• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archive mensuelle de janvier 2010

Cercle des Arts : le bilan

 

agcercledesarts.jpg
De nombreuses manifestations tout au long de l ‘année.

Les membres du Cercle des Arts se sont réunis à l’occasion de l’assemblée générale au Centre intercommunal Laxou-Maxéville, autour du président Pierre Dufour. Le bilan moral de 2009 précise que l’association compte 9 membres actifs et 11 membres des ateliers adultes, plus 9 enfants. Le Cercle des Arts a accueilli 14 artistes au salon d’automne et 16 enfants au concours de dessin. Elle a également reçu l’association Loisirs et Culture. Les diverses manifestations organisées au cours de l’année ont été relatées, notamment des expositions de photos en janvier, une journée poésie et dédicaces en février, la présentation du livre d’Isabelle Chalumeau en mars, le concours de dessin d’enfants en mai, la fête des peintres en juillet, la journée des associations de Maxéville en septembre et encore d’autres évènements.

Un marché de l’art

Parmi les projets 2010 : concours enfants, expositions ponctuelles, exposition photo sur le thème «Ailleurs», journée poésie, exposition de POP, les peintres dans la rue. Le conseil d’administration est composé par Pierre Dufour, président ; Jean Midon, vice-président ; Fabienne Jeandel, secrétaire ; Simone Dézavelle, trésorière ; Josette Ferrant, trésorière adjointe. Parmi les questions diverses, le président aimerait mettre en place un «marché de l’art» en été dans le parc du Champ-le-Bœuf. A l’issue des délibérations de l’assemblée, le bilan moral et le bilan financier ayant été acceptés à l’unanimité, les convives ont partagé la traditionnelle galette des rois. L’association rappelle qu’elle accueille les enfants gratuitement les mercredis de 14h à 16h. Quant à l’atelier peinture adultes, il est proposé les samedis, de 14h à 17h.
(Article et photo parus dans l’Est Républicain le 20 janvier 2010) 

50.000 visites

Après un peu plus de deux ans d’existece, le blog vient de passer la barre des 50.000 visites. Je sais que certains sont des inconditionnels et commencent leur journée en ouvrant mon blog comme d’autres le journal. Merci !
Pour les fans de statistiques :
384 articles publiés
884 commentaires
57e place sur les 8986 blogs que contient la catégorie « général ».

Malou

Malou dans Mes publications 1ere-de-couverture-210x300
Roman autoédité en 2010
Tome 2 d’une saga familiale en Lorraine intitulée « Colin-Maillard »
De 1930 à 1950
Format 14×20 cm
286 pages
Couverture cartonnée pelliculée
Dos carré collé
Prix : 13 euros

Exposition Colin-Chalumeau

afficheversionfinaleexpoisamocilm.jpg
Nous espérons que vous serez nombreux à nous rendre visite.

Malou

1eredecouverture.jpg4ecouverture.jpg 

Certains l’attendent avec impatience ! Le deuxième tome de la saga familiale Colin-Maillard est arrivé aujourd’hui. Comme tous mes précédents bébés, je le trouve très beau !… Mais j’espère surtout qu’il plaira à mes lecteurs.
Format 14×20 cm – 285 pages – 13,00 euros (+3 euros de frais d’envoi)

Deux bouvreuils

deuxbouvreuils.jpg

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates

lecerclelittraire.jpg Roman de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Juliet Ashton, écrivain anglais, est à la recherche d’un nouveau sujet de roman. En ce début d’année 1946, la guerre est encore bien présente dans les esprits.
Elle reçoit un jour un courrier d’un habitant de Guernesey et commence une correspondance avec lui. Ce qu’il lui raconte de son expérience de l’occupation allemande la fascine  au point qu’elle décide de se rendre sur l’île pour faire connaissance avec cet homme et ses ami(e)s qui ont créé ce fameux cercle littéraire des amateurs de tourte aux épluchures de patates, une trouvaille de génie pour éviter les représailles d’une patrouille allemande.
Un roman épistolaire un peu déroutant au début, mais très vite passionnant avec ses personnages plus truculents les uns que les autres. Qualité d’écriture, originalité et humour font de cet ouvrage un livre vraiment à part qui vaut vraiment la peine d’être lu.

Invictus

invictus.jpg Film de Clint Eastwood avec Morgan Freeman, Matt Damon, etc.

