Ils rêvaient des dimanches

ilsrevaientdesdimanches.jpg Roman de Christian Signol

Germain, né de père inconnu, vit dans le Lot chez une cousine de sa mère, partie travailler à Paris. Le garçon ne vit que dans l’attente des rares visites d’Eugénie et l’espoir qu’elle tienne sa promesse de revenir vivre au pays avec lui. Elle tient effectivement sa promesse, mais la vie est dure et Eugénie, qui a trouvé un mari, n’a d’autre choix que placer son fils chez des paysans lorsqu’elle se retrouve subitement veuve avec un enfant en bas-âge. A douze ans, Germain doit quitter l’école, sa mère et sa maison pour une vie de labeur en échange du gîte et du couvert.
Très vite, Germain a la certitude qu’il doit quitter la terre pour assurer son avenir. Il saisit l’opportunité de devenir boulanger et s’assure ainsi une relative aisance.
Dans ce roman, Christian Signol raconte la vie de son grand-père maternel.
Très bien écrit, ce livre ne tient cependant pas le lecteur en haleine comme les précédents.

0 Réponses à “Ils rêvaient des dimanches”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_