. « C’est agréable de se retrouver », a confié le président, Pierre Dufour, qui organise l’évènement depuis six ans.

(Article paru dans l’Est Républicain du 14/07/2010)

Agnel obtient la médaille d’or

yannickagnel.jpg
Après le triomphe des athlètes français aux Championnats d’Europe de Barcelone, les nageurs français vont-ils contribuer à faire souvent retentir la Marseillaise à Budapest ?
Pour commencer, Yannick Agnel, 18 ans, décroche l’or et devient champion d’Europe du 400 m nage libre.
agnel.jpg
(Photo : AP/Michael Sohn)

Loi Hadopi : avertissements après le 15 août

Les internautes suspectés de téléchargements illégaux de fichiers (musique et vidéos) devraient recevoir un premier e-mail d’avertissement avant de voir leur ligne Internet suspendue et de recevoir une amende.
Gare donc aux pirates !… Souvenez-vous de cette mamie dont l’ordinateur avait été perquisitionné et qui avait écopé d’une belle amende pour avoir téléchargé de vieux rossignols de son enfance qu’elle ne trouvait plus dans le commerce ! Alors ceux qui téléchargent des films et des albums entiers avant même leur sortie sur le marché, je n’ose même pas imaginer ce qu’ils encourrent !!! Il va peut-être finalement falloir songer à mettre définitivement la mule à l’étable !…
J’en profite pour demander votre avis sur cette fameuse loi Hadopi dans le sondage ci-contre.

Résultats du sondage du 12 juillet 2010

A la question : « Quelle est votre saison préférée ? », 39 internautes ont voté :
23 pour le printemps
  8 pour l’automne
  7 pour l’été
  1 pour l’hiver
J’avoue être assez étonnée par les résultats de ce sondage car je pensais que l’été arriverait largement en tête et je ne pensais pas que l’hiver était à ce point mal aimé !

Quelle est votre saison préférée ?

  • printemps (59%, 23 Votes)
  • automne (21%, 8 Votes)
  • été (18%, 7 Votes)
  • hiver (2%, 1 Votes)

Nombre de votants: 39

Chargement ... Chargement ...

Un ado meurt noyé pour échapper à la police

Trois jeunes gens, 18, 16 et 15 ans, de la cité des Mureaux dans les Yvelines, sont dans une voiture dont le conducteur refuse de se soumettre à un contrôle de police.
Après une course-poursuite vers Mantes-la-Jolie, la voiture des fuyards percute un poteau. Les deux mineurs se dirigent vers la Seine et sautent. L’un est récupéré vivant ; le second se noie.
Au journal de 20 h 00, on apprend par le directeur départemental de la sécurité publique dans les Yvelines, lors d’une conférence de presse, que la police n’est pas en cause dans ce drame. Les policiers auraient tenté de dissuader les adolescents de plonger dans le fleuve, insistant sur le fait qu’une « petite bêtise » ne justifiait pas qu’ils se jettent dans la Seine.
Comment expliquer alors que ce gamin de 15 ans, qui ne savait pas nager, préfère se jeter à l’eau qu’affronter les policiers ? L’IGS a tout de même été saisie de l’affaire…
Un site internet, sur lequel je suis allée piocher cette info, a fermé son article aux commentaires avec cette explication : « En raison des débordements systématiques sur ce type de sujet, l’article est fermé aux commentaires. Merci de votre compréhension. »
Ben non, je comprends pas !

Les Messieurs de Grandval

lesmessieursdegrandval.jpg Roman de Christian Signol

Fabien Grandval, unique héritier d’un maître de forge et petit propriétaire, se heurte à son père lorsqu’il avoue son amour pour Lina, la fille d’un de leurs métayers.
Chassé du domaine, il ne revient que des années plus tard, juste avant la mort de son père. Il a en vain cherché Lina, chassée elle aussi, et s’est décidé à épouser la fille d’un notaire. Mais, il retrouve Lina par hasard et apprend qu’elle est mariée. Puis elle disparaît de nouveau pour suivre son mari à Paris. Fabien perd sa trace et commence à oublier cet amour de jeunesse fait pour durer, jusqu’au jour où il reçoit une courte missive : Lina est en train de mourir…
Premier tome d’une saga familiale dont Christian Signol est passé maître. L’histoire commence en Périgord au milieu du XIXe siècle et se termine en 1910. Comme toujours très bien écrit, même si on a un peu une impression de déjà lu…

Les parents des délinquants en prison

Après avoir limogé le préfet de l’Isère suite aux récentes émeutes, le Président de la République annonce de nouvelles mesures pour lutter contre la délinquance et la criminalité.
Jetant l’anathème sur les Roms et autres gens du voyage, il persiste et signe en brandissant le flambeau de la peur et en stigmatisant les étrangers et les Français d’origine étrangère, lui-même étant d’origine hongroise par son père… et son épouse italienne avant d’obtenir la nationalité française après son mariage…
La solution sortie de son chapeau pour lutter contre la délinquance, après la menace de supprimer les allocations familiales aux parents d’enfants absents en cours, sont la déchéance de nationalité française et la condamnation des parents à la prison ! Si ce n’est toi, c’est donc ton père ! Et hop, on fourre le papa innocent en cabane ! Déjà que les prisons sont surpeuplées, on va aggraver la situation en mêlant des citoyens innocents, seulement dépassés par la rébellion de leurs gamins, à de véritables criminels.
Mais il est malin, notre Nico national ! Car tandis qu’il monte la masse populaire contre les Gitans et autres Tziganes qui squattent nos prairies et contre les adolescents issus de l’immigration qui savent très bien qu’ils ont deux fois moins de chances de décrocher un emploi que leurs copains français de souche, on ne parle plus de l’affaire Woerth ni de l’échec du gouvernement en termes d’emploi et d’économie.
Une question cependant me taraude : combien de générations faudra-t-il pour que les enfants issus de l’immigration soient traités comme des Français à part entière ? Alors que nous sommes si nombreux à avoir des ascendants étrangers ! Ma grand-mère paternelle était Italienne, la grand-mère paternelle de mon amie était Allemande et son grand-père maternel Espagnol, le père de mon fils est Allemand ; et nous avons dans notre entourage de nombreux amis qui comptent des étrangers dans leur ascendance. Que signifie encore, en 2010, l’expression « Français de souche » ?

Championnat d’athlétisme de Barcelone… au féminin

soumare010810.jpg
Myriam Soumaré, championne d’Europe du 200 m (Photo : Panoramic)

Avant d’être accusée de sexisme, je tiens à rendre hommage aux athlètes féminines qui contribuent elles aussi à la belle récolte de médailles pour la France.
Je ne sais plus exactement où nous en sommes… Pendant le repas, nous en étions à 16 dont 8 en or. Mais tandis que je lisais sur la terrasse, profitant encore un peu de la tiédeur de l’air de ce premier jour d’août, j’entendais retenir La Marseillaise… Alors quel que soit le nombre des médailles, merci à tous ces jeunes gens qui se battent dans la bonne humeur pour déployer les drapeaux nationaux sur le stade et dans les gradins et faire retentir à Barcelone l’hymne français.
A noter que parmi ces sportifs émérites, nombreux sont ceux qui exercent un métier en parallèle. CQFD.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_