En 1994, l’arrivée au pouvoir sud africain de Nelson Mandela, après vingt-six ans d’emprisonnement, met fin à l’apartheid mais les problèmes liés au racisme sont loin d’être réglés. Afin d’unifier le pays et ses concitoyens, blancs et noirs, le nouveau président mise sur le sport. Il convoque François, le capitaine de l’équipe nationale de rugby, et lui transmet le poème intitulé Invictus qui l’a aidé à tenir debout en prison, notamment les deux derniers vers :
Je suis le maître de mon destin :
Je suis le capitaine de mon âme.
Le jeune homme, transfiguré par cette rencontre, n’aura plus qu’un objectif : devenir champion du monde avec son équipe pour contribuer au changement inauguré par le nouveau président de l’Afrique du Sud. 
Beaucoup plus qu’un film sur le rugby, Invictus est un film sur Mandela et son exceptionnelle personnalité, une sorte de Ghandi noir. Morgan Freeman est très inspiré dans ce rôle qu’il incarne à la perfection.

Le Grand Parc de l’Embanie

La ville de Heillecourt, à quelques kilomètres au sud de Nancy, compte plus de six mille habitants et s’étend sur environ 365 hectares. Dix pour cent de son territoire sont consacrés à un vaste espace vert, deuxième plus grand parc du Grand Nancy après celui de Brabois.
La balade est agréable : ruisseau, étang, belles allées de gravillons, nombreuses espèces d’arbres et arbustes.
Pour les enfants, deux espaces sont prévus avec toboggan et autres jeux. Ils ont en outre la possibilité de s’inscrire au poney club.
Pour les plus grands, un terrain de football, un cours de tennis, une piste de skate board sont à leur disposition.
Accessible en de nombreux points de la ville, le Grand Parc de l’Embanie est l’endroit idéal pour se promener tranquillement, avec ses enfants, son chien ou en amoureux.

Le Grand Parc de lEmbanie de Heillecourt
Album : Le Grand Parc de l'Embanie de Heillecourt

26 images
Voir l'album

La main de Thierry Henry

Thierry Henry ne sera finalement pas sanctionné pour la faute commise lors d’un match contre l’Irlande pour la qualification à la coupe du monde de football 2010. Ainsi en a décidé la FIFA.
Cette main a fait couler beaucoup d’encre ! Certains pensent qu’il est scandaleux que la France se soit ainsi qualifiée, allant même jusqu’à souhaiter une défaite comme punition. D’autres pensent que cela n’a aucune importance, l’essentiel étant de se qualifier, quel que soit le moyen. D’autres encore estiment que c’est beaucoup de bruit pour rien et qu’il y a des choses bien plus importantes que le football.
Et vous, quel est votre avis ? Un sondage est en place (à droite en dessous du compteur)

Résultats du sondage du 31 décembre 2009

A la veille de la nouvelle année, un sondage demandait : « Pour 2010, êtes-vous plutôt optimiste ou pessimiste ? »
18 personnes ont voté
12 sont optimistes
  6 sont pessimistes
Je souhaite aux uns que 2010 soit à la hauteur de leur foi et aux autres qu’elle leur apporte davantage de bonheurs qu’ils n’en attendent.

Pour 2010, êtes-vous plutôt...

  • optimiste (67%, 12 Votes)
  • pessimiste (33%, 6 Votes)

Nombre de votants: 18

Chargement ... Chargement ...

Trois petits chats squatteurs

Les trois chatons qui ont squatté notre cheminée extérieure avec leur mère en juillet dernier sont devenus trois chat(te)s magnifiques. A défaut de les adopter, je les ai baptisés Mistiblanc, Mistigris et Mistiroux. Les trois garnements se prélassent au soleil sur le rebord du houteau de notre maison, indifférents à notre présence et aux jappements furieux de Véga !

Mistiblanc, Mistigris et Mistiroux
Album : Mistiblanc, Mistigris et Mistiroux

8 images
Voir l'album

Vivre !

Alors que sur le lieu du tremblement de terre en Haïti les cadavres se comptent par milliers, un enfant est né ! Sa mère, gravement blessée, prise en charge par la marine américaine, attendait avec d’autres blessés l’arrivée de l’hélicoptère qui devait les évacuer vers un hôpital. Au moment de monter dans l’appareil, prise de violentes contractions, elle accouche sur le pont du bateau d’un petit garçon.
Moi qui doute si souvent de l’humanité des hommes, cet élan international vers Haïti me réconforte, et la force de la nature me stupéfie.
Que ce bambin soit le bienvenu dans ce monde si brutal et si beau !

Les déferlantes

dfermantes.jpg Roman de Claudie GALLAY

Elle est à la Hague pour une mission ornithologique, il arrive un jour de tempête. Elle est là surtout pour essayer de retrouver le goût de vivre sans celui que la mort lui a enlevé ; il est revenu pour vendre sa maison et surtout pour essayer d’élucider le mystère du naufrage de ses parents avec son petit frère alors âgé de deux ans. Les anciens du village ont reconnu Lambert et le regardent avec méfiance ; Lili aussi, derrière le comptoir de son bistrot, l’a reconnu. Théo, le vieux gardien du phare le jour de ce naufrage, n’est pas non plus surpris de le voir surgir. Autour de ces quatre personnages centraux en gravitent d’autres : Nan, une vieille folle qui prend Lambert pour Michel, Raphaël le sculpteur, Morgane sa soeur nymphomane, Max l’idiot du village fou d’amour pour Morgane et les mots du dictionnaire, Monsieur Anselme un ami de Prévert, et la mer bien sûr…
Ce n’est pas de la grande littérature, mais il y a un style et surtout une atmosphère qui envoûte le lecteur.

