La suppression des alloc’

Monsieur Sarkozy l’a annoncé officiellement : les allocations familiales seront suspendues pour les parents d’enfants absentéistes.
Cette mesure, à mon avis difficilement applicable, va-t-elle provoquer un sursaut d’autorité aux parents démissionnaires ?
Les enseignants, déjà durement malmenés dans l’exercice de leur fonction, ne vont-ils pas être les premières victimes en cas d’application de la loi ?
A force de rabâcher aux gamins qu’ils n’ont guère d’avenir à cause de la montée du chômage, ne les a-t-on pas éloignés de l’école ?
Et vous, êtes-vous pour ou contre cette loi ? Un sondage est en place.

 

2 Réponses à “La suppression des alloc’”


  • peu de temps ce soir
    malaise oblige mais je passe tout de même voir ces sujets hyper chouette
    et bien c’ est enfin , cela qu’ il fallait car les parents ne sont plus des parents ni éduc des potes de leurs bambins
    je suis cool mais plus de scolarisation non
    ou va t on

  • Toujours difficile d’appréhender simultanément le sujet en profondeur et ses multiples conséquences que l’on aille dans un sens ou dans un autre :
    - pour ma part, je ne cite que ce que je connais bien :
    *le cas de la maman isolée « absentéiste » qui ne rédige jamais les justificatifs d’absences (heures séchées parce qu’il n’y a pas assez de cours dans la demi-journée par ex.) et qui laisse plutôt son enfant dehors ou seul à la maison, l’encourageant au fond d’elle-même à ne pas aimer l’école pour qu’il quitte le plus tôt possible l’école et la maison :
    on supprime les allocs = la maman risque de rejeter inconsciemment encore plus vite l’enfant

    * le cas de l’enfant maltraité voire gravement qui souffre à la fois à la maison et à l’école parce qu’il est décalé en toute situation, mais qui jamais ne dira quoi que ce soit à qui que ce soit :
    on supprime les allocs = l’enfant qui déjà dans ce cas de figure se sent psychologiquement toujours coupable d’attirer à la fois les coups ou les réflexions destructrices à la maison et le mépris sur lui à l’école du fait de son comportement incompréhensible, risque alors parce qu’il ne pourra plus ni fuir la maison ni fuir l’école, d’être basculé plus vite dans une situation dramatique irréversible dont même les acteurs pourtant les plus experts dans le domaine de l’aide à l’enfance n’auront décelé aucun signe avant-coureur (quand un enfant cache, il cache mieux qu’un adulte).

    Tous les cas ne ressemblent pas à ceux-là, mais si la mesure semble nécessaire et bien justifiée par rapport à certaines familles, je pense qu’il faut demeurer très préventif, très lucide, très analytique… etc… avant de la faire appliquer.

    L’esprit neutre, je réagis de manière complètement libre sur tout sujet de notre société : je réfléchis, j’analyse aussi loin que je peux.

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_