Le lapin de Peillon

Arlette Chabot, dans son émission en direct sur France 2 « A vous de juger », recevait Eric Besson, ancien membre du PS ayant retourné sa veste au cours de la dernière élection présidentielle pour aller soutenir Nicolas Sarkozy et intégrer son gouvernement après son élection. En deuxième partie de programme, Vincent Peillon (PS) et Marine Le Pen (FN) devaient débattre avec Eric Besson.
Alors que l’émission avait débuté, Arlette Chabot a lu un communiqué de l’AFP signifiant le refus de M. Peillon de participer au débat. Le responsable socialiste demandait par ailleurs la démission des dirigeants de la chaîne et de la journaliste. Mme Chabot s’est insurgée en direct, expliquant aux téléspectateurs que son émission n’était pas un piège et que son organisation, préparée en décembre dernier, était connue des trois invités. Vincent Peillon, qu’elle avait encore eu au téléphone le matin même, ne lui avait fait part d’aucune gêne.
C’est donc un véritable lapin que le responsable socialiste a posé à France 2, à Madame Chabot et surtout aux téléspectateurs . Ceux parmi les Français qui attendent et espèrent un changement doivent être comme moi déçus par le comportement du parti socialiste. Sachant que les absents ont toujours tort, Vincent Peillon porte préjudice à l’alternance, à deux ans des prochaines élections présidentielles. A moins, comme le prétend souvent Anne Roumanoff, que l’on ne nous dise pas tout…

Prochains salons et expositions

Voici l’agenda des manifestations auxquelles Monique et moi, conjointement ou individuellement, participeront prochainement et auxquelles nous vous invitons très chaleureusement à venir assister :

- vendredi 12 février à 18h30 : vernissage d’une expo conjointe au CILM de Laxou (54). Monique exposera ses toiles et je présenterai mon dernier livre (Malou).
- samedi 20 février à 15h00 : présentation de mes livres La lavandière d’Igney et Malou dans une salle communale d’Igney (88).
- vendredi 26 février à 18h30 : vernissage d’une expo photos à laquelle Monique participera au CILM de Laxou (54)
- dimanche 28 février de 9h00 à 18h00 : salon du livre à Chaligny (54)
- samedi 13 mars de 9h à 12h et de 14h à 16h : participation conjointe au printemps des poètes à Thaon-les-Vosges (88)
- dimanche 14 mars de 10h à 18h : salon du livre au Domaine du Charmois de Vandoeuvre (54)
- samedi 20 mars de 10h à 18h : salon du livre à la médiathèque d’Essey-lès-Nancy (54)
- samedi 27 mars de 16h30 à 17h30 : dédicaces à la médiathèque de Laxou (54)
- dimanche 28 mars de 9h à 18h : salon du livre au château de Madame Graffigny à Villers-lès-Nancy (54)

Nous espérons que vous serez nombreux à nous rendre visite à l’une ou l’autre de ces manifestations !

Belle de glace

Ce matin, Nancy et son agglomération se sont réveillées sous la neige. Un beau tapis poudreux et immaculé recouvrait le parking devant la maison. Sur le boulevard Barthou, la neige se transformait déjà en gadoue… Il a neigé durant toute la matinée ; l’après-midi, le redoux amorçait déjà le dégel. Ce soir, nous n’avons donc pas vu la Place Stanislas sous un manteau blanc, mais la fontaine Amphitrite était toujours prise en glace !

Place Stanislas un soir de janvier 2010
Album : Place Stanislas un soir de janvier 2010
La neige, si vite arrivée, a presque disparu. Reste la glace dans les fontaines.
2 images
Voir l'album

Monstres en musique

L’Association Emmanuel Héré et les Amis du musée des beaux-arts de Nancy conviaient les amateurs d’art et les mélomanes à un concert commenté sur le thème des monstres. Les créatures singulières, les êtres fabuleux et autres démons sont en effet à l’honneur jusqu’au 25 janvier 2010 au musée des beaux-arts, Place Stanislas.
Pour cette soirée dédiée aux monstres, deux musiciens, Luc MICHEL et Francis VACON, interprétaient quelques fameux morceaux consacrés à ce thème.
Au programme, des textes de Baudelaire et Dante, des œuvres de Just Becquet, Grandville et quelques autres. Côté musique, Ravel, Debussy, Berlioz, etc.
La partie musicale était donc assurée par deux pianistes. Lorsque je vis sur le programme « La chevauchée des Walkyries », « La Danse macabre » et la « Marche au supplice », j’avoue avoir eu du mal à imaginer ces œuvres puissantes sous les doigts de deux pianistes… J’avais tort, bien sûr, car les instruments, installés tête bêche, se répondaient, s’interpellaient, se complétaient pour rendre aux œuvres toute leur force et leurs leitmotiv obsédants. La complicité et la virtuosité des deux interprètes ont donné des ailes à leurs instruments pour porter la fameuse chevauchée de Wagner à son plus haut niveau. Le thème fabuleux des filles de Wotan a empli l’auditorium et l’air a vibré des cris imaginaires des guerrières en furie.
Deux pianos ne remplacent pas un orchestre symphonique, mais deux talentueux pianistes peuvent faire oublier l’absence d’autres instruments et se suffire à eux-mêmes, pour le plus grand bonheur des amateurs. 

Monstres en musique
Album : Monstres en musique
Concert à l'auditorium du musée des beaux-arts sur le thème des monstres, objets de l'exposition à voir jusqu'au 25 janvier 2010 à Nancy.
5 images
Voir l'album

Vive la neige !…

Les chutes de neige de ces derniers jours en ont découragé plus d’un !
Véga en revanche est une adepte, n’hésitant pas à poser son petit cul dans la poudreuse pour admirer le paysage…

La neige est arrivée...
Album : La neige est arrivée...
... en janvier 2010
5 images
Voir l'album

L’année 1957

Deux événements majeurs marquèrent l’année 1957 : ma naissance et… le Prix Nobel de littérature attribué à Albert Camus. Hier, la TV, avec un manque scandaleux de courtoisie, rendait hommage à Camus !…
Albert Camus est né en Algérie le 7 novembre 1913. Après la mort de son père dans les tranchées en octobre 1914, Albert et son grand frère Lucien sont davantage élevés par leur grand-mère chez qui leur mère s’était réfugiée dès la mobilisation de son mari.
Son instituteur, conscient des capacités de son élève, pousse la grand-mère d’Albert à l’autoriser à passer le concours des bourses. Il poursuit ainsi ses études.
Alors qu’il se destinait à l’enseignement, il est recalé à cause de sa tuberculose. Il se tourne vers le journalisme. Mal compris et mal aimé, la censure algérienne l’oblige à quitter le pays. Il se rend à Paris et travaille au journal Combat. Ses prises de position en tant qu’intellectuel  et que Français d’Algérie sont très attendues mais peu écoutées dans un climat très passionnel dans les deux pays.
Auteur de romans (L’étranger, La Peste, La Chute, etc.), il écrit également beaucoup pour le théâtre (Caligula, Les Justes, etc.).
Le téléfilm qui lui rendait hommage s’est tout particulièrement attardé sur sa vie sentimentale, de son mariage avec une femme fragile toujours au bord du suicide à sa passion pour l’actrice Maria Casarès, plus quelques autres aventures…
Albert Camus est mort le 4 janvier 1960 dans un accident de voiture.
camus.jpg
« J’ai toujours condamné la terreur. Je dois condamner aussi un terrorisme qui s’exerce aveuglément dans les rues d’Alger par exemple, et qui peut un jour frapper ma mère ou ma famille. Je crois à la justice, mais je défendrai ma mère avant la justice. »
Albert Camus

Le jackpot des labos

A qui profitent les vaccins de la grippe H1N1 ? Aux labos !
Un laboratoire au bord de la faillite aurait été sauvé grâce aux pharamineuses commandes de vaccins par le gouvernement. On peut se demander si les actionnaires n’auraient pas eu intérêt à faire monter la mayonnaise de la fameuse pandémie afin de se remplir les poches… Comme dit la dame en rouge : « On ne nous dit pas tout ! ».
Un de mes clients, médecin, me regarda comme si j’avais énoncé une énormité lorsque je lui demandai s’il allait se faire vacciner. Pour lui, il n’en était pas question, le vaccin étant plus dangereux que le virus (sic). Quant au tamiflu, il considère le remède plus nocif que la maladie !!!
Notre médecin traitant déclarait ce matin qu’entre le sida et la grippe porcine, issus des laboratoires, les virus avaient encore de beaux jours devant eux !… Les apprentis sorciers n’ont pas fini de nous empoisonner et le gouvernement de nous faire avaler des couleuvres !




djurdjura |
MARINE NATIONALE EN INDO |
last0day |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Corsica All Stars [CAS]
| c2fo
| _*MoN DeLiRe A mWa !!!*_